Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2983
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Distribution spécialisée
Miliboo applique aux meubles les recettes du Fast Fashion

Tous les ans, la société Miliboo (70 personnes, 23 M€ de CA), spécialisée dans le secteur de vente en ligne de mobilier « tendance » pour la maison, renouvelle pas moins d’un tiers de son catalogue de près de 3 000 références. Des nouveaux produits y entrent et des « slow movers » en sortent toutes les semaines, en passant rapidement par la case « promo ». « C’est un modèle complètement orienté consommateur, avec le moins de latence possible entre la détection de l’émergence d’une tendance et la disponibilité du produit au catalogue » nous confie Guillaume Lachenal, son Pdg et fondateur de Miliboo, qui interviendra à Paris Retail Week sur la conférence « Parcours client agile – La boîte à outils d’une expérience client réussie », le 24 septembre entre 15h et 16h. Ce modèle dit de Fast Design s’appuie sur une parfaite anticipation et synchronisation des différentes étapes du cycle de vie du produit : analyse des cycles de vente, phase de prototypage, cahier des charges produits et emballages, sourcing des quelque 80 usines partenaires (majoritairement en Asie mais aussi dans les Pays de l’Est, en Italie, et au Portugal), lancement d’une pré-production en petite série pour valider le process d’industrialisation et tester le produit auprès des consommateurs, etc. Côté logistique, les produits arrivent par conteneurs maritimes et sont tous stockés dans un entrepôt de 20 000 m² à Distriport près de Fos sur Mer, chez le 3PL Greilsammer. Toute la partie SI (notamment le WMS) a été développée en interne par Miliboo, qui exige une traçabilité extrêmement précise basée sur un numéro de série unique pour chaque produit, avec une démarche qualité très forte. C’est cette plate-forme qui livre une partie de l’Europe : la France, mais aussi l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne, le Royaume-Uni, et la Belgique. Toute commande passée avant 15 h est expédiée le jour même. « Notre chantier logistique de cette année et de l’année prochaine, c’est le maillon transport aval. Les clients sont de plus en plus exigeants sur les services, avec du tracking, de la livraison à deux, prise de rendez-vous, etc » nous dévoile Guillaume Lachenal, qui prévoit ainsi que sa société accompagne certains de ses partenaires transporteurs pour les aider à mettre en place des solutions plus poussées allant dans ce sens. JLR


 
   
 

Guillaume Lachenal, son Pdg et fondateur de Miliboo

Crédit photo Miliboo
 
 
 
Invitation
Un séminaire le 10 octobre sur les solutions globales pour maîtriser sa SC de bout-en-bout

L’éditeur QAD-DynaSys et le cabinet de conseil Wavestone, en partenariat avec Supply Chain Magazine, vous invitent à un séminaire dans la matinée du jeudi 10 octobre (de 9h00 à 12h00), à Paris (Hôtel Raphaël), autour du thème suivant : « Quelle solution globale pour supporter votre Supply Chain de bout en bout ? ». Au-delà des questions du choix et de l’utilisation optimale des outils tels que les ERP et les APS, Damien Forest, Manager chez Wavestone, fera d’abord partager son expérience en matière de bonnes pratiques dans la mise en place de processus S&OP. Ensuite, Gilles Asfaux, Value Assessment Director EMEA chez QAD et Patrick Dolé EMEA Alliance Manager & Senior Presales Consultant chez QAD DynaSys aborderont la question des choix technologiques, avant de laisser la parole à un client, Chaucer Foods SAS, filiale française du groupe britannique éponyme spécialisé dans la production et la distribution de fruits et légumes lyophilisés pour l’industrie agroalimentaire. C’est Christian Hay, responsable Supply Chain de la société, qui présentera la démarche engagée par sa société, depuis l’amélioration des prévisions jusqu’à la mise en place des fondations d’un véritable processus IBP (Integrated Business Planning). Inscription obligatoire.




Pour vous inscrire à ce séminaire, cliquez ici

 
 
 
Schéma logistique
Velux inaugure son centre national de distribution

Fabricant de fenêtres de toit évoluant dans le périmètre du groupe danois VKR Holding A/S, Velux a inauguré hier son centre national de distribution à Feuquières-en-Vimeu (Somme). Adossé à son usine et né de sa volonté d’internaliser l’intégralité de ses opérations de stockage, préparation de commandes et expédition en France (voir NL 2802), le projet a nécessité un investissement de 4 M€. La surface du site de distribution existant est passée de 9 000 à 15 000 m², avec l’ajout 2 cellules de 3 000 m², et cet agrandissement a donné lieu à des investissements dans divers équipements (scanners à bagues, engins de préparation, tablettes tactiles, imprimantes mobiles). A compter du 1er janvier 2020, ce centre prendra aussi en charge toutes les expéditions en messagerie (à partir de 30 kg et jusqu’à 3 m3) ainsi que les préparations mono-colis (inférieures à 30 kg) jusqu’ici intégralement prestées auprès de Rhenus Logistics sur son site multi-clients de Brétigny-sur-Orge (91). A l’occasion de l’extension du centre de distribution ont été recrutés 25 nouveaux collaborateurs logistiques en CDI, doublant ainsi les effectifs à Feuquières-en-Vimeu (le site emploie au total 360 salariés). « Nous allons pouvoir réduire nos coûts logistiques sans impacter les délais de livraisons de nos clients, souligne Vincent Arnoux, directeur logistique de Velux France. Nous n’aurons en effet à gérer qu’un seul stock et qu’un seul flux de transport à la fois en amont et en aval. » Le centre de distribution stockera 1 500 références et approvisionnera quelque 1 000 points de livraisons sur tout le territoire, via les partenaires transporteurs GLS, Lumino, DB Schenker, Satra et Transalliance. Velux, dont le nouveau centre de distribution est en capacité d’absorber un supplément d’activité de 15 %, estime que sa nouvelle infrastructure pourrait être rentabilisée d’ici 5 ans. AD


 
   
 

Vincent Arnoux, directeur logistique de Velux France.

Crédit photo A. Dias
 
 
 
Bricolage / jardinage
ManoMano va bientôt livrer ses clients en 24 h

>Après avoir lancé depuis novembre son offre Mano Fulfillment, qui propose aux marques de bricolage et de jardinage qu’elle fédère (plus de 1 800) la prise en charge des opérations de logistique et de livraison aux clients finaux de leurs produits best sellers, la place de marché ManoMano s’attaque désormais au process de livraison. « Nous avons un certain nombre de projets côté transport : nous livrons aujourd’hui nos clients en moins de 48 h mais notre objectif à très court terme est de pouvoir le faire en 24 h » nous a confié Victor Schieber, Logistics & Transport Lead chez ManoMano. La société est notamment en phase de test avec Chronopost pour laisser aux cyberacheteurs le choix d’un créneau horaire de livraison sur rendez-vous. Côté logistique, le service Mano Fulfillment s’appuie sur son partenaire Rhenus Logistics, qui lui met à disposition dans un premier temps une surface de stockage de 6 000 m² dans son entrepôt de Gretz Armainvilliers (77), à l’Est de Paris (voir NL 2821). Pour l’heure, près de 2 000 références y sont stockées, provenant d’une centaine de partenaires. Mais d’ici trois ans, ManoMano prévoit une montée en charge de cette « plateformisation » de l’offre avec 25 000 articles (provenant de 300 marchands) sur une surface étendue à 22 000 m². L’activité de préparation de commandes est pilotée par Reflex WMS de Hardis, en mode Saas. ManoMano avait sélectionné cet outil à l’issue d’une demande d’informations auprès des différents éditeurs de WMS du marché, et a inclus cette exigence dans son appel d’offres pour trouver un prestataire logistique. Rhenus, sélectionné à la mi 2018, a donc réussi à déployer et configurer Reflex WMS en l’espace de quatre mois, avec l’aide de Hardis et de son partenaire Acsep pour la recette fonctionnelle, la formation et l’assistance au démarrage. A noter également que ManoMano vient d’intégrer le tout récent Next 40, l’indice regroupant les 40 start-up prometteuses et innovantes qui bénéficieront d’un accompagnement particulier de la part de l’État (aux côtés notamment de Sigfox, ou de Wynd, une plate-forme de traitement de commande multicanal). JLR


 
   
 

Le service Mano Fulfillment s’appuie sur le prestataire Rhenus Logistics qui lui a dédié un espace de 6 000 m² dans son entrepôt de Gretz Armainvilliers (77).

Crédit photo ManoMano
 
 
 
Intelligence artificielle
La croissance en tête de gondole chez Symphony RetailAI

C’est à Paris que Symphony RetailAI organisait cette semaine la première session de son forum Xcelerate Retail 2019 (avant celle de Dallas, début octobre). Aux acteurs du retail et des PGC présents, dont beaucoup d’Europe de l’Est, l’éditeur a fait valoir l’enjeu d’insuffler « une bouffée d’AI-R dans le retail », via ses solutions-maison. « L’AI au service du retail, c’est se donner la capacité de mieux Identifier les attentes des clients (I), d’Activer les leviers d’amélioration de vos ventes (A), pour Réaliser une croissance profitable (R) », a attaqué Pallab Chatterjee, Chairman & CEO de Symphony RetailAI. Il a ensuite répertorié plusieurs dynamiques participant de la croissance du secteur qui justifient de s’appuyer sur des outils innovants : le click & collect (très développé en Europe, notamment en France, et en pleine expansion outre-Atlantique), ou les attentes des consommateurs en matière de produits frais et plus « locaux ». « Cela implique de gagner en agilité dans la gestion de vos assortiments pour miser sur les catégories qui génèrent le plus de croissance », a-t-il relevé. Prévision des ventes, category management et gestion des promotions figuraient ainsi en bonne place dans le programme du forum. Pallab Chatterjee a également présenté Cinde, l’agent de « coaching décisionnel personnel utilisant l’AI » lancé en 2019 par Symphony RetailAI : via une interface en langage naturel, cette solution de « push intelligence » permet intuitivement aux managers de saisir la dynamique de leurs ventes, et ensuite aux gestionnaires de catégories d’entrer dans le détail des chiffres réalisés, des prévisions ou de la rentabilité des opérations promotionnelles. À charge pour Cinde de faire des recommandations susceptibles d’assurer la croissance du business. Paris oblige, un grand client français de l’éditeur est monté à la tribune pour expliquer dans quel contexte il a retenu trois modules de Symphony RetailAI : Franck Noël-Fontana, directeur Transformation Approvisionnement de Carrefour France. « Pour saisir les opportunités de la transformation omnicanal, l’enjeu est d’avoir une vraie vision de bout en bout de la chaine de valeur, de la prévision de la demande jusqu’au réapprovisionnement des entrepôts et magasins, avec des outils nous assurant une capacité d’anticipation », at-il noté. MR


 
   
 

Chairman & CEO de Symphony RetailAI, Pallab Chatterjee a ouvert mardi la session parisienne du forum Xcelerate Retail 2019.

Crédit photo M. Rabiller
 
 
 
Logistique portuaire
Une plate-forme sécurisée pour les conteneurs maritimes

La division Projets du fabricant allemand Hymer a développé sur mesure pour un opérateur français de conteneurs maritimes une solution flexible d’accès en hauteur, hautement sécurisée et compacte, destinée à des travaux de maintenance, d’entretien et des réparations. Une première plate-forme a été livrée sur l’un des dépôts du client au Port du Havre, et ce dernier en a commandé neuf autres exemplaires pour différents sites de l’entreprise. Cet équipement mobile sur roues (qui disposent chacune de leur propre frein) est équipé d’un escalier et d’une nacelle de travail avec garde-fou, ajustable en hauteur, qui permet de travailler directement sur le conteneur. « Avec cette plate-forme, Hymer Project a fourni une solution qui répond aux exigences de sécurité et de flexibilité du client : tout l’équipement, escalier et espace de travail, est sécurisé ; l’espace de travail peut être plié pour le déplacement d’un conteneur à un autre, puis ajusté en hauteur et une fois que c’est fait, facilement déplié sur le nouveau conteneur » résume Murat Kucukoglu, directeur commercial France de Hymer. JLR


 
   
 

Le fabricant allemand Hymer a conçu une plate-forme spéciale pour des applications de maintenance des conteneurs maritimes.

Crédit photo Hymer
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Royaume-Uni
Beumer transforme l’essai dans le hub Hermes à Rugby

L’intégrateur et constructeur allemand Beumer a mis en place un troisième système de tri dans l’un des plus grands centres de distribution de colis d’Europe, le hub du logisticien et messager Hermes, à Rugby, dans les Midlands. Ce projet fait suite à une première phase durant laquelle Beumer avait fourni il y a deux ans les deux premiers systèmes de tri, dont la capacité s’est vite révélée insuffisante sur le moyen terme compte tenu de la croissance à deux chiffres des volumes de l’e-commerce. Sa particularité est d’avoir été réalisé sans interrompre les opérations sur site (1 M de colis de moins de 30 kg traités par jour), en utilisant notamment un pont roulant pour installer les éléments lourds du système de tri. JLR


 
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous
 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
19 septembre 2019


octobre 2019

Jeudi 03
AZAP
« Réduisez vos stocks en fiabilisant vos prévisions »
17h00-19h30
Paris 5ème
Témoignage de BEAUTY SUCCESS GROUP
N°1 de la franchise sur le marché de parfumerie sélective
« Inscription »

Vendredi 04
Mews Partners
« Seconde édition des Rencontres IA & Supply Chain organisée par Mews Partners en partenariat avec Supply Chain Magazine »
14h00-17h00
Université Paris Dauphine

Mardi 08
SUPPLY CHAIN EXPERTS
« Comment optimiser votre logistique d’entreposage ? »
8h30
Paris (Porte de Charenton)
Avec le témoignage de Christophe BARAT - Directeur Supply Chain de la société RICARD

Jeudi 10
et vendredi 11
EURODECISION
« Formation EURODECISION : Méthodes et pratiques de la prévision des ventes »
9h00-17h00
Paris-La Défense

Jeudi 10
Séminaire QAD-DynaSys/Wavestone
« Quelle solution globale pour supporter votre Supply Chain de bout en bout »
9h00-12h00
Paris
Hôtel Rafaël

Jeudi 10
E2OPEN
« Paris Breakfast »
Paris
W Paris-Opéra

Jeudi 17
Table ronde CITWELL
« Comment packager et implémenter votre offre de services B2B ? »
8h30-12h00
Paris 2ème
Openmind Kfé
Avec les témoignages professionnels de l’industrie des matériaux et de la construction Winoa, ALTEO, LAFARGE et EXTEX


novembre 2019

Mardi 19
Simco Consulting
« AUTOMATISATION DANS L'ENTREPOT »
9h00-16h00
Paris
9 rue d'athènes

Mardi 19
au jeudi 21
Transport & Logistics Meetings
« Les innovations clés du secteur »
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

Mardi 19
au jeudi 21
Europack-Euromanut-CFIA
« Europack-Euromanut-CFIA »
EUREXPO LYON
Halls 6 et 7


décembre 2019

Mardi 03
et mercredi 04
Supply Chain Event 2019
« Réussir la transformation digitale »
9h00-18h00
Paris
Porte de Versailles

 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien