Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2969
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Rappel
La « rétro » de l’été

Afin que nos lecteurs puissent se replonger au plus vite dans le bain de la supply chain, nous poursuivons toute cette semaine, sur une partie de la newsletter, notre rétrospective des news de l’été.


 
 
IoT
Traxens lève
20 M€

Start-up spécialisée dans le suivi de conteneurs maritimes et de wagons alliant boitiers connectés et plateforme cloud de collecte, Traxens a bouclé cet été une levée de fonds de 20 M€ auprès du conglomérat japonais d’import-export Itochu, de la banque publique d’investissement Bpifrance et du fonds Supernova Invest du Crédit Agricole. Ces trois nouveaux investisseurs rejoignent les armateurs CMA-CGM, MSC et A.P. Møller-Maersk (voir NL n°2935) dans son captial. Traxens compte ainsi accélérer son développement à l’international avec un focus sur l’Asie. « C’est une solution innovante pour l’industrie logistique, a déclaré à ce titre Shunsuke Noda, chief digital and information officer du groupe Itochu. En plus de notre investissement, nous sommes donc impatients de travailler avec Traxens en tant que partenaire afin de développer les ventes de ses produits et services en Asie, région où le trafic terre-mer est en plein essor. » Traxens table sur 100 000 conteneurs équipés - reefer et secs - à la fin 2020, mais ils devraient être plus nombreux car A.P. Møller-Maersk a fait savoir lors de son entrée au capital qu’il allait passer une première commande susceptible d’atteindre les 50 000 boîtiers. Traxens a par ailleurs lancé récemment un projet pilote IoT dans le port espagnol de Valence afin d’y améliorer l’efficacité opérationnelle des mouvements de conteneurs et est partenaire de l’équipementier/logisticien Daher dans le cadre de son offre de traçabilité lancée fin 2018 (voir NL n°2804). AD


 
 
Innovation
Les finalistes du Paris Retail Award de la Logistique

Le groupe Comexposium, organisateur de Paris Retail Week (24 au 26 septembre à Paris Expo Porte de Versailles), a annoncé hier les finalistes en lice pour les Paris Retail Awards. Décernés par un jury de 8 « mentors », ces prix récompenseront dans plusieurs catégories des acteurs innovants dans le monde du retail, de l’e-commerce et des stratégies de marque. Dans la catégorie logistique, les trois sociétés en compétition sont Cubyn, Ezeeworld et Onestock. Cubyn propose aux e-marchands une prestation de Fulfillment entièrement intégrée (voir NL 2957) s’appuyant sur une interface temps réel avec le client (réception de stock, gestion de l'inventaire, envoi de commandes, gestion des retours, service client). La société Ezeeworld, qui accompagne les retailers dans leur transformation digitale (mobile, web et magasins, de la phase d'idéation à sa réalisation) lance une interface unique dénommée Compath, spécialement conçue pour l’optimisation de la livraison et la satisfaction client dans l’univers de la foodtech (réception, livraison, remise et le paiement des commandes). Quant à la start-up Onestock, elle a développé système d’orchestration des commandes (OMS) permettant notamment de déployer des stratégies de ship-from-store (voir NL 2769). Il est à noter par ailleurs un autre finaliste en lien avec la logistique, mais cette fois dans la catégorie « Rookie of the year ». Il s’agit de Galam Robotics qui développe des automates de stockage modulaires adaptés aux contraintes de la logistique urbaine (solution Tak-One). Qui seront les lauréats ? Réponse le mardi 24 septembre à 18h en salle plénière, dans le pavillon 7.2 de Paris Expo Porte de Versailles. JLR


 
   
 

Le système Tak-One, un automate de stockage modulaire conçu par la société Galam Robotics, est en lice pour le Paris Retail Award, catégorie « Rookie of the year ».

Crédit photo Galam Robotics
 
 
Immobilier logistique
Sunclear, premier occupant du centre Goodman Val d’Europe

Le pari de Goodman de développer en blanc un centre logistique de près de 32 000 m² au sein du parc d’entreprises francilien Val d’Europe a porté ses fruits. Un mois à peine après la livraison de ce bâtiment premium de 5 cellules par Quartus Logistique, qui en a assuré la réalisation, un premier client est entré dans les murs courant juillet. Trois cellules ont été prises à bail par le distributeur Sunclear, spécialiste des plaques plastiques, aluminium et composites pour les professionnels (CBRE ayant accompagné les deux parties). « Nos activités se développent rapidement et nous avions besoin d’une nouvelle plateforme logistique dans l’est de l’Ile-de-France. Le site de Goodman à Bailly-Romainvilliers répondait parfaitement à nos besoins : disponibilité immédiate, qualité des prestations, proximité de notre premier bâtiment de Ferrières-en-Brie », indique Frédéric Rolain, directeur général de Sunclear. Fruit d’une étroite collaboration entre Goodman, les EpaMarne/EpaFrance, Euro Disney et Val d’Europe Agglomération (voir NL 2797), le projet en question bénéficie de la proximité de Paris, à 25 minutes via l’A4, d’une gare TGV permettant de relier Londres, Amsterdam ou Berlin, et surtout d’une station du RER A pour l’accès des collaborateurs. Goodman fait justement valoir que cette réalisation « marque le lancement d’une nouvelle façon de concevoir des centres logistiques et de proposer des environnements de travail pensés pour le bien-être des employés », Benoît Chappey, directeur du développement France de Goodman. Cela se traduit notamment sur place par le grand standing des 1 500 m² de bureaux, le traitement paysager ou l’architecture intérieure. Par ailleurs équipé d’éclairages LED et d’une GTB permettant d’optimiser les performances énergétiques, le bâtiment est certifié Breeam Very Good. MR


 
   
  Crédit photo Goodman / Mary Erhardy  
 
Formation professionnelle
L’Afpa digitalise à 20% la formation des préparateurs de commandes

Pour répondre aux forts besoins de recrutement des entreprises et des agences de travail temporaire face au boom de l’e-commerce, l’Afpa (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes) a fait évoluer sa formation professionnelle au titre de préparateur/trice de commandes en entrepôt en lui ajoutant un volet digital, à distance, en collaboration avec le FAF.TT (Fonds d’Assurances Formation du Travail Temporaire). Cette nouvelle modalité « blended learning », qui a été validée par un projet pilote en Ile de France, permet de réduire la durée de la formation (six semaines) et d’en optimiser le coût. 80% de l’enseignement est toujours dispensé en « présentiel » dans les centres Afpa, dans les conditions réelles de travail en entrepôt (chariots de manutention, zones de « picking », quais de chargement, WMS…) et 20% sont effectués à distance via une plateforme de formation en ligne. A ce jour, 16 centrs Afpa en France sont concernés, dont 4 dans les hauts de France, deux en Ile de France, mais aussi en Bourgogne/Franche Comté, dans le Grand Est, en Normandie, en Nouvelle Aquitaine, en Occitanie, dans les pays de la Loire et en région PACA. L’année dernière, plus de 1 000 stagiaires sont entrés en formation Préparateur de commandes en entrepôt à l’Afpa, avec un taux de réussite à l’examen de près de 88%. JLR


 
 
Dernier km
Warning+ reprend la filiale Euromatic de Geodis



Quentin Bonnac, directeur général de Warning+

Crédit Photo : Warning+

Spécialiste transport et logistique urbaine, Warning+ a annoncé fin juillet l’acquisition de l’intégralité d’Euromatic, une filiale de Geodis spécialisée dans la distribution à valeur ajoutée (par exemple avec pré-assemblage ou mise en service du matériel chez le client final). Le nouvel ensemble totalise désormais 1 900 collaborateurs (dont 570 liés à ce rachat), 1 500 véhicules, plus de 120 000 m² de surface logistique et 21 agences en propre, auxquelles s’ajoutent 12 agences partenaires. « L’opération étoffe clairement notre maillage géographique et nous n’avons guère plus qu’un seul réel concurrent sur ce marché des services de distribution à valeur ajoutée », fait valoir Quentin Bonnac, directeur général de Warning+. Cette activité constitue le cœur de métier historique de cette entreprise créée en 1993, avec des prestations telles que la livraison avec installation, le transfert administratif, la gestion de stocks ou encore la reverse logistic. Mais le groupe compte d’autres pôles consacrés à la livraison à domicile pour les enseignes, à la livraison dédiée pour les professionnels (navettes inter-sites, tournées sur mesure), et au transport sensible urgent. Autant de marchés que Warning+ entend développer, éventuellement par une nouvelle opération de croissance externe dans les douze prochains mois, en France ou ailleurs en Europe. « Nous ambitionnons de nous internationaliser », indique Quentin Bonnac. Sur 2019, le groupe table sur un CA de 145 M€, dont 85 M€ à l’actif d’Euromatic. Et la cible et d’atteindre rapidement les 200 M€. AD

 
 
Produits de santé
Heppner doublement (re)certifié

Le prestataire transport et logistique Heppner a de nouveau obtenu la certification de management de la qualité ISO 9001, symbole d’exigence opérationnel pour les clients, et a décroché dans sa version 7.1 la certification Certipharm ‘transport de produits de santé’. Référentiel spécifique du secteur pharmaceutique basé sur la norme ISO 9001, Certipharm garantit le respect des bonnes pratiques de distribution exigées en la matière par l’UE. Heppner est certifié Certipharm depuis 2012. «La filière santé-beauté représente près de 15 % de notre chiffre d’affaires », souligne Fabienne Bourseul, directrice de la marketline santé-beauté chez Heppner. AD


 
   
 

Le secteur de la santé est le premier marché du groupe Heppner, contribuant à hauteur de 15 % à son CA.

Crédit photo Heppner
 
 
Prestataires logistiques
XPO Logistics revoit à la baisse ses prévisions 2019

A l’occasion de la publication de ses résultats semestriels, le prestataire logistique américain XPO Logistics a indiqué qu’il tablait désormais sur une croissance annuelle de son CA inférieure ou égale à 1 % sur 2019. Il misait auparavant sur une hausse de + 3 % à + 5 %. Sur le premier semestre, ses recettes se sont contractées de 2,33 %, à 8,38 Md$, avec un repli de 4,5 % au niveau de son segment d’activité transport (5,4 Md$) et une hausse de 2,2 % pour son segment d’activité logistique (3 Md$). Des évolutions qui ont sensiblement été les mêmes au cours du seul 2ème trimestre : les segments transport et logistique ont respectivement reculé de 4,8 %, à 2,75 Md$, et progressé de 1,2 %, à 1,53 Md$. XPO Logistics explique le repli en transport à la fois par la contraction du marché du courtage de fret, l’évolution défavorable des taux de change et la diminution des tarifs. La hausse en logistique est expliquée de son côté par une demande soutenue de la clientèle issue des secteurs boissons, alimentation, aéronautique ou encore produits de santé en Amérique du Nord, ainsi que le développement du e-commerce en Europe. « Nos nouvelles prévisions nous donnent plus de perspectives sur 2019, souligne Bradley Jacobs, CEO de XPO Logistics. Si nous nous attendons à une stabilisation de nos recettes, nous avons aussi revu à la hausse l’évolution de notre Ebitda. » Sur l’ensemble de l’exercice, ce dernier est désormais attendu dans une fourchette allant de 1,675 Md$ à 1,725 Md$, soit une hausse de 7 % à 10 %. AD


 
   
 

XPO Logistics a vu les recettes de sa seule activité transport reculé de 4,5 % au 1er semestre 2019.

Crédit photo XPO Logistics
 
 
Chariots élévateurs
Clark étoffe sa gamme de modèles électriques

Le constructeur américain Clark a lancé une nouvelle gamme de chariots élévateurs électriques quatre roues baptisée EPXi. Elle comporte 5 modèles à contrepoids utilisables en intérieur comme en extérieur dont les capacités de charges vont de 2 à 3,2 tonnes. Autorisant une levée de charge à 7,3 m, ils sont dotés d’un moteur de traction 15kW et des technologies triphasées 48V permettant d’atteindre les 16 km/h. Équipés d’un écran d’informations/paramétrages, ils incluent aussi 3 systèmes de freinage indépendants (frein électrique, de service et de stationnement) et donnent accès à 2 modes de fonctionnement (lent et normal). Le tout avec un large choix d’options (pneus non-marquants, buzzer de marche arrière, réglage des fourches ou rétroviseurs latéraux…). AD


 
   
 

La gamme EPXi est disponible avec une capacité de charge comprise entre 2 et 3,2 tonnes.

Crédit photo Clark
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Etats-Unis
UPS crée sa filiale de livraisons par drones

L’expressiste UPS a annoncé cet été la création de sa filiale de livraisons par drones UPS Flight Forward et le dépôt dans la foulée d’une demande de certification d’exploitation de vols commerciaux réguliers auprès de l’administration de l’aviation fédéral américaine (Federal Aviation Administration). Grâce à cette certification qui l’assimilera à une entreprise de transport aérien, UPS Flight Forward pourra assurer des livraisons régulières par drones de jour comme de nuit et hors la présence d’un opérateur humain. « La création d'une société de livraison par drones ainsi que la demande de certification pour effectuer des livraisons régulières respectant ce niveau de qualification est historique pour l’entreprise et pour les secteurs du drone et de la logistique », souligne Scott Price, directeur de la transformation et de la stratégie chez UPS. Jusqu’ici, les livraisons effectuées par drones par l’expressiste se sont faites dans le cadre d’une autre certification, plus restrictive. C’est notamment le cas de celles qui ont démarré en mars à Raleigh, en Caroline de Nord, pour livrer des échantillons médicaux entre différents sites de l’hôpital WakeMed (voir NL n°2898). AD


 
   
  Si UPS obtient la certification ‘Part 135’ de la Federal Aviation Administration pour sa filiale UPS Flight Forward, cette dernière sera assimilée à une entreprise de transport aérien.

Crédit Photo : UPS
 
 

Chine
Llamasoft scelle un partenariat stratégique avec JD Logistics

Lors de son dernier événement LlamaCon qui s’est tenu à Shanghai, l’éditeur américain Llamasoft a annoncé qu’il a été choisi par JD Logistics, la filiale logistique du e-commerçant chinois JD.com, comme unique partenaire en matière de solutions de modélisation et d’optimisation de la supply chain. Le logisticien exploitera ses solutions notamment pour l’aider à sélectionner les fournisseurs, distributeurs et partenaires logistiques qui interviennent dans son réseau en Chine. « Ce partenariat stratégique va permettre aux clients et marchands de disposer d’un guichet unique en matière d’optimisation de la supply chain », a indiqué Haifeng Yan, président value supply chain de JD Logistics. AD


 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous
 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
30 août 2019


octobre 2019

Mardi 08
SUPPLY CHAIN EXPERTS
« Comment optimiser votre logistique d’entreposage ? »
8h30
Paris (Porte de Charenton)
Avec le témoignage de Christophe BARAT - Directeur Supply Chain de la société RICARD

Jeudi 10
et vendredi 11
EURODECISION
« Formation EURODECISION : Méthodes et pratiques de la prévision des ventes »
9h00-17h00
Paris-La Défense


novembre 2019

Mardi 19
au jeudi 21
Transport & Logistics Meetings
« Les innovations clés du secteur »
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

Mardi 19
au jeudi 21
Europack-Euromanut-CFIA
« Europack-Euromanut-CFIA »
EUREXPO LYON
Halls 6 et 7


décembre 2019

Mardi 03
et mercredi 04
Supply Chain Event 2019
« Réussir la transformation digitale »
9h00-18h00
Paris
Porte de Versailles

 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien