Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3084
Nomination
Bartle renforce ses pôles SC & retail en recrutant Cécile Laroumanie

Après 17 années au sein de Leroy Merlin, la directrice supply chain de l’enseigne de bricolage Cécile Laroumanie rejoint le monde du conseil. Elle vient d’intégrer le cabinet Bartle, dont elle renforce les pôles Supply Chain et Retail, avec le titre de directrice. Créé en 2005 pour accompagner la transformation des entreprises, Bartle va pouvoir s’appuyer sur son expertise de la distribution, développée depuis plus de 25 ans. C’est chez Carrefour-Promodès que Cécile Laroumanie avait débuté son parcours dans les années 90, après une formation d’école de commerce à l’ESSCA, exerçant d’abord dans les métiers de l’audit, puis du contrôle de gestion (déjà en lien avec les problématiques logistiques). En 2002, elle rejoint Leroy Merlin et sa centrale d’achat, avant d’évoluer vers les problématiques supply chain, notamment en complétant sa formation initiale par un cursus certifiant en SCM à HEC, en 2009. Dans la foulée lui est confiée la création d’un pôle organisation Supply Chain au sein du groupe de bricolage, avant sa nomination en tant que directrice Supply Chain, fin 2011. Au fil de la décennie écoulée, elle a ainsi mis en œuvre différents programmes de transformation visant à accompagner la croissance de l’enseigne et à répondre aux nouveaux enjeux de la distribution omnicanale. « Nous comptons sur sa passion de l’Humain, des projets de transformation, sa maitrise des enjeux stratégiques de la Supply Chain dans des environnements complexes et en forte mutation pour enrichir la pertinence de nos offres et répondre aux challenges de nos clients », indique Patrick Nicolle, associé fondateur de Bartle. Fort de plus d’une centaine de collaborateurs répartis entre ses quatre implantations (Paris, Lille, Montpellier et Bruxelles), ce cabinet accompagne des entreprises de divers secteurs, avec un focus important sur les enjeux des acteurs du retail et les problématiques transport et logistique. Il revendique plus de 70 clients actifs, et une croissance de 40% de son activité sur l’année écoulée. MR

 
   
 

Cécile Laroumanie, désormais directrice au sein du cabinet Bartle, dont elle renforce les pôles supply chain et retail.

Crédit photo DR
 
 
 
Formation
Bretagne Supply Chain organise un challenge étudiant autour du DDMRP

Selon ses organisateurs, c’est la première fois que le serious game DDBrix fera l’objet d’un challenge étudiant au niveau régional. Le cluster Bretagne Supply Chain organise le mois prochain en partenariat avec le cabinet de conseil Citwell et l’éditeur B2Wise (outils DDMRP et créateur du jeu DDBrix), une compétition sur deux jours à destination des établissements de formation de Bretagne. Elle permettra aux plus de 200 étudiants attendus de découvrir de manière concrète et en équipes les principes et les avantages de l’approche DDMRP (Demand Driven MRP), avec l’appui d’expert dans ce domaine. Ces journées se dérouleront dans les deux écoles partenaires de l’évènement, le 3 mars chez Brest Business School et le 26 mars à Rennes School of Business. Outre ces deux établissements partenaires, de nombreuses écoles ont répondu présentes à l’invitation, dont l’Isffel (Saint-Pol de Léon), IGR-IAE (Rennes), IUT GLT (Quimper), Campus ESPRIT Industries – ESLI (Redon), Université de Rennes 1 et l’IUT CPCLG (Saint Malo). JLR

 
   
 

Le challenge des étudiants bretons autour du jeu DDBrix et de l’approche DDMRP est organisé par Bretagne Supply Chain le 3 et le 26 mars prochain, en partenariat avec Citwell, B2Wise, Brest Business School et Rennes School of Business.

Crédit photo DR
 
 
Fournitures scolaires
SavoirsPlus fiabilise ses stocks et ses préparations avec Savoye

En se tournant vers Savoye, la SCOP SavoirsPlus, spécialiste B-to-B de la vente en ligne et magasins (5) de fournitures scolaires, a vu le taux d’erreurs de ses préparations de commandes chuter à moins de 1 %. Constitué des entreprises Sadel, Lira et NLU (Nouvelle Librairie Universitaire), la SCOP a commencé à travailler avec l’éditeur intégrateur de solutions intralogistiques lorsqu’elle a décidé de transférer son ancien entrepôt de la commune de Saint-Barthélémy d’Anjou vers un nouveau site de 14 000 m² situé à Brissac-Quincé (Maine-et-Loire). Lors de ce transfert réalisé en 2012, SavoirsPlus a doté sa nouvelle infrastructure du WMS Logys ainsi que de divers équipements estampillés Savoye (chaîne de préparation avec formeuse carton et dépose automatique d’étiquettes d’expédition, 5 gares de préparation de commandes détail, 1 convoyeur pick to belt, 8 antennes de tri à l’expédition, etc.). L’ancien site était arrivé à saturation et le taux d’erreurs de ses préparations de commandes, effectuées manuellement, se situait aux alentours de 10 %. La SCOP, qui traite 250 000 commandes par an, a ensuite déployé en 2018 le WMS Logys sur ses deux autres entrepôts, à Moneteau, dans l’Yonne (10 000 m²), et à Loriol-sur-Drôme, dans la Drôme (6 000 m²). Ce dernier site a en outre bénéficié d’une nouvelle ligne de préparation de commandes pour le flux des produits destinés à la petite enfance. « Nous souhaitions trouver un moyen d’assurer des préparations efficientes au travers d’une gestion de stocks conforme à nos attentes, explique Alex Charron, responsable logistique de SavoirsPlus. Plus de 75 % de notre CA est réalisé sur les trois mois d’été précédant la rentrée, et en période de pics d’activité, nous passons d’une quinzaine de personnes à 80. L’adoption d’un système commun de coordination de l’ensemble de nos entrepôts nous a permis de fiabiliser nos stocks et de réduire notre taux d’erreur à moins de 1 %. » SavoirsPlus envisage désormais d’aller plus loin dans l’automatisation de ses process et de réduire le vide dans ses colis. AD

 
   
 

SavoirsPlus exploite trois entrepôts à Brissac-Quincé (49), Moneteau (89) et Loriol-sur-Drôme (26). Le premier est dédié aux gammes papeterie et librairie, le second aux produits de loisirs créatifs ainsi qu’à la papeterie, et le troisième à des références de petite enfance, aux matériels éducatifs et au hors format.

Crédit photo SavoirsPlus
 
 
Avant-première SITL
Stackr propose une offre globale de Flow Management System

L’éditeur/intégrateur Stackr spécialiste des solutions de gestion automatisée des accès véhicules et piétons de sites logistiques présentera son offre globale de Flow Management System sur la SITL (17-20 mars, Paris-Nord Villepinte, Hall 6). Mixant matériels, logiciels et analyse de données, elle repose sur sa solution eGestrack (gestion automatisée des accès véhicules sur un site logistique) et matérialise à la fois l’industrialisation de ses process et la structuration de son approche commerciale. « Les économies d’échelle obtenues rendent nos solutions plus compétitives et capables de s’adresser à toutes les tailles de sites quelles que soient leurs configurations et caractéristiques, souligne Franck Zulian, le président de Stackr. Grâce à notre fiabilité, nous nous engageons aussi de façon contractuelle à maintenir à plus de 97 % la disponibilité d’usage sur l’ensemble des composants et expertises de notre offre FMS ». Celle-ci est en outre paramétrable, les clients pouvant fixer eux-mêmes les données alimentant les algorithmes d’IA de Stackr qui permettent de détecter les éventuelles anomalies avant leur survenance. Dernièrement, l’offre s’est par ailleurs enrichie avec de nouvelles fonctionnalités d’affectation dynamique des ressources sur les quais et de gestion spécifique de ceux-ci selon les types de camions et marchandises à charger ou décharger. Pour supprimer les erreurs de positionnement, l’éditeur/intégrateur propose aussi de nouvelles solutions de mesures automatiques de véhicules réalisées à l’aide de capteurs connectés placés sur les quais. Et d’autres nouveautés sont au programme de 2020. « Pour limiter les ressaisies, accroître la fluidité et optimiser la sécurité, nous renforçons l’automatisation du contrôle d’accueil selon une approche multi-supports avec génération d’alertes, si anomalie, et gestion des rendez-vous intégrée, précise Franck Zulian. L’augmentation des contrôles automatiques en sortie de site sera également développée par l’identification des plombs des véhicules et la publication des CMR ou des e-CMR ». AD

A voir sur stand F61 et l’espace Entrepôt du Futur by Smart Demo

 
   
  Stackr a équipé 20 sites avec sa solution eGestrack en 2019 et anticipe plus de 40 installations sur 2020.

Crédit photo : DR
 
 
Distribution alimentaire
Les Comptoirs de la Bio partenaire de Stef pour réduire leur empreinte carbone

La réduction de l’impact écologique de la logistique représente un enjeu majeur pour Les Comptoirs de la Bio, un réseau de magasins bio indépendants (environ 130 en France et une dizaine en Belgique), dont les flux sont en pleine croissance. Pour l’aider dans cette démarche, la société a fait appel à Stef pour son approvisionnement en produits frais, épicerie, surgelés ou thermosensibles. Ce partenariat avec le transporteur logisticien, qui a permis à l’enseigne de mutualiser son transport et l’optimisation de son stockage, a déjà porté ses fruits en 2019, avec une baisse de 6% des émissions de CO2 par tonne de marchandises transportées. Le challenge est désormais de faire mieux encore pour 2020. JLR

 
   
 

Les Comptoirs de la Bio ont réduit de 6% leur empreinte carbone par tonne de marchandises transportée en 2019 grâce à leur partenariat avec le prestataire Stef.

Crédit photo DR
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Etats-Unis
Un micro-centre de distribution dans un futur supermarché d’Amazon

Le nouveau supermarché qu'Amazon compte bientôt ouvrir à Woodland Hills, près de Los Angeles en Californie, comprend un micro centre de distribution. C'est ce que le représentant de Winsight Grocery Business a découvert en consultant les plans du magasin. Ce premier magasin, point de départ d'une future chaine de supermarchés, dispose donc d'un espace de 650 m², soit 20% de la surface totale, dédié à la préparation des commandes du e-commerce. Amazon travaille avec une filiale de l’intégrateur Dematic pour automatiser son micro-centre. Le même Dematic travaille déjà avec les supermarchés Meijer dans le Michigan pour automatiser la préparation de commandes de certains articles dans les points de vente. Il suffit ensuite qu'un employé ajoute les produits frais, les congelés et les plats préparés, et la commande est prête. CCT

 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
25 février 2020


Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !



Revivez la céremonie des rois 2020 ! Cliquez sur l’image ci-dessous et installer le lien de la vidéo.


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien