Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3001
Automatisation
La solution Micro-Fulfillment de Dematic privilégie la flexibilité

Un faible encombrement mais une capacité élevée de traitement de commandes, et à peine 12 semaines d’installation (sur le papier) : la nouvelle solution Dematic, dite de micro-fulfillment, joue la carte d’une automatisation intralogistique plus flexible et plus diffuse ciblant clairement les problématiques du e-commerce et de la distribution omnicanal. L’enjeu pour Dematic est moins d’équiper de vastes centres de distribution que de favoriser une automatisation au plus près du consommateur final, pour une préparation dans l’heure sur de plus petits sites logistiques, voire dans la réserve d’un point de vente. Sur ce créneau du micro-fulfillment jusque-là plutôt couvert par de nouveaux entrants de l’automatisation, Dematic fait valoir ses technologies éprouvées : la solution conjugue un système de stockage à navettes et une logique de préparation goods-to-man, avec poste de picking ergonomique ad hoc. Le tout peut fonctionner aussi bien à température ambiante, qu’en froid positif ou négatif, et bénéficie de l’intelligence de son offre logicielle Dematic IQ qui assure le lien avec le WMS ou l’ERP, et permet de relier chaque installation décentralisée à une même plateforme. Lancée commercialement à l’échelle mondiale, cette solution de micro-fulfillment Dematic fait l’objet d’une première installation en cours au sein de la chaine d’hypermarchés américaine Meijer (près de 250 magasins au sud des Grands Lacs). « Le micro-fulfillment est une nouvelle manière pour Meijer de se préparer et d’aborder le futur du commerce dans son ensemble. Cette nouvelle technologie nous permettra d’optimiser l’espace en magasin et de proposer plus d’options d’achats en ligne, pour toujours mieux répondre aux attentes de personnalisation de l’expérience clients », note Sid Handa, directeur Strategic Supply Chain Initiatives de l’enseigne. Si cette nouvelle solution peut répondre aux contraintes de la grande distribution ou de grossistes, Dematic précise qu’elle est aussi adaptée pour des pièces automobiles, de l’électronique, des articles de sport ou des vêtements. Et pour les magasins cherchant à optimiser la répartition entre espaces de vente et de stockage. MR

 
   
 

Dematic indique que sa solution ne nécessite que 10 000 sq.ft. de surface disponible (930 m²), même si la première photo publiée semble à une moindre échelle.

Crédit photo Dematic
 
 
 
Logistique des retours
Lidl France renouvelle son partenariat avec FM Logistic

L’enseigne de hard discount Lidl France a décidé de confier pour 3 nouvelles années la gestion de ses retours magasins pour la partie nord de l’Hexagone au prestataire FM Logistic. Ce dernier est en charge de cette gestion depuis 2015 via sa plateforme de Marolles-sur Seine, en Seine et Marne (24 000 m²). Dans le cadre de ce nouveau contrat, le 3PL s’est engagé à y construire deux cellules supplémentaires de 12 000 m² pour traiter la croissance de ces volumes de reverse logistics pour Lidl France. Inaugurée en 2016 (voir NL 2354), le site FM Logistic de Marolles-sur Seine permet au distributeur de massifier ses retours d’offres promotionnelles non alimentaires qui sont triés et reconditionnées avant réexpédition vers les plateformes logistiques Lidl pour revente en magasins ou dons à des associations. « L’expérience de notre partenaire logistique en la matière est désormais très forte », souligne Grégory Podda responsable logistique stratégie chez Lidl France. AD

 
   
 

Le renouvellement de contrat entre Lidl France et FM Logistic doit aussi donner lieu à un agrandissement du site de Marolles-sur Seine (77).

Crédit photo FM Logistic
 
 
 
Prestataire logistique
Remade veut revendre l’ex-Yuulog

L’avenir s’assombrit à nouveau pour la plate-forme logistique de Champenard (Eure), en bordure de l’A13, et ses 80 salariés. Ce site de 22 000 m² fait partie des actifs dont Remade, le spécialiste du reconditionnement de smartphones à la croissance impressionnante ces dernières années, veut se défaire après avoir été placé sous redressement judiciaire à la fin septembre. Les administrateurs judiciaires se sont donné un petit mois pour trouver un repreneur à ces cellules polyvalentes, et au bâtiment plus modeste de Wissous (LM3S Europe, 20 salariés). Leur activité pèse autour de 30 M€, dont 27 M€ pour le site de Champenard qui avait été racheté fin 2018 par Remade (voir NL 2804), à l’occasion du redressement judiciaire de son précédent propriétaire, Yuulog (ex-Cinram). Le tribunal de commerce de Rouen avait préféré cette offre à celle de Duhamel Logistique, pourtant mieux-disante socialement. Née dans la Manche en 2013, Remade n’a réalisé que 69 M€ de chiffre d’affaires en 2018 contre plus de 100 M€, semble-t-il, en 2017. L’entreprise emploie 530 personnes, assurant elle-même le démontage/remontage des appareils, sans passer par des sous-traitants. VL

 
 
 
Vins & Spiritueux
Bollinger renouvelle sa confiance à Jungheinrich

Client depuis 14 ans du spécialiste des solutions intralogistiques Jungheinrich, la Maison de Champagne Bollinger a décidé de lui renouveler sa confiance en se dotant de 16 exemplaires de son chariot frontal électrique 3 roues EFG 215 avec batterie plomb-acide. Ce modèle a été sélectionné au terme d’un appel d’offres remporté en 2018. Parmi les critères qui ont fait la différence figurent notamment le système d’optimisation de consommation énergétique PureEnergy, le confort des sièges pour les opérateurs et l’installation du dispositif avertisseur pour zones à visibilité réduite Floor-Spot. Ces chariots évoluent dans un environnement contraignant (caves voutées et sols parfois irréguliers). Bollinger a opté pour un contrat en location longue durée avec maintenance préventive et curative Activ Protect. A ce titre, une vérification de l’ensemble du parc est réalisée deux fois par an. AD

 
   
 

Le chariot frontal électrique 3 roues EFG 215 est doté du système d’optimisation de consommation énergétique PureEnergy et sa double roue arrière directrice autorise une rotation sur place à 180°.

Crédit photo Jungheinrich
 
 
 
Immobilier
Quatre nouveaux collaborateurs chez Arthur Loyd Logistique

Arthur Loyd Logistique (ALL) a étoffé ses équipes depuis septembre dernier avec l’arrivée de quatre nouveaux collaborateurs. Cela porte à 14 l’effectif total de cette société de conseil en immobilier fondée en 2012 par Didier Terrier, avec des bureaux à Lille, Paris et Lyon. En ce qui concerne Vincent Blanchet, nommé consultant Hauts-de-France, il s’agit d’un retour dans le groupe puisqu’avant un passage d’un an chez Colliers, il était spécialiste des transactions de Bureaux et de Locaux d’activité sur le secteur des Hauts-de-France chez Arthur Loyd (ente 2017 et 2018). Auparavant, il avait travaillé notamment en tant que consultant chez Tostain & Laffineur (entre 2011 et 2016). Titulaire d’un MBA de l’ISC Paris, Erick Schiller a pour sa part été embauché au bureau de Paris en tant que consultant Ile-de-France. Il était depuis 5 ans directeur des ventes dans une société d’organisation d’évènements (IWI.events), après une expérience de quatre ans en Autriche à la direction commerciale du transporteur LKW Walter. Louis-Marie Masfayon a rejoint ALL en tant que responsable Etudes. Précédemment, ce diplômé de Neoma Business School était rédacteur de contenu web immobilier chez le broker Wellstone. Il s’appuie également sur d’intéressantes expériences professionnelles dans le groupe Casino (contrôleur interne galeries commerciales) et en tant que chargé d’études chez Agilia Consulting. Arthur Loyd Logistique a également embauché un chargé de marketing en la personne de Mohamed Khaldi, qui travaillait depuis 2015 chez Thalès, d’abord comme chargé de communication sur l’activité Défense, puis en tant que chef de projet marketing, depuis deux ans. Deux autres recrutements sont en cours, un consultant sur Auvergne Rhône-Alpes PACA et un consultant en investissement. « Nous avons une équipe très opérationnelle avec des consultants au profil très complémentaire car notre métier est en pleine mutation. Connaitre parfaitement le marché immobilier et comprendre le métier de nos clients sont les règles essentielles pour performer et les satisfaire » a déclaré Didier Terrier, le DG d'Arthur Loyd Logistique. JLR

 
   
  De gauche à droite : Vincent Blanchet, Erick Schiller, Louis-Marie Masfayon et Mohamed Khaldi, les dernières recrues (en septembre) d’ Arthur Loyd Logistique.  
 
 
Intralogistique
ProGlove étoffe son alternative aux scanners conventionnels

Après les gants de scan qui lui ont permis de se faire un nom en intralogistique et dans l’industrie, avec une ambition marquée pour le marché français (voir NL 2943), l’allemand ProGlove lance une nouvelle déclinaison de son crédo dans les technologies dites « wearable », comme alternative aux terminaux traditionnels jugés lourds et encombrants. Baptisée Reel, sa nouvelle solution de scan s’installe à la ceinture ou autour du cou accroché à un cordon, le dispositif embarquant les boitiers de scan de sa gamme Mark, dont l’un des principaux avantages tient à leur poids de quelques dizaines de grammes. À la différence des gants connectés qui ciblaient les opérations de picking intensif, avec la possibilité de travailler les main-libres, la solution Reel s’adresse plutôt aux opérations de numérisation moins fréquentes comme la gestion de retours produits ou le contrôle qualité. Autre avantage, en terme d’autonomie, sa fonction « pull-to-scan » (tirez pour numériser) ne déclenche le moteur de scan que lorsque le fil est tiré (mais un bouton de déverrouillage est prévu). MR

 
   
 

Le système de scan Reel de ProGlove peut se porter à la ceinture ou accroché à un cordon autour du cou.

Crédit photo Proglove
 
 
 
Nomination
Dachser promeut Edoardo Podestá à la tête de sa division Air & Sea Logistics

Le logisticien Dachser a annoncé la nomination d’Edoardo Podestá au poste de Chief operations officer (COO) de son activité de fret aérien et maritime Air & Sea Logistics, succédant à Jochen Müller qui n’a pas souhaité renouveler son contrat qui arrivait à expiration en 2020. Edoardo Podestá était jusqu’ici en charge d’Air & Sea Logistics sur la seule zone Asie-Pacifique, poste qu’il a commencé à occuper en 2014 après avoir intégré le groupe en 2003 en tant que dirigeant de la joint-venture Züst Ambrosetti Far East, rachetée par Dachser. « En tant que COO d’Air & Sea Logistics, il continuera de développer notre réseau de fret aérien et maritime tout en le reliant de manière encore plus étroite à notre réseau européen de transport terrestre », souligne Bernhard Simon, CEO de Dachser. AD

 
   
 

Edoardo Podestá, COO de Dachser Air & Sea Logistics.

Crédit photo Dachser
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Chine
La chasse aux camions de fret surchargés est ouverte

La Chine siffle la fin de la récré. Les autorités chinoises ont annoncé ce week-end un renforcement des inspections des charges transportées par les camions de marchandises, avec à la clef des sanctions maximales. Cette campagne de répression intervient quelques jours après l’effondrement mortel d’un pont autoroutier (le 10 octobre) à Wuxi dans la province du Jiangsu (à l’est de la Chine). La faute à un camion de fret trop lourdement chargé. Trois personnes ont perdu la vie dans cette catastrophe. Selon les autorités, ce camion transportait plus de 170 tonnes de bobines d’acier, soit 115 tonnes de plus que le maximum autorisé. La Chine tente de lutter contre ce fléau depuis plusieurs années. De nombreuses entreprises de logistique et de transport font ostensiblement le choix d’ignorer les dangers et de passer outre les réglementations pour réduire leurs coûts. En août dernier, le ministère des transports avait d’ailleurs publié une directive visant à lutter contre ces « tueurs n°1 sur les routes » : tout camion coupable de surcharge trois fois en l’espace d’un an sera définitivement banni des routes. Le ton devrait se durcir davantage d’ici peu… JF

 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
15 octobre 2019


octobre 2019

Jeudi 17
Table ronde CITWELL
« Comment packager et implémenter votre offre de services B2B ? »
8h30-12h00
Paris 2ème
Openmind Kfé
Avec les témoignages professionnels de l’industrie des matériaux et de la construction WINOA, ALTEO, LAFARGE et ETEX


novembre 2019

Mardi 05
au mercredi 6
QAD DynaSys
« Online Demand & Supply Chain Planning Days »

Mardi 12
DIAGMA
« Vers une approche segmentée du Demand & Supply Planning »
9h00-11h00
Paris 8ème
Avec le témoignage de MOET HENNESSY

Mardi 19
Simco Consulting
« AUTOMATISATION DANS L'ENTREPOT »
9h00-16h00
Paris
9 rue d'athènes

Mardi 19
au jeudi 21
Transport & Logistics Meetings
« Les innovations clés du secteur »
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

Mardi 19
au jeudi 21
Europack-Euromanut-CFIA
« Europack-Euromanut-CFIA »
EUREXPO LYON
Halls 6 et 7


décembre 2019

Mardi 03
et mercredi 04
Supply Chain Event 2019
« Réussir la transformation digitale »
9h00-18h00
Paris
Porte de Versailles


janvier 2020

Mercredi 15


FORUM DES ROIS


Mercredi 15 janvier aux salons de l’Aveyron Paris Bercy

Les partenaires :

Partenaire Prémium


Partenaires



















Cérémonie de remises des Trophées des Rois 2020.
Sur invitation , à l’Hôtel Intercontinental Paris Le Grand


Partenaire Platinium


Partenaires








 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien