Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3178

Rappel

Afin que nos lecteurs de retour de vacances puissent se replonger au plus vite dans le bain de la supply chain, nous poursuivons durant toute cette semaine dans la newsletter notre rétrospective des actus de l’été.


 
 
 
Planification transport
Jonathan Fath prend la direction des opérations de Transmetrics

Diplômé du master 2 Supply Chain Internationale de Paris-Dauphine (major de la promotion 2012), le français Jonathan Fath a été nommé en juillet directeur des opérations (COO) de Transmetrics, un spécialiste européen de la prévision de la demande basée sur l’IA et l’optimisation prédictive des réseaux dans le monde du transport de marchandises. La société, dont le siège social est à Sophia en Bulgarie, a ouvert des bureaux en Belgique, en Allemagne, en Hongrie et désormais aux Pays-Bas, à Amsterdam, où est basé Jonathan Fath. Ce dernier était dernièrement COO et co-fondateur d’Equivvy, une plate-forme de location et de partage d'équipements dédiée à l'industrie du transport rachetée par le groupe Kion. Précédemment, il a travaillé au développement des activités de services, puis à la stratégie de fusion-acquisition du loueur de remorques TIP Trailer Services, successivement depuis la France et les Pays-Bas puis à Pékin fin 2017 (au sein de HNA Group, le géant chinois du leasing qui a racheté TIP). Ses nouvelles fonctions de COO au sein de Transmetrics couvrent également la partie développement commercial à l’international, notamment sur le marché français. Créée en 2013, Transmetrics compte aujourd’hui 33 personnes dans son effectif (contre 23 il y a un an), avec des clients tels que DPD (en Bulgarie et en Roumanie), Kuehne + Nagel, Gebrüder Weiss, ou encore NileDutch. Son offre Saas basée sur la prévision de la demande couvre deux domaines : l’analyse prédictive de l’activité transport (TransMetrics) et l’optimisation de la gestion des conteneurs vides sur un réseau (AssetMetrics). Les projets comportent généralement trois étapes : le nettoyage des données de l’historique issu principalement du TMS du client, la définition du modèle d’optimisation (en s’appuyant sur des algorithmes de machine learning) et la prévision proprement dite, dont la fenêtre peut varier de un jour à plusieurs mois. « La durée moyenne d’une mise en œuvre est comprise entre 2 et 4 mois » nous a confié Jonathan Fath. A noter que sur la feuille de route de Transmetrics figure une offre centrée cette fois sur l’optimisation des SKU en entrepôt, qui fait actuellement l’objet d’un projet pilote, et dont la commercialisation pourrait être lancée au premier semestre 2021… JLR

 
   
 

Jonathan Fath devient Chief Operating Officer de Transmetrics, un éditeur d’outils Saas de prévision et d’optimisation des réseaux de transport de marchandises.

Crédit photo Transmetrics
 
 
Visibilité
Shippeo déployé par Fressnapf / Maxi Zoo pour ses flux amont

Tout juste trentenaire, le distributeur allemand Fressnapf est le leader européen de l’alimentation animale et des accessoires pour animaux de compagnie. Via son site internet et plus de 1 650 magasins dans 11 pays (dont quelque 230 sous enseigne Maxi Zoo en France), il a réalisé 2,3 Md€ de CA l’an dernier. Sa chaine d’approvisionnement s’étend bien au-delà de l’Europe, une partie de ses 10 000 références provenant de Chine ou d’Amérique du Nord, et c’est pour gagner en visibilité temps réel sur ces flux à destination de ses 5 centres de distribution en Allemagne que Fressnapf vient de retenir la solution développée par Shippeo. Ce projet s’inscrit dans la transformation numérique du groupe, sachant que la fluctuation des délais de livraison avant et depuis le déclenchement de la crise sanitaire a mis au premier plan un besoin de plus de transparence sur ces flux, qu’il s’agisse de transport maritime ou routier (soit environ 10 000 conteneurs et plus de 25 000 camions par an). La plateforme de visibilité de Shippeo doit assurer à Fressnapf une visibilité en temps réel et de bout en bout sur le déroulement de ces opérations, aussi bien sur le volet routier que sur le transit des porte-conteneurs vers le port de Rotterdam ou l’acheminement par barges vers Duisport (la solution ayant étendu son spectre au tracking maritime l’an dernier, voir NL 2895). « L'obtention d'une ETA très fiable pour les livraisons entrantes a été un objectif essentiel du projet, de même que l’élimination de certaines de nos zones d'ombres opérationnelles », indique Matthias Wenzel, directeur Supply Chain chez Fressnapf. Ces ETA permettent aux responsables logistiques de réagir de façon plus proactive aux aléas, et de mieux planifier les capacités de stockage ou, vers l’aval, les offres promotionnelles en magasin. « La capacité de la plateforme de Shippeo à transmettre les mises à jour du statut d’expédition aux parties prenantes et aux clients crée une réelle différence », note-t-il. Et la solution fournit en outre des rapports détaillés sur les performances des différents transporteurs ou des centres de distribution. MR

 
   
 

En France, le groupe Fressnapf est présent avec plus de 230 magasins sous l’enseigne Maxi Zoo, rachetée par le groupe en 2004. Ici, celui de Montluçon.

Crédit photo Fressnapf / Maxi Zoo
 
 
Omnicanalité
Avec Yantriks, Blue Yonder propose une SC du retail 100% orientée clients

L’éditeur américain Blue Yonder (ex-JDA Software) s’est offert cet été la société Yantricks, un éditeur d’une plate-forme SaaS de microservices de traitement de bout en bout des commandes passées par les consommateurs dans le secteur du retail. Cette offre vient enrichir ses solutions «Luminate Commerce» qui touchent à l'ensemble de l'expérience d'achat, y compris la gestion des stocks, de des assortiments, la stratégie de pricing, la gestion des équipes et les opérations en magasin. « La combinaison de Yantriks et de Blue Yonder rassemble des systèmes de bout-en-bout dont le champ d’action commence dès le début du parcours des consommateurs. Elle permet à l’intégralité de la supply chain de s’organiser autour de leurs préférences et de leurs choix » a déclaré Girish Rishi, le directeur général Blue Yonder. Basée à Westborough (Massachusetts) et à Bangalore (Inde), Yantriks été créée en 2014 par des experts des solutions OMS (Order Management System). JLR

 
   
 

Dénommée PFP (Personalized Fulfillment Platform), la plate-forme de Yantriks est conçue pour unifier le stock e-commerce et les capacités de traitement de commandes des retailers afin de répondre de manière personnalisée à toutes les exigences clients.

Crédit photo Yantriks
 
 
Nominations
Actemium Lyon Logistics muscle ses ressources

Le spécialiste de l’automatisation en logistique voit son chiffre d’affaires croître de 30% par an, d’où l’enjeu de renforcer ses équipes. Avant l’été, Actemium Lyon Logistics avait annoncé la nomination de Nicolas Dumortier au poste de responsable d’affaires Grande Distribution. S’il avait rejoint l’entreprise un an plus tôt, en provenance de Fives Intralogistics, il fait désormais office d’interlocuteur privilégié pour les grands acteurs du secteur, qui multiplient les projets d’automatisation tant au niveau de leurs plateformes logistiques que pour équiper leurs drives. On rappellera par ailleurs que c’est au service des opérations cross-dock d’un poids lourd de la grande distribution française qu’XPO Logistics a mis en œuvre le projet « Pick & Put to light » mené avec Actemium, qui a décroché le Prix de l’Innovation lors de l’édition 2020 des Rois de la Supply Chain, en janvier dernier (voir NL 3056). Plus récemment, c’est son département Services qu’Actemium Lyon Logistics a conforté avec le recrutement de Cédric Nivelle en tant que responsable d’affaires, en mars dernier. Lui aussi dispose d’un solide bagage, pour avoir exercé pendant 14 ans dans le domaine des machines destinées aux industriels de l’agroalimentaire, avant de rejoindre l’intégrateur de solutions pour les plateformes logistiques CMC France, en 2016. Le département Services que rejoint Cédric Nivelle est complémentaire de l’activité de conception et d’intégration de solutions sur mesure d’Actemium Lyon Logistics. Son offre de services vise à accompagner les clients dans la prise en main et l’optimisation de leur installation, qu’il s’agisse d’assurer du conseil et des études pour définir la solution la mieux adaptée, de gérer le volet pièces de rechange, ou de mettre en place un programme de maintenance préventive et curative. Le département Services assure également l’assistance aux opérations à distance, avec une hotline disponible 24H/7, ainsi que les sessions de formation pour optimiser la prise en main des équipements. Et une de ses expertises clés consiste enfin à proposer le retrofit d’installations existantes, aussi bien pour augmenter leurs capacités que pour gérer l’obsolescence de certains composants matériels et informatiques. « Notre objectif est que nos clients continuent de se sentir écoutés, accompagnés, conseillés et bien assistés », note Cédric Nivelle. MR

 
   
 

Nicolas Dumortier, responsable d’affaires Grande Distribution (G) et Cédric Nivelle, responsable d’affaires Services (D).

Crédit photo Actemium Lyon Logistics
 
 
TRM
Retour au niveau de 2018 pour le taux de fret moyen en Europe

La crise sanitaire est passée par là. Dans le dernier rapport sur les taux de fret routier européens publié par la plateforme digitale de transport multimodal Upply et la société d’analyse de données Ti, il apparaît qu’au deuxième trimestre 2020 le taux de fret routier moyen en Europe soit tombé à son plus bas niveau depuis le premier trimestre 2018. Etabli sur la base d’un transport direct en lots complet (FTL) de 22 t, il s’élève sur la période à 1 083 € (contre 1 067 € au T1 2018). « Malgré une augmentation nette des capacités disponibles, des éléments tels que les contrôles aux frontières, les décisions de réduire les horaires des chauffeurs et les programmes de soutien gouvernementaux comme le chômage partiel ont eu un impact significatif sur le marché, explique le rapport. Les législations nationales et les conditions d’exploitation évoluant à des rythmes différents, les capacités offertes selon les lignes ont fluctué tout au long du trimestre. » Les évolutions sont assez contrastées selon les lignes européennes considérées. Ainsi, un Duisbourg-Madrid est en baisse de 9,6 % en glissement annuel, à 1 600 €, alors qu’un Madrid-Duisbourg a augmenté 5,8 % (1 813 €). « Le secteur automobile influence fortement cette ligne, note le rapport. En valeur, il contribue au commerce bilatéral entre l’Allemagne et l’Espagne à plus de 20 %. ». A noter que les tarifs ont légèrement progressé d’un trimestre sur l’autre entre Paris et Madrid (+ 3 €, à 1 234 €) et qu’une baisse a été constatée entre Lille et Duisbourg (de 488 à 467 €). AD

 
   
 

Le rapport fournit des informations comparatives sur 36 lignes clés du fret routier international en Europe.

Crédit photo Upply/Ti
 
 
Messagerie express
FedEx Express passe en mode intégration à Valence

Une première a eu lieu courant août en France pour FedEx Express, la branche transport express international du groupe FedEx. Celle-ci a intégré pour la première fois sur le territoire ses opérations et celles de sa filiale TNT au sein d’une seule et même agence, située à Valence dans la Drôme. Rappelons que TNT est passé dans le giron du groupe FedEx courant 2016 et plus 200 agences ont déjà fait l’objet de cette intégration FedEx Express / TNT en Europe. Dans le cadre du projet d’intégration français, l’agence drômoise a fait l’objet d’un re-branding et a été réorganisée pour absorber des volumes de colis plus importants. « Valence est un site clé dans notre réseau routier, avec 85 circuits de distribution qui sont effectués chaque jour pour livrer plus de 8 000 colis à travers le réseau FedEx », souligne Frederic Itri, directeur général des opérations chez FedEx Express France. AD

 
   
 

L’agence de Valence joue un rôle clé dans le réseau routier de FedEx Express.

Crédit photo FedEx Express
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Etats-Unis
Tiffany lève le voile sur la Supply Chain de ses diamants

A compter du mois d’octobre, le joaillier new-yorkais Tiffany (en cours de rachat par le groupe LVMH), jouera la carte de la transparence totale sur la traçabilité de ses diamants, en fournissant l’intégralité des détails en matière de provenance ainsi que de parcours de ces derniers, de la mine jusqu’à la boutique. En raison de la complexité des supply chain mondiales de ce type de produit (et des difficultés liées à la collecte d’informations au niveau des sources d’approvisionnement), ce projet aura mis deux décennies avant de voir le jour, selon le groupe. Les diamants sont, dans un premier temps, extraits dans des pays tels que l’Afrique du Sud, la Russie, le Canada, le Botswana, l’Australie ou la Namibie, puis transportés à Anvers en Belgique pour y être enregistrés et triés (selon la taille, la couleur, la clarté…). Suite à cela, les pierres brutes s’envolent vers des pays comme Maurice, le Botswana ou le Cambodge afin d’être taillées et polies avant d’être ensuite expédiées dans des laboratoires aux États-Unis et en Asie du Sud-Est pour le calibrage et le contrôle qualité. Les diamants sont alors envoyés dans les manufactures de Tiffany aux Etats-Unis pour y être travaillés et montés en bijoux. Une fois fabriqués, les bijoux sont expédiés dans les boutiques à travers le monde. Chaque acheteur se verra remettre, dès cet autonome, un certificat accompagnant son diamant mentionnant les informations inhérentes à son parcours. JF

 
 

Inde
Rhenus Logistics ouvre un nouveau site près de New Delhi

Le prestataire Rhenus Logistics a ouvert un entrepôt de 32 500 m² à Gurugram, près de New Delhi. Exploité pour le compte de clients des secteurs des biens de consommation ainsi que des industries automobiles, mécaniques et chimiques, celui-ci dispose de 30 000 emplacements palettes, de 19 quais de chargement et d’un système de vidéosurveillance opérationnel 24 heures sur 24. Avec cette infrastructure dotée de panneaux photovoltaïques et d’un système de recyclage des eaux collectées, le logisticien porte à plus de 175 000 m² ses capacités de stockage dans le pays, sur une trentaine de sites. « L'Inde est l'un des marchés stratégiques pour notre croissance dans la région Asie-Pacifique », souligne Jan Harnisch, directeur de l’exploitation de Rhenus Air & Ocean. En comptant les agences, Rhenus Logistics totalise à ce jour 69 implantations en Inde. AD

 
   
  Avec sa nouvelle infrastructure, Rhenus Logistics compte désormais une surface de stockage de 175 000 m² en Inde.

Crédit photo : Rhenus SE & CO. KG
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jl.rognon@info6tm.com

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
m.rabiller@info6tm.com

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 81 69 80 02 a.dias@info6tm.com
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
p.tesson@info6tm.com
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Tour Maine Montparnasse - Cedex 189 33, avenue du Maine 75015 PARIS
 
28 août 2020


septembre 2020

Mardi 15
au jeudi 17
Paris Retail Week 2020
9h-20h
Paris Expo Porte de Versailles
Pavillon 7.2


septembre 2020

Mercredi 23
et jeudi 24
TOP LOGISTICS EUROPE 2020
Lille – Grand Palais


octobre 2020

Jeudi 08
et vendredi 09 AMSTERDAM
The European RENDEZVOUS for E-Logistics


novembre 2020

Mercredi 04
et jeudi 5
TOP TRANSPORT EUROPE 2020
Marseille – Palais du Pharo

Mardi 24
au jeudi 26
TRANSPORTS and LOGISTICS MEETINGS 2020
Cannes – Palais des Festivals et Congrés

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien