Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3134
Cabinet de conseil
La tendance à la relocalisation vue par Mews Partners

Comment la crise du Covid nous incite-t-elle à repenser le modèle de la Supply Chain ? Lors d’un webinaire organisé la semaine dernière, le cabinet de conseil Mews Partners a tenté d’apporter quelques éléments de réponse à la question. « La pression à court terme va avant tout se porter sur les stocks, car l’enjeu du moment pour les entreprises est la trésorerie » nous a confié Christophe Bressange, associé senior chez Mews Partners, en précisant par expérience qu’une analyse en détail des stocks conduit le plus souvent à trouver des pistes d’optimisation du BFR sans pour autant pénaliser le taux de service. Mais une des choses que cette crise sanitaire mondiale aura fait nettement ressortir, c’est la nécessité de réfléchir à une évolution des schémas d’approvisionnement. « Cela n’a fait que souligner des choses que l’on savait déjà, comme la grande dépendance des industries pharmaceutique, automobile et high-tech vis-à-vis de l’Asie, et la quasi disparition sur notre territoire des outils de production dans le textile et les matériels médicaux » constate Christophe Bressange. Pour lui, le modèle basé essentiellement sur l’achat de matières premières et de composants dans les pays à bas coûts de main d’œuvre, et sur un assemblage en Europe, va être amené à évoluer avec une probable relocalisation d’une partie de la production dans certaines industries. Certes pour réduire les risques, mais aussi pour améliorer le bilan carbone, jusque-là rarement pris en considération dans l’équation du coût complet, et qui devrait davantage peser dans la balance du fait de la plus grande sensibilité de consommateurs se disant prêts à payer un peu plus cher pour acheter local. Reste que relocaliser n’est pas la solution miracle, ni la seule réponse : au-delà des problèmes de coûts et d’investissements, il y a aussi des compétences et des expertises à redévelopper. « Dans un premier temps, il faut lancer une démarche analytique, type de produits par type de produits, pour définir a minima si le multisourcing présente de l’intérêt sur des composants stratégiques, avant de se poser la question de relocaliser ou de basculer vers un sourcing de proximité, peut-être en Europe de l’Est » précise Christophe Bressange. Ce genre de mission peut être relativement rapide, Mews Partners l’a d’ailleurs mené récemment (avant la crise du Covid-19) pour le compte d’un distributeur de meubles qui envisageait une évolution de son sourcing lointain et voulait en connaître l’impact sur le prix de vente au consommateur. En revanche, la mise en œuvre d’un tel projet s’étale sur plusieurs années. JLR

 
   
 

Christophe Bressange, associé senior chez Mews Partners

Crédit photo Mews Partners
 
 
 
E-commerce
ManoMano va suivre ses commandes et piloter ses stocks via OneStock

La plateforme e-commerce dédiée au bricolage et au jardinage ManoMano a décidé d’adopter la solution OMS de OneStock, notamment en vue d’uniformiser sa promesse clients et d’optimiser sa gestion des retours. Cet Order Management System doit lui permettre d’orchestrer les relations entre les e-consommateurs et ses près de 3 000 marchands partenaires via un suivi des commandes et un pilotage de tous ses stocks entrepôts, à commencer par ceux entrant dans le cadre de sa nouvelle offre Mano Fulfillment. Cette dernière, qui consiste à proposer aux partenaires marchands la prise en charge des opérations de logistique et de livraison aux clients finaux, s’appuie à ce jour sur deux entrepôts de centralisation de stocks fournisseurs situés à Gretz-Armainvilliers en France (voir NL 2983) et à Tarragone en Espagne (voir NL 3029). Ces deux infrastructures, la première étant hébergée chez Rhenus Logistics et la seconde chez le 3PL belge Katoen Natie, autorisent des livraisons en 24 h à 48 h, et ont toutes deux fait l’objet d’une période de tests avec la solution de OneStock. « Le taux de satisfaction clients y a augmenté de 35 % », illustre l’éditeur, qui entend accompagner la marketplace dans sa stratégie d’ouverture de nouveaux entrepôts en Europe. ManoMano souhaite en effet en avoir dans tous ses pays-cible : France, Espagne, Italie, Allemagne et Grande-Bretagne. AD

 
 
 
Nomination
Etyo renforce son expertise avec un nouveau « principal »

C’est pour sa branche Real Estate qu’Etyo vient de recruter un spécialiste averti de l’immobilier, Antoine Jabinet ayant rejoint l’équipe en avril en qualité de Principal. Rattaché à Vincent Rigal, partner en charge des opérations, il chapeautera une équipe de responsables projets notamment versés dans l’immobilier logistique et industriel, un des fers de lance du développement d’Etyo dans son métier d’assistance à maitrise d’ouvrage, même d’autres segments comme le tertiaire ou l’immobilier commercial ont enrichi sa palette (sans parler de la création de sa branche Logistics Solutions, structurée en 2018 pour répondre aux enjeux de l’automatisation intralogistique, voir NL 2793). Parmi les dossiers qu’il s’agit de continuer à faire avancer figurent le projet d’envergure E-Valley, qui développe un parc e-logistique au potentiel incomparable à Cambrai, ou toujours dans les Hauts-de-France le projet d’un entrepôt de 72 000 m& pour Stokomani à Venette dans l’Oise, aux côtés de l’investisseur Axa IM Real Estate (voir NL 2991). Ou encore l’accompagnement du projet de « seulement » 31 000 m² porté par l’investisseur américain PGIM à Servon, en Seine-et-Marne (voir NL 2981). Dans son nouveau rôle, Antoine Jabinet pourra faire valoir une expertise développée depuis plus de 20 ans en matière de pilotage de projets immobiliers complexes, tous secteurs confondus. Ingénieur diplômé de l’ESTP (l’Ecole spéciale des travaux publics) et titulaire d’un DESS de l’IAE de Nantes, il a notamment passé 6 ans chez Icade au début de la décennie 2000, puis 7 ans chez Altarea Cogedim, en tant que chef de projet, dans les deux cas. De 2014 à 2018, il a exercé au sein du groupe Casino, en tant que directeur des opérations, plutôt au service de projets immobiliers tournés vers le réseau commercial des enseignes. Et depuis la rentrée 2018, il était directeur de la promotion immobilière dans le cadre du projet EuropaCity, programmé dans le « Triangle de Gonesse » et finalement contraint à l’abandon fin 2019. « Avec l’arrivée d’Antoine, nous poursuivons la structuration et la seniorisation des équipes projets d’ETYO. Cela renforce notre capacité à accompagner nos clients sur toute la chaîne de valeur des projets immobiliers », note Vincent Rigal. MR

 
   
 

Antoine Jabinet, désormais Principal au sein d’Etyo Real Estate.

Crédit photo Etyo
 
 
 
Optimisation de tournées
Here WeGo Deliver proposée gratuitement aux TPE et PME

L’éditeur néerlandais de logiciels de planification d’itinéraires et de cartographie en ligne Here a développé l’application Here WeGo Deliver, qu’il met à disposition gratuitement aux PME et TPE européennes jusqu’en 2021. Il s’agit d’un outil en mode Saas de planification et d’optimisation de tournées. « Le manque d'activité économique causé par la pandémie de COVID-19 a particulièrement touché les commerçants et les restaurants qui dépendent de la circulation des piétons devant leur enseigne. En parallèle, la demande de services de livraison est montée en flèche pour des petites structures qui tentent de préserver l’emploi de leurs salariés mais ne peuvent bien souvent s’appuyer que sur des infrastructures numériques limitées » a déclaré Fred Hessabi, vice-président senior et DG Europe, Moyen-Orient, Afrique et Russie (EMEAR) chez Here. En quelques clics, l’utilisateur de Here WeGo Deliver va charger sur le tableau de planification en ligne toutes les destinations des commandes et le nombre de chauffeurs disponibles. L’outil effectue alors l’optimisation de chaque tournée, avec les séquences de livraison. Les chauffeurs peuvent recevoir leur itinéraire par mail, ou en utilisant l’application mobile, disponible en téléchargement gratuit sur les smartphones Android et iOS. JLR

 
   
 

L’outil en ligne de planification et d’optimisation de tournées Here WeGo Deliver est mis gratuitement à la disposition des TPE et PME jusqu’en 2021.

Crédit photo Here
 
 
Agroalimentaire
PepsiCo France prolonge avec IPP un partenariat de longue date

Cela fait presque 14 ans que le loueur de palettes et de caisses IPP (ex Logipal), filiale de Faber Halbertsma Group, travaille pour la filiale française du groupe PepsiCo. Cette dernière a récemment reconduit leur collaboration pour le compte de sa division snacks (dont les marques Lay’s et Bénénuts), en signant un nouvel accord qui prévoit la gestion d’un volume annuel de 900 000 palettes couleur «brun-briques» en France, depuis les centres de production de Pepsi Co vers la grande distribution. IPP s’appuie en Europe sur un réseau de 61 centres de service et d’une dizaine de milliers de points de collecte. L’entreprise gère plus de 40 millions de mouvements palettes chaque année pour ses clients. JLR

 
 
Préparateur de commandes
Still joue sur deux niveaux avec l’OXV

Le fabricant d’équipements de manutention Still ajoute à sa gamme de préparateurs de commandes le modèle vertical OXV. Doté de fourches en porte-à-faux permettant de transporter ou lever tous types de supports, même les palettes plastique fermées ou les palettes perdues en carton, celui-ci est équipé d’une plateforme élevable pour une préparation au second niveau de stockage, autorisant des opérations de picking jusqu’à une hauteur de 2,8 m. Doté de batteries plomb-acide (lithium-ion en option), ce nouveau préparateur de commandes peut atteindre une vitesse de 10 km/h et affiche en standard des capacités de charges de 700 ou 800 kg (modèle OXV 07 ou OXV 08). D’une largeur de seulement 80 cm, il est en outre doté d’un système de réduction de vitesse proportionnelle à la charge transportée, ainsi que du volant Easy Drive qui intègre commandes et afficheur. Côté options, l’OXV dispose notamment de feux de jours à Led, d’un arceau porte-accessoires d’une capacité de charge de 45 kg, et des systèmes d’alerte visuelle pour piétons Safety Light et Safety Light 4Plus. Il peut également faire l’objet d’une préparation spécifique pour une utilisation en chambres froides (jusqu’à - 30° C). AD

 
   
 

L’OVX de Still permet des opérations de préparations de commandes jusqu’à une hauteur de 2,8 m.

Crédit photo Still
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Royaume-Uni
XPO Logistics partenaire logistique omnicanal de Shiseido

À l’issu d’un appel d’offres, XPO Logistics a été choisi par le groupe japonais de cosmétiques Shiseido pour des prestations de logistique omnicanale au Royaume-Uni. Le 3PL assurera d’une part la logistique des commandes e-commerce des marques bareMinerals, Shiseido et Nars, et d’autre part le réapprovisionnement des magasins pour ses marques Laura Mercier, Shiseido, Lutens, Dolce&Gabbana Beauty, Narciso Rodriguez, Issey Miyake, Elie Saab et Clé de Peau Beauté. XPO Logistics gérera la logistique de son client depuis un centre de distribution situé à Derby, près de Nottingham. Dans le cadre de cette collaboration avec Shisheido, ce cernier devrait agrandi de près de 2 000 m², pour atteindre les 9 300 m². AD

 
   
  XPO Logistics va prendre en charge une partie de la logistique de Shiseido sur son centre de distribution de Derby, près de Nottingham.

© XPO Logistics
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
14 mai 2020


mai 2020

Dassault SystèmesDELMIA
WEBINAIRE : Comment adapter sa planification industrielle pendant et après une crise ?
connectez-vous !


juin 2020

Dassault SystèmesDELMIA
WEBINAIRE : Comment adapter sa planification industrielle pendant et après une crise ?
connectez-vous !

Jeudi 04
COLIBRI
Gérez facilement votre SnOP avec le nouveau module Colibri
11h-12h


juillet 2020

Jeudi 02
Agora du SCM
9ème Gala Directeurs Supply Chain
17h30-23h45
Pavillon d'Armenonville (Paris)


novembre 2020

Mardi 17
et mercredi 18 Supply Chain Event
Save the date !
9h-20h
Paris Porte de Versaille
Pavillon 5.1

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien