Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2912
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Prestataire logistique
Idéa diversifie sa palette en région toulousaine
Spécialisé en supply chain industrielle, le groupe Idéa a déménagé son site toulousain fin 2018 pour proposer des prestations plus complètes depuis son nouveau bâtiment de 3 000 m² à Plaisance-du-Touch, au sud-ouest de l’agglomération. Jusque-là, il se concentrait sur le développement d’emballages ad hoc pour quelque 210 clients actifs, très majoritairement dans l'aéronautique, mais aussi dans le spatial, le transport, la chimie, etc. « Cette activité affichant plus de 10% de croissance annuelle, vu le dynamisme de l’économie régionale, l’ancien site arrivait en limite de capacité et cela se ressentait sur le taux de service. En triplant notre surface, nous allons surtout étendre notre palette au volet stockage et pilotage transport, notamment pour les matières dangereuses. Pour un sous-traitant d’Airbus, par exemple, nous assurerons bientôt du kitting pour des livraisons en bord de ligne sur un site d’assemblage tout proche », nous indique Cédric Valmalle, le directeur du développement d’Idéa. Le site de Plaisance est déjà certifié ISO 9001 et vise l’extension EN 9100 spécifique à l’aéronautique, qui devrait représenter 80% de l’activité. « L’opération illustre la stratégie engagée l’an dernier par Idéa, qui vise à passer d’une organisation reposant sur des sites spécialisés par métier (emballage, logistique ou pilotage transport), à des sites polyvalents proposant ses différentes expertises, en phase avec les besoins propres à chaque région industrielle », poursuit-il. Le site toulousain va aussi profiter du déploiement de l’ERP Proginov en cours au sein du groupe, afin de mieux gérer ses process depuis la prise de commande jusqu’à la facturation, et de mieux piloter l’activité avec un volet ordonnancement. « Au-delà des flux de marchandises, les prestataires logistiques deviennent partie prenante des flux de données, même si certains documents papiers restent indispensables dans l'aéronautique », note Cédric Valmalle. La digitalisation s’illustre aussi dans l’équipement en tablettes des opérateurs, notamment pour documenter les opérations d’emballage. Le recrutement de deux personnes en début d’année a porté l’effectif à 23 sur son site toulousain, et deux embauches sont programmées en 2020. MR
 
   
  Le nouveau site d’Idéa à Toulouse étend sa palette de services au-delà de l’emballage. Crédit photo Idéa  
 
 
Digitalisation transport
Everoad peut s’intégrer à Transporeon via un partenariat
La start-up Everoad, qui se positionne en concurrence frontale avec des services assurés par les grands organisateurs de transport routier de marchandises, annonce l’intégration possible de sa plateforme, via une API (Application Programming Interface), avec le TMS collaboratif en mode cloud Transporeon, qui relie 1 200 clients à une communauté de quelque 90.000 transporteurs routiers en Europe. « Nous avons à cœur de prendre en considération les demandes de nos clients, et ce partenariat avec Transporeon en est la preuve. Depuis nos débuts, nous avons eu de multiples demandes de la part d’expéditeurs souhaitant retrouver nos services directement depuis leur TMS », déclare Maxime Legardez, fondateur et CEO d’Everoad. S’ils le souhaitent, les utilisateurs de Transporeon pourront désormais référencer Everoad directement depuis leur TMS pour bénéficier des services supplémentaires proposés par sa plateforme, qui revendique de son côté plus de 4 500 transporteurs, soit près de 300 000 camions en Europe. Lors de la dépose d’une demande de transport dans Transporeon, Everoad peut ainsi calculer grâce à son algorithme le meilleur prix du marché, qui apparaîtra directement dans l’interface du TMS, l’utilisateur pouvant choisir ou non d’accepter le tarif proposé. Everoad propose également le suivi de chaque expédition, de la planification à l’enlèvement jusqu’à la livraison, directement depuis l’outil de Transporeon. JLR
 
   
  Maxime Legardez, fondateur et CEO d’Everoad. Crédit photo Everoad  
 
E-commerce
SOS Accessoire monte en puissance avec Savoye
Fondé en 2008, l’e-commerçant SOS Accessoire a installé il y a quelques mois ses opérations logistiques dans un nouvel entrepôt de 2 500 m² à Élancourt (78). La société mise sur l’autoréparation d’appareils électroménagers par le grand public en commercialisant des pièces détachées pour plus de 250 000 modèles, associées à des centaines de tutoriels et vidéos. « Face à la forte croissance de notre activité, nous avons souhaité structurer nos process et agrandir notre espace logistique », explique Olivier de Montlivault, fondateur de SOS Accessoire. Accompagnée par des consultants, la réflexion de l’entreprise sur la refonte de sa logistique l’a conduit à faire appel à plusieurs marques du concepteur-intégrateur Savoye, pour la fourniture de solutions de convoyeurs (Intelis Convey), de rayonnage (Prodex), et d’un système de put-to-light (bandeaux LED d’A-sis). Signée à l’automne 2018, l’installation des convoyeurs a pris quelques semaines. Le nouveau système de préparation de commandes est opérationnel depuis fin février, et assure aujourd’hui plus de 2 000 expéditions d’articles chaque jour. « Nous avons gagné en fiabilité et en qualité de préparation, avec une hausse de notre productivité de plus de 30 %, qui devrait à terme croitre de 70 %. Réactivité, qualité, conseil et prix, notre prestataire a été au rendez-vous tout au long du projet », se réjouit Olivier de Montlivault. JLR
 
   
  Les convoyeurs Intelis Convey de Savoye ont été installés en quelques semaines sur le nouvel entrepôt de SOS Accessoire à Élancourt. Crédit photo Savoye  
 
Logistique urbaine
Segro vise
300 000 m² de parcs d’activités en IdF
La foncière Segro, dont une des particularités est de miser à la fois sur les créneaux immobiliers de la grande logistique, de la distribution urbaine et des parcs d’activités, étoffe son portefeuille en Ile-de-France sur cette dernière classe d’actifs, dynamisée par les grands projets urbains ainsi que par le développement du e-commerce et de la livraison du dernier km. Elle annonce l’acquisition de 48 000 m² de locaux d’activités, répartis sur deux parcs déjà opérationnels, à Taverny (13 550 m²) et Choisy-le-Roi (8 200 m²), respectivement loués à 91% et 100%, et trois parcs qui seront développés en blanc en 2019 et 2021. Ils se situeront à proximité de grands axes routiers, en l’occurrence à Massy (6 200 m², en partenariat avec Hertel Investissements), à Collégien (8 bâtiments modulables totalisant 9 400 m², avec le Groupe Salini), et à Roissy-en-France (deux bâtiments divisibles pour une surface total de 10 500 m², développés avec Foncière du Huit). « Dans le cadre du Grand Paris et de la demande croissante de proximité avec la capitale, nous continuons à élargir et à consolider notre position de leadership en matière de parcs d’activités et logistique urbaine », déclare Marco Simonetti, le DG de Segro Europe du Sud. Sur ce créneau, les opérations annoncées devraient porter son parc francilien à 300 000 m². JLR
 
   
  En décembre dernier, Segro a lancé la construction d'un parc d’activités de 6 200 m² à proximité de la gare de Massy TGV et d’un nouveau quartier urbain mixte. Il devrait ouvrir à l’automne 2019, avec une utilisation possible pour la livraison du dernier km. Crédit photo Segro  
 
Transport fluvial
La Région
Ile-de-France soutient deux plans d’aide de VNF
A l’occasion du Salon des maires d’Ile-de-France, la Région vient de signer deux conventions de soutien financier en faveur du développement du fret et de la logistique fluviale, pour des projets menés sur son territoire avec Voies Navigables de France (VNF). Elle va contribuer à hauteur 1 et 1,5 M€, respectivement, aux dispositifs d’aides nationales mis en place par le gestionnaire du réseau fluvial français : le Plan d’aide au report modal (PARM) et le Plan d’aide à la modernisation et à l’innovation (PAMI). Le premier vise à accompagner les chargeurs souhaitant recourir au fluvial, tandis que le second cible les armateurs fluviaux soucieux de « verdir » leur flotte. Hors cofinancement des régions, le budget global des deux plans est de 29 M€ sur la période 2018/2022. De son côté, c’est de 50 M€ sur trois ans qu’a été doté le plan de stratégie régionale pour le développement du fret et de la logistique que la Région Ile-de-France a adopté l’an dernier et qui englobe ce sujet du transport fluvial. « Les aides de la Région Ile-de-France nous permettront de traiter un nombre plus important de dossiers sur la région et ainsi de participer à une meilleure intégration du mode fluvial dans les chaînes logistiques », souligne VNF. AD
 
   
  Le soutien financier de la Région Ile-de-France va permettre à VNF de disposer de moyens supplémentaires pour accompagner chargeurs et armateurs. Crédit photo VNF/Françis Cormon  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Suisse
Thermoplan se dote d’un site original et automatisé par TGW

Le fabricant suisse de machines à café professionnelles Thermoplan se fait construire un nouveau bâtiment logistique dans l’enceinte de son siège de Weggis, dans le canton de Lucerne. Les travaux ont été lancés mi-février, dans la foulée du feu vert délivré par un référendum local, pour réaliser ce centre de stockage et de distribution ultramoderne qui sera automatisé par TGW Logistics Group. Le bâtiment affichera un peu moins de 1 500 m² mais accueillera un magasin automatique comptant 4 allées parcourues par quelque 100 navettes Stingray. Il totalisera 41 000 emplacements répartis sur 23 niveaux afin de stocker les composants ensuite acheminés vers les bâtiments de production avoisinants, ainsi que les pièces de rechange destinées au parc installé chez ses clients. Entreprise familiale fondée en 1974, Thermoplan est devenu un acteur de rang mondial pour l’équipement des chaines de cafés (avec des références comme Starbucks ou Nespresso), des boulangeries, fast-foods et autres commerces en libre-service. L’installation conçue par TGW, qui assure aussi le volet logiciel, va lui permettre de gagner en densité de stockage et en productivité, sans parler de l’accélération de la préparation et du traitement des commandes. Le site ne devrait être achevé qu’en février 2020 car les caractéristiques du sol imposent l’implantation de 160 pieux pour assurer la stabilité du bâtiment, qui reposera en fait sur un parking semi-enterré. Ces caractéristiques et son architecture font que le projet sort des standards de l’entrepôt, en tout cas ceux en vigueur dans l’Hexagone. MR
 
   
  © Thermoplan - Thermoplan emploie 330 personnes sur son siège de Weggis, où se construit un nouveau bâtiment logistique automatisé par TGW.  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
18 avril 2019



 


avril 2019

Jeudi 18
Webinar QAD DynaSys / Wavestone
« Les erreurs à éviter avant de démarrer un projet de prévision et de planification »


avril 2019

Mardi 23
Webinar QAD DynaSys
« Comment assurer une implémentation réussie de votre projet de prévision et de
planification ? »


Jeudi 25
Webinar QAD DynaSys
« Pourquoi choisir QAD DynaSys pour votre projet Demand & Supply Chain Planning ? »

Mardi 30
Webinar QAD DynaSys
« Questions / Réponses - Comment assurer le succès de votre projet Demand & Supply Chain Planning ? »


mai 2019

Jeudi 16
Club Agora du SCM
« Que peuvent nous apporter les startups de la Supply Chain ? »
De 19h00 à 22h30
Paris

Jeudi 23
& Vendredi 24
Formation EURODECISION
« Méthodes & pratiques de la prévision des ventes »
De 9 h à 17 h


octobre 2019

Mardi 08
SUPPLY CHAIN EXPERTS
« Comment optimiser votre logistique d’entreposage ? »
8h30
Paris (Porte de Charenton)

 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien