Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3074
Visibilité transport
Shippeo lève
20 M€ pour amplifier son leadership européen

Le spécialiste de la visibilité transport temps-réel Shippeo annonce une levée de fonds de 20 M€ qui réunit trois nouveaux investisseurs aux côtés du fonds de capital-risque français Partech, déjà impliqué dans la précédente levée de 10 M€, bouclée à l’automne 2017 (voir NL 2598). Ce nouveau tour de financement est mené conjointement par NGP Capital, le fonds axé sur la mobilité fondé par Nokia, et l’investisseur européen ETF Partners, avec la participation de BPI France, via son pôle Digital Ventures. Le tout porte à 32 M€ le total des fonds injectés dans la start-up depuis sa création en 2014. Les chiffres 2019 illustrent le chemin parcouru par Shippeo : sur l’année, sa plateforme a assuré le suivi de plus de 5 millions de livraisons dans une quarantaine de pays pour le compte de ses clients chargeurs. « Si nous ciblons les acteurs européens, leurs opérations peuvent s’étendre jusqu’aux pays de l’ancien bloc soviétique ou à une partie de l’Afrique, nous précise Pierre Khoury, co-fondateur et CEO de Shippeo. La dynamique de notre développement repose plus que jamais sur l’international, et 75% de nos revenus sont désormais générés hors de l’Hexagone ». Shippeo récolte notamment les fruits de son ouverture de bureaux dans 6 pays en 2 ans, le dernier en date à Stockholm fin 2019 (voir NL 3038). Le tout a contribué à un bond de son CA de 300% sur l’année écoulée, même si l’entreprise reste discrète sur le montant. Elle revendique aujourd’hui une cinquantaine de grands clients dans l’industrie et la grande distribution, tels que Schneider Electric, Carrefour, Faurecia, Leroy Merlin ou Eckes-Granini. Avec les nouveaux fonds levés, Shippeo ambitionne de multiplier par cinq sa base client en deux ans, et de procéder dans le même temps à quelque 150 recrutements (en plus des 80 personnes de l’équipe actuelle), principalement pour étoffer ses équipes commerciales ou celles dédiées à l’accompagnement des projets côté clients. L’enjeu est également d’accentuer ses investissements en R&D, qui se chiffrent déjà en M€ chaque année, notamment sur le versant de l’IA, sachant que sa plateforme permet à ce jour d’afficher une précision de 98% dans l’estimation des temps d’arrivée. La plate-forme intègre plus de 500 sources de données, issues notamment de la multitude des systèmes de télématique embarquée existants en Europe, des TMS utilisés par les grands transporteurs, des flux d’informations générés via son appli mobile, ou d’autres système tiers (par exemple pour les flux maritimes, liés à son lancement sur le créneau du suivi de conteneurs au printemps dernier, voir NL 2895). MR

 
   
 

Les six cofondateurs de Shippeo, de gauche à droite : Lucien Besse, Brice Hua, Pierre Khoury, Thibaut Morlot, David Barré et Jean-Bastien Dussart.

Crédit photo Shippeo
 
 
 
Prestataire logistique
Alloga accroît ses capacités en France

Dépositaire pharmaceutique filiale du groupe Alliance Healthcare et membre du réseau Walgreens Boots Alliance, Alloga investit plus de 5,8 M€ dans l’extension ou la transformation de 3 de ses 5 sites logistiques en France. Les travaux ont débuté en avril 2019 et concernent ses infrastructures de Seiches-sur-le-Loir, près d’Angers (Maine-et-Loire), de Glisy, près d’Amiens (Somme) et de Chaponnay, près de Lyon (Rhône). Le site de 21 000 m² de Seiches-sur-le-Loir disposera d’ici à la fin juin d’une nouvelle cellule qui augmentera sa capacité de stockage de plus de 30 %. L’entrepôt de Glisy a pour sa part déjà augmenté de 25 % grâce aux travaux menés en 2019. Le site de Chardonnay a lancé de son côté la construction d’une chambre froide de 2 500 m² dont la livraison a été programmée à la fin juin. Avec toutes ces évolutions, qui doivent donner lieu à la création de 45 nouveaux postes, principalement des opérateurs logistiques, Alloga France entend accompagner sa forte croissance (+ 8 % en 2019). Il disposera en juin de 115 000 emplacements de stockage, soit 15 000 de plus qu’avant le lancement de ces chantiers. « L’objectif est à la fois d’adapter nos installations aux besoins d’un secteur en pleine expansion et de garantir à nos clients une qualité de service optimale », souligne Sébastien Drouillet, directeur général d’Alloga France. L’entreprise prépare plus de 2,7 millions de commandes par an via ses 5 sites logistiques qui totalisaient 115 000 m² de surface de stockage fin août 2019. AD

 
   
 

Le site de 21 000 m² de Seiches-sur-le-Loir d’Alloga France va disposer d’une nouvelle cellule qui augmentera sa capacité de stockage de plus de 30 %.

Crédit photo DR
 
 
 
Formations
Peu de changements au classement Eduniversal des meilleurs Masters Logistique

Le podium reste inchangé pour l’édition 2020 du Top 30 des 25 meilleurs Masters, MS, MBA en logistique en France, établi par l’agence Eduniversal sur trois critères principaux : la notoriété de la formation, le salaire de sortie et le retour de satisfaction des étudiants. Le Master Supply Chain Internationale de l’Université Paris-Dauphine conserve la tête, suivi par le MS Supply Chain Design & Management de l’Ecole des Ponts Paristech, et du MS Global Supply Chain Management de Kedge Business School Bordeaux. Auparavant quatrième, le Master 2 Management de Projets Logistiques de l’Université Panthéon-Assas (Paris II) échange sa place avec l’ex-6ème, le Master 2 professionnel Logistique, Marketing & Distribution de l’ Université Paris 1 / Panthéon Sorbonne / École de Management de la Sorbonne. Le Mastère Spécialisé Manager de la Chaîne Logistique et Achats / MSc Supply Chain Management & Purchasing (Lille & Paris) de Skema Business School conserve son 5ème rang, tout comme le Mastère Spécialisé Management Industriel et Systèmes Logistiques (MISL) de Mines ParisTech garde sa 7ème place, devant le MSc en SCM de Neoma Business School. A noter un autre échange de places à la fin du Top 10 par rapport au classement 2019 entre le M2 Management de la Chaîne Logistique (MCL) de Grenoble IAE (9ème) et le Master 2 Logistique et Achats Internationaux de l’IAE Gustave Eiffel (Université Paris-Est Créteil), qui recule au dixième rang. Parmi les nouvelles entrées dans le Top 30 figurent le MSc in Supply Chain Management de Rennes School of Business (12ème), le Master 2 MAE - Management de la Chaîne Logistique de IAE Paris - Sorbonne Business School (16ème), le Cycle Master International Supply Chain Management de l'ESDES (19ème) ainsi que le Master 2 Gestion de Production, Logistique Achats (GPLA) de IAE Clermont Auvergne, School of Management (27ème). JLR

Retrouvez le classement complet en cliquant ici

 
 
Nomination
Thibaut Esnée devient directeur d’IPP France

IPP, la filiale du groupe néerlandais Faber Halbertsma spécialisée dans la location de palettes et de caisses, a annoncé la nomination de Thibaut Esnée au poste de Country Director pour ses activités en France. Diplômé d’un master logistique spécialisé en agroalimentaire, Thibaut Esnée a commencé sa carrière en 1999 chez Carrefour, en tant que chargé de mission en logistique opérationnelle puis responsable des entrepôts prestés, avant de rejoindre l’univers des 3PL à des postes de direction, chez ID Logistics, BSL et enfin chez Dachser, où il avait jusqu’en décembre dernier la responsabilité de l’activité logistique contractuelle pour la France et le Maghreb. Dans ses nouvelles fonctions, sa mission sera notamment de positionner la marque IPP comme un partenaire incontournable auprès des industriels et enseignes de la grande distribution. « De plus en plus mécanisés, les sites industriels et logistiques requièrent une qualité de palettes irréprochable. IPP propose au sein de son réseau européen de pallet-pooling une gestion end-to-end de la chaine d’approvisionnement » a-t-il souligné. JLR

 
   
 

Thibaut Esnée, Country Director d’IPP France depuis le 6 janvier 2020.

Crédit photo IPP
 
 
Supports de manutention
Gamma-Wopla étoffe son offre de bacs gerbables et emboîtables

Le spécialiste des supports logistiques en plastique Gamma-Wopla a ajouté un modèle à sa gamme « bi-color » de bacs gerbables et emboîtables Gebi. En plus des versions existantes en 22, 25, 32 et 34 litres, il propose désormais un modèle offrant une capacité de 45 litres (Gebi 6426). D’un poids de 1,6 kg et affichant des dimensions de 600 x 400 x 265 mm, celui-ci peut être emboité à 83 % de son volume. Donnant accès à différentes options de marquage et choix de coloris (mono ou bi-couleur), ce nouveau modèle peut être empilé à raison de 9 bacs pleins dans un camion, ou de 47 bacs vides emboités (soit 6110 bacs vides par camion complet). Une palette Europe peut accueillir 235 bacs vides Gebi 6426. Afin de faciliter les opérations de manutention, il est par ailleurs doté d’un système de blocage anti-basculements et de poignées coquilles à ouverture et une pente à 25° est destinée à faciliter l’évacuation et l’écoulement de l’eau. AD

 
   
 

Le nouveau bac gerbable et emboîtable de la gamme Gebi a une capacité de 45 litres.

Crédit photo Gamma-Wopla
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Japon
Nike livre le
jour J ses
clients japonais


La mise en place de plus de 200 robots de la société chinoise Geek+ permet désormais à Nike d’assurer des livraisons le jour même au Japon. Ces petits robots déplaçant des étagères ont été déployés dans l’entrepôt de l’enseigne américaine situé à Chiba (sud-est de Tokyo). Ils transportent des produits et des emballages directement aux opérateurs selon le principe du « goods-to-person ». Ces robots intelligents sont particulièrement appréciés au Japon où la main-d’œuvre fait cruellement défaut. Cette pénurie est en outre exacerbée par les besoins générés par la croissance du e-commerce. JF

 
   
  ©Geek+  
 

Chine
Les grands ports chinois victimes du coronavirus

L'impact du coronavirus sur l'activité des grands ports chinois se fait sentir. Selon le groupe d'études maritimes Alphaliner, depuis le 20 janvier le trafic dans ces ports s'est réduit de 20%. Du coup, Alphaliner prévoit sur l'ensemble de l'année une baisse du volume des conteneurs maritimes de 0,7%, ce qui correspond à 6 millions d'EVP. CCT

 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
11 février 2020


Revivez la céremonie des rois 2020 ! Cliquez sur l’image ci-dessous et installer le lien de la vidéo.


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien