Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3156
Nomination
Alexandre Jennaoui prend les rênes de Blue Yonder en Europe du sud

Rebaptisé Blue Yonder en début d’année, l’ex-JDA Software vient d’annoncer le recrutement d’Alexandre Jennaoui en tant que VP Europe du sud, en charge de piloter ses opérations en France, en Belgique, en Italie et dans la péninsule ibérique. « Mon mandat est également d’accompagner la transformation engagée par Blue Yonder au service de celle de la supply chain de ses clients », nous précise-t-il. L’éditeur américain a en effet opéré une véritable mue technologique qu’illustre son nouveau nom, repris de la start-up allemande éponyme rachetée en 2019 pour accentuer le recours dans ses solutions aux algorithmes d’intelligence artificielle et de machine learning (voir NL 3079). « L’enjeu est de permette à nos clients, de grands acteurs de l’industrie, de la distribution ou de la prestation logistique, de relever les challenges liés à l’accélération de la disruption de la demande, dont les signaux deviennent de plus en plus erratiques et difficiles à anticiper sur le versant consommateurs, et à intégrer en amont dans l’optimisation de la supply chain. Le contexte de la crise sanitaire a d’ailleurs souligné et amplifié cette problématique, face à laquelle il s’agit de miser sur de nouveaux ressorts technologiques pour rester dans une logique d’anticipation et se ménager les moyens de réagir pour résoudre les problèmes », relève Alexandre Jennaoui, en renvoyant au cas d’un distributeur alimentaire britannique qui a justement réussi à ajuster ses prévisions et ses opérations avec un maximum de réactivité ces derniers mois en mobilisant les dernières avancées technologiques de la plateforme Blue Yonder en matière d’IA et de ML. Sur le périmètre Europe du sud que couvre Alexandre Jennaoui, l’éditeur compte déjà un vaste portefeuille de clients qu’il s’agit justement d’aider à tirer parti de ces technologies, qui supposent d’adapter leur mode de fonctionnement et leurs process, avec en filigrane la transition vers les solutions en mode SaaS de Blue Yonder. En France, nombre d’acteurs de la distribution et du retail travaillent déjà avec ses outils, dans une logique de category management ou pour optimiser leur gestion des approvisionnements jusqu’en magasin. Et l’éditeur est également très présent dans l’industrie, chez les constructeurs automobiles ou un poids-lourd comme Michelin, pour étayer son processus S&OP (voir NL 2815), mais aussi dans le pilotage de ses opérations via la solution TMS. « C’est d’ailleurs une de nos particularités que de proposer un panel de solutions véritablement end-to-end, des processus de prévision jusqu’à l’exécution, quitte d’ailleurs à assurer une couche d’orchestration de la supply chain en lien avec des outils tiers, via notre solution Luminate Control Tower », note-t-il. Pour faire face à ces enjeux de transition vers des solutions technologiques plus en pointe, et les modèles économiques que suppose l’architecture cloud, Alexandre Jennaoui peut s’appuyer sur plus de 20 ans d’expérience, au fil d’un parcours qu’il a mené du conseil chez KPMG à de grands éditeurs comme Oracle ou IBM, ou des spécialistes des solutions retail. Depuis début 2019, il officiait ainsi chez la jeune pousse française Alkémics, en tant que Chief Revenue Officer, dont il a accompagné la croissance (la start-up vient de lever 21 M€) avant de s’attaquer aujourd’hui à celle de Blue Yonder. MR

 
   
 

Alexandre Jennaoui, désormais VP Europe du sud de Blue Yonder.

Crédit photo DR
 
 
 
Invitation (rappel)
Trouver son chemin vers la planification intégrée d’entreprise

L’éditeur Board International et le cabinet de conseil et distributeur de logiciels Supplaï organisent conjointement le mardi prochain 23 juin de 11 h à midi, un webinaire intitulé « Réussir la transformation du S&OP vers la planification intégrée d’entreprise (IBP) ». En cette période où les niveaux de trésorerie et de stocks sont plus que jamais des préoccupations majeures dans les entreprises, le S&OP et surtout l’IBP (Integrated Business Planning, planification intégrée de l’entreprise) apparaissent comme des processus indispensables pour permettre un alignement effectif entre les ventes, le marketing, la R&D, les opérations, les approvisionnements, la finance et les ressources humaines. Lors de ce webinaire en partenariat avec Supply Chain Magazine, Gilles Alais, le fondateur et CEO de Supplaï, et Julien Moreau, Channel Manager chez Board International, passeront en revue les bonnes pratiques pour aligner l’ensemble des départements de l’entreprise, et donneront leur point de vue sur les éléments clés d’un projet réussi, en se basant sur des retours d’expérience. Si vous ne pouvez participer à la session en direct mais que vous êtes inscrits, vous recevrez un lien vers l’enregistrement du webinaire dès qu’il sera disponible.

Pour vous inscrire à ce webinaire du mardi 23 juin, cliquez ici.

 
 
 
Logistique urbaine
Gefco France signe avec Urby

Afin de répondre à ses besoins de livraison en zones urbaines soumises à des restrictions de circulation pour les véhicules diesel ou à des créneaux horaires stricts, Gefco France a scellé un partenariat avec le réseau spécialiste du premier et du dernier kilomètre Urby. Cette filiale du groupe La Poste va assurer pour le logisticien des livraisons mutualisées de marchandises dans Paris intra-muros et les centres-villes de Lyon, Montpellier, Nice et Toulouse. Urby dispose de centres de mutualisation de 2 000 à 4 000 m² situés en périphérie des villes ainsi que de quelques Établissements de logistique urbaine (ELU) de 200 à 400 m² implantés en centre-ville. Son réseau est déployé aujourd’hui sur 15 villes en France. Ce partenariat vient compléter le dispositif de livraison en groupage de Gefco France, qui s’appuie sur un réseau intégré de 36 agences traitant la collecte quotidienne des marchandises, leur passage à quai pour un groupage / dégroupage puis leur mise en distribution en bout de chaîne. Il contribue en outre à sa démarche RSE. Urby organise les livraisons en cœur de ville via des véhicules à faibles émissions et le groupe Gefco vise une réduction annuelle de 2 % de ses émissions carbone liées à ses activités de transport. AD

 
   
 

Le service mutualisé de livraison urbaine d’Urby sera utilisé par Gefco pour Paris intra-muros et les centres-villes de Lyon, Montpellier, Nice et Toulouse.

Crédit photo Urby
 
 
 
Lingerie
Darjeeling mise sur le ship-from-store avec OneStock

Enseigne du groupe de lingerie Chantelle comptant 180 magasins et un site e-commerce en France, Darjeeling va déployer le ship-from-store dans son réseau en s’appuyant sur la solution d’Order Management System (OMS) de l’éditeur OneStock. Darjeeling a été choisie comme marque pilote du groupe pour mener à bien ce projet d’optimisation de stratégie omnicanale, le groupe Chantelle totalisant plus de 400 magasins en propre, 9 sites e-commerce et six marques (Chantelle, Darjeeling, Passionata, Livera, Chantal Thomass et Femilet). Via une unification virtuelle des stocks magasins et de l’entrepôt picard de l’enseigne (5 000 m²), le ship-from-store sera activé dès le mois de juillet. Il fonctionnera sur la base des règles d’orchestration prédéfinies par le distributeur (proximité géographique, magasin capable de satisfaire l’intégralité de la commande...). Puis dans un second temps, les boutiques exploiteront l’outil Order-in-Store de OneStock, qui permettra aux clients d’accéder en magasin à l’intégralité des produits du catalogue depuis la tablette des vendeurs, donc de favoriser le développement des ventes en cross selling et up selling. « L'enseigne pourra également optimiser la rentabilité du click & collect et de l’e-réservation, des fonctionnalités déjà offertes à ses clientes à ce jour », note OneStock. AD

 
   
 

Darjeeling a été choisie comme enseigne pilote du groupe Chantelle pour mener à bien un projet d’optimisation de stratégie omnicanale s’appuyant sur du ship-from-store.

Crédit photo Darjeeling
 
 
 
Bourse de fret
Succès de la carte des flux de BP2Web

Depuis sa mise en service au début du confinement, la carte des flux de la bourse de fret B2PWeb a été consultée plus de 25 000 fois (avec jusqu’à 3 000 connexions/j en pic). Celle-ci permet aux transporteurs de cibler leur recherche de fret en visualisant sur une carte les zones à fortes et faibles demandes de chargement, en intra comme en inter-département, ainsi que de se renseigner sur les volumétries en jeu dans chaque département (de très faibles à très fortes). S’appuyant sur l’activité de 10 000 acteurs du transport, cette carte a notamment été exploitée par le transporteur Mazet dans le cadre de son activité d’affréteur (Mazet Freight). « Au plus fort de la crise sanitaire, nous n’avions plus les repères habituels, témoigne Thierry Lochkareff, directeur affrètement du groupe Mazet. Cette carte est arrivée au bon moment et nous a aidés à réorienter nos recherches sur la bourse. Aujourd’hui, c’est un outil très apprécié par nos exploitants. Cela nous permet de déterminer la tendance et les volumes par région, et ainsi d’ajuster des axes de recherches de fret. Notre positionnement d’organisateur transport nous permet de coordonner la gestion de notre flotte en propre et celles de nos partenaires en adéquation avec les demandes des clients, impliquant un intérêt pour le développement d’outils d'aide à l’optimisation ». B2PWeb envisage de continuer à fournir sa carte des flux après la crise sanitaire, comme d’autres nouveaux services proposés sur la période (carte des entrepôts et annuaire des professionnels du transport). AD

 
   
 

La carte des flux a comptabilisé jusqu’à 3 000 connexions par jour.

Crédit photo B2PWeb
 
 
 
Dernier km
Yper lance la saisie multiple de demandes de livraisons

Start-up spécialisée dans la livraison collaborative, Yper permet désormais à ses partenaires retailers et commerçants de créer et d’exploiter un modèle de demande de livraisons depuis sa plateforme pour professionnels Ypershop. Conçue pour faciliter la tâche des distributeurs lors des pics d’activité, cette nouvelle fonctionnalité autorise la sollicitation de plusieurs demandes de livraison sur une même plage horaire, les commerçants n’ayant à saisir que les seules coordonnées des destinataires des livraisons. Toutes les demandes traitées sont ensuite affichées sur un planning et les commerçants peuvent suivre leur avancement jusqu’aux livraisons effectives. Ces dernières sont réalisées via un réseau de livreurs particuliers qui sont à même de réaliser des livraisons sous deux heures si nécessaire. Ils sont actuellement plus de 100 000 répartis dans environ 600 villes en France, Yper ayant procédé l’an dernier à 200 000 livraisons sur le territoire. La start-up totalise à ce jour plus de 1 500 commerces partenaires, dont de grandes enseignes alimentaires et drive comme Auchan Leclerc, Match, Intermarché, Système U et Chronodrive (voir NL 3118). AD

 
   
 

Depuis début juin, la plateforme Ypershop permet aux retailers et commerçants de créer un modèle de demande de livraisons.

Crédit photo Yper
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Japon
Une ligne de transport maritime-ferroviaire relie le Japon et la Mongolie

Le premier train de fret de la ligne de transport maritime-ferroviaire Japon-Chine-Mongolie a franchi le port chinois de Erlian (situé en Mongolie intérieur) et a poursuivi son trajet jusqu’en Mongolie, nous révèle l’organe de presse chinois China.org. Les marchandises (des voitures d’occasion et du matériel de décoration) ont tout d’abord voyagé à bord d’un bateau depuis le port d’Osaka (au Japon) jusqu’au port chinois de Lianyungang (province côtière du Jiangsu qui borde Shanghai à l'ouest et au nord). Le train a ensuite pris le relais direction Oulan-Bator (capitale de la Mongolie). Cette ligne s’inscrit là encore dans le développement de l’initiative chinoise des Nouvelles Routes de la Soie. JF


 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
17 juin 2020


juin 2020

Dassault SystèmesDELMIA
WEBINAIRE : Comment adapter sa planification industrielle pendant et après une crise ?
connectez-vous !

SIMCO
Participez à nos webinaires dédiés aux thèmes de la Supply Chain

Mardi 23
Webinaire
Réussir la transformation S&OP vers la planification intégrée d’entreprise ( IBP )
11h-12h
Organisé par BOARD & SUPPLAÏ

Mardi 23
au vendredi 26

Digital SITL
4 journées de webconférences

Mardi 30
Webinaire Blue Yonder
Prévoir et anticiper les variations de la demande avec l’IA
11h-12h


septembre 2020

Mardi 15
au jeudi 17
Paris Retail Week 2020
9h-20h
Paris Expo Porte de Versailles
Pavillon 7.2


novembre 2020

Mardi 17
et mercredi 18 Supply Chain Event
Save the date !
9h-20h
Paris Porte de Versaille
Pavillon 5.1

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien