Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3063
 
Vox Populi, Vox Regis

Le latin n’est clairement pas ma langue maternelle, au grand regret de ma mère qui exerçait pourtant le noble métier de professeur agrégé de lettres classiques ! Heureusement qu’il y a Internet pour retrouver le génitif du mot Rex ! Ce que je voulais souligner par ce titre d’un autre âge, c’est la grande sagacité collective du suffrage des plus de 400 professionnels qui ont voté à l’issue du Forum des Rois de la Supply Chain, le 15 janvier dernier. D’abord parce que les scores sont assez nets en faveur des trois équipes couronnées, mais aussi et surtout parce que cela conforte Supply Chain Magazine dans son choix de créer des catégories en 2016 (Coup de Cœur, Innovation, Grand Prix) tout en laissant au public la liberté de désigner pour chacune d’elles son champion parmi les huit finalistes. Pour cette édition des Rois 2020, la « sagesse populaire », si on peut l’appeler ainsi alors qu’elle émane de professionnels aguerris et d’experts de la Supply Chain, a encore une fois fait preuve d’une grande cohérence, me semble-t-il. Bien sûr, chacune des huit équipes en lice, pré-sélectionnées par notre jury de directeurs supply chain, avait toutes ses chances dans une ou plusieurs catégories. Même si mon vote personnel différait un peu du palmarès final, le trio des Rois de la Supply Chain 2020 me semble finalement tenir de l’évidence. Avec ses implications très actuelles en termes de « coopétition » et de réduction de l’empreinte carbone et son côté innovant, le projet collaboratif du pool Mg2+ (Grand Prix), associé aux prestataires tricolores Interlog et FM Logistic, est sans doute le mieux armé pour briguer le titre européen aux ELA Awards. Par son caractère inédit, la solution brevetée «Pick & Put to light » co-développée par XPO Logistics et Actemium pour améliorer et sécuriser le travail des opérateurs est un très naturel Prix de l’Innovation. Quant au Coup de Cœur du Public, quoi de plus symbolique que le projet Cdiscount / Agrikolis, qui a su rapprocher deux univers, l’e-commerce et le monde rural, en résolvant l’équation du dernier kilomètre en dehors des zones urbaines. Bravo aux trois Rois 2020, et surtout un grand merci à tous ceux qui ont participé à ce vote (malgré les grèves), à qui nous donnons rendez-vous en janvier 2021 pour la quinzième édition des Rois de la Supply Chain.
Jean-Luc Rognon

 
 
 
Nomination
Paredes se dote d’un directeur Supply Chain et Opérations

Fabricant et distributeur de produits d’hygiène et de protection professionnelle, le groupe Paredes a récemment renforcé ses instances dirigeantes et opérationnelles afin de soutenir le déploiement de son plan stratégique #DEFI2022. Un poste de directeur Supply Chain et Opérations a été créé et confié à Denis Berthier, qui rejoint ainsi le Comité Exécutif de ce groupe lyonnais (190 M€ de CA, 650 collaborateurs et quelque 25 000 clients en France et en Italie). Depuis 4 ans, celui-ci officiait en tant que directeur Supply Chain du réseau d’entretien automobile Feu Vert. Auparavant, il avait notamment exercé une douzaine d’années au sein du groupe Brossette, négociant et distributeur privilégié des plombiers-chauffagistes, successivement comme directeur SC & Qualité, puis directeur Performance opérationnelle, et enfin directeur Organisation et Projets de 2012 à 2014. Chez Paredes, sa mission est notamment de piloter le nouveau plan stratégique, qui vise à soutenir la croissance du groupe (illustrée par de récents contrats avec UniHA, 10 M€/an, ou le groupe Ramsay Santé, 4 M€/an). Ce plan vise l’excellence du service, avec un objectif de zéro rupture et d’OTIF à 95%, et repose sur une transformation de son schéma logistique via une nouvelle articulation entre l’échelon national et régional (voir NL 2933). L’orchestration des processus SC au quotidien (1 450 commandes livrées/j) et la mise en œuvre des différents chantiers logistiques de Paredes reposeront également sur les épaules de Bruno Perrin, qui avait intégré le groupe il y a un an et assure désormais la direction de sa Division Logistique et Transport. Rattaché à Denis Berthier, il a notamment pour mission de déployer le principe de cross-docking sur les plateformes régionales, de poursuivre la modernisation de la flotte de véhicules ou de développer de nouveaux partenariats stratégiques. MR

 
   
 

Denis Berthier, directeur Supply Chain et Organisation du groupe Paredes

Crédit photo DR
 
 
 
Logistique urbaine
Nouvel appel à manifestation d’intérêt en
Ile-de-France

La région Ile-de-France vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt afin de développer sur son territoire une logistique vertueuse via de nouveaux projets impliquant collectivités et professionnels. Les dossiers présentés devront concerner l’approvisionnement, la circulation, le stockage, la distribution ou les livraisons/enlèvements des marchandises, être multi-partenaires, et pouvoir se décliner opérationnellement sur 2020 et 2021. Les projets doivent en outre s’inscrire dans l’une des six thématiques prioritaires fixées : analyse des flux de marchandises, coordination des conditions de stationnement/circulation pour les livraisons, intégration de la logistique urbaine dans un projet d’aménagement, utilisation de la voie fluviale pour la logistique urbaine, innovations pour la desserte logistique du territoire, et soutien aux circuits courts de distribution. « L’objectif est de donner aux collectivités les moyens de peser sur les enjeux fret et logistiques de leur territoire et de co-construire des projets concrets avec les acteurs du transport et de la logistique afin de soutenir cette activité essentielle et d’assurer sa soutenabilité sur le plan de l’environnement », indique la région Ile-de-France. En pratique, les impacts attendus des projets en question devront être clairement identifiés, en termes de limitation de l’impact écologique des transports ou activités logistiques sur le territoire, de meilleur partage de l’espace public pour faciliter l’intégration urbaine des activités logistiques, ou de mise à disposition de méthodes/outils pour une meilleure connaissance des flux et activités logistiques… Les dossiers sont à déposer d’ici le 20 février, la région Ile-de-France s’engageant à financer les projets retenus jusqu’à 500 000 € en investissement, et 50 000 € en fonctionnement. AD

 
 
Agence d’intérim
Le groupe Lip reprend le spécialiste transport/
logistique Mantrans

Spécialiste du travail temporaire dans les secteurs du transport et de la logistique, Mantrans est passé dans le giron du groupe de recrutement et d’intérim multisectoriel Lip. Fondé en 1999 par Jean-Charles Cipriotti, son actuel président, Mantrans dispose de 22 agences dans l’Hexagone, et chapeaute un cabinet de conseil/recrutement (1G-Trans) ainsi qu’un institut de formation intégré (Institut Mantrans Formation), pour un CA total de 80 M€ l’an dernier. Surtout axé sur les secteurs de l’industrie, du BTP et les métiers tertiaires et services, le groupe Lip a pour sa part été fondé en 2005 et chapeaute un réseau de 130 agences qui ont réalisé 300 M€ de CA en 2019. Depuis 2018, il dispose aussi d’une branche recrutement spécialisée dans le transport et la logistique, baptisée Lip H24 et composée à ce jour de 9 agences réparties sur l’axe Lille-Paris-Lyon-Marseille. « Grâce à ce rapprochement, c’est un très beau projet qui voit le jour, celui du développement d’un réseau d’intérim d’ultra-spécialistes », souligne Fabrice Faure, le président du groupe Lip. Mantrans gardera son identité au sein du nouvel ensemble, dont l’ambition est devenir le 1er acteur français de l’intérim spécialisé. Il vise 415 M€ de CA en 2020, avec 160 agences et 600 collaborateurs. AD

 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Japon
Plus d’1,5 Md€ pour digitaliser et remanier la logistique de Yamato

Yamato Holdings (maison mère de Yamato Transport) vient d’annoncer son intention d’investir 200 milliards de yens (environ 1,66 Md€) dans la digitalisation de ses services et la refonte de ses réseaux logistiques. Cet investissement s’étalera sur les quatre prochaines années. L’objectif est d’être en mesure de répondre à la demande croissante des achats en ligne, et ce dans un contexte de pénurie de main d’œuvre. Yamato souhaite optimiser l’emploi du personnel en charge de la distribution et les itinéraires de livraison en améliorant la précision des prévisions de la demande grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle. Par ailleurs, un nouveau service de livraison pour les achats en ligne sera lancé dès le moins d’avril. Il s’appuiera sur une coopération accrue avec d’autres prestataires de transport de taille plus modeste. JF

 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
27 janvier 2020


UN GRAND MERCI à nos partenaires du Forum des ROIS 2020






























UN GRAND MERCI à nos partenaires de la Grande Cérémonie des ROIS 2020











 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien