Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3018
Luxe
Zadig & Voltaire digitalise le pilotage de sa SC amont avec Winddle

Dans un contexte de croissance forte et de cycles de lancement produits très courts, la marque de mode de luxe Zadig & Voltaire a choisi de s’appuyer sur la solution en mode Saas Orders & Shipments Tracking de la start-up française Winddle pour simplifier et optimiser le suivi et la visibilité temps réel de ses commandes fournisseurs et transport amont, au niveau international. « Winddle nous permet d’unifier des processus de suivi des commandes fournisseurs jusque-là fragmentés et manuels, en nous apportant un suivi collaboratif, harmonisé et structuré » déclare Nicolas Gand, directeur Supply Chain de Zadig & Voltaire. Très orientée « user centric », la plateforme Winddle est utilisée au quotidien pour l’ensemble des commandes fournisseurs et livraisons entrepôt dans les 3 zones géographiques de distribution de la marque (Europe, Asie et Amérique du Nord), avec un premier périmètre d’utilisateurs qui comprend les chefs de produits, l’équipe Supply Chain et les responsables comptabilité côté Zadig & Voltaire, et en externe les prestataires transport et qualité. Objectif : unifier et optimiser le suivi des plannings de livraisons fournisseurs et toute l’organisation transport. « En 3 mois seulement, nous aurons ainsi supprimé les 3 ou 4 différents rapports Excel utilisés en interne pour suivre les flux ainsi que les nombreux mails et re-saisies pour l’équipe Supply Chain » souligne Caroline Hervé, Supply Chain Manager Amont chez Zadig & Voltaire. JLR

 
   
 

La maison de mode Zadig & Voltaire étend progressivement l’utilisation de la plate-forme Winddle pour optimiser le pilotage de sa supply chain amont.

Crédit photo Zadig & Voltaire
 
 
 
Intralogistique
Gefco emballé par la réalité augmentée

Sous le nom de Gefco Enterprise AR (pour Augmented Reality), le logisticien Gefco a co-développé une application intralogistique de réalité augmentée avec la société de développement informatique néerlandaise ArtiShock. Destinée à être utilisée au sein de la division Freight Forwarding du prestataire logistique afin de renforcer le contrôle qualité et la productivité de ses process d’emballage dans la chaîne du froid, elle s’appuie sur le casque de réalité virtuelle HoloLens de Microsoft. Gefco Enterprise AR a déjà fait l’objet d’un POC dans l’entrepôt néerlandais de Gefco à Schiphol, pour fiabiliser les opérations d’emballage de médicaments. Sur certains scénarios testés, la hausse de productivité atteindrait les 50 % selon Gefco. « Le processus d’emballage est absolument vital pour notre division Freight Forwarding et en particulier pour les médicaments critiques que nous distribuons pour nos clients par avion dans le monde entier, souligne Karin van den Brekel, responsable monde pour les secteurs de la santé et des sciences de la vie chez Gefco. Cela nécessite un emballage spécial avec des instructions qui doivent être suivies rigoureusement pour assurer l’intégrité du produit. » Le prestataire, qui voit dans cette application un moyen d’accroître la productivité de ce processus, minimiser les erreurs et accélérer la formation de ses nouveaux collaborateurs, compte non seulement la déployer au sein de sa division Freight Forwarding, mais aussi l’exploiter dans d’autres de ses divisions via le développement de nouvelles applications. AD

 
   
 

Gefco Enterprise AR a vocation à être exploitée au sein de toute la division Freight Forwarding de Gefco.

Crédit photo Gefco
 
 
 
Immobilier logistique
Un 3ème trimestre sur la réserve selon Cushman & Wakefield

La demande placée de surfaces d’entreposage a reculé de 11% au 3ème trimestre, comparé à la même période en 2018, mais les 2,1 M de m² ayant déjà trouvé preneurs depuis le début de l’année et les développements à venir laissent augurer un atterrissage au-delà des 3 M de m² pour l’ensemble de 2019, relève Cushman & Wakefield dans son dernier point marché. L’an dernier, les logisticiens avaient particulièrement été à la manœuvre, tandis que l’exercice en cours est plus classique : les chargeurs ont concentré 55% de la demande placée et près de 60% des volumes relèvent de la dorsale. Et parmi les chargeurs, la grande distribution alimentaire a cédé le leadership à la distribution spécialisée (18% des volumes contre 40%), avec des acteurs comme Action ou Stokomani. Quant au e-commerce stricto sensu, il poursuit sur sa lancée et représente 13% de la demande placée des chargeurs, avec des formats compris entre 25 et 30 000 m² (hormis le clé-en-main de 62 700 m² que Delticom se fait construire en Alsace). Mais le principal relais de croissance du marché porte justement sur la fourchette intermédiaire 30-60 000 m², note Cushman & Wakefield, qui constate une évolution des formats d’entreposage. Au-delà, sur le créneau du XXL, 6 transactions XXL ont été comptabilisées depuis le début de l’année, tandis qu’en deçà du seuil de 30 000 m², les reculs d’activité sont de l’ordre de -25 à -35%. Ainsi, à l’échelle de l’ensemble du marché, le gabarit moyen d’une transaction progresse et atteint 23 000 m², selon cette étude qui est une des seules à prendre en compte les petites opérations de 5 à 10 000 m² (pour l’Ile-de-France seulement). Comment interpréter cette évolution des formats ? Elle est surtout le marqueur des tensions de l’offre sur les marchés de la dorsale, où les disponibilités immédiates et le foncier se font rares, bridant ainsi le niveau de transaction pour les gabarits de 10 à 30 000 m² qui constituent le cœur de l’activité (45 % du volume global). MR

Pour télécharger l’étude :
http://www.cushmanwakefield.fr/fr-fr/research-and-insight/2019/marketbeat-france-logistique-t3-2019

 
   
 

Le segment 30-60 000 m² est particulièrement dynamique, mais la tranche en dessous reste la principale pourvoyeuse de l’activité, avec 45% du volume global.

Crédit photo Cushman & Wakefield
 
 
 
Plateforme collaborative
Ciments Calcia trace ses flux avec la plate-forme Everysens

Ciments Calcia a fait appel depuis août dernier à l’éditeur Everysens pour le tracking de ses flux ferroviaires. La plateforme collaborative IoT de visibilité logistique de la start-up est utilisée par le cimentier, non seulement pour gérer de manière plus efficiente ses trafics ferroviaires mais aussi la gestion administrative de ses lettres de voiture, qui est une nouvelle fonctionnalité de l’outil développé par Everysens. L’industriel compte 10 sites de production, qui expédient chaque année des millions de tonnes de ciments via le recours à plus de 400 wagons en France et en Belgique. La collaboration avec Everyens, en s’appuyant sur des balises IoT déployées sur des wagons des opérateurs de fret ferroviaire et loueurs Linéas, VTG, et Ermewa, lui permet de suivre en temps réel ses flux avec un calcul d’ETA depuis la plateforme Omnitrack. L’édition et l’envoi de ses lettres de voiture, documents contractuels qui officialisent les commandes d’ordres de transport entre les expéditeurs et leurs compagnies ferroviaires partenaires, seront pour leur part digitalisés avec une transmission directe auprès de ses partenaires ferroviaires Linéas et Fret SNCF. « Nous pouvons désormais déclencher nos transports, gérer l'ensemble de notre flotte et analyser notre performance transport sur une seule plateforme », souligne Nicolas Plouviez, responsable logistique ferroviaire chez Ciments Calcia. AD

 
 
Transport / logistique
Le Groupe Blondel absorbe Régis Martelet

Fin octobre, le Groupe Blondel a annoncé l’acquisition du prestataire Régis Martelet, dont les 38 M€ de CA réalisés en 2018 permettent au nouvel ensemble d’atteindre les 240 M€. Le nordiste et le dijonnais partagent le même profil de transporteur ayant mis l’accent sur la logistique ces dernières années (et ils figuraient tous deux dans notre dernier Top 150 des 3PL, respectivement aux 40ème et 116ème rangs). Pour le Groupe Blondel, ces activités logistiques représentaient déjà près d’un tiers du CA (soit une soixantaine de M€), avec un peu plus de 300 000 m² répartis en une quinzaine d’entrepôts au service de la cosmétique, l’agroalimentaire ou la grande distribution (pour L’Oréal, Nestlé et Carrefour, notamment). Mais elles comprennent aussi un important volant de logistique industrielle largement in situ dans l’aéronautique (en particulier pour Airbus et sa filiale Stelia). Côté Régis Martelet, la partie logistique représente une douzaine de % du CA, soit un peu moins de 5 M€, et mobilise 3 entrepôts pour un peu plus de 30 000 m². Mais elle s’est développée ces dernières années en ciblant le secteur du e-commerce, en misant sur ses capacités de livraison associées. L’acquisition récente vient ainsi étoffer la palette de savoir-faire logistique du groupe nordiste Groupe Blondel, au-delà des activités transport qui totalisent désormais 1 200 moteurs. « Portée par l’activité logistique qui prend une place prépondérante, l’entreprise va continuer à grandir en France et en Europe. Nos partenaires financiers historiques avec lesquels nous travaillons main dans la main, soutiennent notre développement, notamment pour identifier des opérations de croissance externe. Nous prévoyons ainsi un chiffre d’affaires de 300 M€ en 2023 », indique Grégoire Blondel, président du groupe éponyme. MR

 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Russie
Des vols cargo dédiés à Alibaba pour accélérer les délais de livraison

Le groupe Alibaba et le service postal russe Pochta viennent de lancer leur premier vol cargo reliant directement la Chine à la Russie pour livrer les produits achetés par les consommateurs russes sur la place de marché AliExpress, rapportent nos confrères de l’agence Reuters. AliExpress Russia espère ainsi réduire le délai de livraison de ces commandes en le faisant passer à 10 jours. Une décision motivée par la forte croissance du marché du e-commerce en Russie qui génère un chiffre d’affaires de plus de 14 milliards de dollars. Cainiao (la branche logistique d’Alibaba) loue désormais sept avions cargo à Pochta Russia et à Aviastar-Tu qui desservent quotidiennement les villes de Moscou, Iekaterinbourg et Krasnoïarsk. JF

 
 

Espagne
XPO Logistics renforce son réseau de hubs en Galice

Afin notamment de renforcer son activité dernier kilomètre dans la région, le 3PL XPO Logistics a ouvert un hub de transport multimodal de 3 000 m² à Vigo, dans la province espagnole de la Galice. Venant compléter un site existant d’une surface similaire, il est équipé de 22 quais de cross-dock à même de prendre en charge tous les services transport nationaux et internationaux du prestataire, du dernier km au groupage en passant par des prestations de transport direct en lots complet (FTL) et lots partiels (LTL). En Galice, XPO Logistics dispose aujourd’hui de trois hubs desservant plus de 1 000 clients issus de diverses industries. En Espagne, sa première plateforme consacrée à son service « last mile » a été ouverte en mai 2018 à Séville, en Andalousie (voir NL 2723). AD

 
   
  Crédit photo XPO Logistics  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
8 novembre 2019


novembre 2019

Mardi 12
DIAGMA
« Vers une approche segmentée du Demand & Supply Planning »
9h00-11h00
Paris 8ème
Avec le témoignage de MOET HENNESSY
COMPLET

Mardi 19
Simco Consulting
« AUTOMATISATION DANS L'ENTREPOT »
9h00-16h00
Paris
9 rue d'athènes

Mardi 19
au jeudi 21
Transport & Logistics Meetings
« Les innovations clés du secteur »
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

Mardi 19
au jeudi 21
Europack-Euromanut-CFIA
« Europack-Euromanut-CFIA »
EUREXPO LYON
Halls 6 et 7


décembre 2019

Mardi 03
et mercredi 04
Supply Chain Event 2019
« Réussir la transformation digitale »
9h00-18h00
Paris
Porte de Versailles

Mardi 10
Colibri
« Demand & Supply Planning : Lancez-vous dans la DataScience ! »
11h00-11h45


janvier 2020

Mercredi 15

Inscrivez-vous dès maintenant en cliquant sur l’icône ci-dessous

FORUM DES ROIS


Mercredi 15 janvier aux salons de l’Aveyron Paris Bercy

Les partenaires :

Partenaire Prémium


Partenaires
























Inscrivez-vous dès maintenant en cliquant sur l’icône ci-dessous

Cérémonie de remises des Trophées des Rois 2020.
Sur invitation , à l’Hôtel Intercontinental Paris Le Grand

Partenaire Platinium


Partenaires









 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien