Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3145
Logistique du froid
STG reprend 4 sites Frais de Kuehne+Nagel

C’est hier que le groupe STG a pris le relais effectif de Kuehne+Nagel sur 4 sites logistiques majoritairement consacrés à l’entreposage et à la distribution de produits frais pour le compte d’industriels de l’agro-alimentaire. Situés à Longvic (Côte d'Or), Saint-Jory (Haute-Garonne), Vallet (Loire-Atlantique) et Wissous (Essonne), ils totalisent près de 55 000 m², et l’ensemble des 244 salariés dédiés aux opérations sur place ont été transférés chez STG. Ce dernier avait été retenu par K+N comme étant le mieux à même d’assurer le développement de cette activité, en tant que spécialiste du transport et de la logistique en température dirigée (-20°C à + 6°C). Outre le volet de reprise du personnel, cette cession préparée depuis le début 2020 inclut le transfert des contrats clients et fournisseurs, ainsi que des différents actifs nécessaires au fonctionnement des 4 sites en question. Ces derniers viennent étoffer les capacités de STG, qui disposait jusque-là de 27 plateformes dans l’Hexagone pour assurer la combinaison de ses prestations de transporteur et de logisticien (dont une dizaine d’entrepôts à proprement parler). On notera qu’en début d’année, STG avait déjà succédé à K+N sur un site francilien à Mitry-Mory, opérant pour des marques frais et ultra-frais du groupe Lactalis. « Déjà présent sur les segments RHF et retail, le Groupe STG complète son offre par la logistique contractuelle au service des industriels de la grande consommation (produits laitiers notamment), dont il devient un acteur majeur en France. L'expertise STG en matière de transport va également nous permettre d'envisager le développement des activités sur l'ensemble de ces nouveaux sites », déclare Jean-Paul Onillon, le Pdg du Groupe STG. Du côté de Kuehne+Nagel, ces cessions s’inscrivent dans une consolidation de son activité de logistique contractuelle engagée d’assez longue date (et qui sera sans doute amplifiée vu le contexte mondial de ces derniers mois, indiquait il y a peu son président d'honneur et actionnaire principal, Klaus-Michael Kühne, voir NL 3140). Suite à un appel d’offres réalisé l’an dernier, c’est par exemple en plein confinement le 1er avril dernier, que le prestataire Ceva Logistics a succédé à K+N sur un entrepôt situé à Presles-en-Brie, en Seine-et-Marne, au service du groupe Carrefour. Pour autant, Kuehne+Nagel reste un acteur majeur dans l’Hexagone sur les volets transport et logistique, cette dernière activité employant plus de 5 000 personnes en France, pour un CA proche de 500 M€ sur 2019 (selon les données communiquées par le groupe dans le cadre du Top 3PL 2020 publié la semaine prochaine dans le numéro de juin de Supply Chain Magazine). MR

 
   
  Crédit photo STG  
 
 
Business Intelligence
Descartes rajoute à son offre un module d’analyse décisionnelle

Editeur de solutions logicielles pour la supply chain (TMS, gestion du commerce international, visibilité du fret…), Descartes Systems Group a lancé récemment un module d’analyse et de reporting s’appuyant sur la plateforme BI de Microsoft hébergée dans le cloud (Power BI). Baptisé Descartes Analytics, ce module permet d’agréger et d’analyser des données issues aussi bien des solutions de l’éditeur que d’autres systèmes tels que des WMS, des OMS et des APS, les informations analysées se présentant sous la forme de différents tableaux de bords dynamiques (courbes, histogrammes, visualisation sur cartes…). Avec l’appui des experts en data science de l’éditeur, il est en outre possible de créer ses propres tableaux de bord. « Nos solutions sourcent au quotidien de nombreuses données et la captation ainsi que l’analyse de données sont très précieuses pour nos clients, souligne Michel Waterschoot, responsable des ventes Europe du Sud chez Descartes. Ils disposent maintenant d’un outil d’aide à la décision leur permettant de mieux comprendre leur activité et d’être plus compétitif. » AD

 
   
 

Descartes Analytics s’appuie sur la plateforme BI de Microsoft (Power BI).

Crédit photo Descartes Systems Group
 
 
 
Informatique portuaire
Le port de Bordeaux poursuit avec MGI

La société Bordeaux Informatique Portuaire+ (BIP+), gérante du Cargo Community System (CCS) sur le port de Bordeaux, a décidé de renouveler pour dix ans son partenariat avec l’éditeur MGI en adoptant sa solution Ci5. Celle-ci succèdera à l’ancien CCS AP+ et sera connectée/intégrée au PCS (Port Community System) VIGIEsip développé par le Grand Port Maritime de Bordeaux. Son exploitation débutera avec une première escale prévue le 15 septembre. D’ici là, MGI va former agents et consignataires de navires, transitaires, transporteurs, manutentionnaires, douanes et autorité portuaire à l’exploitation du nouveau logiciel. « Cela va permettre la mise en œuvre de réductions de redevance par le port pour les navires faisant un effort environnemental, souligne MGI. Les déclarations multiples sur papiers seront évitées et permettront facilitation et accélération du passage portuaire de la marchandise, pour une moindre contribution CO2 provenant des activités portuaires et de son écosystème. » A noter que BIP+ est une filiale de l’Union Maritime et Portuaire de Bordeaux. AD

 
 
 
Engins de manutention
Jungheinrich France a joué la carte de la continuité de service

Pendant le confinement, Jungheinrich France a assuré la continuité de ses services auprès de ses clients, notamment dans le secteur de la distribution de matériels et produits médicaux ainsi que dans le secteur alimentaire. Les interventions des techniciens (qui représentent plus de 500 collaborateurs sur l’effectif de 1 250 personnes de Jungheinrich en France) ont bénéficié très tôt de différentes mesures de préventions sanitaires telles que la mise à disposition d’une bonbonne d’eau et de savon liquide ou de gel hydroalcoolique dans les camionnettes, le port d’un équipement de protection, la délimitation du territoire d’intervention à l’aide de plots pour garantir la distanciation sociale, la désinfection des chariots, etc. Depuis le 11 mai, ces mesures sanitaires se poursuivent pour garantir la sécurité des collaborateurs et des clients. « Ce choix stratégique de la continuité de service n’a pas été dicté par une logique économique, les contraintes liées aux mesures sanitaires indispensables pour protéger nos personnels et clients ayant fortement impacté notre productivité. Il reflète notre engagement vis-à-vis de nos clients et la mobilisation de nos équipes pour faire face à cette crise. Cela nous offre un avantage par rapport aux entreprises qui ont dû cesser leur activité et pour lesquelles il faut tout redémarrer et ce, dans un nouvel environnement de contraintes » a tenu à préciser Julien Calloud, le président de Jungheinrich France. Les forces commerciales continuent leurs rendez-vous à distance, mais ont désormais la possibilité d’organiser des rendez-vous physiques avec les clients (dans le respect des consignes sanitaires), pour l’identification de nouveaux besoins et la réalisation de diagnostics par exemple. Quant aux 250 collaborateurs basés au nouveau siège de la filiale, à Vélizy, ils reprennent à partir d’aujourd’hui le travail sur site, avec port du masque obligatoire lors des déplacements au sein des bureaux, distance de 1,5 mètre entre chaque collaborateur, marquage au sol, sens de marche, caméra thermique pour la prise de température (sur la base du volontariat). JLR

 
   
 

Julien Calloud, le président de Jungheinrich France.

Crédit photo JL Rognon
 
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Belgique
Hesbaye Frost renouvelle sa flotte d’AGV BA Systèmes

Dans son entrepôt frigorifique automatisé de Geer (entre Bruxelles et Liège), Hesbaye Frost utilise depuis presque 20 ans des systèmes AGV (Automatic Guided Vehicule) conçus, et maintenus, par BA Systèmes pour le transfert des produits semi-finis et finis entre les différentes zones de l’usine (sortie de production, stockage, conditionnement et zone d’expédition) dans un environnement à -22°C. Le spécialiste des surgelés (légumes, pâtes et riz) a signé récemment avec la société française pour le renouvellement de sa flotte d’engins et la mise à jour du logiciel de supervision. La nouvelle solution AGV de BA Systèmes sera mise en exploitation fin mars 2021, lors du prochain arrêt partiel d’exploitation planifié sur ce site qui fonctionne 7j/7 et 24h/24. Elle comprendra dix modèles CM2, la nouvelle génération d’AGV de type « convoyeurs motorisés », capables de transporter simultanément deux palettes de 1,4 t chacune. BA Systèmes conservera par ailleurs le dispositif imaginé en 2000 autour d’un transstockeur à fourches sur mesure qui assure le changement des batteries des AGV entre l’espace frigorifique et l’espace en froid positif où sont chargées et stockées les batteries, afin que les engins eux-mêmes n’aient pas à subir d’écarts de températures trop importants. A noter par ailleurs que la dernière version du système logiciel de supervision AGV Manager permettra de gagner en flexibilité et en performance en s’appuyant sur de nouvelles fonctionnalités d’analyse temps réel des performances des flux assurés par les AGV. JLR

 
   
  Le modèle M2 de BA Systèmes permet de transporter simultanément deux palettes de 1,4 t chacun

Crédit photo DR
 
 

Etats-Unis
CNH Industrial optimise sa visibilité avec Blue Yonder

Afin d’optimiser la gestion des pièces détachées de l’ensemble de ses 12 marques, CNH Industrial s’appuie sur la plate-forme logicielle Luminate Control Tower ainsi que les solutions de prévision/planification de l’éditeur Blue Yonder (ex-JDA Software). Le fabricant américain d’engins agricoles et de BTP cherchait à améliorer visibilité de bout en bout de sa supply chain, notamment pour pouvoir affiner sa gestion de stocks, maximiser la disponibilité de ses pièces, renforcer sa collaboration avec son réseau de distributeurs/partenaires et détecter rapidement d’éventuels dysfonctionnements dans sa chaîne logistique. Avec les solutions de Blue Yonder, fonctionnant en mode SaaS et s’appuyant sur l’IA, CNH Industrial vise l’excellence en matière de produits, de service client et de durabilité dans les 180 pays où la société est implantée. « Les solutions de planification associées à la tour de contrôle lui permettront de suivre l'évolution des besoins client pour y répondre en temps réel », souligne l’éditeur dans un communiqué. AD

 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
2 juin 2020


juin 2020

Lundi 01
Dassault SystèmesDELMIA
WEBINAIRE : Comment adapter sa planification industrielle pendant et après une crise ?
connectez-vous !

Jeudi 04
COLIBRI
Gérez facilement votre SnOP avec le nouveau module Colibri
11h-12h

Mardi 23
Webinaire
Réussir la transformation S&OP vers la planification intégrée d’entreprise ( IBP )
11h-12h
Organisé par BOARD & SUPPLAÏ


septembre 2020

Mardi 15
au jeudi 17
Paris Retail Week 2020
9h-20h
Paris Expo Porte de Versailles
Pavillon 7.2


novembre 2020

Mardi 17
et mercredi 18 Supply Chain Event
Save the date !
9h-20h
Paris Porte de Versaille
Pavillon 5.1

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien