Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3166
Fournitures de bureau
Adveo se lance dans un chantier d’automatisation avec Savoye

A Dammartin-en-Goële, le grossiste distributeur spécialisé en fournitures de bureau Adveo dispose depuis fin octobre dernier d’un site logistique flambant neuf de 24 000 m² (4 cellules), dans un G-Park développé par Gazeley (voir NL 2782). Ce nouvel outil devrait entrer en service dans le courant de 2021 avec une bascule progressive des équipes et du stock de l’entrepôt actuel (12 500 m²), situé à Compans à une quinzaine de kilomètres de distance. D’ici là, Adveo va mécaniser l’une des quatre cellules du nouvel entrepôt, avec l’aide de Savoye (qui lui avait déjà installé une chaîne de préparation il y a 20 ans). La solution de préparation de commandes en colis complets et détail sur-mesure, co-conçue par les deux entreprises, sera composée d’un système X-PTS à navettes de type goods-to-person de 75 mètres de long avec deux allées et une capacité de 30 000 bacs, d’un système Intelis de préparation à gares doté de meuble de stockage dynamique Prodex (filiale de Savoye), et de machines d’emballage Jivaro. Les trois autres cellules seront consacrées essentiellement au stockage (qui va passer de 6 500 à 18 000 palettes), avec une moitié en allées étroites installée par Toyota (racks et chariots) et l’autre moitié en allées larges pour les produits hors gabarits. « Nous sommes en train d’accroitre notre référencement produit de + 50%. Grâce à la nouvelle solution de Savoye, nous entendons augmenter également notre capacité de préparation de + 30%» a déclaré Romain Thénard, le directeur Supply Chain d’Adveo. Fort d’un réseau constitué de plusieurs structures de distribution (Plein Ciel, Calipage et Bureau Plus), l’entreprise propose déjà à ses clients la livraison avant 13 h sur toute la France pour toute commande passée la veille jusqu’à 19 h. Cet entrepôt mécanisé donne la possibilité de faire croître son référentiel de produits stockés de 20 000 actuellement à 30 000 références demain, tout en fiabilisant sa qualité de service (taux de défauts inférieur à 0,1 %) et en réduisant les risques liés aux TMS (Troubles Musculo-Squelettiques). En outre, cela va permettre à Adveo d’accompagner une nouvelle tendance de son marché BtoB, à savoir l’aide à la livraison au client final (drop shipment) pour le compte du revendeur, ce qui implique davantage de préparations portant sur un nombre restreint de lignes de commandes. JLR

 
   
 

L’une des cellules du nouvel entrepôt d’Adveo à Dammartin-en-Goële va être mécanisée en faisant appel au concepteur-intégrateur Savoye.

Crédit photo DR
 
 
 
Nomination
France Boissons recrute un nouveau directeur supply chain

Distributeur spécialisé évoluant dans le périmètre du groupe Heineken, France Boissons a annoncé la nomination de Xavier Fiorina au poste de directeur supply chain. Celui-ci succède à Emmanuel Galdino, qui est désormais directeur supply chain d’Orangina Suntory France. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Xavier Fiorina animera une équipe de plus de 1 200 personnes et ses principaux chantiers s’articuleront autour de la performance opérationnelle, en intégrant la sécurité des collaborateurs et l’évolution de l’organisation de l’entreprise liée aux nouveaux défis représentés par la transformation digitale, les changements de consommation ou encore les enjeux environnementaux. Membre du comité de direction de France Boissons, il reporte directement à Loïc Latour, son Pdg. Diplômé de l’Ecole centrale de Nantes et titulaire d’un master en management et supply chain d’HEC Paris, Xavier Fiorina exerçait auparavant comme directeur des opérations & RSE chez Chanel, où il est intervenu notamment au niveau de l’optimisation de sa supply chain B-to-B. Avant cela, il avait été responsable de la supply chain consumer electronics chez Amazon et avait occupé plusieurs postes au sein de la business unit après-vente et services du groupe Renault (manager contrôle de gestion et responsable supply chain). Xavier Fiorina a débuté sa carrière en 2001 en tant que consultant en organisation au sein du cabinet Eurogroup, intervenant auprès de différentes sociétés telles que Pernod, Michelin et EDF. AD

 
   
 

Xavier Fiorina, directeur supply chain de France Boissons.

Crédit photo France Boissons
 
 
 
Suivi de livraisons
L’allemand ParcelLab s’implante en France

Start-up d’origine allemande proposant une solution Saas permettant aux e-commerçants de suivre leurs envois et d’automatiser leur communication client durant le processus de livraison, ParcelLab a ouvert il y a quelques mois un bureau dans l’Hexagone. Exploitable pour tout type de boutique en ligne, sa solution fonctionne en s’interconnectant aux systèmes d’information des e-commerçants et à ceux de leurs partenaires transporteurs, ces intégrations s’effectuant notamment via API. ParcelLab est ainsi à même de collecter les numéros de commandes, numéros d’expédition, e-mails, noms et codes postaux des clients et de suivre l’état d’avancement des livraisons à toutes les étapes structurantes du processus (départs entrepôts ou agences des colis, livraisons en cours, arrivées imminentes, retours…), en envoyant des alertes aux clients via les canaux de communication habituels des cybermarchands (email, SMS, Facebook Messenger…). « Nous fournissons aussi des tableaux de bord d’analyses d’expédition aux e-commerçants et nous exploitons des algorithmes qui permettent d’établir des ETA prédictifs », souligne Anna Naydenova, country manager France de ParcelLab. Disposant de bureaux à Paris, Munich, Londres et Los Angeles, ParcelLab traite aujourd’hui de 2 à 3 millions d’envois par jour en accompagnant dans 38 pays plus de 500 enseignes (dont Lidl, Ikea, Media Markt, Nespresso, Made…). Selon la société, ces dernières, qui travaillent avec 150 partenaires transporteurs (DHL, DPD, Hermes, UPS, TN, DB Schenker, FedEx…), enregistrent en moyenne une réduction de plus de 24 % des demandes client au sujet de l’expédition de leurs colis par rapport aux anciens process en place. « En France, nous souhaiterions compter de 10 à 15 enseignes clientes à la fin 2020 », note Anna Naydenova. AD

 
   
 

ParcelLab permet aux e-commerçants de suivre l’état d’avancement des livraisons effectuées par leurs partenaires transporteurs.

Crédit photo ParcelLab
 
 
 
Immobilier logistique
Afilog sonde l’état d’esprit post déconfinement

Dans une troisième vague de consultation de ses adhérents depuis le début de la crise sanitaire, Afilog les a sondés au fil des semaines du déconfinement, afin de donner la mesure des impacts sur l’activité de l’immobilier logistique et de la dynamique de reprise. Bouclée début juin, cette édition s’appuie sur le retour de près d’une cinquantaine d’acteurs du secteur, et dresse un bilan plutôt mitigé. Point évidemment positif, le niveau d’activité a bien rebondi, relèvent près de la moitié des sondés, même si 41% d’entre eux estiment qu’il leur faudra entre 1 et 6 mois pour retrouver le niveau d’avant crise. Et les chantiers en cours sont surtout repartis, près des trois quart des répondants indiquant ne plus en avoir aucun à l’arrêt, malgré les difficultés liées à la mise en œuvre des mesures sanitaires ou à l’approvisionnement en matériaux. En revanche, le volet administratif devrait plus durablement peser sur la dynamique de reprise. Début juin, les délais d’instruction des dossiers (PC, ICPE…) restaient un souci majeur, tant au niveau des mairies que de l’État (DREAL, DRIEE, préfectures). Mais avec des nuances à apporter selon les régions. D’ailleurs à très court terme, c’est sur ce volet qu’une amplification des actions engagées par Afilog est attendue par ses adhérents, afin de « débloquer les verrous réglementaires et administratifs ». Pour le court et moyen terme revient le sujet plus structurel du lobbying pour la simplification administrative (notamment en lien avec la question de la non artificialisation des sols). Et ce sera ensuite sur le temps long qu’il s’agira de « tirer les enseignements de cette crise sanitaire, et de passer à la « prospective sur les activités de demain ». A suivre, donc. MR

 
 
TMS
Alpega parie sur la visibilité temps réel avec Shippeo

L’éditeur Alpega a scellé un partenariat stratégique mondial avec la plateforme de visibilité transport en temps réel Shippeo dans le cadre de son offre TMS (Alpega TMS). Son objectif est de pouvoir proposer une offre deux-en-un en ajoutant une couche de visibilité temps réel et de prédictibilité à son TMS. « Notre stratégie est de nous associer avec des fournisseurs de premier plan pour compléter et renforcer notre TMS, souligne Todd DeLaughter, Pdg du groupe Alpega. Grâce à ce partenariat, nous nous réjouissons de pouvoir continuer à apporter de la valeur ajoutée à nos clients». Des sociétés comme Carrefour, Schneider Electric, Faurecia, Saint-Gobain, Leroy Merlin ou Eckes Granini font déjà confiance à Shippeo, pour le suivi de flux de transport multimodaux en agrégeant et traitant des informations issues de donneurs d’ordre, de transporteurs et de systèmes tiers comme les solutions de géolocalisation des navires dits AIS (Automatic Identification System). La plate-forme intègre à ce jour plus de 500 systèmes TMS et informatiques embarquées à l’aide d’API. Elle donne aussi accès via l’application mobile à l’édition d’e-CMR. Shippeo travaille par ailleurs au développement d’un calculateur CO2. AD

 
   
 

Todd DeLaughter, Pdg du groupe Alpega.

Crédit photo Alpega
 
 
Transport maritime
Le deuxième plus gros porte-conteneurs du monde au Port du Havre

Actuellement, les deux plus gros porte-conteneurs du monde appartiennent à la compagnie maritime coréenne Hyundai Merchant Marine. Le n°1, le HMM Algeciras (d’une capacité de 23 964 EVP, conteneurs équivalents 20 pieds), est arrivé en vue de nos côtes européennes le mois dernier (voir NL 3157), mais ne s’est pas arrêté dans un port français. L’autre, avec seulement 172 EVP de moins que son frère, s’appelle le HMM Oslo (23 792 EVP). Il a fait escale hier au Terminal de France du Port du Havre, à l’occasion de son voyage inaugural, avant de repartir aujourd’hui vers Hambourg, puis Rotterdam (à nouveau). D’un tirant d’eau maximum de 16,5 m, ce navire de type Megamax 24 (24 baies et 24 rangées) est affecté sur le service Asie-Europe FE2 du consortium THE Alliance (HMM, Hapag Lloyd, ONE et Yang Ming) et a commencé sa rotation le 8 mai à Busan, avant de passer par Shanghai, Ningbo, Yantian et Singapour, puis par Rotterdam et Southampton. «Port 2000 a été conçu pour recevoir ces plus grands navires 24/7. Cette infrastructure est une force pour Le Havre qui, à ce jour, est l’un des rares grands ports d’Europe du Nord à offrir des conditions nautiques comparables pour des porte-conteneurs de cette catégorie à pleine charge » a déclaré à l’occasion Baptiste Maurand, le directeur général de Haropa - Port du Havre. JLR

 
   
 

Construit par Samsung Heavy Industries, le HMM Oslo dispose d’une capacité de 23 792 EVP, soit 172 EVP de moins que le plus gros porte-conteneurs actuel, le HMM Algeciras, sorti des chantiers navals Daewoo.

Crédit photo Haropa /Emmanuel Vaille
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Singapour
Un nouveau PDG pour Lazada

On dirait bien que le géant chinois du e-commerce Alibaba conforte sa mainmise sur Lazada (le numéro un du e-commerce en Asie du Sud-Est). Le français Pierre Poignant, CEO du groupe Lazada depuis décembre 2018 (et ayant intégré la société en 2012 en tant que Chief Operating Officer), laisse les rênes à Chun Li à compter d’aujourd’hui, alors que l’annonce n’est tombée qu’en fin de semaine dernière. Sans grande surprise, Chun Li travaille pour Alibaba depuis 2014 où il a démarré en qualité de CTO (chief technology officer) pour la division B2B. En 2017, il a pris des responsabilités au sein de Lazada (rapidement après la prise de contrôle du groupe par Alibaba) où il exerçait en tant que CEO de Lazada Indonésie et président du goupe Lazada. Pierre Poignant quant à lui devient un « conseiller spécial » de Daniel Zhang, le CEO du groupe Alibaba. JF

 
   
  Crédit photo DR  
 

Etats-Unis
Jabil va produire 1,6 millions de masques par jour

Le groupe Jabil, basé à St Petersburg en Floride, se lance dans la production de masques à grande échelle pour ses clients. Jabil et ses 50 usines de sous-traitance dans le monde gère le design, la production et la supply chain pour des clients dans les industries de l'électronique, des télécoms, de la santé, de l’aéronautique...Le groupe avait commencé dès février à produire des masques en Chine pour protéger ses propres employés, puis des clients et fournisseurs dans le commerce, la restauration, l'industrie de la santé lui ont demandé s'ils pouvaient eux aussi bénéficier de ce service. En avril, ses ingénieurs ont commencé à plancher sur le sujet. Et la production, très automatisée, a démarré en juin dans 3 usines américaines qui n’étaient pas en service opérationnel, dans le Tennessee, le Massachusetts et l'Illinois. Jabil promet pour cet automne 1,6 M de masques industriels par jour et s'il faut plus, sa capacité est estimée à 2 Mds par an. CCT

 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
1er juillet 2020


juillet 2020

Lundi 06
au mercredi 8
Agora
Les premières journées digitales et internationales de la Supply Chain
Organisées par l’Agora du SCM


septembre 2020

Mardi 15
au jeudi 17
Paris Retail Week 2020
9h-20h
Paris Expo Porte de Versailles
Pavillon 7.2


septembre 2020

Mardi 15
au jeudi 17
Paris Retail Week 2020
9h-20h
Paris Expo Porte de Versailles
Pavillon 7.2


novembre 2020

Mardi 17
et mercredi 18 Supply Chain Event
Save the date !
9h-20h
Paris Porte de Versaille
Pavillon 5.1

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien