Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2980
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
 
La logistique reconnue au plus haut niveau de l’État

Ne ratez pas le JT ce soir si vous voulez entendre prononcer le mot « logistique », voire « supply chain » par votre présentateur vedette du 20h00. C’est très rare, un peu comme les éclipses solaires. A l’heure où vous lisez ces lignes, sur un site d’ID Logistics à Aulnay-sous-Bois, Édouard Philippe en personne reçoit officiellement des mains d’Éric Hémar et de Patrick Daher leurs recommandations sur la compétitivité de la chaîne logistique en France, dans le cadre de la mission qui leur avait été confiée en février dernier (voir NL 2868). Dans l’invitation pour cet évènement, le cabinet du Premier Ministre souligne que « le secteur de la logistique, qui organise et gère les flux de marchandises, est un déterminant essentiel de la compétitivité française ». L’Aslog ou l’Agora du SCM n’auraient pas mieux dit ! Une véritable reconnaissance du plus haut niveau de l’État pour un secteur qui représente 10% du PIB en France (1,8 M d’emplois), au même niveau que l’industrie manufacturière. Et ce n’est pas tout : accompagné de Jean-Baptiste Djebbari, le nouveau secrétaire d’État chargé des transports, et d’Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, Édouard Philippe doit annoncer dès aujourd’hui une série de mesures pour répondre aux besoins de ce secteur et « faire de la France un carrefour logistique stratégique ». A suivre demain dans votre newsletter (préférée)…
Jean-Luc Rognon

 
 
 
Acquisition
Raja reprend des activités de Staples et atteint 1 Md€ de CA

Danièle Kapel-Marcovici, Pdg du Groupe Raja

Le 7 octobre prochain, le groupe Raja finalisera la plus grosse opération de croissance externe de ses 65 ans d’histoire, avec la reprise des activités de Staples Solutions en France, Italie et Espagne (propriété du fonds d’investissement Cerberus depuis le début 2017). Montée en quelques mois, cette opération va permettre au groupe d’atteindre dès cette année le milliard d’euros de CA, les 320 M€ des entités de Staples s’ajoutant au prévisionnel de 680 M€ de Raja (avec 6-8% de croissance organique sur 2019). Le leader européen de la distribution d’emballages avait déjà entamé un élargissement de la gamme de produits proposés à ses 500 000 entreprises clientes dans 17 pays, mais l’opération lui fait faire un bond considérable, en ajoutant à sa palette 4 marques bien établies dans le monde de la distribution aux professionnels, et déjà engagées dans un modèle multicanal : JPG, Mondoffice et Kalamazoo, spécialistes français, italien et espagnol de la distribution de fournitures et de mobilier de bureau, ainsi que Bernard, distributeur hexagonal de produits d’hygiène et d’entretien. « C’était une véritable opportunité pour gagner quelques années sur notre plan de développement. Le groupe Raja répondait déjà à l’ensemble des besoins des centres de distribution de ses clients, et pourra désormais aussi répondre aux besoins émanant de leurs bureaux, sachant que nombre de PME comme de grands groupes sont en attente d’un interlocuteur unique pour la fourniture de ces gammes de consommables et d’équipements », fait valoir Danièle Kapel-Marcovivi, Pdg du Groupe Raja. Au-delà du CA supplémentaire et de la complémentarité des offres, cette acquisition ajoute un bon millier de collaborateurs aux 1 900 du groupe Raja, et devrait doubler son portefeuille d’entreprises clientes. Sur le volet des opérations, son réseau existant de dix sites logistiques en Europe s’étoffe de quatre nouveaux entrepôts totalisant 70 000 m², dont trois sont partiellement automatisés pour la préparation de commandes. Sur ce point, rappelons que Raja déploie justement un programme de modernisation de son appareil logistique, en France comme ailleurs en Europe (voir NL 2926). En juillet a été posée la première pierre de son futur entrepôt de 22 500 m² à Milton Keynes, qui permettra de mutualiser les opérations de Raja UK et de Morplan, distributeur B2B au service des réseaux retail et fashion racheté en 2015. Et d’ici la fin de l’année entrera en fonction son nouvel entrepôt suédois, qui servira l’ensemble des pays scandinaves. MR

 
   
  Le siège européen du Groupe Raja est implanté à Roissy.

Crédit photo Raja
 
 
 
Public-privé
L’Etat soutient le projet Le Havre Smart Port City

Parmi les 24 projets lauréats de l’appel à projets Territoires d’Innovation du 3ème volet du Programme Investissement d’Avenir (PIA), l’État a retenu celui de la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole baptisé Le Havre Smart Port City. A ce titre, celui-ci va bénéficier de financements auprès de la Banque des Territoires avant la fin 2019. Initié en 2017 et réunissant près de 80 acteurs publics et privés tels qu’Haropa-Port du Havre et les sociétés Soget, Siemens ou Orange, le programme ambitionne de bâtir en dix ans un territoire d’innovation au service de l’excellence urbaine, portuaire et industrielle sur la vallée de la Seine, et englobe 21 projets d’équipement et de démonstrateurs financés via un plan d’investissement de 241 M€. Sont notamment prévus des investissements dans des équipements numériques qui permettront de proposer de nouvelles offres de services afin de fluidifier la mobilité des marchandises (projet Mobi smart port), la création d’une société pour déployer une plateforme d’offre de services assurant la cybersécurité du port et des industries de la zone industrialo-portuaire (projet Plateforme pour la cybersécurité portuaire et maritime), ainsi que la mise en place d’une entreprise chargée du développement d’une plateforme d’échanges de données et d’une offre de services répondant aux enjeux de performance du port et du territoire (projet Plateforme smart data services). Il est par ailleurs prévu la recapitalisation d’une PME innovante développant des applications big data centrées sur le monitoring environnemental et l’optimisation des activités portuaires (projet Smart port big data). AD


 
   
 

Le plan d’investissement du projet Le Havre Smart Port City s'élève à 241 M€ (206 M€ en fonds propres, 24,5 M€ via une sollicitation du PIA3 Territoires d’Innovation et 10,5 M€ en subventions).

Crédit photo Haropa-Port du Havre
 
 
 
Informatique portuaire
Plus de 500 000 messages EDI quotidiens chez Soget

Les différentes plateformes digitales collaboratives de l’éditeur d’informatique portuaire Soget traitent une moyenne de 522 852 messages EDI par jour, soit une impressionnante volumétrie annuelle de plus de 190 millions de messages. L’éditeur équipe actuellement plus de 50 places portuaires et aéroportuaires sur 4 continents, et anticipe une croissance de plus de 10 % du nombre des messages échangés sur ses plateformes, notamment grâce au déploiement complet de sa plateforme S)One en Jamaïque et en République Démocratique du Congo. Sans compter qu’en France, la 4ème génération de son Port Community System (PCS) est en cours de déploiement sur l’Axe Seine, où 80 % des échanges sont d’ores et déjà réalisés en EDI. Soget a en outre récemment étoffé son offre avec sa solution EasyBrexit (voir NL 2818) et celle dédiée au trafic roulier S)One RoRo (voir NL 2918). «L’un des axes principaux d’innovation pour l’entreprise est de trouver comment apporter encore plus de services à valeur ajoutée à nos clients à partir de ces millions de données », souligne Hervé Cornède, président du directoire de Soget. AD


 
 
 
Assurances
Groupe Eyssautier passe dans le giron de Verlingue

Verlingue a annoncé le rachat de Groupe Eyssautier, courtier spécialisé en assurances maritimes et transports dont la clientèle est constituée d’armateurs, de managers de navires, de logisticiens, d’acteurs portuaires ou de l’import/export de marchandises, de transporteurs routiers, etc. Avec cette opération de croissance externe, l’entité du Groupe Adélaide (conseil, l’intermédiation, la distribution et la gestion en assurances) renforce non seulement son expertise dans ce domaine spécifique, mais se donne aussi des moyens supplémentaires de réaliser son objectif d’atteindre 40 à 50% de son CA à l’international à court terme. En effet, sur les 9 M€ de CA réalisés par Groupe Eyssautier (50 collaborateurs basés à Paris, Marseille et Londres), 70% le sont à l’international, le courtier bénéficiant d’un accès direct au 1er marché d’assurances mondial (Broker at Lloyd’s depuis 2005). Le communiqué indique que les dirigeants et le management de Groupe Eyssautier continueront à diriger l’entreprise. «Avec l’intégration d’Eyssautier, Verlingue va bénéficier d’un haut niveau d’expertise sur le marché extrêmement porteur des risques Maritime et Transports, et d’une expérience incontestée à l’international » a résumé Jacques Verlingue, le président de Verlingue et du Groupe Adélaïde. De son côté, Mathieu Berrurier, président de Groupe Eyssautier s’est félicité de la « formidable opportunité pour Eyssautier, ses clients et ses équipes qui vont bénéficier de la puissance d'un grand courtier et d'un actionnariat familial auquel nous sommes attachés.». Verlingue compte 1 100 collaborateurs et 22 implantations en France, en Grande-Bretagne et en Suisse. JLR


 
 
 
Auto ID
Des lecteurs imageurs Datalogic qui voient de près comme de loin

Spécialiste de l’acquisition automatique de données, le constructeur italien Datalogic lance sa gamme de lecteurs à main PowerScan 95X1 Auto Range, ainsi qu’une version Auto Range de son modèle Falcon X4. Cette dénomination Auto Range fait référence aux nouvelles fonctions embarquées de lecture Near/Far sur les codes-barres 1D/2D, avec une distance de lecture de code-barres à n’importe quelle distance entre 15 cm et 20 m et dans toutes les conditions d'éclairage (grâce à un puissant système LED qui projette une image nette à courte distance et un viseur laser à plus grande distance). Avec ces nouveaux lecteurs durcis, les opérateurs peuvent ainsi passer simplement de la lecture d'un code-barres en gros plan sur une palette à un code-barres sur un rack d'entrepôt, dans les secteurs de la distribution (back office/Magasin – gestion des stocks et des inventaires), de l’industrie (traçabilité, tri et expédition, gestion des entrepôts), du transport et de la logistique (entrée en stock, expédition/réception, prélèvement et emballage), ainsi que de la santé (gestion des stocks). JLR


 
   
 

Le modèle Falcon X4 Auto Range est la prochaine génération du terminal portable phare Falcon X4, utilisé aussi bien dans la grande distribution que dans la logistique, en magasin et en back office/entrepôt.

Crédit photo Datalogic
 
 
Planification
OMP vante l’approche Unison Planning

L’éditeur belge OMP (précédemment dénommé OM Partners) lance sous la marque Unison Planning une approche intégrée de planification de la supply chain comprenant à la fois des services et des outils technologiques adaptés aux spécificités de plusieurs secteurs industriels (chimie, PGC, santé, métallurgie, papiers et emballages, etc.) mais tous basés sur un modèle commun. L’objectif est d’accompagner ses clients dans la démarche de connecter sur une seule et unique plate-forme tous ses planificateurs, depuis la demande jusqu’à la livraison. JLR


 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Royaume-Uni
XPO Logistics va optimiser la supply chain de JD Sports

Le 3PL XPO Logistics a été retenu par le distributeur d’articles de sports JD Sports avec l’objectif ambitieux d’optimiser l’ensemble de sa supply chain au Royaume-Uni pour ses marques distributeurs Go Outdoors, Blacks, Millets et Ultimate Outdoors. La logistique de ces marques, qui disposent toutes d’un réseau de magasins, reposera sur un centre de distribution de 32 000 m² en cours d’implantation à Middlewich, au sud de Manchester. Cette nouvelle installation permettra de regrouper les activités de 3 entrepôts existants et traitera tous les flux existants vers les magasins, ainsi que les flux e-commerce. Toutes les livraisons feront en outre l’objet de suivis et de rapports en temps réel, la flotte de XPO Logistics devant distribuer les commandes de réassort magasins et prendre en charge des commandes en click-and-collect dans plus de 300 magasins de la division outdoor de JD Sports. « La solution de XPO combine les supply chains de nos marques outdoor en une seule solution d’entreposage, de transport et de e-commerce, souligne Lee Bagnall, CEO de la division outdoor de JD Sports. Cela va générer des gains d’efficacité et va nous permettre de poursuivre notre croissance. » AD


 
   
  La supply chain des marques outdoors de JD Sports reposera sur un centre de distribution XPO Logistics en cours d’implantation à Middlewich, au sud de Manchester.

Crédit Photo : XPO Logistics
 
 

Etats-Unis
Amazon emménage dans un entrepôt à étages

Le géant du e-commerce Amazon va louer trois étages d'entrepôt, soit plus de 53 000 m², dans le bas de la ville de Seattle, au plus près de ses clients. Et l’enseigne de bricolage Home Depot emménage dans un autre étage de 9 000 m² du même bâtiment. Les développeurs immobiliers refusaient jusqu'à présent de construire des centres de distribution sur plusieurs niveaux, ces projets étant jugés trop chers. La règle était de s’établir loin en banlieue en créant de grands espaces de plain-pied. Mais Amazon a de nouvelles exigences, vu la promesse de livraison au plus vite faite à ses abonnés Prime. Hier, cette livraison gratuite se faisait en 2 jours, maintenant c'est une seule journée. D'où le besoin de se rapprocher de des clients urbains. Et comme l'espace est limité dans les agglomérations, il s’agit de prendre de la hauteur. Le développeur Prologis a installé une rampe entre les 2 premiers étages pour que les camions puissent accéder aux quais de chargements, et des ascenseurs capables de supporter des chariots élévateurs font la liaison avec le troisième étage. CCT


 
   
  Crédit photo Prologis  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous
 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
16 septembre 2019


octobre 2019

Jeudi 03
AZAP
« Réduisez vos stocks en fiabilisant vos prévisions »
17h00-19h30
Paris 5ème
Témoignage de BEAUTY SUCCESS GROUP
N°1 de la franchise sur le marché de parfumerie sélective
« Inscription »

Vendredi 04
Mews Partners
« Seconde édition des Rencontres IA & Supply Chain organisée par Mews Partners en partenariat avec Supply Chain Magazine »
14h00-17h00
Université Paris Dauphine

Mardi 08
SUPPLY CHAIN EXPERTS
« Comment optimiser votre logistique d’entreposage ? »
8h30
Paris (Porte de Charenton)
Avec le témoignage de Christophe BARAT - Directeur Supply Chain de la société RICARD

Jeudi 10
et vendredi 11
EURODECISION
« Formation EURODECISION : Méthodes et pratiques de la prévision des ventes »
9h00-17h00
Paris-La Défense

Jeudi 10
Séminaire QAD-DynaSys/Wavestone
« Quelle solution globale pour supporter votre Supply Chain de bout en bout »
9h00-12h00
Paris
Hôtel Rafaël

Jeudi 10
E2OPEN
« Paris Breakfast »
Paris
W Paris-Opéra

Jeudi 17
Table ronde CITWELL
« Comment packager et implémenter votre offre de services B2B ? »
8h30-12h00
Paris 2ème
Openmind Kfé
Avec les témoignages professionnels de l’industrie des matériaux et de la construction Winoa, ALTEO, LAFARGE et EXTEX


novembre 2019

Mardi 19
Simco Consulting
« AUTOMATISATION DANS L'ENTREPOT »
9h00-16h00
Paris
9 rue d'athènes

Mardi 19
au jeudi 21
Transport & Logistics Meetings
« Les innovations clés du secteur »
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

Mardi 19
au jeudi 21
Europack-Euromanut-CFIA
« Europack-Euromanut-CFIA »
EUREXPO LYON
Halls 6 et 7


décembre 2019

Mardi 03
et mercredi 04
Supply Chain Event 2019
« Réussir la transformation digitale »
9h00-18h00
Paris
Porte de Versailles

 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien