Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2989
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Paris Retail Week
La Poste et Mobivia à la manœuvre en logistique urbaine

Dans le cadre d’un débat sur la logistique urbaine qui s’est tenu hier sur le salon Paris Retail Week, La Poste a indiqué qu’elle comptait développer un réseau de micro-entrepôts au cœur des villes, à l’image de la structure qu’elle opère déjà dans le 8ème arrondissement de Paris pour le stockage déporté du groupe de réparation/entretien/équipement automobile Mobivia (voir NL 2939). « Nous disposons d’actifs immobiliers situés dans des endroits stratégiques que nous pouvons transformer en petits entrepôts, explique Alexandre Berger, directeur de projets supply chain business développement branche service-courrier-colis du groupe La Poste. J’ai ainsi trouvé dans la capitale un site de 6 mètres de hauteur sous plafond qui hébergeait des archives que plus personne ne consultaient depuis 10 ou 15 ans. C’est ce type de sites que nous pouvons transformer en petits entrepôts de 500 à 700 m² ». A ce jour, La Poste dispose de deux structures de ce type dans la capitale, celle du 8ème arrondissement située près de la gare Saint-Lazare, et une autre basée du côté de la place des Ternes. Sur le 1er trimestre 2020, le groupe prévoit d’en ouvrir d’autres à Lyon, Lille et Marseille, et peut-être aussi à Bordeaux. Présent également lors de ce débat, Mobivia en a profité pour annoncer son ambition de dupliquer son réseau de sites de stockage déportés à l’étranger, en plus de le développer dans l’Hexagone. « Sur 2020, nous avons prévu d’en exploiter un en Allemagne et un autre en Espagne », précise Pierre Béharelle, responsable nouveaux services du groupe Mobivia. Dans l’Hexagone, où le groupe en compte aujourd’hui trois (dont seul celui impliquant La Poste est presté), Mobivia espère en totaliser une quinzaine, nous a récemment fait savoir Sébastien Hospital, son directeur supply chain (voir NL 2939). AD


 
   
 

De gauche à droite : Pierre Béharelle, responsable nouveaux services du groupe Mobivia ; Anthony Deniau, directeur transport Franprix Leader Price ; Alexandre Berger, directeur de projets supply chain business développement branche service-courrier-colis du groupe La Poste ; Jérôme Libeskind, expert en logistique urbaine, e-commerce, plateformes logistiques fondateur de la société de conseil Logicités.

Crédit photo A. Dias
 
 
 
Immobilier logistique
Gazeley réceptionne son
2 x 12 000 m² développé en blanc à Arras

La branche contractant général de Quartus a réalisé et récemment livré à Gazeley un entrepôt de 25 000 m² situé au sein du parc d’activités Actiparc à Arras. Ce projet développé en blanc arrive sur le marché sans encore avoir trouvé preneur, sachant qu’il est organisé en deux cellules de stockage de 12 000 m² chacune, avec un bloc tertiaire desservant l’une comme l’autre. Des prospects ont manifesté leur intérêt mais aucun n’ayant encore signé, le site reste immédiatement disponible pour 1 ou 2 utilisateurs. Cet entrepôt est le premier développement de Gazeley en France à proposer les cellules de stockage de 12 000 m² rendues possibles par l’évolution de la réglementation (hormis un précédent dans le cadre d’un clé-en-main, mais dans une configuration crossdock). Le principe de ces vastes cellules figure d’ailleurs dans le permis de construire obtenu pour bâtir à proximité, mais en clé-en-mai, un entrepôt de 50 000 m² sur ce même Magna Park de Gazeley à Arras. Il y a un an Vincent Gourlin, le directeur du développement France nous avait évoqué ce projet d’Arras qui s’inscrivait dans la volonté du groupe de développer en blanc de nouvelles capacités sur les zones dynamiques en logistique (voir NL 2774). « Sur les deux projets engagés à l’époque, le premier à être livré à Arras n’a pas encore d’utilisateur, alors que celui de Saint-Martin-de-Crau a pris un peu de retard pour sa réalisation, mais a d’ores et déjà trouvé un locataire, un acteur de la grande distribution signé cet été », nous indique-t-il aujourd’hui. Gazeley entend d’ailleurs conserver cet état d’esprit volontaire, et d’autres projets en blanc pourraient être mis à l’agenda l’année prochaine. MR


 
   
 

Le nouvel entrepôt Gazeley à Arras dispose de 26 portes à quai et d’une hauteur libre de 12 m.

Crédit photo Gazeley
 
 
 
Pilotage transport
oPhone affine ses estimations d’heure d’arrivée avec PTV

La société française oPhone a noué un partenariat avec PTV France pour intégrer le logiciel PTV Drive&Arrive dans la solution qu’elle développe et commercialise, oPtc, positionnée comme une tour de contrôle opérationnelle et financière des flux transport. PTV Drive&Arrive est un service cloud qui calcule précisément les ETA (Estimated Time of Arrival) et informe automatiquement et en temps réel tous les membres de la chaîne logistique des changements dans les heures d’arrivées des camions pour pouvoir réagir avec anticipation. C’est la même technologie algorithmique sous-jacente qui a été primée il y a deux ans lors de la SITL (Prix de l’Innovation) avec le produit Arrival Board de PTV (voir NL 2457), un panneau d’affichage des ETA en temps réel à installer sur les quais des plates-formes logistiques. « L'apport de la technologie PTV Drive&Arrive est un élément important de notre tour de contrôle oPtc : il devient facile pour nos clients de piloter en temps réel l'intégralité de leurs flux amont et aval et d'avoir un coup d'avance en anticipant les événements » a déclaré Bruno Marchal, le directeur général d'oPhone. La plateforme oPtc (Ptc pour price.Track.control), qui s'interconnecte avec plus d’une centaine de systèmes tiers, est reliée actuellement à près de 2 000 transporteurs et compte parmi ses clients plus grands distributeurs alimentaires français, dont le groupe Casino (avec Easydis et Samada, la filiale logistique de Monoprix). JLR


 
   
 

L’algorithme de calcul PTV Drive&Arrive va s’intégrer dans la tour de contrôle transport oPtc en vertu d’une accord de partenariat entre oPhone et PTV France.

Crédit photo PTV
 
 
 
Logistique portuaire
MGI a pensé aux transporteurs routiers dans l’appli smartphone de Ci5

Lancé il y a un an sur le port de Marseille Fos, Ci5, le nouveau Cargo Community System conçu par MGI (éditeur du CCS AP+) se décline désormais sur une application mobile, téléchargeable gratuitement sur l'App Store et Google Play. Toutes les marchandises intégrées à Ci5 sont consultables et tracées dans l'application réalisée par Altran, avec la possibilité de se constituer une liste de tâches urgentes en fonction de la progression de la marchandise à l'import et à l'export tout au long de son parcours portuaire. Les statuts Forwarder Release du transitaire et Customs Release pour la douane peuvent être directement validés sur la version mobile, mais les transporteurs routiers sont aussi dans la boucle : ils peuvent télécharger sur leur smartphone la Release Order (bon à délivrer permettant d'enlever la marchandise sur le terminal) qui leur permet d’accéder aux terminaux portuaires. Avec la fonctionnalité de reconnaissance de caractères (OCR), le conducteur routier pourra également, en prenant une photo des références du conteneur (numéro, taille et tare), accéder directement à un Booking (réservation à l'export sur un navire) dans Ci5. Cette fonction OCR peut aussi être utilisée par les inspecteurs en douane pour associer le nouveau numéro de plomb d’un conteneur après un contrôle sur le terrain. La fonction Terminaux, dédiée aux transporteurs routiers, permet en outre de signaler et consulter les incidents susceptibles de perturber la fluidité du trafic en zone portuaire, avec estimation du temps d’attente et accès aux webcams installées à l’entrée des terminaux. JLR


 
   
 

Ci5, la solution de Cargo Community System conçue par MGI, se décline désormais en version smartphone, avec certaines fonctions conçues spécifiquement pour les transporteurs routiers.

Crédit photo MGI
 
 
 
Automatisation
Vectura, le transstockeur « quinqa » de chez Swisslog

Le premier transstockeur à palettes de l’intégrateur Swisslog fête cette année ses 50 ans (gamme Vectura). « Nous avons construit le premier transstockeur en 1969. Au fil des décennies, de nombreuses personnes impliquées ont contribué à l’améliorer et à l’optimiser - jusqu'à en faire le système Vectura que nous connaissons aujourd'hui, qui est l’une des meilleures ventes de notre gamme » déclare Christian Baur, CEO de Swisslog. Durant ce demi-siècle, 575 projets logistiques ont été réalisés par Swisslog dans 35 pays, avec l’installation d’un total de 3 870 transtockeurs. Parmi les clients emblématiques figurent Walmart, Target, Woolworth, Michelin Nordic, Gries Deco Company et Rewe. En 1969, le système n’était pas encore 100% automatisé, il ne le sera que 10 ans plus tard, et cette version est encore en service chez au moins un client en Norvège. La gamme Vectura a bien entendu bénéficié depuis cette époque de nombreuses améliorations techniques, comme la fonctionnalité Plug & Play (précablâge, paramétrage et tests avant la livraison, pour accélérer l’installation et la mise en service sur site) ou la dernière en date, la manutention double charge (le mât peut déplacer deux palettes à la fois). JLR


 
   
 

Le transstockeur Vectura de Swisslog, qui fête ses 50 ans cette année, a fait l’objet durant cette période de 575 projets logistiques, au fil de ses différentes améliorations technologiques.

Crédit photo Swisslog
 
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
Inconso WMS à la baguette à Bayreuth, chez MSMD Logistik GmbH

Dans le cadre de l’agrandissement et de l’optimisation de sa plateforme de Bayreuth, en Allemagne, MSMD Logistik GmbH, le prestataire interne du fabricant de dispositifs médicaux medi GmbH & Co. KG a fait appel à l’éditeur inconso pour la partie logicielle du projet. C’est inconsoWMS qui gère et orchestre les flux entre les différents équipements dont un système à navettes (à quatre allées avec 26 niveaux) avec six stations de picking et de conditionnement, et des convoyeurs «rétrofités». L’installation du système shuttle a permis d’accroitre la productivité d’un facteur 6 dans cette partie de l’entrepôt. A noter que d’autres modules d’inconso Logistics Suite ont été installés, notamment l’outil de gestion des expéditions inconsoSDS et le système de facturation et de pré-facturation inconsoLSA. JLR


 
   
  Copyright MSMD Logistik  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous
 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
27 septembre 2019


octobre 2019

Jeudi 03
AZAP
« Réduisez vos stocks en fiabilisant vos prévisions »
17h00-19h30
Paris 5ème
Témoignage de BEAUTY SUCCESS GROUP
N°1 de la franchise sur le marché de parfumerie sélective
« Inscription »

Vendredi 04
Mews Partners
« Seconde édition des Rencontres IA & Supply Chain organisée par Mews Partners en partenariat avec Supply Chain Magazine »
14h00-17h00
Université Paris Dauphine

Vendredi 04
E2OPEN
« Paris Breakfast »
Paris
W Paris-Opéra

Mardi 08
SUPPLY CHAIN EXPERTS
« Comment optimiser votre logistique d’entreposage ? »
8h30
Paris (Porte de Charenton)
Avec le témoignage de Christophe BARAT - Directeur Supply Chain de la société RICARD

Jeudi 10
et vendredi 11
EURODECISION
« Formation EURODECISION : Méthodes et pratiques de la prévision des ventes »
9h00-17h00
Paris-La Défense

Jeudi 10
Séminaire QAD-DynaSys/Wavestone
« Quelle solution globale pour supporter votre Supply Chain de bout en bout »
9h00-12h00
Paris
Hôtel Rafaël
Avec le témoignage de CHAUCER FOODS

Jeudi 17
Table ronde CITWELL
« Comment packager et implémenter votre offre de services B2B ? »
8h30-12h00
Paris 2ème
Openmind Kfé
Avec les témoignages professionnels de l’industrie des matériaux et de la construction WINOA, ALTEO, LAFARGE et ETEX


novembre 2019

Mardi 19
Simco Consulting
« AUTOMATISATION DANS L'ENTREPOT »
9h00-16h00
Paris
9 rue d'athènes

Mardi 19
au jeudi 21
Transport & Logistics Meetings
« Les innovations clés du secteur »
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

Mardi 19
au jeudi 21
Europack-Euromanut-CFIA
« Europack-Euromanut-CFIA »
EUREXPO LYON
Halls 6 et 7


décembre 2019

Mardi 03
et mercredi 04
Supply Chain Event 2019
« Réussir la transformation digitale »
9h00-18h00
Paris
Porte de Versailles

 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien