Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3080
Prestataire logistique
L4 Logistics creuse son sillon e-commerce avec Smallable

Le prestataire logistique francilien L4 Logistics a pris en main la logistique du e-commerçant Smallable sur un site de 16 400 m² pris à bail par le 3PL à Bondoufle, en Essonne. Créé en 2008, Smallable est spécialisé dans l’univers du bébé et de l’enfant, et distribue plus de 800 marques via son « Family Concept Store » en France et vers une multitude de pays à l’international. « Compte tenu du profil et de l’exigence de notre clientèle, nous souhaitions miser sur une logistique et des services premium. L4 Logistics a su nous proposer des solutions comme la personnalisation des commandes ou la livraison à domicile avec montage, et appréhender les facteurs logistiques clés de notre business model (rapidité de mise en ligne de nos produits, respect de notre promesse client premium, parfaite gestion des stocks,...) », indique Cécile Roederer, la fondatrice et dirigeante de Smallable. C’est en l’occurrence à l’été 2019 que L4 Logistics a lancé les opérations pour ce nouveau client (qui s’appuyait jusque-là sur un 3PL concurrent), dont les quelque 160 000 références unitaires occupent environ les deux tiers de son nouveau site (le reste étant dévolu à deux autres clients). « Nous tirons parti de l’expertise e-commerce développée au service d’acteurs du e-commerce B2C et B2B, qu’il s’agisse de textile, de cosmétiques ou de pièces détachées », nous indique Christophe Biron, le directeur commercial et marketing de L4 Logistics. Le nouveau site en question mobilise une cinquantaine de personnes en moyenne, avec peu de mécanisation mais une préparation fiabilisée par des meubles de ventilation en put to light. Et sa capacité pourra éventuellement être étendue via l’installation d’une mezzanine, comme cela a été le cas pour son premier site de Ris-Orangis, dont la surface exploitable atteint 40 000 m² depuis l’ajout d’environ 10 000 m² en R+1. Avec ses deux implantations, L4 Logistics a dépassé la barre des 20 M€ de CA sur l’année écoulée, en assurant l’expédition de 20 millions d’articles en France et à l’étranger. MR

 
   
 

Sur son nouveau site de Bondoufle, L4 Logistics stocke environ 160 000 SKUs pour assurer les livraisons du e-commerçant Smallable.

Crédit photo L4 Logistics
 
 
 
Automatisation
TGW digitalise son robot de préparation de commandes

L'intégrateur autrichien de systèmes automatisés TGW Logistics Group franchit une nouvelle étape dans la digitalisation en intégrant à sa solution Rovolution de préparation de commandes robotisée un jumeau numérique, connecté en temps réel à l’installation physique. L’objectif est de pouvoir analyser en temps réel l’état du dispositif, rejouer des évènements passés pour en tirer des enseignements et faire des simulations dans des modèles 3D pour anticiper les éventuels goulets d’étranglement, ou prévoir les opérations de maintenance par exemple. Ce jumeau numérique du Rovolution sera présenté au salon LogiMAT 2020 (Stuttgart, 10-12 mars) sur le stand de TGW (Hall 5, C61). Rappelons que ce robot « autodidacte » de préparation de commandes avait été dévoilé sur ce même salon il y a deux ans (voir NL 2701). Selon TGW, sa première mise en service chez des clients est imminente. JLR

 
   
 

TGW présentera sur Logimat 2020 un jumeau numérique de sa solution de préparation de commandes robotisée Rovolution.

Crédit photo TGW
 
 
 
Machines de tri
AVN se lance sur le segment de la haute cadence

Basée en région lyonnaise, la société familiale AVN enrichit sa gamme de solutions automatisées pour le marché de la logistique avec sa nouvelle machine THC « Tri Haute Cadence », développée initialement pour répondre aux besoins de son client Mondial Relay (voir NL 2896). Cinq sites du spécialiste de la distribution de colis e-commerce en ont déjà été équipés depuis l’année dernière (dont les agences de Dijon, Cergy, Nantes et Strasbourg). Il s’agit d’une machine de tri dotée de convoyeurs cadenceurs en entrée (permettant une dépose des colis sans espacement entre eux) avec des capacités maximales de traitement de 12 000 colis / heure pour un trieur double et de 4 500 à 6 000 colis/h pour un trieur simple. JLR

 
   
 

La nouvelle machine de tri THC de la société AVN atteint des performances de 12 000 colis / heure pour un trieur double.

Crédit photo AVN
 
 
 
Industrie
Inquiétudes de la filière européenne de transformation de l’aluminium

Dans un communiqué, la fédération des consommateurs d'aluminium en Europe (FACE) s’est félicitée aujourd’hui de l’ouverture par la Commission européenne d'une enquête sur les importations d’aluminium extrudé en provenance de Chine. L’association rappelle qu’elle a elle-même commandée en étude en 2019 à l'Université LUISS de Rome qui montrait qu’une grande partie de l’augmentation des importations européennes de produits semi-finis en aluminium était due « à la croissance exponentielle des exportations chinoises de produits à bas prix, soutenues par l'État ». FACE considère que cette surproduction chinoise constitue un « défi fondamental pour la gouvernance mondiale » et nuit gravement à l’industrie européenne de l’aluminium, « dont la production est assurée à 95% par des PME de transformation en aval ». « L’UE doit prendre des mesures audacieuses et fermes pour soutenir tous les acteurs de la chaîne de valeur de l’industrie de l’aluminium » peut-on lire dans ce communiqué. L’association fondée en 1999 à Bruxelles pour défendre spécifiquement les intérêts des transformateurs d'aluminium indépendants en aval de l'UE, des utilisateurs et des consommateurs, réitère notamment sa demande auprès de l’UE de supprimer de toute urgence les restrictions tarifaires sur les importations d'aluminium brut (la matière première de l’industrie européenne), tout en renforçant par ailleurs la protection des produits en aluminium manufacturés en Europe. JLR

 
 
 
Avant-première SITL
Inotec lance une carte RFID haute résistance

Le fournisseur de solutions d'identification et de traçabilité Inotec a lancé une nouvelle carte RFID haute résistance et à fixation mécanique sous l’appellation d’Inotag DioCard 250PC. Conçue à base de polycarbonate et disponible en version souple et rigide selon l’épaisseur choisie, elle permet d’identifier toute pièce là où les solutions adhésives ne résistent pas (surfaces brutes, irrégulières, structurées…), en résistant aux conditions extrêmes (frottement, haute température, pluie, UV...). La souplesse du polycarbonate ainsi que la fixation mécanique rendent la carte exploitable sur tous types de surfaces et l’impression couleur numérique réalisée dans la masse la rend inaltérable. Exploitable avec les fréquences NFC/HF/UHF et proposée sous différents formats (rond, carré, rectangulaire…), elle est en outre dotée d’un inlay UHF de grande taille qui autorise une longue distance pour le lecture RFID. A noter enfin que ces cartes sont livrées avec un identifiant unique correspondant au numéro de fabrication (lot d’extraction) et imprimées directement en usine avec un numéro séquentiel unique pour assurer une traçabilité sans doublon. Elles seront à découvrir sur le stand Inotec (K79) à la SITL 2020 (17-20 mars, Paris Nord Villepinte). AD

 
   
  L’Inotag DioCard 250PC est accessible en version souple comme rigide et exploitable avec les fréquences NFC, HF et UHF.

Crédit photo : Inotec
 
 
Nomination
Yann Raguenes promu directeur commercial de Dematic France

Yann Raguenes, directeur commercial de Dematic France

© DR

La filiale française du spécialiste de l’automatisation intralogistique Dematic a récemment nommé Yves Raguenes au poste de directeur commercial. Celui-ci avait rejoint l’entreprise mi-2016 en tant que responsables de comptes clés des secteurs retail et e-commerce, pour des acteurs parfois mondiaux. Dans ses nouvelles fonctions, il va évidemment poursuivre dans la même logique d’accompagnement des clients dans leurs projets de transformation. Titulaire d’un master de gestion des opérations logistiques (GOL), Yanns Raguenes compte plus de 25 années d’expérience au sein du secteur, pour avoir effectué l’essentiel de son parcours en tant que manager opérationnel ou responsable études et méthodes chez de grands noms de la prestation logistique, dont Geodis, Fiege Logistik et XPO Logistics (entre 2012 et 2016). Au-début de la décennie précédente, on notera qu’il avait par ailleurs exercé pendant deux ans chez un autre acteur de l’automatisation, l’autrichien TGW. MR

 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
Dometic renforce son centre de distribution européen d’Emsdetten

Equipementier suédois spécialiste des produits d’aménagement pour camping-cars, poids lourds et bateaux de plaisance, Dometic a inauguré un entrepôt de 14 000 m² dans son centre de distribution européen d’Emsdetten, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Celui-ci sera opérationnel en cours d’année et viendra s’ajouter à une infrastructure déjà existante située sur la même commune (37 000 m²). D’une hauteur de 13 mètres et équipé à la fois d’éclairages LED et de panneaux photovoltaïques, le nouvel entrepôt offrira un peu plus de 18 000 emplacements palettes, l’équipementier estimant que ses deux sites lui permettront de gérer des commandes d’une valeur de 400 M€ par an dans les prochaines années. « Cet établissement moderne nous permettra de nous développer avec un meilleur rendement et nous sommes désormais parés pour la transformation industrielle », souligne Peter Kruk, président de Dometic EMEA. AD

 
   
  Avec ses deux entrepôts, Dometic dispose désormais de 51 000 m² de surface de stockage à Emsdetten.

Crédit photo : DR
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
19 février 2020


Revivez la céremonie des rois 2020 ! Cliquez sur l’image ci-dessous et installer le lien de la vidéo.


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien