Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3002
Brexit
La piqûre de rappel de l’Union TLF à deux semaines d’un possible « no-deal »

Même si les discussions entre le Royaume-Uni et l’UE se sont intensifiées ces derniers jours pour parvenir à un accord sur le Brexit, l’hypothèse du no-deal au 31 octobre reste tout à fait envisageable. Dans le but de sensibiliser l’ensemble des acteurs de la chaîne logistique (transporteurs, commissionnaires, mais aussi leurs clients) à cette situation sans précédent, l’Union TLF a publié un communiqué qui souligne les grands points de vigilance. Suite au rétablissement des formalités douanières, le conducteur routier devra avant de partir savoir précisément quelle procédure d’importation il doit utiliser car le document douanier ne sera pas le même. Depuis le Royaume-Uni, il faudra par ailleurs vérifier avant le départ que le point d’entrée UE choisi sera bien accessible en fonction de la nature des produits. Calais va ainsi devenir un point d’entrée dans l’Union avec la création de zones de contrôle douane et SIVEP (Service d’inspection vétérinaire et phytosanitaire aux frontières), les flux de marchandises sanitaires & phytosanitaires devant être soumis à contrôle documentaire systématique (contrôle d’identité et physique en fonction de la nature des produits). Mais en ce qui concerne les bovins, moutons, porcs, chèvres, aucun port français n’est actuellement agréé pour les recevoir. Pour limiter les temps d’attente, l’Union TLF recommande aussi de dissocier les transports de marchandises « générales » des marchandises alimentaires, animales, végétales. Autre changement pour les flux en provenance du Royaume-Uni : les transporteurs et commissionnaires devront remplir une déclaration sureté/sécurité en plus des déclarations d’import et d’export. Enfin, l’Union TLF conseille aux entreprises de transport d’inciter leurs conducteurs à faire une demande de passeport, en prévision (même si celui-ci n’est pas requis à ce stade) et d’informer sur les nouvelles règles applicables en matière de volumes d’alcool et de cigarettes pouvant être transportés par les particuliers vers et depuis le RU. « Je tiens à remercier l’ensemble de nos interlocuteurs partenaires pour le travail commun accompli en 3 ans afin d’être prêts pour la date butoir du 31/10. Nous avons rempli notre objectif, à savoir préparer au mieux nos entreprises pour ne pas pénaliser la marchandise et donc les clients de nos adhérents dans ce contexte incertain » a déclaré Herbert de Saint-Simon, Président de TLF Overseas, qui regroupe dans TLF les sociétés organisatrices de transports internationaux terrestres, aériens et maritimes et représentants en douane. JLR

 
   
 

Herbert de Saint-Simon, Président de TLF Overseas

Crédit photo Anthony Micallef
 
 
 
Logistique du froid
Sofrilog démarre une nouvelle activité avec Picard

Partenaire depuis près de 20 ans du distributeur de surgelés Picard, le réseau expert en logistique grand froid Sofrilog l’accompagne aussi depuis le mois de juin dans le cadre du lancement de son réseau de distributeurs automatiques. Ce dernier a fait l’objet à ce jour de 6 installations en région parisienne. Chaque appareil propose 17 références de plats cuisinés et de desserts, avec une capacité de stockage de 150 produits. Sofrilog gère le stock des produits qui y sont référencés, assure les préparations de commandes et effectue le réapprovisionnement des appareils, depuis son entrepôt situé à Trappes (Yvelines), la livraison du dernier kilomètre étant assurée via sa filiale Oofrais. Les ventes peuvent être suivies en direct par toutes les parties prenantes grâce à une interface logicielle. A noter que le site Sofrilog de Trappes est l’une des trois plateformes du logisticien du froid sur lesquelles s’appuie Picard pour approvisionner ses points de vente sur une partie de l’Ile-de-France, le grand Ouest de la France ainsi que le territoires d’Outre-Mer, la Belgique, la Suède ou encore le Japon. Les autres sont basées à Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne) et Rennes (Ille-et-Vilaine). AD

 
   
 

Les six distributeurs automatiques font aujourd’hui l’objet d’une tournée quotidienne de réapprovisionnement. Quatre sont implantés à Paris et deux dans le département des Yvelines.

Crédit photo Picard
 
 
 
Immobilier logistique
Elis s’installe sur 19 000 m² chez P3 à Brétigny

Un nouvel occupant est annoncé au sein du P3 Logistic Park de Brétigny-sur-Orge, en Essonne : le groupe Elis, spécialiste de la location-entretien d’articles textiles et d’hygiène (linge, vêtements professionnels et autres). Ce dernier vient de prendre à bail pour 9 ans près de 19 000 m² répartis en 4 cellules au sein de cet entrepôt approchant 28 000 m² au total, situé sur la ZAC de la Moinerie. Déjà implanté sur plusieurs bâtiments à proximité, Elis compte utiliser ces capacités au service de son organisation supply chain hexagonale et européenne, sachant que ce poids-lourd mondial de la prestation multi-services compte près de 500 centres de production et de distribution dans 28 pays (dont environ un quart en France). De son côté, P3 fait valoir que ce site développé en 2002 a fait l’objet de nouveaux investissements pour en améliorer la sécurisation et en aligner les standards de prestation sur ceux d’un entrepôt Classe A. Il dispose par ailleurs d’un peu plus de 9 000 m² disponibles immédiatement, divisibles puisque répartis en 2 cellules. Pour monter le contrat de location d’Elis, le preneur et l’offreur ont bénéficié du conseil de l’équipe Logistique de BNP Paribas Real Estate Transaction, accompagné du cabinet Traker, cabinet de conseil logistique et supply chain absorbé cet été par BNP Paribas Real Estate (voir NL 2960). « Le savoir-faire des différentes équipes a permis d’intégrer une société de services de premier plan avec des engagements communs à long terme. La divisibilité de ce site et son emplacement stratégique en font une destination idéale pour la logistique et pour toutes les activités à valeur ajoutée », note Christophe Chauvard, le directeur général France de P3. MR

 
   
 

Les 19 000 m² loués par Elis au sein du P3 Logistic Park de Brétigny sont en bordure de la D19.

Crédit photo P3 Logistic Parks
 
 
 
Bricolage
Leroy Merlin équipe ses plateformes logistiques en Still

L’enseigne de grande surface de bricolage Leroy Merlin a décidé d’équiper intégralement en chariots Still ses plateformes logistiques de Valence (62), Dourges (62) Réau (77) et Gennevilliers (92). Leur déploiement a débuté cette année. Il s’étendra sur trois ans et concernera plus de 350 appareils exploitant uniquement l’énergie électrique : 60 % de chariots à mât rétractable FM-X et préparateurs de commandes OPX, 30 % de transpalettes électriques à conducteur porté EXU-S 24 et gerbeurs double niveau à conducteur porté EXD-20, et 10 % de transpalettes électriques EXU 20 ainsi que des chariots frontaux électriques RX20 20 et RX 60 35. Tous les chariots sont sous un contrat de maintenance Full Service, avec des solutions de gestion de flotte, pilotage et régulation de vitesses en courbe FleetManager, neXXt fleet et Curve Speed Control. « Avec ce partenariat, nous avons cherché à harmoniser et optimiser notre parc chariot », souligne Olivier Mangnier, directeur plateforme logistique en charge du projet chez Leroy Merlin. AD

 
   
 

En plus des systèmes de gestion de flotte, pilotage et régulation de vitesses en courbe FleetManager, neXXt fleet et Curve Speed Control, le chariot à mât rétractable FM-X choisi par Leroy Merlin est doté d’une caméra pour faciliter les opérations de pose/dépose de palettes.

Crédit photo Still
 
 
 
Pétrole
Le cout du transport international de brut s'envole

Le coût de transport des super pétroliers a atteint son plus fort niveau depuis 15 ans. Les taux en vigueur pour les plus gros navires, selon le Baltic Exchange, ont dépassé les 305 000 US $ par jour le 11 octobre pour les cargaisons allant du Golfe du Moyen Orient à Singapour. Le transport entre l'Afrique de l'Ouest et la Chine a lui grimpé jusqu' à 278 000 US $ par jour. Cette explosion des coûts est la conséquence des sanctions imposées par le gouvernement américain à la fin septembre sur deux bateaux de la compagnie chinoise Cosco Shipping Energy Transportation. Les Américains accusent Cosco d’avoir transporté illégalement du brut iranien. Du coup, les professionnels du métier évitent maintenant de travailler avec une quarantaine de navires appartenant à Cosco. A cela s'ajoute la législation internationale. Un certain nombre de bateaux sont immobilisés afin d'être équipés de systèmes de réduction des émissions de soufre, pour se conformer à une réglementation de l'Organisation Maritime Internationale, entrant en vigueur en janvier prochain. CCT

 
 
 
Nominations
Deux officialisations dans l’état-major de Sightness

Même si le communiqué officialisant leur nomination est très récent, Jean-Marc Abelous et Arthur Auclair font depuis déjà plusieurs mois de l’équipe dirigeante de Sightness, la solution en mode Saas de détection et d’analyse des anomalies de transport par l'IA lancée par le cabinet de conseil en optimisation du transport Bp2r. En tant que Chief Marketing Officer (CMO), Jean-Marc Abelous s’attelle notamment au développement de la nouvelle image de marque en France et à l'international, ainsi qu’à la mise en place d’une stratégie digitale de génération de leads (inbound marketing) et de contenus premiums autour des problématiques transport, data et IA. Ce diplômé de Sciences-Po Bordeaux et de l'ESCP Europe a commencé sa carrière comme analyste marketing chez Air France, puis est entré en 2001 dans le secteur du conseil, d’abord chez PwC, puis au sein d'agences de stratégie de marque (dont le groupe Havas) en tant que consultant puis manager. Entre 2006 et 2018, il était en charge de la direction marketing du cabinet de conseil en Supply Chain Diagma et de l'éditeur d’outils de prévisions et de planification Azap. Au poste de vice-président chargé des ventes (VP Sales), Arthur Auclair est aux manettes pour la constitution de l’équipe commerciale Sightness, au niveau national et international, permettant de concrétiser les objectifs fixés suite à la levée de fonds, en juin dernier (voir NL 2947). Après une première expérience professionnelle en tant qu'analyste pour la branche d'investissement tech de la banque privée Edmond de Rothschild à Hong Kong, Arthur Auclair a été consultant en stratégie chez A.T. Kearney à Istanbul, puis a travaillé pour plusieurs startups avant de prendre la direction du développement en France et au Benelux de Sennder, plateforme allemande leader en Europe de la digitalisation du transport de marchandises. JLR

 
   
 

Arthur Auclair et Jean-Marc Abelous, respectivement VP Sales et CMO de Sightness.

Crédit photo Sightness / Bp2r
 
 
 
Supports de manutention
Gamma-Wopla lance le Magic Box

La société belge spécialisée dans les supports logistiques en plastique Gamma-Wopla vient d’étoffer son catalogue produits avec le nouveau bac multi-usages Magic Box. Alternative aux boîtes cartons, elle se monte et se démonte en moins de 3 secondes, ne pèse que 790 grammes et affiche une contenance totale de 20 litres avec des dimensions extérieures de 400 x 300 x 200 mm (386 x 276 x 185 mm pour les dimensions intérieures). Gerbable et conçue pour supporter de multiples rotations, elle est aussi équipée de poignées, intégralement recyclable et sa hauteur repliée ne dépasse pas 25 mm. AD

 
   
  Le Magic Box a une capacité de 20 litres.

Crédit Photo : Gamma-Wopla
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
Staci rachète 100% du capital de Move Elevator

Le 3PL français Staci, spécialisé dans la logistique B2B et B2B2C, vient d’annoncer l’acquisition de la société allemande Move Elevator, qui propose au niveau national des prestations de logistique et des services personnalisés dédiés aux points de vente, ainsi que des solutions informatiques et digitales (outils de reporting). « Il s'agit d'une étape importante dans l'élargissement de notre offre de services sur le marché allemand avec la possibilité d'offrir des solutions paneuropéennes uniques » a déclaré Dorothea Jahn, la CEO de Move Elevator, qui compte 157 employés, 20 000 m² d’entrepôt (à Dresde) et a réalisé en 2018 un CA de 19,3 M€. Il s’agit de la seconde acquisition opéré par Staci outre-Rhin, après la prise de participation majoritaire dans le capital de l'allemand Callius GmbH, installé près de Cologne, en septembre 2016 (voir NL 2330). Le 3PL s’appuie désormais en Allemagne sur deux sites représentant au total 29 000 m², et un effectif de 200 employés pour un CA cumulé estimé à 23 M€. JLR

 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
16 octobre 2019


octobre 2019

Jeudi 17
Table ronde CITWELL
« Comment packager et implémenter votre offre de services B2B ? »
8h30-12h00
Paris 2ème
Openmind Kfé
Avec les témoignages professionnels de l’industrie des matériaux et de la construction WINOA, ALTEO, LAFARGE et ETEX


novembre 2019

Mardi 05
au mercredi 6
QAD DynaSys
« Online Demand & Supply Chain Planning Days »

Mardi 12
DIAGMA
« Vers une approche segmentée du Demand & Supply Planning »
9h00-11h00
Paris 8ème
Avec le témoignage de MOET HENNESSY

Mardi 19
Simco Consulting
« AUTOMATISATION DANS L'ENTREPOT »
9h00-16h00
Paris
9 rue d'athènes

Mardi 19
au jeudi 21
Transport & Logistics Meetings
« Les innovations clés du secteur »
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

Mardi 19
au jeudi 21
Europack-Euromanut-CFIA
« Europack-Euromanut-CFIA »
EUREXPO LYON
Halls 6 et 7


décembre 2019

Mardi 03
et mercredi 04
Supply Chain Event 2019
« Réussir la transformation digitale »
9h00-18h00
Paris
Porte de Versailles


janvier 2020

Mercredi 15


FORUM DES ROIS


Mercredi 15 janvier aux salons de l’Aveyron Paris Bercy

Les partenaires :

Partenaire Prémium


Partenaires



















Cérémonie de remises des Trophées des Rois 2020.
Sur invitation , à l’Hôtel Intercontinental Paris Le Grand


Partenaire Platinium


Partenaires








 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien