Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2991
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Nomination
Yann de Feraudy élu à la présidence de l’Aslog

On connaît officiellement depuis hier le nom du successeur de Jean-Michel Guarneri à la présidence de l’Aslog. Il s’agit de Yann de Feraudy, 57 ans, DGA Opérations et IT du groupe Yves Rocher. Les deux hommes ont fait une brève allocution hier devant les administrateurs de l’association et quelques invités, dont la presse, sur une péniche amarrée au quai de l’Hôtel de Ville, à Paris. Chaleureusement applaudi pour avoir relancé la dynamique de l’Aslog au niveau national et international durant ses deux mandats de trois ans, Jean-Michel Guarneri a rappelé que l’association comptait désormais en son sein près des deux tiers des entreprises du Cac 40 et qu’elle comptait aussi sensibiliser davantage les ETI et les PME/TPE. Il conservera un rôle important au sein de l’Aslog en devenant vice-président pour les opérations internationales. De son côté, Yann de Feraudy a indiqué les six priorités fixées pour le développement de l’association d’ici 2022, année qui marquera le cinquantenaire de l’Aslog. Outre l’international (pour fédérer et renforcer les métiers de la SC dans les entreprises françaises à l’étranger et tisser des liens avec les associations locales) et la main tendue aux ETI/PME, il va s’agir pour l’Aslog de produire davantage de contenu (en intégrant notamment des consultants pour structurer et formaliser les résultats des travaux des Labs), de continuer à promouvoir l’emploi et les méthodes de management, de développer de la formation et des relations avec le monde de la recherche et enfin de s’investir dans les relations institutionnelles avec l’état, les collectivités et les autres associations. L’ambition réaffirmée hier par l’Aslog est de « rester un acteur et un partenaire incontournable pour la promotion des métiers et des emplois en SC, de leurs évolutions au service des entreprises (en France comme à l’étranger) et des communautés territoriales, tant du point de vue des méthodes, des outils, de la formation que du partage d’expériences et de vision prospective ». JLR


 
   
 

Elu hier, Yann de Feraudy (à gauche), DGA Opérations et IT du groupe Yves Rocher, succède à Jean-Michel Guarneri (à droite) à la présidence de l’Aslog.

Crédit photo Peggy Stauss
 
 
 
Invitation
Une Table ronde le 17 octobre sur l’alignement de la supply chain et de l’offre de services B2B

Le cabinet Citwell vous invite le jeudi 17 octobre à une Table Ronde intitulée « Comment packager et implémenter votre offre de services B2B ? », organisée de 8h30 à 12h00 à l’Openmind Kfé, dans le quartier de l’Opéra, au centre de Paris. Le thème de cet évènement, qui sera animé par Guillaume Allemand, directeur général délégué et Olivier Gonot, senior manager de Citwell, agrège plusieurs problématiques rencontrées par une direction supply chain lors de la définition et la mise en place d’une nouvelle offre de services B2B dans l’entreprise : alignement avec le marketing, passage d’une culture produit à une culture client, harmonisation de l’offre, adaptation du réseau logistique à l’offre de services, segmentation du portefeuille client selon les besoins et les comportements, etc. Au-delà de la théorie, Citwell a réuni pour cette table ronde quatre grands professionnels de l’industrie des matériaux et de la construction qui pourront témoigner concrètement de leur expérience de mise en place d’une nouvelle offre BtoB et de l’accompagnement au changement que cela implique en termes de transformation de la supply chain au niveau mondial. Il s’agit de Joan Samuel, Head of global Product Management du groupe Winoa (spécialisé dans le traitement de surface), de Frédéric Buchère, directeur service clients et supply chain chez Alteo (producteur d’alumines de spécialité), d’Anne-Brigitte Spitzbarth, en sa qualité d’ex VP Supply Chain France de Lafarge (elle est désormais VP Global Management System chez Gefco) et de Bertrand Duparc Ponsin, directeur Supply Chain du groupe industriel belge Etex, leader dans la construction sèche. La participation à cette table ronde est gratuite (sous réserve de validation et dans la limite des places disponibles), mais l’inscription est obligatoire.




Pour consulter le programme et s’inscrire
 
 
 
Plateforme d’intérim digitale
Iziwork lève
12 M€

Un an après sa création et plusieurs levées de fonds pour un total de 8 M€, la plateforme d’intérim digitale Iziwork a bouclé un tour de table de 12 M€ auprès du fond de capital-risque Cathay Innovation et de son investisseur historique Global Founders Capital. Avec cette nouvelle opération, la start-up entend accélérer son déploiement commercial sur le territoire, doubler ses investissements en R&D et faire passer ses effectifs de 120 à 240 collaborateurs dans les 12 prochains mois. Elle compte actuellement 200 000 intérimaires inscrits sur sa plateforme et plus de 200 entreprises clientes dans une centaine de villes françaises. Les clients évoluent dans divers secteurs d’activité dont la logistique et ils incluent entre autres les groupes XPO Logistics, FM Logistic, Fnac Darty, Cdiscount, Viapost et Chronopost. En recourant à la plateforme pour recruter un cariste, un manutentionnaire ou un préparateur de commandes, les entreprises peuvent pourvoir 95 % de leurs besoins en moins de 4 heures et réaliser une économie de 10 % à 30 % sur le coût du travail total par intérimaire. Le turn-over des intérimaires chute pour sa part de 30 %, fort du programme de fidélité Super Worker mis en place par Iziwork (voir NL 2898). « Un intérimaire “iziworker” peut prétendre à 800 € de primes par an », souligne Mehdi Tahri, cofondateur d’Iziwork. AD


 
   
 

Iziwork totalise 200 000 intérimaires inscrits et revendique plus de 200 entreprises clientes.

Crédit photo Iziwork
 
 
 
Immobilier logistique
Idec construit
un 72 000 m² destiné à Stokomani dans l’Oise

En mai dernier, Stokomani nous avait fait part de son intention de se doter d’un vaste entrepôt à Venette, près de Compiègne, afin d’étendre ses capacités logistiques sur fond de forte croissance de son activité et de son réseau de magasins dédiés au déstockage de marques des univers mode, beauté, maison, textile, jouets… (voir NL 2929). Les travaux ont été lancés cet été par le contractant général Idec, qui va réaliser ce bâtiment à l’architecture signée du cabinet A26, qui comptera six cellules (cinq de 12 000 m² et une de 9 500 m²), dont deux seront dotées de racks en allées étroites avec des palettiers filoguidés. Sans compter deux locaux de charge de 1 400 m², un bloc de bureaux de 1 200 m², un local chauffeur, un poste de garde et une aire de stockage en extérieur. Pour ce projet clé-en-main d’environ 50 M€, Stokomani s’est appuyé sur JBD Expertise, qui en assuré le développement, dépôt du permis de construire et des autorisations compris. Le bâtiment sera toutefois la propriété de l’investisseur Axa IM-Real Assets, lui-même accompagné des conseils d’Etyo pour le suivi des travaux en AMO. La livraison finale de ce bâtiment visant une certification Breeam Good devrait intervenir en août 2020, mais Idec prévoit de pouvoir mettre à disposition deux cellules tous les 15 jours dans les deux derniers mois. Sans précision de calendrier à ce stade, Stokomani projetterait un deuxième projet de taille importante, toujours dans l’Oise. MR


 
   
 

L’architecture du futur entrepôt Stokomani a été soignée, signée du cabinet d’architectes A26.

Crédit photo A26
 
 
 
AutoID
Inotec invente le tag RFID demi-pensionnaire

La loi Egalim votée il y a un an donne l’opportunité au fabricant de solutions d’identification et traçabilité Inotec de développer une nouvelle solution RFID dénommée « Inotag Heat-on-Metal ». Ce texte législatif « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable » interdit d’ici 2025 l’utilisation des contenants alimentaires en plastique de cuisson, de réchauffe et de service dans la restauration collective des collectivités locales (cantines des établissements scolaires, des crèches, des universités, des EHPAD, etc). Les contenants devront être des bacs en inox au format standardisé GN (Gastro Norm). Pour faciliter l’identification et le suivi de ces contenants alimentaires, Inotec propose des étiquettes RFID transparentes fabriquées en PEN (Polyéthylène-Naphtalène) ultra résistantes, conçues pour supportent de très fortes chaleurs (jusqu’à 230°C pendant plus d’une heure) et les plages de températures très étendues (de -40°C jusqu’à +160°C sur 24 h). Par ailleurs, les étiquettes « Inotag Heat-on-Metal » sont dotées d’un inlay RFID spécifique « on-metal » qui rend le tag RFID parfaitement lisible, même sur de l’inox. Sur demande, Inotec peut assurer l’encodage de l’étiquette RFID ou le marquage code-barres (1D ou 2D), avec une résine haute résistance, au moment de la fabrication. JLR


 
   
 

Le fabricant Inotec a développé une solution RFID ultra résistante conçue pour le suivi et l’identification des contenants alimentaires GN utilisés en restauration collective.

Crédit photo Inotec
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Pays-Bas
Helly Hansen met son parc de chariots à la page avec UniCarriers

La marque norvégienne de vêtements Helly Hansen a modernisé la flotte d’engins de manutention de son centre de distribution européen de Born en s’appuyant sur UniCarriers, son principal fournisseur en la matière. C’est sur ce site hollandais qu’Helly Hansen avait regroupé en 2011 les différents stocks de sa gamme (vêtements de sport et de travail) destinés aux marchés européens et russe. Ce centre de distribution de 20 000 m² dispose ainsi de quelque 2,5 M d’articles en stock, répartis entre près de 60 000 emplacements, et il expédie chaque année 17 000 palettes et 320 000 colis. Afin d’accompagner la croissance de l’activité sur place, et dans le cadre d’un plan de modernisation du parc d’engins, UniCarriers a livré plus de 40 engins neufs (contrat de leasing sur 72 mois). Le fournisseur fait valoir l’accompagnement prodigué aux équipes d’exploitation d’Helly Hansen en termes de flexibilité ou sur le volet technique, avec un technicien attaché au site et une prestation qui inclut l’entretien et la gestion des batteries. « Avec UniCarriers, nous avons notamment étudié comment nous pouvons rendre les postes de travail de nos collaborateurs plus ergonomiques. L’attention ne s’est pas portée uniquement sur les spécificités des systèmes de commande du chariot, mais aussi sur les espaces de rangement, par exemple », indique Dennis Rutten, superviseur sur le site de Born. Un des points portait sur la place disponible dans les postes de conduite, pour divers accessoires mais aussi pour les emballages vides qui sont réutilisés. Autres points forts : les nouveaux engins sont nettement plus silencieux, équipés de tous les équipements de lecture et du système d’avertissement visuel Blue Light. Ce dernier renforce la sécurité en projetant au sol un point lumineux qui avertit les autres collaborateurs de l’approche d’un chariot. MR


 
   
  Sur le site hollandais d’Helly Hansen, la nouvelle flotte UniCarriers compte cinq chariots élévateurs à mât rétractable, deux chariots élévateurs électriques, 27 préparateurs de commande au sol ou à poste élevable, et neuf chariots préparateurs à grande levée.

© UnicCarriers
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous
 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
1 octobre 2019


octobre 2019

Jeudi 03
AZAP
« Réduisez vos stocks en fiabilisant vos prévisions »
17h00-19h30
Paris 5ème
Témoignage de BEAUTY SUCCESS GROUP
N°1 de la franchise sur le marché de parfumerie sélective
« Inscription »
Clôture des inscriptions mardi 01/10/19 à 18h

Vendredi 04
Mews Partners
« Seconde édition des Rencontres IA & Supply Chain organisée par Mews Partners en partenariat avec Supply Chain Magazine »
14h00-17h00
Université Paris Dauphine

Vendredi 04
E2OPEN
« Paris Breakfast »
Paris
W Paris-Opéra

Mardi 08
SUPPLY CHAIN EXPERTS
« Comment optimiser votre logistique d’entreposage ? »
8h30
Paris (Porte de Charenton)
Avec le témoignage de Christophe BARAT - Directeur Supply Chain de la société RICARD

Jeudi 10
et vendredi 11
EURODECISION
« Formation EURODECISION : Méthodes et pratiques de la prévision des ventes »
9h00-17h00
Paris-La Défense

Jeudi 10
Séminaire QAD-DynaSys/Wavestone
« Quelle solution globale pour supporter votre Supply Chain de bout en bout »
9h00-12h00
Paris
Hôtel Rafaël
Avec le témoignage de CHAUCER FOODS

Jeudi 17
Table ronde CITWELL
« Comment packager et implémenter votre offre de services B2B ? »
8h30-12h00
Paris 2ème
Openmind Kfé
Avec les témoignages professionnels de l’industrie des matériaux et de la construction WINOA, ALTEO, LAFARGE et ETEX


novembre 2019

Mardi 19
Simco Consulting
« AUTOMATISATION DANS L'ENTREPOT »
9h00-16h00
Paris
9 rue d'athènes

Mardi 19
au jeudi 21
Transport & Logistics Meetings
« Les innovations clés du secteur »
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

Mardi 19
au jeudi 21
Europack-Euromanut-CFIA
« Europack-Euromanut-CFIA »
EUREXPO LYON
Halls 6 et 7


décembre 2019

Mardi 03
et mercredi 04
Supply Chain Event 2019
« Réussir la transformation digitale »
9h00-18h00
Paris
Porte de Versailles

 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien