Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2993
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Plates-formes digitales
Upply lance sa place de marché transport routier sur la France

L’évènement était attendu depuis sa création, en novembre 2018 (voir NL 2810). La plate-forme digitale Upply, dont l’ambition est de proposer des services d’aide à la prise de décision et d’améliorer la fluidité des échanges dans le monde du transport, lance officiellement sa place de marché dédiée TRM, techniquement en opérations depuis juillet. Pour le moment, son périmètre se cantonne au General Cargo pour des trajets en France métropolitaine, mais les transporteurs peuvent aussi y accéder depuis l’Espagne, Belgique, Pays-Bas, Allemagne. Elle est également accessible pour les chargeurs depuis 18 pays européens. Lors de la création du compte (sous 48 h), chaque entreprise inscrite fait l’objet d’un contrôle d’un certain nombre de documents administratifs (Kbis, licence de transport, etc). Les différentes offres et demandes postées sur la marketplace sont mises en relation en temps réel à l’aide d’un algorithme de matching qui se base sur de nombreux critères (origine, destination, date d’enlèvement, poids et dimensions), mais pas sur le tarif. « Notre différence, c’est que nous ne décidons pas du prix, nous laissons la liberté au transporteur et à l’expéditeur d’entamer une négociation via notre messagerie instantanée» souligne Boris Pernet, le DG d’Upply. Autre petit plus : lors de l’enregistrement de leur demande ou de leur offre, le chargeur et le transporteur peuvent s’appuyer sur les capacités de benchmarking d’Upply pour voir comment leur proposition de prix se situe par rapport au marché, à l’instant t. Le service s’étend jusqu’à la dématérialisation de la POD (preuve de livraison) et le déclenchement de la facturation en ligne (via un partenaire financier d’Upply). « Les relations humaines sont la clé de notre modèle, au travers de notre service client qui accompagne les utilisateurs de la plate-forme et aide à résoudre les éventuels problèmes entre l’enlèvement et la livraison des marchandises» ajoute Boris Pernet. Le modèle économique de la place de marché Upply, qui n’est pas commissionnaire de transport, est d’appliquer aux chargeurs comme aux transporteurs des frais de gestions identiques, à hauteur de 2,5% du prix du transport. De nouvelles fonctionnalités et un programme de fidélisation sont attendus dans les prochaines semaines. A son démarrage, la plate-forme compte 39 transporteurs (55 en cours de validation) et 167 chargeurs. A noter également qu’à partir de la fin octobre, les autres familles de produits de la plate-forme Upply (benchmark, analyses de tendances) deviennent payantes, sauf l’offre d’essai (1 utilisateur et dix essais avec la même adresse IP). JLR


 
   
 

Boris Pernet, le DG d’Upply, a lancé officiellement hier une place de marché dédiée au transport routier en France métropolitaine.

Crédit photo J.-L. Rognon
 
 
 
Invitation (rappel)
Un séminaire le 10 octobre sur les solutions globales pour maîtriser sa SC de bout-en-bout

L’éditeur QAD-DynaSys et le cabinet de conseil Wavestone, en partenariat avec Supply Chain Magazine, vous invitent à un séminaire dans la matinée du jeudi 10 octobre (de 9h00 à 12h00), à Paris (Hôtel Raphaël), autour du thème suivant : « Quelle solution globale pour supporter votre Supply Chain de bout en bout ? ». Au-delà des questions du choix et de l’utilisation optimale des outils tels que les ERP et les APS, Damien Forest, Manager chez Wavestone, fera d’abord partager son expérience en matière de bonnes pratiques dans la mise en place de processus S&OP. Ensuite, Gilles Asfaux, Value Assessment Director EMEA chez QAD et Patrick Dolé EMEA Alliance Manager & Senior Presales Consultant chez QAD DynaSys aborderont la question des choix technologiques, avant de laisser la parole à un client, Chaucer Foods SAS, filiale française du groupe britannique éponyme spécialisé dans la production et la distribution de fruits et légumes lyophilisés pour l’industrie agroalimentaire. C’est Christian Hay, responsable Supply Chain de la société, qui présentera la démarche engagée par sa société, depuis l’amélioration des prévisions jusqu’à la mise en place des fondations d’un véritable processus IBP (Integrated Business Planning). Inscription obligatoire.



Pour vous inscrire à ce séminaire, cliquez ici
 
 
 
Points de collecte
DHL Express lance l’offre Click & Bring

En partenariat avec le réseau Relais Colis dont il est actionnaire à 47,1 %, l’expressiste DHL Express France propose depuis mardi l’offre d’expédition de colis DHL Click & Bring. Ciblant les micro-entreprises, particuliers et autres auto-entrepreneurs, elle permet d’effectuer toutes les démarches d’un envoi de colis en France et à l’international depuis le site web dhlexpress avec ensuite la possibilité de déposer le colis dans l’un des 5 200 Relais Colis accessibles en France (8 000 prévus d’ici 2021). Via le site, les internautes peuvent à la fois accéder à différentes offres de livraison en modes express et économique, effectuer leur règlement et imprimer leur étiquette (un bordereau d’envoi dématérialisé sous forme de QR Code à présenter aux Relais Colis sera aussi proposé au 1er trimestre 2020). Les colis, pris en charge par les équipes de DHL Express France dans les Relais Colis, sont livrés en J+1 en Europe et à partir de J+2 dans le monde entier avec suivi en temps réel et notifications proactives par email ou SMS. L’expressiste estime qu’il devrait prendre en charge 100 000 colis avec sa nouvelle offre d’ici fin 2020, à 90% à l’international. « Nous estimons que le poids moyen des colis sera compris dans une fourchette allant de 2 à 5 kg et que le montant moyen d’un envoi sera de 60 € », souligne Philippe Prétat, le Pdg de DHL Express France. Rappelons que l’expressiste permet déjà depuis trois ans à ses clients de retirer leur colis dans le réseau Relais Colis (logistique du dernier kilomètre). Entre 2017 et 2018, ce sont ainsi 2 millions de colis B-to-C qui ont été livrés, soit près d’un tiers des volumes livrés par DHL Express aux particuliers en France. AD


 
   
 

De gauche à droite : Philippe Prétat, Pdg de DHL Express France, et Jean-Sébastien Léridon, directeur général de Relais Colis.

Crédit photo DHL Express France
 
 
 
Prestataire logistique
Poupry, vitrine du futur réseau national de Mutual Logistics

Dans la zone d’activités d’Artenay-Poupry, le long de l’autoroute A10 à 25 km au nord d’Orléans, le 3PL Mutual Logistics se fait construire une nouvelle plate-forme de 31 000 m² répartie en 5 cellules, dont une à température contrôlée (14-18°C, notamment pour des produits chocolatés). Sa livraison est prévue en février 2020. Mutual Logistics a prévu d’y transférer les activités actuellement situées sur le Pôle 45 à Ormes, en banlieue d’Orléans, dans un entrepôt de 34 000 m² datant des années 80 hérité de la société Logismark, rachetée en 2015. Il s’agit principalement de prestations mutualisées de transport amont, de stockage et de préparation de commandes et de livraison aux plates-formes de la GMS pour une cinquantaine d'industriels dans l'épicerie, les vins et les produits DPH. Son nouveau Centre de Distribution Partagé multi-températures de Poupry, qui sera certifié IFS Logistique, lui permettra non seulement de réaliser un saut qualitatif, mais également de doubler ses capacités (stockage en sol +4 contre sol+3 dans l’entrepôt d’Ormes). « Avec ce nouvel investissement dans la logistique mutualisée, nous continuons de renforcer le positionnement stratégique que nous avons défini. Notre site multi-températures à Artenay-Poupry sera la vitrine du futur réseau national de Centres de Distribution Multi-Industriels que nous proposons aux acteurs de la filière des Produits de Grande Consommation en France » a déclaré Vincent Denis. Le président du Groupe Mutual Logistics a donc toujours l’ambition, annoncée il y a trois ans (voir NL 2348), de lancer un réseau national de centres de distribution multi-industriels spécialisés pour desservir tous les réseaux logistiques de la grande distribution, même si cela prend un peu plus de temps que prévu. Le 3PL travaillerait actuellement sur des projets dans le sud de la France. JLR


 
   
 

Les activités opérées actuellement par Mutual Logistics à Ormes, pour une cinquantaine d’industriels, seront transférées à partir de février sur une nouvelle plate-forme que le 3PL se fait construire à Artenay-Poupry.

Crédit photo DR
 
 
 
Température dirigée
Stef finalise le rachat du spécialiste du co-packing Dyad

Le logisticien du froid Stef a bouclé son opération de croissance externe portant sur la société spécialiste du co-packing/co-manufacturing en température dirigée et froid positif Dyad. Avec cette opération, pré-annoncée dès la publication de ses résultats semestriels (voir NL 2970), Stef entend compléter ses offres logistiques et transport ainsi que savoir-faire en conditionnement industriel primaire (co-manufacturing) et secondaire (co-packing). Créée en 2001, la société Dyad a une forte expertise en conditionnement industriel de produits agroalimentaires et cosmétiques, opère 35 lignes de production et de co-packing et dispose de son propre bureau d’études. Elle emploie 128 collaborateurs et son CA s’élève à 12 M€. « Dyad permettra au groupe de proposer à ses clients des services de conditionnement industriel à haute valeur ajoutée en France et en Europe », souligne Olivier Langenfeld, directeur en charge de l’activité conditionnement chez Stef. AD


 
   
 

La société Dyad est basée à Flers-en-Escrevieux, près de Douai.

Crédit photo Dyad
 
 
Mobilité
Danem met du PTV xServer dans sa solution Bunddl

L’intégrateur francilien Danem, spécialisé dans l’informatique mobile professionnelle, a mis en place un partenariat avec PTV Group pour étoffer son application mobile Bunddl, destinée aux professionnels de la livraison. En intégrant des composants issus de la technologie PTV xServer , la solution métier bénéficie ainsi d’un nouvel algorithme optimisant le suivi des tournées et la communication avec les équipes back office, permettant notamment de fournir au client final « une information ultra précise sur l’avancée de sa livraison ». Fondée en 1996, Danem compte 24 salariés dont 12 développeurs et ré »alise un CA de plus de 2 M€. JLR


 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Etats-Unis
OneStock se lance dans le luxe avec LVMH

La start-up OneStock spécialisée dans l’unification virtuelle de stocks a annoncé que l’une des marques du groupe LVMH est en train d’intégrer aux Etats-Unis son nouveau module Delivery Promise (voir NL 2894). Celui-ci permet de fournir aux cyberacheteurs des informations fiables et précises sur la disponibilité de leurs produits avec les différents modes de livraison et délais associés en lien avec l’OMS (Order Management System). OneStock l’a adapté pour la marque de luxe afin que les internautes puissent notamment sélectionner différents modes de livraison (standard, livraison gants blancs dans la journée ou retrait en magasin sous deux heures), connaître l’empreinte carbone de chacun de ces modes de livraison et être informé du temps qu'il leur reste pour profiter de la promesse de livraison (ETA). Rappelons que OneStock a intégré récemment l’incubateur du groupe LVMH (voir NL 2982) et qu’elle est en train de constituer une équipe locale aux Etats-Unis (tout comme en Italie, en Espagne, en Allemagne et en Autriche). Outre-Atlantique, elle a également un projet de déploiement d’une solution de ship-from-store dans les magasins Jacadi. Il s’agit pour cette enseigne du groupe ÏDKids d’expédier directement les commandes web américaines depuis les magasins locaux et non plus depuis la France, comme c’est encore le cas actuellement. AD


 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous
 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
3 octobre 2019


octobre 2019

Jeudi 03
AZAP
« Réduisez vos stocks en fiabilisant vos prévisions »
17h00-19h30
Paris 5ème
Témoignage de BEAUTY SUCCESS GROUP
N°1 de la franchise sur le marché de parfumerie sélective
Complet - Inscriptions clôturées

Vendredi 04
Mews Partners
« Seconde édition des Rencontres IA & Supply Chain organisée par Mews Partners en partenariat avec Supply Chain Magazine »
14h00-17h00
Université Paris Dauphine

Vendredi 04
E2OPEN
« Paris Breakfast »
Paris
W Paris-Opéra

Mardi 08
SUPPLY CHAIN EXPERTS
« Comment optimiser votre logistique d’entreposage ? »
8h30
Paris (Porte de Charenton)
Avec le témoignage de Christophe BARAT - Directeur Supply Chain de la société RICARD

Jeudi 10
et vendredi 11
EURODECISION
« Formation EURODECISION : Méthodes et pratiques de la prévision des ventes »
9h00-17h00
Paris-La Défense

Jeudi 10
Séminaire QAD-DynaSys/Wavestone
« Quelle solution globale pour supporter votre Supply Chain de bout en bout »
9h00-12h00
Paris
Hôtel Rafaël
Avec le témoignage de CHAUCER FOODS

Jeudi 17
Table ronde CITWELL
« Comment packager et implémenter votre offre de services B2B ? »
8h30-12h00
Paris 2ème
Openmind Kfé
Avec les témoignages professionnels de l’industrie des matériaux et de la construction WINOA, ALTEO, LAFARGE et ETEX


novembre 2019

Mardi 19
Simco Consulting
« AUTOMATISATION DANS L'ENTREPOT »
9h00-16h00
Paris
9 rue d'athènes

Mardi 19
au jeudi 21
Transport & Logistics Meetings
« Les innovations clés du secteur »
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

Mardi 19
au jeudi 21
Europack-Euromanut-CFIA
« Europack-Euromanut-CFIA »
EUREXPO LYON
Halls 6 et 7


décembre 2019

Mardi 03
et mercredi 04
Supply Chain Event 2019
« Réussir la transformation digitale »
9h00-18h00
Paris
Porte de Versailles

 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien