Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2886
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Innovation
Trois startups teintées "supply" dans la 6e promotion Lafayette Plug and Play
La semaine dernière, l'accélérateur de startups Lafayette Plug and Play a annoncé la liste de sa 6e promotion, qui comprend 16 acteurs français et internationaux dont les domaines de compétence relèvent de quatre grandes thématiques : personnalisation du parcours client, magasin du futur, veille concurrentielle et automatisation et optimisation de la supply chain. Le tout pour des applications dans le monde du retail et de la mode, selon la feuille de route de cette plateforme d'open innovation née il y a trois ans du rapprochement entre le groupe Galeries Lafayette et le Plug and Play Tech Center. Alors que dans la promotion de l'automne dernier, seul OneStock et sa solution d'unification de stocks pour la mise en œuvre de l'omnicanal renvoyait clairement aux problématiques SC, on en compte 3 dans la nouvelle sélection. Créé à la rentrée 2018, le français Flowlity développe une plateforme Saas permettant à un fabricant de mettre en place un réseau supply chain incluant ses fournisseurs et clients-distributeurs afin d'optimiser automatiquement ses réapprovisionnements et sa gestion de stock. Le tout mobilisant l'IA et le machine learning. Les mots clés technologiques sont similaires du côté de l'espagnol Nextail, dont la plateforme d'optimisation des stocks cible en revanche les détaillants pour les aider à optimiser leurs décisions d'achat et de distribution. Enfin, le polonais Nomagic développe des solutions permettant d'enseigner aux robots les manipulations à réaliser en entrepôt. Mi-2018, cette startup avait déjà été repérée par Cdiscount, dans la première couvée de son accélérateur The Warehouse (voir NL 2735). Toutes vont bénéficier d'un programme d'accompagnement sur 3 mois, la version Early Track s'adressant aux jeunes pousses en recherche de fonds et de partenaires commerciaux, et la version Late Track plutôt aux acteurs étrangers en quête de nouveaux marchés. Lors de la précédente promotion, 17 contrats et pilotes ont été signés entre les startups et les partenaires de l’accélérateur, dont cinq sont en cours de déploiement avec les Galeries Lafayette et la Redoute. MR
 
   
  Crédit photo DR  
 
 
Invitation
Une matinée
«Demand Driven Adaptive» chez SAP


SAP France, en partenariat avec le cabinet de conseil Accenture, vous invite le mardi 26 mars de 8h30 à 13h00 à une matinale sur le sujet de l'Entreprise « Demand Driven Adaptive ». Pour cet évènement, qui se tiendra à la Tour SAP à Levallois-Perret, l’éditeur entend tout d’abord expliquer pourquoi et comment étendre la méthode de planification et d’exécution multi-niveaux DDMRP (Demand Driven Material Requirement Planning) au S&OP et à la stratégie en s’appuyant notamment sur la présence de deux grandes expertes du sujet : Carol Ptak, la co-fondatrice du Demand Driven Institute et Caroline Mondon, la directrice générale de Fapics, association française de Supply Chain Management. A partir de 10h00, Accenture et SAP présenteront un cas d’usage et les méthodes de mise en œuvre d’un processus Demand Driven S&OP, qui permet de réconcilier les décisions tactiques et opérationnelles tout en permettant de mieux anticiper les risques (variabilité et impacts des aléas de demande lissés, réduction des alertes logistiques), grâce au modèle « Demand Driven Adaptive Enterprise » (DDAE). Une session d’échanges et de discussions clôturera cette matinale, entre 12h30 et 13h00. Attention, nombre de places limité !

Cliquez ici pour consulter le programme complet et vous inscrire à cette matinale
 
 
 
Digitalisation
Shiptify défend le concept de Transport Management Platform
Jusqu’à présent, Shiptify employait plutôt le terme de « TMS Digital » pour désigner sa solution communautaire de pilotage transport déjà utilisée sur plus d'une centaine de sites logistiques et industriels dans 8 pays européens. A l’occasion de la mise en ligne de son nouveau site web (prévue demain), la start-up choisit désormais de différencier son offre par rapport aux TMS, avec qui elle partage la même couverture fonctionnelle, en lançant le nouveau concept de TMP : Transport Management Platform. Une manière de mettre davantage en avant le fait que sa solution ne nécessite pas de coûts de démarrage, est rapide à déployer et s’adapte à tout type d’entreprises, de la PME à la multinationale. Selon Shiptify, une solution TMP se démarque d’un progiciel classique de management du transport sur au moins trois points : absence de coûts de développement (la solution est « co-construite » avec les différents acteurs), pas d’interface propriétaire (le chargeur bénéficie des liens EDI et des API déjà développés) et utilisation exclusive des dernières technologies web. « La démocratisation des outils de pilotage transport est une véritable nécessité pour la compétitivité de nos entreprises, et faire face aux défis environnementaux qui nous attendent. C’est à ces challenges que Shiptify veut répondre aujourd’hui avec la TMP» déclare Aurélien Gascoin, co-fondateur de Shiptify. JLR
 
 
 
Freight forwarding
Heppner se rapproche de Gebrüder Weiss pour booster son activité overseas
Dans le but d’accélérer le développement son activité Overseas (transport maritime et aérien), qui représente 12% de son CA, Heppner a annoncé la conclusion d’un accord de partenariat stratégique avec la division Air & Sea du groupe autrichien Gebrüder Weiss (GW). « Opérer dans un mode exclusif avec un réseau global comme celui d’Hellmann Worldwide Logistics présente nécessairement des limites en matière de développement pour Heppner. Nous estimons aujourd’hui avoir atteint un seuil» a précisé Valentin Jung, le directeur de l’activité Overseas du groupe Heppner. La division Overseas du logisticien français s’appuie sur 11 implantations (Strasbourg, Entzheim, Roissy, Nantes, Marseille, Lyon, Lille, Clermont-Ferrand, Bordeaux, Bâle et Tours) et organise chaque année le transport de plus de 25 000 conteneurs par voie maritime et de 15 000 tonnes en fret aérien. De son côté, le groupe Gebrüder Weiss compte 150 agences dans 30 pays et sa division Air & Sea expédie annuellement plus de 115 000 conteneurs maritimes et 58 000 tonnes de fret aérien. Selon Heppner, cette nouvelle étape (qui reste encore à totalement finaliser d’ici la fin de l’année) va lui permettre de prendre une nouvelle dimension et de développer son activité par des implantations à l’étranger, en Europe de l’Ouest et en Afrique notamment. JLR
 
   
  Valentin Jung, le directeur de l’activité Overseas du groupe Heppner. Crédit photo DR  
 
Prestataires logistiques
FM Logistic décroche la certification ISO 45001 pour tous ses sites en France
Le prestataire FM Logistic annonce que ses 30 plateformes logistiques françaises ont obtenu la nouvelle certification ISO 45001. Cette dernière a été lancée au printemps dernier et encadre les systèmes de management de la santé et de la sécurité au travail. FM Logistic est le premier logisticien français à l’obtenir. Il a adapté son système de management qualité tout en renforçant les démarches entreprises ces dernières années en la matière (points sécurité en comité de direction, suivis/analyses de tous les incidents bénins/accidents du travail, formations d’employés au certificat de sauveteur-secouriste du travail…). « Nous avons articulé notre projet autour de trois temps, la démarche participative, l’auto-évaluation et la boite à outils QHSE, explique Lydie Raveleau Richet, directrice de la transformation, QHSE, sûreté et douanes de FM Logistic France. Notre objectif est de rendre acteur, en responsabilisant, l’ensemble des collaborateurs, du cariste au préparateur de commandes en passant par le directeur de plateforme. » Diverses actions concrètes ont ainsi été mises en œuvre tels que des rituels d’animation sécurité, des campagnes de sensibilisation, de l’éveil musculaire et des tests d’ergosquelettes. AD
 
   
  FM Logistic a entamé sa démarche de certification ISO 45001 courant 2016. Sur cette photo, sa plateforme de l'Herbergement, en Vendée. Crédit photo FM Logistic  
 
Avant-première SITL
Akanea présente ses TMS et WMS dopés aux web services

Intégré récemment dans le giron du groupe Isagri et éditeur de logiciels TMS, WMS et douane pour grands comptes comme pour TPE (transporteurs, transitaires, commissionnaires en douane, logisticiens, distributeurs, e-commerçants et industriels), Akanea dévoilera sur cette édition de la SITL son nouveau WMS, dénommé Akanea WMS Xtent, ainsi que les nouvelles moutures de ses TMS Akanea, TMS Digital Edition et Akanea TMS Freight Forwarding. Sa nouvelle offre WMS bénéficie d’une technologie full-web, le rendu des applications étant ainsi identique sur tous les types d’appareils (ordinateurs, tablettes, terminaux…) et propose une dizaine de web-services, qui lui permettent notamment de communiquer et d’échanger des informations avec des objets connectés. Akanea TMS Digital Edition, dédié au TRM, propose également des web services pour donner la possibilité à ses utilisateurs de se connecter à des plateformes collaboratives ou à des solutions d’informatique embarquée. Elle intègre par ailleurs en option un module d’analyse de données proposé en partenariat avec la société Qlick via sa plateforme QlickView. Akanea TMS Freight Forwarding se dote pour sa part d’une interface de gestion des tarifs d’achats des compagnies maritimes avec consultation en temps réel de leurs offres de transport, solution issue d’un partenariat scellé avec la société Okargo. A noter aussi que sur la SITL, Akanea présentera son offre douane qui est certifiée Delta X tant à l’import qu’à l’export et animera deux ateliers en salle Atelier 2 (le 27 mars à 14h15 sur l’internalisation ou l’externalisation du service douane, et le 28 mars à 11h15 sur l’entreprise TRM face au digital).

A voir sur le stand G15 (Pavillon 1)
 
   
   
 
Mobilité
Inconso met à jour inconsoMIS
L’éditeur Inconso propose une nouvelle version de son application mobile inconsoMIS qui permet l’accès aux données opérationnelles issues des produits de sa suite logicielle inconso Logistics Suite (WMS, TMS…) permet désormais aux utilisateurs de disposer d’informations configurables en temps réels (volume de commandes, avancement des préparations, taux d’occupation de l’entrepôt) ainsi que de définir et d’afficher des KPI par site ou groupes de sites. Multilingue et conçue pour être utilisable sur smartphone, elle est disponible pour les appareils mobiles qui fonctionnent sous Android comme sous iOS. AD
 
   
  Inconso permet l’accès aux données opérationnelles des produits de la suite inconso Logistics Suite. Crédit photo DR  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
Geodis va ouvrir un entrepôt
e-commerce de 40 000 m² à Oberhausen


Le logisticien Geodis disposera cet été d’un entrepôt de 40 000 m² spécialisé dans le e-commerce à Oberhausen, non loin de Düsseldorf. Implanté au sein du site Logistics Park Oberhausen du développeur/investisseur Segro (qui comprendra à terme 130 000 m² d’entrepôts), ce nouveau site Geodis en Allemagne sera spécialisé dans le e-commerce (comme 5 autres centres logistiques du logisticien outre-Rhin), et donnera lieu au recrutement de 500 collaborateurs pour des opérations d’entreposage et de préparation de commande. « Nous avons mené avec succès notre stratégie de croissance sur ce segment de marché depuis des années et l’e-commerce est l’une de nos principales compétences », a déclaré Thomas Kraus, président et directeur général Europe du Nord, de l’Est et Centrale de Geodis. AD
 
   
  Avec son nouveau site d’Oberhausen, 6 des 14 centres logistiques gérés par Geodis en Allemagne seront spécialisés dans le e-commerce.  
 

République Tchèque
Le français Etyo ouvre un bureau à Prague

Le cabinet de conseil en développement immobilier et en automatisation d'entrepôts Etyo annonce l'ouverture d'un bureau à Prague, et le recrutement de Margot Loyer pour en prendre la responsabilité en tant qu'International Business Developer. Pour ce spécialiste français de l'assistance à maitrise d'ouvrage, l'enjeu est d'accompagner ses clients dans leurs projets en Europe Centrale. La zone est effectivement très dynamique en matière d'immobilier industriel et logistique, en lien avec l'implantation d'acteurs internationaux qui ont justement besoin d'un accompagnement sur place de leurs projets. Ingénieure franco-américaine diplômée de l'EPF, Margot Loyer avait déjà travaillé quelques mois en France pour Etyo (nommé Batyom à l'époque) avant de s'installer courant 2017 à Prague, où elle a accompagné le développement local du fabricant coréen d'équipements de construction et de manutention Doosan. MR
 
   
  Margot Loyer, International Business Developer chez Etyo, et responsable de son nouveau bureau à Prague  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
13 mars 2019



 


mars 2019

Jeudi 14
Petit-déjeuner CONFERENCE
« Les clés de la transformation omnicanal »
De 9:00 à 11:00
Organisé par DIAGMA
avec le témoignage de DECATHLON
COMPLET

Jeudi 14
Webinar
ERP, APS, EXCEL… comparaison des différents outils pour votre demand & supply planning
De 11h à 11h45
Organisé par COLIBRI

Mardi 19
Webinaire
« Supply Chain chez Parrot: retour d’expérience » organisé par BOARD avec le témoignage de Parrot.
À 11:00


mai 2019

Jeudi 23
& Vendredi 24
Formation EURODECISION
« Méthodes & pratiques de la prévision des ventes »
De 9 h à 17 h

 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien