Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2975
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
Une secrétaire d’Etat sensibilisée à la Supply Chain

Ne pianotez pas fiévreusement sur votre smartphone, il n’y a pas eu ce week-end de nouvelle annonce de nomination gouvernementale. Le titre de cet édito ne fait pas non plus référence à l’arrivée récente de Jean-Baptiste Djebbari au poste de secrétaire d'État chargé des Transports. Mais alors de quoi s’agit-il ? Il m’est arrivé, en tant que journaliste spécialisé, de pointer du doigt une certaine méconnaissance, et une sorte d’indifférence du monde politique en général vis-à-vis de la logistique et du pilotage de la supply chain (souvent assimilés à des problématiques transport). Il y a bien sûr des exceptions, à commencer par Emmanuel Macron lui-même, qui en tant que ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, avait présenté en 2016 au conseil des Ministres (aux côtés d’Alain Vidalies, alors secrétaire d’Etat aux Transports) la fameuse stratégie nationale « France logistique 2025 » (ce qu’elle est devenue depuis est un autre débat). N’oublions pas non plus François-Michel Lambert, que l’on pourrait qualifier de député « écologistique », ancien chercheur au Cret-Log et farouche partisan de la création d’une fonction interministérielle dédiée à la logistique, à la supply chain et à l’économie circulaire. Non, ce que je voulais partager avec vous ce matin, c’est une très agréable surprise, celle d’avoir entendu l’anglicisme « supply chain » prononcé fort à-propos à plusieurs reprises par un membre du gouvernement en exercice, en l’occurrence Agnès Pannier-Runacher, mardi dernier lors d’un point sur le Brexit devant la presse et les fédérations professionnelles. En parlant des chaînes complexes, avec des franchissements successifs de la frontière avec le Royaume-Uni, la secrétaire d’Etat au Ministère de l’Economie et des Finances a ainsi évoqué l’anticipation « des niveaux de stocks qui permettent de gérer des difficultés potentielles de timing et de gestion de la supply chain ». « Le problème, ce sont les ricochets, vous n’avez pas forcément réalisé que tel contrat qui vous parait assez modeste dans votre portefeuille va en fait poser un vrai problème chez un troisième sous-traitant dans la chaîne de valeur, et que du coup vous pouvez avoir une difficulté d’approvisionnement ou un problème pour servir vos clients » a ajouté la secrétaire d’Etat, qui a été entre 2011 et 2013 directrice de la division clients R&D chez Faurecia. Loin de moi l’idée de distribuer des « bons points », mais je trouve qu’il est rassurant que nos politiques prennent conscience des problématiques de supply chain au plus haut niveau de l’Etat.

Jean-Luc Rognon

 
 
 
Hommage
Disparition de Nicolas Thion, co-fondateur d’EOL

Avec une immense tristesse, la société EOL, spécialisée dans le conseil en immobilier d’entreprise (en particulier logistique), nous a fait part de la disparition de Nicolas Thion, directeur associé et l’un des fondateurs de l’entreprise en 2000 (elle s’appelait à l’époque Entrepôt On Line). Agé de 47 ans, il est décédé mercredi 4 septembre. « Nicolas était un homme rare, exemplaire pour l’ensemble de ses collaborateurs, et un référent incontesté pour les acteurs du marché. Toutes les équipes d’EOL s’associent à la douleur de ses proches » a déclaré Laurent Sabatucci, le président d’EOL, qui était par ailleurs l’un de ses amis. JLR


 
 
 
Prestataire logistique
L4 Logistics sélectionné par Oh My Cream

La société Oh My Cream, qui commercialise une sélection de marques de beauté (plus de 1 000 références), a choisi depuis juin de confier sa logistique omnicanale à L4 Logistics. La préparation et l’expédition des commandes est réalisée sur la plateforme du logisticien, située à Ris-Orangis (Essonne). « Tenir la promesse client est notre principale préoccupation. C’est dans notre ADN. Alors, avec une croissance annuelle à 2 chiffres, une personnalisation des commandes toujours plus exigeante, nous étions à la recherche d’un prestataire qui nous offre de l’agilité, de la réactivité et des process performants » a déclaré Juliette Levy, Founder & CEO de Oh My Cream. La société tient à la personnalisation Premium de ses commande e-commerce, en y associant des échantillons adaptés à chaque client. Par ailleurs, toute commande passée avant 14 h 00 est préparée et expédiée le jour même. En outre, Oh My Cream s’appuie sur un réseau de 11 boutiques (7 en région parisienne et 4 en province). «L’arrivée de Oh My Cream au sein de nos plateformes parisiennes renforce notre pôle cosmétique qui expédie quotidiennement plus de 70 000 articles » a indiqué de son côté Christophe Biron, le directeur commercial & marketing de L4 Logistics. JLR


 
   
 

L4 Logistics s’occupe depuis juin de la logistique omnicanal de la start-up Oh My Cream, sur son site de Ris-Orangis.

Crédit photo L4 Logistics
 
 
Vins et spiritueux
Dartess renforce ses capacités d’embouteillage

Spécialiste de la logistique/conditionnement des vins et spiritueux, le prestataire logistique Dartess a investi dans une nouvelle chaîne de mise en bouteilles automatisée à même produire jusqu’à 8 000 cols (bouteilles) par heure, soit le double de ses chaînes actuelles. La solution peut en outre prendre en charge jusqu’à 30 typologies de bouteilles différentes. Avec cet investissement, Dartess vise 20 millions de cols embouteillés par an dans les deux ans (environ 13 millions aujourd’hui). « Avec cette nouvelle chaîne de conditionnement, nous proposons à nos clients une prestation sur mesure adaptée à leur marché tout en respectant leurs délais de plus en plus courts », souligne Frédéric Lanteri, directeur général de Dartess. AD


 
   
 

La nouvelle chaîne d’embouteillage de Dartess sera opérationnelle à l’automne.

Crédit photo Dartess
 
 
 
Dernier km
Shopopop s’offre Comm’un Panier

Shopopop est une plateforme collaborative de livraison entre particuliers accompagnant près de 500 points de vente et drive sur le territoire (E. Leclerc, Intermarché, Système U, Eram, Décathlon, Leroy Merlin…). Elle a racheté cet été pour un montant non communiqué le service de livraison collaborative du drive Comm’un Panier. Avec cette opération, Shopopop accroît ainsi sa communauté de livreurs dans 10 nouvelles villes : Angoulême, Blois, Bordeaux, La Rochelle, Niort, Pineuilh (en Aquitaine), Bergerac, Poitiers, Périgueux et Rennes. La plateforme opère aujourd’hui dans plus de 1 270 communes, revendique 410 magasins partenaires actifs par mois et a comptabilisé l’an dernier 62 747 livraisons. Ces dernières sont effectuées par plusieurs milliers de particuliers-livreurs qui effectuent en moyenne 9 livraisons par mois. AD


 
   
 

Antoine Cheul et Johan Ricaut, co-fondateurs de Shopopop.

Crédit photo Shopopop
 
 
SC collaborative
Clap de fin pour Aeolix

Lancé en 2016, le projet AEOLIX (Architecture for European Logistics Information Exchange) de l’UE a tenu sa conférence finale cet été à Hambourg. L’objectif de cette initiative d’une durée de trois ans était de développer et de tester une architecture ouverte et sécurisée d’échanges en temps réel d’informations et de services entre les acteurs clés de la logistique européenne (transporteurs, chargeurs, autorités portuaires, 3PL et fournisseurs de solutions technologiques) pour améliorer les chaînes logistiques et les harmoniser. Disposant d’un budget de 16 M€, AEOLIX est le fruit du travail d’une trentaine de partenaires dont PTV Group, Unilever, Mondelez, Le port of Hambourg, Jan de Rijk Logistics, ou encore le Cerema (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement). Les efforts se sont concentrés sur la sécurisation des échanges de données entre les systèmes et logiciels existants et la plate-forme cloud collaborative, la création d’un tableau de bord et d’API, et une série de tests en conditions réelles au travers de 12 « Living Labs » en Europe, dont le Port de Bordeaux, avec des services tels que l'heure d'arrivée estimée, le transfert sécurisé des données sur les marchandises dangereuses, les prises de rendez-vous transporteurs par smartphone, la gestion des conteneurs ou des envois groupés ou le suivi des émissions CO2. La suite du projet commence maintenant avec FENIX (FEderated Network of Information eXchange), qui ambitionne un déploiement pilote d’une telle plate-forme digitale le long de plusieurs corridors européens (notamment le corridor méditerranée Lyon-Avignon-Marseille). Il durera jusqu’en 2022. JLR


 
   
 

Crédit photo DR
 
 
BTP
OBM Construction « verdit » son parc de chariots avec Still

L’entreprise de construction de bâtiments à ossature bois OBM Construction s’est tournée vers des modèles électriques et hybrides de chez Still lorsqu’elle a souhaité remplacer les anciens chariots diesel et gaz exploités de usine de Chevilly (45). Elle s’est équipée de deux chariots électriques RX60-25, d’un chariot hybride Diesel RX70-50 et d’un chariot hybride gaz RX70-35. Utilisés notamment pour le chargement/déchargement de camions et l’alimentation de postes de travail, ils sont en exploitation depuis le printemps , les chariots électriques pour le travail en intérieur et les hybrides pour un usage extérieur. Une tête rotative équipe par ailleurs le modèle hybride gaz pour faciliter les évacuations de déchets dans une benne extérieure. Tous les chariots ont été adoptés avec un contrat de maintenance/entretien full service. AD


 
   
 

Le RX60-25 affiche une capacité de charge de 2,5 tonnes.

Crédit photo Still
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

États-Unis
Exotec s’engage avec un intégrateur nord-américain

La start-up nordiste Exotec Solutions s’est trouvé un partenaire pour attaquer son développement outre-Atlantique : l’intégrateur de solutions logistiques AHS, actif depuis plus de 30 ans aux États-Unis comme au Canada, où il compte des références comme Sephora, Geodis, Walmart ou Ebay. C’est d’ailleurs chez un poids-lourd international qu’AHS entend ficeler d’ici la fin de l’année un premier projet intégrant le système robotisé de préparation de commandes retail & e-commerce Skypod d’Exotec, pour une installation courant 2020. Il s’agira du premier système conçu et fabriqué par un acteur français à être commercialisé par AHS, qui a été séduit par les différents avantage du Skypod : haute densité de stockage, rapidité de mise en œuvre et flexibilité pour s’adapter à la croissance de l’activité. « Ce partenariat marque une nouvelle étape dans notre croissance. Les USA représentent un marché important, demandeur de solutions logistiques efficaces et agiles. Le partenariat avec AHS nous permet d’accélérer notre capacité de déploiement et notre présence commerciale », fait valoir Romain Moulin, le CEO Exotec Solutions. Cet accord s’inscrit en effet dans la volonté de la start-up de se développer à l’international, et d’autres partenaires pourraient être bientôt désignés dans les pays européens limitrophes, notamment en Allemagne. Dans l’Hexagone, Exotec a déployé au printemps une deuxième installation chez son client historique Cdiscount, à grande échelle, et compte d’autres réalisations chez des acteurs du e-commerce textile ou de la grande distribution. Sans compter d’autres projets au programme dans le retail B2C comme B2B. MR


 
   
 
Exotec s’est trouvé un partenaire intégrateur nord-américain sans avoir eu l’occasion de montrer ses robots « en chair et en os » outre-Atlantique.

© Exotec Solutions
 
 

Italie
GDN Logistica fait son aggiornamento avec Savoye

Logisticien filiale du groupe de distribution d’équipements/articles de bureau Office Distribution, GDN Logistica a renouvelé sa confiance au groupe Savoye à l’occasion du revamping des deux lignes d’emballage automatisée de son centre de distribution de San Cipriano Po, au sud de Milan. Ces équipements ont été installés il y a plus de 10 ans par le concepteur-intégrateur de solutions intralogistiques sur un site de 35 000 m² qui travaille surtout pour Office Distribution, dispose de 20 000 références en stock et expédie 850 000 colis par an avec des livraisons assurées en 24 à 48 heures partout en Italie. GDN Logistica et sa maison-mère Office Distribution ont décidé de le doter de deux machines de fermeture Intelis Jivaro qui adaptent automatiquement la hauteur des cartons à la hauteur des produits. « Cette décision représente notre effort continu pour donner au terme ‘niveau de service’, terme mal utilisé et souvent banalisé, un contenu en phase avec les attentes du marché », explique Andrea Ghidini, Pdg d’Office Distribution. AD


 
   
 
Massimo Cecchinatto, country manager de Savoye Italie et Andrea Ghidini, Pdg d’Office Distribution

Crédit Photo : Savoye
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous
 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
9 septembre 2019


octobre 2019

Vendredi 04
Mews Partners
« Seconde édition des Rencontres IA & Supply Chain organisée par Mews Partners en partenariat avec Supply Chain Magazine »
14h00-17h00
Université Paris Dauphine

Mardi 08
SUPPLY CHAIN EXPERTS
« Comment optimiser votre logistique d’entreposage ? »
8h30
Paris (Porte de Charenton)
Avec le témoignage de Christophe BARAT - Directeur Supply Chain de la société RICARD

Jeudi 10
et vendredi 11
EURODECISION
« Formation EURODECISION : Méthodes et pratiques de la prévision des ventes »
9h00-17h00
Paris-La Défense

Jeudi 10
Séminaire QAD-DynaSys/Wavestone
« Quelle solution globale pour supporter votre Supply Chain de bout en bout »
9h00-12h00
Paris
Hôtel Rafaël

Jeudi 17
Table ronde CITWELL
« Comment packager et implémenter votre offre de services B2B ? »
8h30-12h00
Paris 2ème
Openmind Kfé
Avec les témoignages professionnels de l’industrie des matériaux et de la construction Winoa, ALTEO, LAFARGE et EXTEX


novembre 2019

Mardi 19
Simco
« SIMCO CONSULTING »
9h00-16h00
Paris
9 rue d'athènes

Mardi 19
au jeudi 21
Transport & Logistics Meetings
« Les innovations clés du secteur »
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

Mardi 19
au jeudi 21
Europack-Euromanut-CFIA
« Europack-Euromanut-CFIA »
EUREXPO LYON
Halls 6 et 7


décembre 2019

Mardi 03
et mercredi 04
Supply Chain Event 2019
« Réussir la transformation digitale »
9h00-18h00
Paris
Porte de Versailles

 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien