Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2966
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook

Rappel

Afin que nos lecteurs puissent se replonger au plus vite dans le bain de la supply chain, nous poursuivons toute cette semaine notre rétrospective des news de l’été.


 
 
Planification
Flowlity boucle une première levée de fonds

Nos lecteurs ayant participé début juillet à notre Forum d’été sur l’IA en supply chain la connaissent déjà : Flowlity a réalisé début août une levée de fonds d'amorçage d’un montant de 1 M€ auprès d’investisseurs européens, le munichois 42Cap et le londonien Entrepreneur First. Cette start-up française bénéficie aussi depuis cet été de l’accompagnement de l’incubateur Agoranov, après avoir été retenue en mars dernier dans la 6ème promotion de l’accélérateur Lafayette Plug and Play (voir NL 2886). La jeune pousse a développé une solution de planification en mode SaaS basée sur l’intelligence artificielle et permettant aux industriels de se synchroniser avec leurs fournisseurs et leurs clients. L’industriel Saint Gobain Sekurit a déjà réalisé avec Flowlity (qui fait aussi office de tiers de confiance pour garantir la confidentialité des données) un projet pilote de trois mois impliquant deux de ses fournisseurs. « Les investisseurs ont été séduits par notre approche innovante de la planification en supply chain, ainsi que par les premiers retours clients : - 40% de diminution des stocks à niveau de service constant », assure Jean-Baptiste Clouard, le Pdg de Flowlity. Cette levée de fonds va lui permettre de renforcer ses équipes R&D et d’accélérer son développement commercial, à destination de clients industriels mais aussi dans les secteurs high-tech et retail. Un quinzaine de recrutements sont prévus dans les prochains mois. JLR


 
   
 

Les deux co-fondateurs de Flowlity, Jean-Baptiste Clouard (G) et Karim Benchaaboun (D)

Crédit photo Flowlity
 
 
Messagerie palettisée
La reconnaissance automatique en déploiement dans le réseau Volupal

Dans le cadre de son offre d’expéditions en petits lots palettisés Volupal, le groupement de transporteurs indépendants Evolutrans a développé un système de reconnaissance automatique de palettes baptisé Clap by Evolutrans. Déjà déployé sur les plateformes régionales de Tours (37) et de Mitry-Mory (77) du réseau Volupal, il concernera l’ensemble des six autres hubs régionaux à l’horizon 2021 (celui de Lyon en sera doté d’ici fin 2019). La solution repose sur des bornes situées au niveau des quais permettant de scanner, mesurer et photographier automatiquement les palettes lors des opérations de chargements/déchargements. La formule limite les interventions humaines et renforce la fiabilité des opérations, ainsi que la qualité de la traçabilité produits. En pratique, les opérateurs collectent instantanément toutes les informations utiles pour assurer les suivis d’expédition, vérifier l’état des palettes ou encore mesurer leur taille et volume. « L’archivage d’une photo peut aussi servir dans le cas d’un litige », souligne Jean-Louis Amengual, directeur du réseau Volupal. AD


 
   
 

À l’horizon 2021, Clap by Evolutrans équipera les huit hubs du réseau Volupal.

Crédit photo Evolutrans
 
 
Immobilier logistique
Arthur Loyd relève une dynamique hors dorsale

Si le 1er semestre 2019 a été « particulièrement animé» sur le marché français de l’immobilier logistique, c’est surtout l’augmentation des transactions effectuées en dehors de la dorsale que souligne le dernier point d’Arthur Loyd Logistique : elles ont représenté 767 000 m² des 1,74 M de m² de demande placée sur la période. « Le renforcement du réseau de distribution des enseignes à petit prix, la volonté des utilisateurs d’acquérir leurs actifs et le dynamisme exceptionnel de la région Grand Est expliquent pour partie cet essor », note Didier Terrier, le directeur général du spécialiste en conseil immobilier. Cette dynamique s’illustre sur le segment XXL, où quatre des huit transactions répertoriées l’ont été sur des marchés dits secondaires. Dont les acquisitions de plateformes par Gifi au Mans et près de Bourges, ou le projet de l’allemand Delticom dans le Haut-Rhin. Toutefois, les pôles de la dorsale concentrent encore 56% de la demande placée, et accueillent les quelques projets de 70 000 m² et plus. Les Hauts-de-France cumulent ainsi plus de 330 000 m² placés, dont deux transactions de très grand volume menées par Suncity à Cambrai et La Foir’Fouille à Dourges. Mais la palme de la plus grosse opération du semestre revient à la location par Easydis de 78 000 m² à Corbas, au sud de Lyon. La région pâtit cependant d’une quasi absence de disponibilités dans les secteurs de la Rocade Est et de la Plaine de l’Ain. En Ile-de-France, pas de transaction XXL mais un dynamisme entretenu par les chargeurs et les prestataires logistiques. « Fait notable, les monocolistes (La Poste, Chronopost…) se sont également distingués par plusieurs transactions, étoffant leur réseau de distribution afin de satisfaire la demande suscitée par le e-commerce », note Arthur Loyd Logistique. Dans ce panorama, seule la région marseillaise marque un net recul après un cru 2018 exceptionnel, malgré un potentiel foncier de développement d’1 M de m². MR


 
   
 

Didier Terrier, directeur général d’Arthur Loyd Logistique.

Crédit photo Arthur Loyd Logistique
 
 
Nomination
Promotion et recrutement chez Bansard International

Afin d’accompagner les prochaines étapes de son développement, le spécialiste du freight forwarding et de la logistique overseas Bansard International a promu Jean-Michel Benattar et recruté Salvatore Tasca. Le premier, jusqu’ici directeur général France de Bansard International, occupe désormais la fonction de directeur général du groupe, et le second, qui a été directeur régional overseas et douanes France chez Geodis, a rejoint le freight forwarder comme directeur général adjoint France. Salvatore Tasca aura en charge l’ensemble de ses agences France aux niveaux commerce et opérations. De son côté, Jean-Michel Benattar devra poursuivre le développement du groupe à l’international, par croissance interne comme externe. AD


 
   
 

Jean-Michel Benattar et Salvatore Tasca, respectivement directeur général groupe et directeur général adjoint France de Bansard International

Crédit photo Bansard International
 
 
Emploi
Rebond de l’intérim pour l’embauche en SC

Dans le dernier Baromètre des motifs d’embauche en supply chain du cabinet Fed Supply, il ressort que les entreprises ont fortement favorisé l’intérim pour faire face à l’accroissement de leur activité au 2ème trimestre 2019. Par rapport à la période précédente, le recours au travail temporaire a gagné 15 points, contre un repli de 2 points pour les embauches en CDD. Les créations de postes en CDI ont enregistré pour leur part un repli de 4 points, tandis que les embauches visant à remplacer des collaborateurs ont plus reposé sur l’intérim et les CDI (+ 3 points chacun) que sur les CDD (- 15 points). Notons quand même qu’au global, plus de la moitié des embauches se font toujours sous le régime du CDI (à 55%). AD


 
   
 

Baromètre des motifs d'embauche de Fed Supply pour le deuxième trimestre 2019.

Crédit photo Fed Supply
 
 
Résultats
Premier trimestre 2019/2020 contrasté pour Generix

Il ressort deux éléments marquants du 1er trimestre de l’exercice 2019/2020, clos le 30 juin. Le premier est positif, il s’agit de la bonne dynamique de croissance de l’éditeur de solutions applicatives SaaS pour les écosystèmes industriels, logistiques et du retail, avec +9% du CA sur cette période, à 20 M€. A l’inverse, le second est une baisse : celle de -42% des nouvelles signatures de contrats Saas, exprimées en ACV (Annual Contract Value, c’est à dire prenant en compte le revenu annuel complémentaire moyen après déploiement des contrats concernés), à 0,7 M€ contre 1,17 M€ sur la même période l’an passé (un trimestre qualifié d’exceptionnel par Generix avec une croissance de +60%). Cela n’entame cependant en rien les prévisions de l’éditeur, qui confirme ses perspectives de poursuite de la croissance de son chiffre d’affaires et de sa profitabilité sur la totalité de l’exercice 2019/2020. JLR


 
 
INFOS INTERNATIONALES  

États-Unis
eBay veut gérer la logistique et la livraison

Fin juillet, eBay a annoncé le lancement l’année prochaine, d’abord aux États-Unis, du service Managed Delivery. La place de marché compte s’appuyer sur un réseau de plates-formes logistiques de 3PL partenaires pour orchestrer la préparation des commandes, l’emballage et la livraison des produits des vendeurs de la marketplace qui le souhaitent, et qui pourront eux-mêmes gérer leur stock via eBay Seller Hub. L’objectif de ces fulfillment centers est non seulement d’accélérer les délais de livraison, de massifier les coûts d’expédition et de proposer des services de traçabilité, mais aussi de pouvoir livrer aux consommateurs des millions de colis à la marque eBay. « Managed Delivery se positionnera comme une solution logistique compétitive pour les vendeurs de produits à gros volumes dans des catégories à succès telles que l’électronique, l’équipement de la maison et du jardin, la mode, etc » a déclaré Devin Wenig, le CEO d’eBay.JLR


 
   
 

Royaume-Uni
En cas de Brexit dur, les anglais stockent leurs médicaments

Si les Anglais ne trouvent pas d'accord avec les européens sur la meilleure façon de réaliser le Brexit d’ici le 31 octobre, le premier ministre Boris Johnson a promis de tirer sa révérence coûte que coûte. Ce qui inquiète les « patients anglais », car les trois quart des médicaments arrivent par le Channel, entre Douvres et Folkestone. Nul doute que le passage en douane et les formalités de transport seront plus longues. Le gouvernement a donc décidé de mettre en place un plan d'urgence de 434 millions de livres pour assurer le transport et le stockage des médicaments essentiels : insuline, médicaments contre l'épilepsie, maladies auto immunes... Un appel d'offre de 25 millions de livres a aussi été lancé pour pouvoir livrer sous 24 heures les produits manquants. Le gouvernement anglais a en outre demandé aux laboratoires d'activer le plan B : ils doivent avoir en entrepôts 6 semaines de produits supplémentaires pour éviter les ruptures de stocks. Certains labos ont fait du zèle, à l’image du fabricant d’insuline Novo Nordisk, qui a accumulé des produits pour 18 semaines. CCT


 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous
 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
27 août 2019


octobre 2019

Mardi 08
SUPPLY CHAIN EXPERTS
« Comment optimiser votre logistique d’entreposage ? »
8h30
Paris (Porte de Charenton)
Avec le témoignage de Christophe BARAT - Directeur Supply Chain de la société RICARD

Jeudi 10
et vendredi 11
EURODECISION
« Formation EURODECISION : Méthodes et pratiques de la prévision des ventes »
9h00-17h00
Paris-La Défense


novembre 2019

Mardi 19
au jeudi 21
Transport & Logistics Meetings
« Les innovations clés du secteur »
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

Mardi 19
au jeudi 21
Europack-Euromanut-CFIA
« Europack-Euromanut-CFIA »
EUREXPO LYON
Halls 6 et 7


décembre 2019

Mardi 03
et mercredi 04
Supply Chain Event 2019
« Réussir la transformation digitale »
9h00-18h00
Paris
Porte de Versailles

Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien