Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3177
Rappel

Afin que nos lecteurs de retour de vacances puissent se replonger au plus vite dans le bain de la supply chain, nous poursuivons durant toute cette semaine dans la newsletter notre rétrospective des actus de l’été.


 
 
 
Networking
La SITL se met au vert… et au golf

En tant que rendez-vous incontournable des secteurs du Transport, de la Logistique et de la Supply Chain, la SITL lance sa compétition de golf, une journée de networking et de convivialité (ponctuée d’un déjeuner buffet et d’un cocktail dînatoire) pendant laquelle les décideurs du secteur, golfeurs confirmés ou novices, pourront échanger de manière informelle. La première édition de la SITL Golf Cup aura lieu le jeudi 17 septembre 2020, à partir de 11 h et jusqu’à 19h15 sur le parcours de 18 trous « Les Chênes » du Golf des Yvelines. « Nous avons souhaité continuer à apporter de la valeur ajoutée à nos visiteurs et exposants en capitalisant sur nos connaissances de la mise en relation. Notre savoir-faire et notre légitimité en tant qu'organisateur de la SITL depuis de nombreuses années s’est concrétisé par une approche multi temporelle pour créer de nouvelles connexions logistiques et jouer notre rôle de trait d’union et d’activateur de business au sein de cette industrie» explique Thomas Desplanques, directeur de la division Transport & Logistique chez Reed Expositions.

Renseignements : celia.montaner@reedexpo.fr

 
   
 

La cérémonie de remise des prix qui récompenseront les meilleures équipes de la SITL Golf Cup aura lieu dans le club house du Golf des Yvelines, qui n’est autre que le Château de la Couharde, édifié au XVIIème siècle.

Crédit photo DR
 
 
Livraison de colis
Argan livre sa nouvelle messagerie lensoise à DPD

En tandem avec le constructeur Lyris, la foncière Argan, en tant qu’investisseur, a mené la réalisation d’une messagerie destinée à DPD France au sein de la zone industrielle Artois-Flandres, à Billy-Berclau au nord de Lens. Avec trois semaines d’avance sur le calendrier initial. Les clés ont été remises jeudi dernier au spécialiste de la livraison de colis, qui compte transférer sur place les opérations traitées sur un site tout proche, qui peine à tenir le rythme de croissance de l’activité. Avec ses 103 quais, cette nouvelle plateforme colis de 7 400 m² devrait en effet permettre un réel saut en performance grâce au système automatisé qui va y être déployé par Actemium Lyon Logistics, dans le cadre d’un plan portant sur l’équipement de trois messageries de DPD dans l’Hexagone, avec l’installation d’un trieur haute cadence Interroll qui permettra de traiter le volume attendu de 20 000 colis/j à moyen terme (voir NL 3040). Au début de l’été, le nouveau Pdg de DPDgroup, Boris Winkelmann, avait d’ailleurs souligné l’enjeu pour son groupe de rapidement étoffer ses capacités compte tenu du coup d’accélérateur que la crise sanitaire a donné aux livraisons e-commerce, en France et dans nombre des marchés sur lesquels opère DPD. Quitte à hâter la réalisation de certains investissements majeurs (voir NL 3173). De son côté Argan fait valoir qu’il s’agit de son deuxième site réalisé pour DPD France, après une précédente livrée en 2016 à Trappes, dans les Yvelines. MR

 
   
 

La nouvelle messagerie de 7 400 m² vient étoffer la présence d’Argan dans cette zone proche de Lens, où la foncière comptait déjà deux plateformes de 35 000 et 55 000 m².

Crédit photo Argan
 
 
Nomination
Adameo renforce son activité RH

Le cabinet de conseil en supply chain Adameo a recruté Katia Le Goaet au poste de responsable des activités executive search et recrutement. En poste depuis le 1er juin et accompagnée d’une équipe d’une douzaine de consultants et chargés de recrutement elle a pour mission de soutenir et développer ces activités au sein du cabinet via sa branche dédiée au recrutement et aux ressources humaines (Fil by Adameo). Agée de 35 ans, Katia Le Goaet travaillait auparavant chez Adsearch, cabinet de conseil en recrutement multi-spécialisé où elle a été consultante en recrutement supply chain / achats puis manager division supply chain / achats. Titulaire d’un BTS management unités commerciales de l’Idrac Business School, elle a exercé au début de sa carrière des fonctions de responsable des approvisionnements et flux dans le secteur du luxe et de la mode au sein des enseignes Vanessa Bruno et Jonak, avant d’évoluer vers le recrutement en 2014 en intégrant le cabinet de conseil en ressources humaines Oselite RH. AD

 
   
 

Katia Le Goaet, responsable des activités executive search et recrutement chez Adameo.

Crédit photo Adameo
 
 
Grande consommation
General Mills confie son épicerie à Mutual Logistics

Cet automne, Mutual Logistics accueillera les marques d’épicerie du groupe General Mills sur son tout nouveau site de Poupry, au nord d’Orléans. Dédié aux produits de grande consommation, ce site multi-clients de 31 000 m² développé clé-en-main pour le 3PL est en fait entré en opération début juin, et accueille d’ores et déjà la logistique du spécialiste de la confiserie et du snacking Solinest, ainsi qu’un large portefeuille de clients en provenance d’un précédent site de Mutual Logistics, à une quinzaine de km de là (voir NL 3062). « Ils sont une cinquantaine au total, quasi tous industriels des PGC et avec pour point commun d’être fournisseurs de la GMS, aux rayons épicerie, droguerie / parfumerie / hygiène, ou liquide, nous précise Naïm Denis, le directeur commercial et marketing de ce groupe familial. Avec l’arrivée des marques de General Mills telles que Géant Vert, Nature Valley ou Old El Paso, dont nous assurerons la logistique pour l’Hexagone, il ne reste guère que 15% des capacités de ce nouveau site à commercialiser ». Et le taux de remplissage cible devrait être atteint dès le premier semestre 2021, se félicite-t-il, en soulignant que chaque augmentation de l’activité sur place renforce la compétitivité des prestations d’approvisionnement, d’entreposage, de copacking ou de transport qu’assure Mutual Logistics pour ces clients des PGC au service des acteurs de la GMS, de la restauration hors foyer ou d’autres circuits de distribution spécialisés. MR

 
   
 

Crise sanitaire oblige, c’est avec quelques semaines de décalage par rapport au calendrier initial que Mutual Logistics a pu mettre en opérations son nouveau site de Poupry-Orléans, début juin.

Crédit photo DR
 
 
Automobile
L’Alliance poursuit sa route avec le Groupe Cat

350 000 véhicules par an : c’est le volume d’activité que représente le contrat que le Groupe Cat a signé cet été avec l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi pour assurer la logistique de distribution d’une large partie des véhicules commercialisés par ces marques en France et en Belgique. Cet accord qui court sur trois ans s’inscrit dans une collaboration de longue haleine, particulièrement avec Renault qui avait été à l’initiative de la création du Groupe Cat au tournant des années 60. En France, le spécialiste de la logistique des véhicules finis va ainsi continuer d’assurer la gestion portuaire des voitures produites à l’étranger et distribuées dans l’Hexagone à partir des ports du Havre, de Sète et de Saint-Nazaire (Cat étant implanté à Montoir-de-Bretagne). En Belgique, c’est au sein du port d’Anvers qu’opère le groupe, sachant que le volet distribution est ensuite assuré depuis Seneffe, au sud de Bruxelles, à la fois pour le volet stockage et pour les services associés proposés à l’échelle du Benelux (peinture, carrosserie, transformation et personnalisation des véhicules …). Et le rôle de Cat auprès des constructeurs de l’Alliance porte aussi sur d’autres flux intra-européens, comme la distribution vers la France des véhicules produits par les usines espagnoles de Palencia et Valladolid, en Castille-et-León, ou de ceux au départ de Sandouville, en Seine-Maritime, vers le Benelux. Non seulement ces prestations sont renouvelées, mais s’y ajoute la distribution vers la France des Clio produites dans l’usine slovène de Novo Mesto. Le renouvellement de cet accord d’envergure avec l’Alliance sur le périmètre France et Benelux intervient quelques mois après la signature d’un contrat pour la distribution en Allemagne, se félicite Edoardo Cumino, le directeur commercial du Groupe Cat. MR

 
   
 

Le nouvel accord signé pour 3 ans entre le Groupe Cat et l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi porte sur un volume de 350 000 véhicules par an.

Crédit photo Groupe Cat
 
 
Sous-traitant automobile
Durand Production réorganise sa supply chain pour la bonne cause

Infflux groupe CFD, éditeur du WMS Bext, a mis à l’honneur cet été dans un communiqué de presse l’élan de solidarité citoyenne de l’un de ses clients, la société Durand Production. Durant le confinement, cette filiale du groupe Cipelia, n°1 français des producteurs de lubrifiants indépendants, a réorganisé en un temps record sa chaîne logistique et de production pour répondre à l’urgence des besoins en gels hydroalcooliques des professionnels de la santé et de la grande distribution. Suite à l’annonce du confinement le 16 mars, son activité de production de fluides pour le secteur automobile chute brusquement de plus de 50%, et la société mobilise toutes ses équipes, ses partenaires et ses outils logiciels pour transformer, en moins d’une semaine, sa chaîne de production et ses process logistiques d’approvisionnement, de préparation de commandes et d’expédition (pilotés par le WMS Bext d’Infflux) afin d’être capable de fournir jusqu’à 150 000 litres de gel par jour. Cette production exceptionnelle a été effective entre le 30 mars et le 1er juin, avec des livraisons organisées à destination des hôpitaux, des EHPAD, mais aussi des acteurs de la chaîne alimentaire, dont le groupe Metro, et même vers des centres d’entretien automobile comme Norauto après le confinement. « Au fil des semaines, nous avons fabriqué et livré des entreprises qui ne sont pas nos clients habituels. Notre fonction logistique a pris le relais du changement de notre production avec les mêmes critères de respect des délais et de qualité de service de notre métier initial de fabrication à la demande pour le secteur automobile » déclare Antoine Roucoules, directeur de Durand Production. Depuis, sa production de fluides automobiles est repartie à la hausse, Français et Européens ayant privilégié cette année leur déplacements en voiture pour les vacances estivales. JLR

 
 
Consignes automatiques
Quadient étoffe son offre avec Parcel Pending Lite

Une solution modulaire idéale pour les petits espaces. Voilà comment se présente la nouvelle consigne automatique lancée par Quadient, le spécialiste des solutions de traitement du courrier, automatisation de business process, gestion d’expérience client et consignes automatiques. Tirant son nom de la société Parcel Pending acquise l’an dernier aux Etats-Unis par Quadient, cette nouvelle solution dénommée Parcel Pending Lite est configurable avec des modules de 2 à 4 casiers et offre une capacité maximale de 64 colis (500 avec la consigne standard). Fonctionnant sur batterie et installable directement par les clients, elle se pilote en outre via un simple smartphone ou terminal mobile utilisé par les équipes magasins ou chauffeurs-livreurs (un écran de contrôle avec la consigne standard). Dès que le colis est déposé et prêt à être récupéré, la solution transmet automatiquement un code de retrait au client par email ou SMS. Pour récupérer son colis, le consommateur n’a alors qu’à saisir ce code sur le clavier numérique de la consigne. « Parcel Pending Litevise à généraliser et à démocratiser l’utilisation de consignes colis, encore peu répandues dans les habitudes du grand public, afin de réinventer le retrait des colis et la livraison des commandes click & collect et de continuer à optimiser la gestion du dernier kilomètre », souligne Daniel Malouf, directeur des solutions consignes colis automatiques chez Quadient. AD

 
   
 

Parcel Pending Lite offre une capacité de 64 colis.

Crédit photo Quadient
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Royaume-Uni
DPDGroup électrise ses livraisons à Londres

Spécialiste des livraisons de colis filiale du groupe La Poste, DPDGroup testera à compter du premier trimestre 2021 au Royaume-Uni le camion tout électrique Volta Zero de la start-up suédoise Volta Trucks. Le premier prototype de ce véhicule 16 tonnes spécialement conçu pour livrer des colis et du fret dans les centres-villes doit être présenté officiellement la semaine prochaine et DPDGroup UK souhaite l’exploiter dans la zone Ultra Low Emission de Londres. Le Volta Zero est à même de soutenir sa stratégie de développement de micro-dépôts dans les centres-villes. Il roule uniquement à l’énergie électrique, affiche une autonomie de 150 à 200 km, peut rouler jusqu’à 90 km/h et a une capacité de transport de 16 palettes Europe. « Ce véhicule s’inscrit idéalement dans notre stratégie de logistique urbaine », souligne Olly Craughan, directeur général RSE de DPDGroup UK. D’autres logisticiens testeront d’ailleurs le véhicule en 2021, notamment la poste norvégienne et sa division logistique Bring, dès l’an prochain, en Norvège, en Suède, au Danemark et en Finlande. AD

 
   
  Le camion Volta Zero pourra transporter jusqu’à 16 palettes Europe.

Crédit photo : DR
 
 

Etats-Unis
La poste américaine accumule les retards de livraison

De plus en plus d'acteurs du e-Commerce souffrent des retards de livraisons de la poste américaine (USPS ou encore US Postal Service). Selon ShipMatrix, seulement 92,2% des livraisons d'USPS sont arrivées à l'heure au second trimestre. Tant et si bien qu'eBay est en train de chercher des "alternatives plus sûres et à prix raisonnables" pour envoyer les colis de ses vendeurs. La poste a d'abord souffert des retombées de l'épidémie. Certains de ses employés sont tombés malades, au moment où les consommateurs passaient davantage de commandes en ligne. Mais les retards se sont poursuivis pendant l'été, du fait des bouleversements dans l'organisation introduits par le dirigeant de la poste, Louis DeJoy, nommé par le président Donald Trump, et dont les élus démocrates disent qu’il s’efforce de ralentir les services de la poste pour limiter le volume des votes par correspondance pour la prochaine élection présidentielle ! CCT

 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jl.rognon@info6tm.com

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
m.rabiller@info6tm.com

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 81 69 80 02 a.dias@info6tm.com
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
p.tesson@info6tm.com
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Tour Maine Montparnasse - Cedex 189 33, avenue du Maine 75015 PARIS
 
27 août 2020


septembre 2020

Mardi 15
au jeudi 17
Paris Retail Week 2020
9h-20h
Paris Expo Porte de Versailles
Pavillon 7.2


septembre 2020

Mercredi 23
et jeudi 24
TOP LOGISTICS EUROPE 2020
Lille – Grand Palais


octobre 2020

Jeudi 08
et vendredi 09 AMSTERDAM
The European RENDEZVOUS for E-Logistics


novembre 2020

Mercredi 04
et jeudi 5
TOP TRANSPORT EUROPE 2020
Marseille – Palais du Pharo

Mardi 24
au jeudi 26
TRANSPORTS and LOGISTICS MEETINGS 2020
Cannes – Palais des Festivals et Congrés

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien