Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3079
Dernier km
Urby s’attaque aux centres commerciaux

Les foncières gérant des centres commerciaux font désormais partie des cibles d’Urby, le réseau spécialiste du premier et dernier kilomètre. Cette filiale du groupe La Poste lance en effet une offre de prestations logistiques visant à fluidifier les réceptions et livraisons de marchandises sur ces vastes ensembles qui peuvent totaliser des dizaines de magasins. Modulable, la formule peut concerner aussi bien les flux amont qu’aval. Dans le premier cas, le réseau se propose de prendre en charge la réception des marchandises depuis ses centres de mutualisation situés en périphérie des villes et d’assurer l’approvisionnement des centres à l’aide de véhicules à faibles émissions. Sur le versant aval, Urby propose de gérer la réception des colis à quai et d’assurer le dispatch auprès des magasins, ses prestations logistiques intégrant la manutention des colis (flashage, contrôle qualité…), leur livraison (édition de bordereaux, tracking, mise en rayon…), ainsi que la collecte de déchets et les retours produits. Les gestionnaires de centres peuvent ainsi bénéficier d’un interlocuteur unique qui prend en charge la responsabilité des marchandises, avec différents types de gains associés à la clé : réduction des détériorations, amélioration de la sécurité, meilleure gestion des données… Au-delà, l’idée est aussi d’aider les magasins à proposer à leurs clients des formules de livraison à la carte via Urby. « En proposant ces services, nous contribuons à redynamiser les enseignes de proximité et à améliorer leur compétitivité face aux pure-players du e-commerce », estime Frédéric Delaval, président d’Urby. Ce réseau est à ce jour déployé sur une quinzaine d’agglomérations, pour la livraison et l’enlèvement de marchandises de 30 kg à 3 tonnes et la logistique associée, et il devrait s’étendre à 7 zones supplémentaires d’ici la fin du semestre. Lors du dernier salon Supply Chain Event, Frédéric Delaval avait par ailleurs évoqué la création d’une plateforme de livraison collaborative pour faciliter la mise en relation de l’offre et de la demande pour les livraisons en centres-villes, ainsi que la possibilité d’étendre les livraisons du dernier kilomètre jusqu’à 21 heures (voir NL 3037). AD

 
   
 

Urby propose aux centres commerciaux plusieurs types de prestations portant sur leurs flux amont et aval.

Crédit photo DR
 
 
 
Digitalisation
JDA Software se renomme Blue Yonder

Girish Rishi, le CEO de JDA Software l’a annoncé la semaine dernière par e-mail à ses clients : l’éditeur américain de solutions Supply Chain change sa dénomination en « Blue Yonder », du nom de la start-up allemande rachetée en 2019 et spécialisée dans les algorithmes d’intelligence artificielle (IA) et de machine learning (voir NL 2877). Dans son courrier électronique, Girish Rishi donne quelques éléments permettant d’expliquer cette démarche de changement de nom, validée au terme d’une période de réflexion de 9 mois durant laquelle l’éditeur a conduit plusieurs études marketing auprès de ses clients et prospects. « Le marché de la supply chain a radicalement changé ces derniers temps avec des progrès rapides dans les technologies innovantes qui rendent possible ce qui était encore inimaginable il y a quelques années » indique-t-il, en précisant par ailleurs que ce nouveau nom était davantage conforme à la vision de l’entreprise, non seulement en termes d’innovation, mais aussi de préoccupations environnementales (« blue yonder » signifie « du bleu là-bas ») ? JLR

 
   
 

Girish Rishi, le CEO de l’éditeur JDA Software, désormais renommé Blue Yonder

Crédit photo JDA Software / Blue Yonder
 
 
 
Nomination
SSI Schäfer recrute son futur Pdg

Le spécialiste allemand de l’intralogistique SSI Schäfer annonce l’arrivée de Steffen Bersch au sein du groupe, dont il deviendra PDG à part entière le 1er avril prochain. Il intègrera toutefois l’entreprise début mars, afin d’assurer la transition avec Helmut Limberg, le dirigeant chevronné (au sein de Jungheinrich, Beumer ou Liebherr) qui avait pris les rênes par intérim de SSI Schäfer à l’été 2019, suite à la vacance de sa présidence. Dans ce contexte, le recrutement de Steffen Bersch vise à renouer avec une direction pérenne de ce groupe d’envergure mondiale, qui emploie plus de 10 500 personnes entre son siège de Neunkirchen (Sarre), ses 8 sites de production et ses quelque 70 filiales dans le monde. A 50 ans, Steffen Bersch dispose d’une large expérience de développement à l’international acquise au sein du groupe allemand GEA. Il avait intégré en 2000 ce spécialiste de la fabrication de machine de transformation des produits alimentaires, entre autres, au sein duquel il a occupé différents postes de direction (y compris à Dubaï), jusqu’à intégrer son conseil d’administration en 2016. Fin 2019, il avait d’ailleurs évolué de la direction de sa division commerciale Équipement à celle de ses divisions Liquid & Powder Technologies, Food & Healthcare Technologies, Refrigeration Technologies et Global Technology. Son profil technologique sera mis à profit chez SSI Schäfer, qui fournit une très large palette d’équipements pour l’entrepôt et la logistique, volet logiciel compris. MR

 
   
 

Steffen Bersch intègrera SSI Schäfer début mars, et officiera comme Pdg de plein exercice du groupe à partir du 1er avril.

Crédit photo GEA
 
 
 
Engins de manutention
Fenwick donne un coup de jeune à ses chariots thermiques de 2 t à 3,5 t

Le numéro un en France des chariots de manutention Fenwick-Linde lance les nouveaux modèles de la gamme 1202 d’engins thermiques hydrostatiques de 2 t à 3,5 t de capacité de charge, disponibles en 3 énergies (Diesel, GPL & GNV). Ces chariots sont conçus pour des applications intensives effectuées principalement en extérieur, dans des secteurs tels que le recyclage, la boisson, l’industrie, ou la métallurgie, dans des conditions de travail qui peuvent être difficiles (terrains irréguliers, environnements poussiéreux, températures extrêmes...). Au rang des évolutions de la gamme 1202 figurent notamment un nouveau moteur Deutz industriel, des protections en acier sur les côtés du châssis pour le protéger contre les chocs et une maintenance simplifiée : le nombre de pièces a été diminué, les vis de fixation ont été standardisés et l’accès aux composants essentiels a été amélioré grâce à des trappes élargies. A noter également la sobriété de ces modèles, suite à l'augmentation du volume de la pompe de la transmission hydrostatique qui permet une réduction du régime moteur de 25 %. Côté confort et ergonomie, l’espace intérieur de la cabine a été rehaussé de 10 cm et offre un plus large espace pour les pieds. La nouvelle conception de mât augmente en outre la visibilité de 23% à l’avant. Un effort particulier a été effectué au niveau de l’isolation du châssis pour la protection contre les vibrations et les chocs. JLR

 
   
 

La nouvelle gamme 1202 de Fenwick-Linde d’engins thermiques hydrostatiques de 2 t à 3,5 t présente quelques évolutions intéressantes en matière de robustesse, de confort et d’ergonomie.

Crédit photo Fenwick-Linde
 
 
 
Transport routier
Stabilité des taux de fret européens sur les lignes internationales

Entre le 3ème et le 4ème trimestre 2019, les taux de fret moyens en Europe n’ont augmenté que de 0,1%, nous révèle le dernier benchmark réalisé conjointement par le cabinet Transport Intelligence (Ti) et la place de marché digitale des professionnels du transport Upply. D’après cette étude, cette stabilité sur une période traditionnellement de haute saison en termes de volumes pourrait laisser augurer une baisse des tarifs pour le premier trimestre 2020. « La morosité s’est installée du côté des transporteurs routiers, avec une augmentation des capacités disponibles» constate William Béguerie, expert en transport routier chez Upply. Au 4e trimestre 2019, le taux de fret moyen payé par les expéditeurs s’élève à 1,64 € / km. A noter que le baromètre trimestriel fait apparaître certaines disparités dans l’évolution du taux de fret kilométrique, en fonction des lignes, les prix étant en croissance sur 14 des 36 lignes mesurées dans l’étude. La hausse trimestrielle la plus spectaculaire concerne la ligne Milan-Varsovie (+8,8 % et +6,2% sur l’année 2019). A l’inverse, les liaisons Lille-Rotterdam et Lille-Anvers ont toutes deux reculé de 4 % au dernier trimestre 2019. JLR

 
   
 

Selon l’étude trimestrielle « European Road Freight Rate Benchmark » réalisé par Ti et Upply, le taux de fret moyen payé par les expéditeurs en Europe est stable et s’élève à 1,64 € / km.

Crédit photo TI-Upply
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Russie
FM Logistic étoffe ses capacités près de Moscou

Début février, FM Logistic a inauguré une extension de 12 500 m² de son site de Noguinsk, à une trentaine de km à l’est de Moscou. Le nouvel espace porte à 66 000 m² la surface de ce site ouvert en 2016 (voir NL 2101), où le prestataire opère au service d’acteurs de la grande consommation (dont Henkel et Bonduelle). La capacité du bâtiment atteint aujourd’hui 85 000 palettes, et devrait permettre d’accueillir de nouveaux clients (sans compter qu’une extension à 80 000 m² était envisagée dès le projet initial). « La plateforme FM Logistic de Noguinsk est stratégiquement placée à proximité du deuxième flux de produits en provenance et à destination de Moscou, ce qui en fait un lieu de choix pour les clients actuels et potentiels. Et c’est l’intérêt croissant que suscite ce complexe bénéficiant d’équipements modernes qui nous a poussés à l’agrandir », explique Christophe Menivard, directeur général de FM Logistic pour la Russie et Europe de l’Est. L’opération devrait par ailleurs permettre de créer 100 emplois supplémentaires sur cet entrepôt qui mobilise déjà quelque 250 personnes pour assurer des prestations d’entreposage et de co-packing. Côté équipements, les opérations sur place bénéficient notamment d’AGV du français Balea, de systèmes de contrôle photo et d’équipements automatisés pour ce volet co-packing. Le site dispose en outre d’espaces de stockage dédiés aux matériaux dangereux, et compte développer une zone en cross-docking. Son extension s’inscrit dans un investissement de 3,6 Md de roubles (une cinquantaine de M€) pour la construction et l’exploitation du site. Rappelons que cela fait plus de 25 ans que le groupe FM Logistic s’est implanté en Russie, où il a dépassé la barre des 800 000 m² répartis en près d’une trentaine d’entrepôts. Le 3PL y emploie environ 10 000 personnes. MR

 
   
  Le 6 février, l’inauguration de l’extension du site de Noguinsk a permis à Christophe Ménivard, directeur de FM Logistic pour la Russie et l’Europe de l’Est (G), d’accueillir sur placet Vadim Khromov, président adjoint du gouvernement de la région de Moscou (D).

© FM Logistic
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
18 février 2020


Revivez la céremonie des rois 2020 ! Cliquez sur l’image ci-dessous et installer le lien de la vidéo.


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien