Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2998
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Rois de la Supply Chain 2020
Plus que trois semaines avant le bouclage des candidatures

Votre récent projet supply chain, quel qu’il soit, commence à porter ses premiers fruits dans votre entreprise ou dans celle de votre client (dans le cas d’un prestataire) et vous avez envie, avec votre équipe, de partager les grandes lignes de cette fière aventure avec l’ensemble de la communauté ? Cela tombe bien, les Rois de la Supply Chain 2020 sont là pour cela ! Pour entrer en lice, il vous suffit de nous demander un dossier de candidature (il tient sur une feuille A4) qui va résumer les grandes lignes de votre projet. Rempli impérativement en duo avec un partenaire majeur (éditeur, cabinet de conseil, équipementier, etc), ce document doit nous être retourné avant le 31 octobre. C’est sur la base de ces informations précises et concises que le jury des Rois de la Supply Chain (voir brève suivante) choisira mi-novembre les huit finalistes. Ils auront ensuite deux mois pour préparer leur intervention sur scène le 15 janvier 2020, dans les salons de l’Aveyron à Paris, avant le vote final du public désignant les trois Rois de la Supply Chain 2020, célébrés le soir même à l’Hotel Intercontinental Paris le Grand. Autrement dit, pour ceux qui n’auraient pas encore franchi le pas, il vous reste trois semaines (ce qui est amplement suffisant) pour nous demander un dossier et le remplir. Il sera ensuite grand temps, si votre candidature est sélectionnée par le jury, de réfléchir à la meilleure manière de raconter et de présenter votre projet pour gagner les suffrages du public et remporter une des trois couronnes. Rappelons que cette année, le gagnant du Grand Prix des Rois de la Supply Chain pourra poursuivre son chemin vers Bruxelles et briguer l’ELA Award au niveau européen. JLR

Pour concourir et présenter un projet aux Rois de la Supply Chain 2019 (participation entièrement gratuite et sans obligation), demandez le dossier de participation et le règlement à Maxime Rabiller :
maxime.rabiller@scmag.fr
01 48 93 18 65

Pour connaître toutes les possibilités de s’associer à l’évènement (Forum et/ou Soirée des Rois) en tant que partenaire / exposant, contactez au plus vite Philippe Tesson.
philippe.tesson@scmag.fr
01 80 91 56 30/32 ou au 06 81 35 79 03


 
 
 
Rois de la Supply Chain 2020
La liste des 10 membres du jury qui sélectionnera les équipes finalistes

Comme chaque année, à la mi-novembre, c’est à un jury de professionnels que reviendra l’honneur et la responsabilité de sélectionner en toute indépendance les huit nominés pour la phase finale des Rois de la Supply Chain 2020. Rappelons que leur choix collégial est avant tout basé sur différents critères comme le caractère original ou innovant du projet, sa dimension et son impact pour l'entreprise, l’aspect ROI (retour sur investissement) et la prise en compte du développement durable. Voici la liste de dix membres de notre jury des Rois de la Supply Chain 2020 :

Christian BOILEAU, directeur Supply Chain de Rue du Commerce

Alain DOUDARD, directeur Supply Chain Monde de Moët Hennessy

Olivier FRANCESCHINI, directeur Supply Chain en Management de Transition

Hervé LE GALL, directeur Supply Chain de Krys Group

Didier GRANGER, président d’OEMServices et représentant de l’Aslog à l’ELA

Clémentine MERMET des GRANGES, directrice Supply Chain Europe de Warner Music

François PEIGNES, directeur Supply Chain Opérations d’Orano et administrateur Aslog

Léna QUEAU, Supply Chain transformation leader chez Air Liquide et secrétaire générale de Fapics

Bertrand REGNAULD, directeur Supply Chain Agromousquetaires et président du comité de pilotage de l’Agora du Supply Chain Management

Béatrice REGNIER, directrice Logistique Retail

 
   
  Le jury 2020 des Rois de la Supply Chain, de gauche à droite, par ordre alphabétique. Première ligne : Christian Boileau, Alain Doudard, Olivier Franceschini, Hervé Le Gall, Didier Granger

Seconde ligne : Clémentine Mermet des Granges, François Peignès, Léna Quéau, Bertrand Regnauld, Béatrice Regnier
 
 
 
Transport combiné
Le GNTC interpelle le nouveau secrétaire d’Etat aux Transports

Lors de son AG qui s’est tenue hier à Paris, le Groupement National des Transports Combinés (GNTC) a rappelé quelles étaient ses attentes afin de favoriser le développement de l’intermodalité en France, s’adressant indirectement au nouveau secrétaire d’Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari. « Le transport combiné est un mode de transport comme les autres mais aussi très différent car il dispose de ses propres atouts, a souligné son président Dominique Denormandie. Malheureusement, il n’est pas davantage développé et favorisé alors qu’il évite de mettre 1 million de camions sur les routes chaque année en France. » L’organisation demande donc que soit favorisé le développement de trains longs avec une généralisation du gabarit ferroviaire dit P400, qu’une dérogation de circulation soit accordée aux opérations de pré et post acheminement en poids lourds 46 tonnes et que le mode de calcul de l’aide à la pince soit revu au-delà des 5 années de prolongation déjà prévues, en la scindant en deux avec une aide accordée au titre de la manutention et une autre au titre des trains ou barges. « Nous aimerions également que le secteur privé puissent gérer davantage de terminaux de transport combiné ou en créer de nouveaux et que des aides financières soient accordées aux transporteurs recourant au transport combiné », a ajouté Dominique Denormandie. Ce dernier a par ailleurs rappelé qu’en matière maritime, le GNTC préconisait toujours d’instaurer un régime unique de facturation des frais de manutention portuaire dits Terminal Handling Charges (THC). AD


 
   
 

Dominique Denormandie, président du GNTC.

Crédit photo Armindo Dias
 
 
 
Equipement de la maison
CMP Paris équipe son nouvel entrepôt d’Amblainville du WMS d’Infflux

L’importateur/distributeur de biens d’équipement de la maison et de la personne CMP Paris a déployé le WMS Bext de l’éditeur Infflux sur son nouveau site logistique d’Amblainville dans l’Oise (48 000 m² à ce jour et 60 000 m² début 2020). Loué par Gazeley (voir NL 2984), cet entrepôt certifié Breeam est opérationnel depuis juillet 2018. Il centralise l’ensemble des activités logistiques de CMP Paris à destination de ses 3 000 clients français et internationaux auprès desquels il vend plus de 100 millions d’articles tous les ans. « La solution Bext assure une optimisation de l’ensemble des processus de stockage et de préparation de commandes de nos 7 000 références selon les nouveaux besoins de nos clients B-to-B en termes de qualité de service et de livraison directe aux clients finaux, montée en puissance de l’e-commerce et du drop shipping obligent », souligne Olivier Perche, directeur des opérations de CMP Paris. L’importateur/distributeur envisage dans un avenir proche d’automatiser la réception et la préparation de commandes de son site ainsi que d’optimiser la gestion de ses transports et du drop shipping, et il a déjà prévu pour cela de s’équiper des solutions WCS et TMS d’Infflux. AD


 
   
 

La nouvelle plateforme logistique de CMP Paris affichera une surface de 60 000 m² début 2020.

Crédit photo DR
 
 
 
Prestataire logistique
Ardian remplace Cobepa comme actionnaire majoritaire dans Staci

Le prestataire de logistique B2B et B2B2C Staci change d’actionnaire majoritaire : le grand fonds d’investissement français Ardian (96 Mds US $ gérés et/ou conseillés dans le monde) prend la place de son homologue bruxellois Cobepa (portefeuille diversifié de plus de 2.6 Mds€ de participations), entré au capital en 2017 (voir NL 2551). L’opération s’accompagne d’une augmentation de capital, avec un réinvestissement des deux autres actionnaires que sont Société Générale Capital Partenaires (SGCP) et l’équipe de management de Staci (avec désormais 60 managers actionnaires, soit 20 de plus qu’auparavant, avec une ouverture à l’international, pour les responsables des filiales britanniques et belges notamment). Ce changement d’actionnaire n’était pas envisagé aussi tôt dans le business plan de Staci mais la croissance significative du 3PL à l’international, notamment aux Etats-Unis et en Allemagne (où le groupe doit prochainement annoncer un rachat) a accéléré la nécessité de trouver un partenaire actionnaire qui puisse continuer à épauler l’entreprise en contribuant au financement de sa croissance et en l’accompagnant sur la réalisation d’acquisitions. « Nous partageons avec l’équipe d’Ardian les mêmes valeurs et la même vision de la stratégie du développement de Staci en France et à l’international » a déclaré Thomas Mortier, le président de Staci. JLR


 
   
 

Thomas Mortier, le président de Staci.

Crédit photo Denis ALLARD
 
 
Douane
Le Brexit vaut bien un autodiagnostic

Toujours programmée pour le 31 octobre (à moins d’un autre report d’ici là), la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne risque fort d’être brutale, sans accord (no deal), ce qui signifie notamment qu’il n’y aura pas de période de transition. Les entreprises françaises pourraient en subir les conséquences en termes de douane dès le 1er novembre 2019. C’est pour être capable d’anticiper cet impact que la Direction générale des entreprises (DGE) leur propose (notamment aux PME et ETI) un outil d’autodiagnostic personnalisé sur le Brexit, élaboré avec le Secrétariat général des affaires européennes (SGAE), la Direction générale des douanes et des droits indirects (DGDDI) et la Direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises (DGPE) du ministère de l’Agriculture. Cela prend 5 à 10 minutes de remplir un QCM en ligne, divisé en 9 thèmes (exportation, importation, services, transport, approvisionnement, données et services numériques, propriété intellectuelle, implantation et aspects juridiques, concurrence et marché). En fonction des réponses de l’entreprise, l’outil recense les points d’attention à prendre en compte pour aider à la mise en place d’un plan de contingence.


Cliquez ici pour réaliser votre autodiagnostic Brexit

 
   
  La DGE propose un outil d’autodiagnostic pour mesurer l’impact d’un Brexit sans accord sur les entreprises.  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
L’ambitieux site automatisé de Puma piloté via Inconso

En février dernier, Puma et le prestataire BLG Logistics avaient lancé le vaste chantier qui dotera en 2021 l’équipementier sportif d’un entrepôt automatisé sur deux niveaux de 63 500 m² à Geiselwind, en Bavière. La conception et la réalisation de l’installation ont été confiées au spécialiste autrichien de l’automatisation intralogistique TGW Logistics Group, ce projet comptant parmi ses plus gros contrats à ce jour, vu le magasin automatique de 730 000 emplacements et les 22 km de convoyeurs à installer, entre autres (voir NL 2898). Mais pour déployer l’environnement logiciel qui fera tourner ce centre distribution multicanal destiné à traiter 70 millions d’articles par an d’ici 2023, c’est l’éditeur allemand Inconso qu’a retenu BLG Logistics en tant que maitre d’œuvre du projet. Toute une palette de solutions seront mises en œuvre : non seulement les systèmes de gestion d’entrepôt InconsoWMS et de pilotage des installations InconsoWCS, mais aussi ceux de gestion des rendez-vous transport InconsoDSM ou des expéditions InconsoSDS, jusqu’à la gestion de la cour camion pour les opérations de chargement/déchargement via la solution de yard management InconsoYMS. « Nous sommes très heureux de poursuivre le partenariat à long terme entre Inconso et BLG sur le site de Geiselwind, dans le cadre d’un projet qui témoigne du haut degré de configurabilité de nos solutions », indique Bertram Salzinger, PDG d’Inconso. MR


 
   
  Au printemps 2021, le nouveau centre de distribution automatisé de Puma en Bavière viendra étayer sa stratégie multicanal.

© Puma
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous
 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
10 octobre 2019


octobre 2019

Jeudi 10
et vendredi 11
EURODECISION
« Formation EURODECISION : Méthodes et pratiques de la prévision des ventes »
9h00-17h00
Paris-La Défense

Jeudi 10
Séminaire QAD-DynaSys/Wavestone
« Quelle solution globale pour supporter votre Supply Chain de bout en bout »
9h00-12h00
Paris
Hôtel Rafaël
Avec le témoignage de CHAUCER FOODS

Jeudi 17
Table ronde CITWELL
« Comment packager et implémenter votre offre de services B2B ? »
8h30-12h00
Paris 2ème
Openmind Kfé
Avec les témoignages professionnels de l’industrie des matériaux et de la construction WINOA, ALTEO, LAFARGE et ETEX


novembre 2019

Mardi 12
DIAGMA
« Vers une approche segmentée du Demand & Supply Planning »
9h00-11h00
Paris 8ème
Avec le témoignage de MOET HENNESSY

Mardi 19
Simco Consulting
« AUTOMATISATION DANS L'ENTREPOT »
9h00-16h00
Paris
9 rue d'athènes

Mardi 19
au jeudi 21
Transport & Logistics Meetings
« Les innovations clés du secteur »
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

Mardi 19
au jeudi 21
Europack-Euromanut-CFIA
« Europack-Euromanut-CFIA »
EUREXPO LYON
Halls 6 et 7


décembre 2019

Mardi 03
et mercredi 04
Supply Chain Event 2019
« Réussir la transformation digitale »
9h00-18h00
Paris
Porte de Versailles


janvier 2020

Mercredi 15


FORUM DES ROIS


Mercredi 15 janvier aux salons de l’Aveyron Paris Bercy

Les partenaires :

Partenaire Prémium


Partenaires



















Cérémonie de remises des Trophées des Rois 2020.
Sur invitation , à l’Hôtel Intercontinental Paris Le Grand


Partenaire Platinium


Partenaires








 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien