Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3155
Agroalimentaire
La Compagnie Fruitière poursuit sa transformation SC avec Newton Vauréal

Société familiale fondée à Marseille en 1938, la Compagnie Fruitière s’est lancée il y a un an et demi, avec l’appui de Newton Vauréal Consulting, dans un projet structurant de transformation Supply Chain visant à passer à terme d’une logique « push » à une logique « pull », avec une planification sur un horizon plus lointain. Le cabinet de conseil a accompagné le 1er importateur de fruits en Europe (bananes et ananas) dans la définition de nouveaux processus de prévision commerciale et de planification des opérations physiques, ainsi que dans la mise en place d’une véritable fonction Supply Chain centrale opérant à la fois aux niveaux exécution, planification et études. Durant le confinement, le projet s’est poursuivi au même rythme avec le lancement d’une consultation à distance auprès de plusieurs éditeurs pour sélectionner un outil sur lequel s’appuyer pour les processus de planification à court terme (horizon de quelques semaines) et à plus long terme. Et c’est la plate-forme de planification connectée Anaplan qui a été sélectionnée. « Anaplan nous a convaincu par son agilité et sa capacité à reproduire dans le système les processus tels que nous les envisagions. Ces processus sont d’une part très liés aux contraintes de notre activité, mais également spécifiques à notre Supply Chain qui se caractérise par une intégration complète au sein du groupe de tous les métiers, de la production à la mise en marché », commente Jérôme de Frémont, VP Supply Chain de la Compagnie Fruitière. L’entreprise, qui met sur le marché plus de 900 000 tonnes de fruits par an, est en effet une société intégrée cumulant plusieurs activités aux contraintes diverses : production dans quatre pays africains (dans lesquels elle opère également certaines infrastructures portuaires), transport terrestre en Afrique, transport maritime vers l’Europe (via la rotation de 9 navires vers 4 ports d’arrivée en Europe, 2 pour la ligne nord, Portsmouth et Anvers, et 2 pour la ligne sud, Port-Vendres et Vado, en Italie), sans oublier le mûrissage des fruits via le plus important réseau de mûrisseries en Europe (21 sites dans 7 pays). Pour mettre en place et développer dans le détail la solution à déployer, la Compagnie Fruitière et Newton Vauréal Consulting travaillent avec l’intégrateur Business At Work, qui va également aider les équipes IT de l’entreprise à monter en compétences et à gagner en autonomie sur l’outil Anaplan. D’ici fin juillet, le premier objectif consiste à mettre en place un modèle de prévisions commerciales indépendantes de la production. Le projet se déroulera ensuite en vagues successives pour poursuivre la transformation de la Supply Chain de la Compagnie Fruitière. JLR

 
   
 

Premier producteur de bananes de la zone Afrique Caraïbes Pacifique, avec plus de 500 000 t par an, le groupe Compagnie Fruitière s’est lancé il y a un an et demi dans un projet de transformation Supply Chain avec l’appui de Newton Vaureal.

Crédit photo Compagnie Fruitière
 
 
 
Nominations
ProGlove procède à un double recrutement pour l’Europe et la France

Le fabricant / distributeur de gants connectés ProGlove vient de recruter Michel Matlega en tant que directeur régional des ventes Europe du Sud et Benelux (France, Espagne, Portugal, Italie, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg), et Laurent Reigor en tant que country manager France. Diplômé en informatique puis de l’Iseg Paris, Michel Matlega rejoint la jeune pousse bavaroise dans le cadre d’une création de poste, avec pour mission de piloter son développement et de constituer une communauté de partenaires, notamment avec des fabricants terminaux mobiles et des éditeurs de WMS. Il compte une vingtaine d’années d’expérience dans le secteur des technologies d’identification, notamment pour avoir intégré Intermec en 2004 et évolué dans des fonctions commerciales et de direction couvrant la France (ainsi que le Benelux et l’Afrique du Nord à certaines périodes). Depuis son rachat et son intégration dans le groupe Honeywell fin 2013, il officiait en tant que country manager France de ce dernier. On notera que Laurent Reigor a suivi la même trajectoire, d’abord comme responsable du marché transport et logistique chez Intermec, puis responsable des ventes retail chez Honeywell. En tant que nouveau manager France de ProGlove, il reprend certaines attributions de Benoît Payre, qui officiait depuis l’Allemagne et se concentre désormais sur son rôle de business development manager. AD

 
   
 

Michel Matlega, désormais directeur régional des ventes Europe du Sud et Benelux de ProGlove.

Crédit photo ProGlove
 
 
 
E-commerce alimentaire
Ocado lève 1 Md£ en bourse pour relever le défi de l’après Covid

Coté sur le London Stock Exchange depuis bientôt 10 ans, le leader du e-commerce alimentaire britannique Ocado va bénéficier d’un peu plus d’un milliard de Livres Sterling d’argent frais (environ 1,1 Md€). Plutôt que d’une levée de fonds, mieux vaut parler d’augmentation de capital puisque le montage financier annoncé et mis en œuvre la semaine dernière conjugue l’émission de nouvelles actions en bonne et due forme (pour 657 M£) et l’imminente commercialisation d’obligations convertibles (pour 350 M£). Dans les documents de référence de l’opération, le CEO d’Ocado Tim Steiner mentionne le rôle de catalyseur que joue la crise sanitaire sur le transfert vers le canal online de la distribution alimentaire, et les opportunités à saisir dans ce contexte pour Ocado, à condition d’en avoir les ressources financières. Pour les achats alimentaires outre-Manche, le taux de pénétration du e-commerce a en effet quasi doublé ces derniers mois selon le cabinet Nielsen, passant de 7% avant la crise actuelle à 13% désormais. N°1 des supermarchés en ligne au Royaume-Uni, Ocado a dû faire face à un afflux inédit de commandes depuis le confinement imposé le 23 mars, qui a un temps généré des problèmes d’accès pour les nouveaux clients de sa plateforme (sans compter que ces capacités restent encore grevées par l’incendie qui avait détruit en février 2019 son site automatisé d’Andover, en cours de reconstruction). Les fonds supplémentaires dont va disposer Ocado doivent lui permettre de poursuivre l’extension de ses capacités, mais aussi d’aller plus loin dans la stratégie de développement portée par sa branche Ocado Solutions, qui fournit à des distributeurs établis ses technologies éprouvées en interne de stockage et de préparation automatisée. La formule se déploie avec neuf acteurs dans le monde, tous très significatifs sur leur marché national. Et c’est d’ailleurs en plein confinement que Casino, en France, a lancé les opérations sur son nouvel entrepôt automatisé par Ocado à Fleury-Mérogis, pour son enseigne Monoprix (voir NL 3107). Il s’agissait du premier de ces partenariats à l’international à passer en mode opérationnel, depuis suivi par le passage à la phase de tests d’un site développé pour et avec le géant Kroger au États-Unis, sachant que plusieurs autres sont au programme. MR

 
   
 

N°1 des supermarchés online au Royaume-Uni, Ocado poursuit sa stratégie de développement en propre, et via les projets automatisés montés pour des distributeurs tiers, comme ici pour Casino / Monoprix sur son nouveau site de Fleury-Mérogis.

Crédit photo Groupe Casino
 
 
 
Cabinet de conseil
Adameo partenaire de Here dans l’optimisation transport

Ces dernier mois, Adameo enchaîne les annonces de partenariats technologiques. Après AutoStore, Revese.io ou Kardinal, c’est au tour de Here Technologies de rejoindre l’écosystème de partenaires du cabinet de conseil en Supply Chain. « La donnée est au cœur de la Supply Chain de demain : il faut être capable de la collecter, de l’enrichir et de la partager. C’est à ces conditions que l’exploitation des données permet de répondre à des enjeux autant économiques qu’écologiques », déclare Bruno Coste, fondateur et président d’Adameo. Ses consultants vont notamment pouvoir s’appuyer sur les données issues de la plateforme technologique de localisation de Here Technologies pour construire des indicateurs de performance visant à mieux piloter et optimiser le transport et la logistique urbaine de leurs clients, dans une logique d’amélioration continue. «Ensemble, nous apportons une solution qui permet de prendre en compte de multiples facteurs relatifs aux transports. Nous sommes fiers de pouvoir ainsi aider les entreprises de la Supply Chain à réduire leurs bilans carbone », ajoute Francois Fortun, responsable des ventes senior pour l’Europe du Sud chez Here Technologies. JLR

 
   
 

François Fortun, responsable des ventes senior pour l’Europe du Sud chez Here Technologies, et Bruno Coste, président d’Adameo.

Crédit photo DR
 
 
 
Préparateurs de commandes
Still décline sa gamme OPX en version autonome

Le fabricant d’équipements de manutention Still propose désormais cinq modèles équipés d’un système de déplacement autonome dans sa gamme de préparateurs de commandes au sol OPX, sous l’appellation d’OPX iGo neo. Dotés d’un ensemble de capteurs et d’un système de positionnement radio, ces chariots sont à même de suivre les opérateurs pendant leurs déplacements à pied lors des opérations de picking, leur évitant ainsi les ports de charges prolongés et les montées / descentes de chariots. Ces préparateurs de commandes reconnaissent automatiquement les sorties d’allées et les intersections, où ils freinent et s’immobilisent, pour ne les franchir qu’après confirmation de l’opérateur. Le retour en pilotage manuel s’effectue automatiquement lorsque l’opérateur remonte sur la plateforme de conduite. Still propose cette technologie iGo neo sur différents modèles de sa gamme, à commencer par l’OPX 20 qui affiche 2 tonnes de charge utile et peut prendre jusqu’à deux palettes Euro dans le sens de la longueur (2,5 t de charge utile pour l’OPX 25). De son côté, le modèle OPX L 20 S dispose d’une levée à ciseaux, avec une longueur de fourches de 2,39 m, tandis que l’OPX L 20 peut prendre deux palettes dans le sens de la longueur (tout en élevant à une hauteur ergonomique la palette située près de la plateforme). Tous deux affichent une charge utile de 2 tonnes. Enfin l’OPX L 12 est dédié aux préparations dans les espaces plus étroits, d’où une charge utile réduite à 1,2 t. Tous ces modèles peuvent être dotés en option d’une batterie lithium-ion. AD

 
   
 

Les préparateurs de commandes au sol OPX iGo neo suivent les opérateurs et analysent leur environnement via des capteurs qui sécurisent déplacements et tâches en entrepôt.

Crédit photo Still
 
 
 
Facturation transport
La filière Froid rappelle l’obligation de répercuter la hausse de la TICPE

C’est une piqûre de rappel que vient de faire auprès des entreprises du secteur La Chaîne Logistique du Froid, à propos de l’article 60 de la loi de finances 2020 (voir NL 3050). Celui-ci prévoit que les professionnels du transport et de la logistique du froid devront répercuter aux chargeurs, en pied de facture et dès le 1er juillet, la hausse de la Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) sur le Gazole non routier. Le GNR sert à alimenter les groupes frigorifiques assurant le maintien en température des denrées alimentaires périssables, ou autres, et la TICPE qui lui est appliqué doit passer début juillet de 18,82 €/hl à 37,68 €/hl (puis 50,27 €/hl au 1er janvier 2021 et 60,75 €/hl au 1er janvier 2022). La Chaîne Logistique du Froid, association regroupant l’organisme d’études techniques et économiques du transport à température dirigée Transfigoroute France, l’Union nationale du transport frigorifique (Untf) et l’Union syndicale nationale des exploitations frigorifiques (Usnef), craint que des professionnels ne procèdent pas à la répercussion de la TICPE par méconnaissance de la loi, ou bien que cette dernière entraîne un rééquilibrage des contrats qui la rendrait caduque. « Nous serons très vigilants à ce que chaque transporteur prenne connaissance de cette loi et de ses enjeux pour la profession dans son ensemble, souligne Jean-Eudes Tesson, président de La Chaîne Logistique du Froid. La répercussion de la taxe fait partie intégrante de la loi. Celle-ci doit s’appliquer, sans que les transporteurs ne subissent une quelconque pression. C’est l’avenir de la filière qui est en jeu, autrement dit, c’est la capacité d’approvisionnement de la France ». Les chargeurs qui ne joueraient pas le jeu de cette répercussion de la TICPE en pied de facture risquent quant à eux de se voir infliger une amende de 15 000 €. « Notre filière ne voulait pas de cette augmentation et elle a répondu présent tout au long de la crise du Covid-19 », rappelle de son côté Valérie Lasserre, déléguée générale de La Chaîne Logistique du Froid. AD

 
   
 

Jean-Eudes Tesson, président de La Chaîne Logistique du Froid.

Crédit photo DR
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Pays-Bas
Shop Apotheke automatise son nouveau site avec SSI Schäfer

Spécialiste de la vente en ligne de médicaments, Shop Apotheke Europe s’est tourné vers le groupe SSI Schäfer pour automatiser son nouveau centre logistique de 40 000 m² situé à Sevenum, au sud des Pays-Bas. Deux fois plus grand que son site actuel de Venlo, tout proche, cet entrepôt automatisé sera doté de miniloads et d’un système à navettes Cuby de SSI Schäfer. Le spécialiste allemand de l’intralogistique fournira par ailleurs 10 km convoyeurs de bacs et cartons, qui intégreront des fonctionnalités de tri et seront déployés sur une superficie de 11 000 m², ainsi que des postes de préparation de commandes équipés en put-to-light. Avec ce nouveau centre logistique, Shop Apotheke Europe pourra plus que quadrupler sa capacité d’expéditions annuelles de colis (de 8,5 à 35 millions). L’e-commerçant fournit aujourd’hui plus de 5 millions de clients en Allemagne, en Autriche, en France, en Belgique et aux Pays-Bas depuis son site de Venlo. Pour ce projet d’automatisation, Shop Apotheke Europe a été conseillé par la société d’ingénierie et de conseil en logistique Miebach Consulting. L’installation des composants intralogistiques a débuté au printemps 2020 sur le site de Sevenum, et l’ensemble du système sera mis en service début 2021. AD

 
   
  L’ensemble du système fourni par SSI Schäfer sur le nouveau centre logistique de Shop Apotheke Europe à Sevenum sera mis en service début 2021.

Crédit photo : Shop Apotheke Europe
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
16 juin 2020


juin 2020

Dassault SystèmesDELMIA
WEBINAIRE : Comment adapter sa planification industrielle pendant et après une crise ?
connectez-vous !

SIMCO
Participez à nos webinaires dédiés aux thèmes de la Supply Chain

Mardi 23
Webinaire
Réussir la transformation S&OP vers la planification intégrée d’entreprise ( IBP )
11h-12h
Organisé par BOARD & SUPPLAÏ

Mardi 23
au vendredi 26
Digital SITL
4 journées de webconférences

Mardi 30
Webinaire Blue Yonder
Prévoir et anticiper les variations de la demande avec l’IA
11h-12h


septembre 2020

Mardi 15
au jeudi 17
Paris Retail Week 2020
9h-20h
Paris Expo Porte de Versailles
Pavillon 7.2


novembre 2020

Mardi 17
et mercredi 18 Supply Chain Event
Save the date !
9h-20h
Paris Porte de Versaille
Pavillon 5.1

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien