Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3164
 
Aux arbres citoyens !

Tout un symbole. Au lendemain du deuxième tour des élections municipales et de la victoire de candidats écologistes dans plusieurs métropoles françaises, Emmanuel Macron reçoit à l’Elysée les 150 Français tirés au sort il y a huit mois pour participer à la Convention citoyenne pour le climat. Cette « vague verte » d’hier devrait conforter le chef de l’Etat dans l’idée d’adopter « sans filtre » leurs 149 propositions pour baisser les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40% en 2030 (sur la base de l’année 1990). Et de les traduire selon les cas en propositions législatives, décrets réglementaires, voire référendum. Or certaines d’entre elles abordent le sujet « explosif » du transport routier de marchandises qui, rappelons-le, avait déclenché le mouvement des bonnets rouges il y a 4 ans, du temps de l’écotaxe. L’objectif est plus que jamais de « réduire et d’optimiser le TRM » en favorisant les transferts modal vers le ferroviaire et le fluvial. Mais cette fois, les moyens proposés semblent plus diplomatiquement équilibrés : ainsi la sortie progressive des avantages fiscaux sur le gazole pour les transporteurs s’accompagnerait-elle, « en même temps », d’une augmentation de l’aide au financement pour l’achat de véhicules neufs propres. En outre, la proposition de création d’une vignette pour l’ensemble des poids lourds (français comme étrangers) aurait pour contre-partie un abaissement de la taxe à l’essieu, qui n’est acquittée que par les entreprises installées en France. D’autres propositions pourraient également devenir assez structurantes pour la supply chain, comme l’instauration d’une TVA réduite sur les biens produits en circuits courts, ou la mise en place progressive d’une quantité minimum de vrac en alimentaire et non-alimentaire chez les distributeurs. Dans les semaines qui viennent, il sera intéressant de voir si la suite donnée à ces propositions fera ou non grimper aux arbres la filière du TRM…
Jean-Luc Rognon

Pour consulter l’ensemble des propositions de la Convention citoyenne pour le climat, cliquez ici

 
 
 
Prestataire logistique
Geodis accompagne les marques dans leur stratégie
e-commerce mondiale

L’accélération de l’e-commerce dans le monde entier lors de la crise sanitaire n’est évidemment pas étrangère au lancement de Geodis e-Logistics, une offre d’accompagnement logistique de bout en bout à destination des marques qui cherchent à développer leurs ventes en ligne directement auprès de leurs consommateurs (avec la même expérience client qu’en magasin) et à en garder la maîtrise. « Répondre à cette nouvelle demande des consommateurs suppose, pour les marques, d’être en mesure d’orchestrer à la fois les commandes et les stocks, tout en surmontant des obstacles logistiques majeurs. C’est en ce sens que Geodis e-Logistics a été développé. Cette nouvelle offre qui repose sur la puissance du digital vise à renforcer l’autonomie des marques » a déclaré Marie-Christine Lombard, Présidente du Directoire de Geodis. Le 3PL s’appuie pour cela sur son réseau d’entrepôts e-Commerce et de transport au niveau mondial, et sur une nouvelle plateforme digitale d’orchestration des commandes en temps réel, dont la mission est de localiser rapidement le produit disponible le plus proche du consommateur, en magasin, en entrepôt ou en cours d’acheminement, en cherchant à optimiser le facteur « délai-coûts ». «Notre solution est modulable et permet d’interconnecter facilement et rapidement l’organisation e-Commerce des marques à nos réseaux d’entrepôts (e-Fulfillment) et de transport » a précisé Ashwani Nath, vice-président e-commerce chez Geodis. L’offre peut s’étendre à la gestion omnicanale des commandes, et à l’aide au choix de la source d’approvisionnement, du mode de livraison et des options de retours les plus appropriés. JLR

 
   
 

Marie-Christine Lombard, Présidente du Directoire de Geodis.

Crédit photo Geodis
 
 
 
TMS
Wexlog s’appuie sur une nouvelle interface graphique

Annoncée en avant-première en mars/avril dernier, en plein confinement, la nouvelle interface graphique Wexweb de l’éditeur français Wexlog est désormais disponible. Elle se veut plus flexible et plus conviviale, et intègre les toutes dernières technologies en matière d’interfaçage web. Totalement responsive (elle s’adapte à tous types de support, aussi bien les tablettes que les smartphones et les postes fixes), Wexweb vient renforcer la flexibilité des deux principales lignes de produits de Wexlog, la suite logicielle Wexsuite (plateforme collaborative permettant de concevoir, d'exécuter et de superviser des SI complexes pilotés par des workflows) et sa solution opérationnelle Wex4TL, pour le pilotage des opérations de Transport et de Logistique 3PL/4PL. La couche de présentation fait par ailleurs appel à l’IA (intelligence artificielle). Notamment pour la génération automatique des pages modélisées par les consultants métiers. Rappelons que Wex4TL intègre de nombreuses fonctionnalités telles que la gestion des sous-traitants, le pilotage et le contrôle qualité, le transport de lots complets (FTL) et de messagerie express / groupage (LTL), les transports overseas multimodaux (aérien, maritime et ferroviaire) et les opérations de logistique au niveau national et international pour le B2B & le B2C. JLR

 
   
 

La nouvelle interface graphique Wexweb de Wexlog concerne la solution opérationnelle Wex4TL, pour le pilotage des opérations de Transport et de Logistique 3PL/4PL. Elle se veut plus flexible et plus conviviale.

Crédit photo Wexlog
 
 
 
Fret aérien
DHL et Air France KLM Martinair Cargo donne de la visibilité à la pharma

>Air France KLM Martinair Cargo a mis au point avec le spécialiste du fret aérien DHL Global Forwarding une interface de programmation d'application (API) permettant le partage d'informations intégré aux SI de chacun, concernant les expéditions, mais aussi les étapes importantes du transport de médicaments et les relevés de température pour les conteneurs réfrigérés. Cette connexion directe, dite « host to host », est destinée à améliorer la transparence de la supply chain pharmaceutique. Ces informations de livraisons peuvent être facilement accessibles et contrôlées via le portail LifeTrack de DHL Ce service est actuellement fourni dans les plus grands centres spécialisés dédiés aux produits pharmaceutiques Air France KLM Martinair Cargo aux hubs d’Amsterdam Schiphol et Paris-CDG, mais les deux sociétés prévoient d'étendre le déploiement de ces relevés de température des conteneurs actifs à tous les principaux points du réseau pharmaceutique. JLR

 
 
Prestataire logistique
Kuehne + Nagel dépasse tous les objectifs de son programme KN Green

Dans son dernier rapport de performance en environnement, social et gouvernance (‘Sustainability Report 2019’), le prestataire Kuehne + Nagel indique que les émissions de CO2 de l’ensemble de ses implantations dans le monde ont baissé de 27 % sur les dix dernières années. Sur cette période, il a par ailleurs enregistré une baisse de 13 % de sa consommation de carburant, la part totale des énergies renouvelables dans sa consommation électrique s’est établie à 18 % et son taux moyen de recyclage des déchets a atteint les 77 %. Kuehne + Nagel a ainsi dépassé tous les objectifs fixés dans le cadre de son programme KN Green initié en 2010 et terminé fin 2019 (- 15 % d’émissions de CO2 pour les bâtiments, - 10 % de consommation de carburant, +10 % d’énergies renouvelables en électricité et 75 % de déchets recyclés). « La réalisation avec succès des objectifs fixés il y a dix ans nous permet d'écrire la prochaine étape », se félicite Detlef Trefzger, CEO de Kuehne+Nagel International AG. Celle-ci va s’inscrire dans le cadre de son nouveau programme de neutralisation d’empreinte carbone dénommé Net Zero Carbon. D’une durée de dix ans, il va se matérialiser dès cette année par une neutralité de ses émissions directes de CO2 sur l’ensemble de son trafic maritime groupé, la neutralité de toutes ses émissions directes et indirectes, c’est à dire incluant aussi ses partenaires transport, étant programmée d’ici 2030 (voir NL 2987). A cette date, le logisticien devra avoir atteint une neutralité carbone intégrale sur le périmètre 3 du standard Greenhouse Gas Protocol (GHG). AD

 
   
 

La consommation de carburant et les émissions CO2 de l’ensemble des sites de Kuehne + Nagel ont baissé ces dix dernières années de respectivement 13 % et 27 %.

Crédit photo Kuehne+Nagel
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Chine
Des investissements conséquents pour la logistique de Cainiao

Cainiao Smart Logitics Network vient de révéler son intention d’accroître ses investissements pour étendre son réseau logistique mondial et réduire sensiblement ses délais de livraison au cours des trois prochaines années. Le bras armé logistique d'Alibaba réitère son objectif de livrer n'importe où en Chine et dans le reste du monde en 24 et 72 heures respectivement. Première initiative de taille ? Quadrupler la flotte de vols affrétés pour Cainiao, de 260 à 1 260 d’ici les neuf prochains mois. Cette décision devrait permettre de passer le délai moyen de livraison pour le fret aérien international de 7-10 jours à 3-5 jours. En outre, le prestataire chinois prévoit de doubler sa surface d’entrepôts à l’étranger (cible : 2 millions de m2). Par ailleurs, Cainiao souhaite mettre à disposition des PME ses surfaces logistiques afin de leur offrir la capacité de pré-stocker leurs produits et accélérer la préparation de leurs commandes. Cette mesure devrait permettre à 90% des commandes expédiées depuis la Chine d’arriver en moins de 72 h dans une centaine de ville dans le monde. S’agissant des flux domestiques, pour améliorer la livraison du dernier kilomètre, le prestataire a annoncé l’ouverture de 30 000 stations « Cainiao Post » supplémentaires dans 100 villes chinoises. Ces stations (situées dans des zones résidentielles et campus universitaires) sont exploitées pour des opérations d’expédition ou de collecte de colis. Celles-ci peuvent être réalisées sans contact grâce à une flotte de petits véhicules autonomes capables de se déplacer en toute autonomie et de se rendre directement devant le domicile du consommateur. JF

 
   
  AGV chez Cainiao

copyright Alibaba
 
 

Etats Unis
Rebond des commandes de biens durables en mai

Les statistiques du ministère du commerce américain montrent une hausse de 15,8% à 194,4 Mds de $ des commandes de biens durables au mois de mai. En avril, la chute était de -18,1% et -17% en mars. Cette augmentation, meilleure que ce qui était prévu, doit beaucoup aux secteurs de l'automobile et de l'aviation. Les commandes de voitures ont augmenté de 28%. Mais l'aéronautique, incarnée par Boeing, n'a pas enregistré de nouvelles commandes. Les compagnies aériennes, en pleine crise de COVID-19, n'ont pas les moyens d'acheter. Boeing a cependant « bénéficié » d'un ralentissement des annulations de commandes. La hausse est de 9.1% dans le secteur des métaux et de 7,4% dans les équipements. Ces bons chiffres ont été accueillis avec réserve par les économistes. Rubeela Farooqi de High Frequency Economics souligne ainsi que l'ensemble des commandes reste inférieur de 17,9% à celles de l'an dernier, avant la crise. Il y a un début de reprise en mai, constate de même Ian Shepherdson de Pantheon Macroeconomics, mais "le chemin à parcourir reste encore long". CCT

 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
29 juin 2020


juin 2020

Dassault SystèmesDELMIA
WEBINAIRE : Comment adapter sa planification industrielle pendant et après une crise ?
connectez-vous !


juin 2020

SIMCO
Participez à nos webinaires dédiés aux thèmes de la Supply Chain


juillet 2020

Lundi 06
au mercredi 8
Agora
Les premières journées digitales et internationales de la Supply Chain
Organisées par l’Agora du SCM


septembre 2020

Mardi 15
au jeudi 17
Paris Retail Week 2020
9h-20h
Paris Expo Porte de Versailles
Pavillon 7.2

Mardi 15
au jeudi 17
Paris Retail Week 2020
9h-20h
Paris Expo Porte de Versailles
Pavillon 7.2


novembre 2020

Mardi 17
et mercredi 18 Supply Chain Event
Save the date !
9h-20h
Paris Porte de Versaille
Pavillon 5.1

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien