Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3185
Stockage
SpaceFill lève
7 M€ pour se développer en France et en Europe

Après un premier tour de table de 1 M€ réalisé en mars 2019 (voir NL n°2895), la plateforme web de stockage professionnel à la demande SpaceFill vient de boucler une deuxième levée de fonds, d’un montant de 7 M€. Elle a été menée par le fonds d’investissement Idinvest Partners, avec la participation des investisseurs historiques de la jeune pousse, La Famiglia et La Financière Saint-James, ainsi que des business angels (comme les fondateurs de Transporeon). Fort de ce nouveau tour de table, la start-up compte recruter 50 collaborateurs et accélérer son développement commercial tant en France qu’en Europe, avec notamment l’ouverture d’une filiale en Allemagne courant 2021. SpaceFill, qui compte aujourd’hui plus de 350 clients et un réseau de plus de 3 000 entrepôts partenaires en Europe, souhaite devenir le leader européen du stockage professionnel décentralisé. « Le domaine du stockage de marchandises est encore marqué par une très forte opacité qui pèse sur l’ensemble des acteurs, explique Maxime Huzar, co-fondateur de SpaceFill. Autrefois, un projet logistique impliquait de lourds investissements. Aujourd’hui, et c’est encore plus vrai depuis la crise sanitaire récente, les industriels privilégient la flexibilité. » La plateforme permet de localiser des espaces de stockage disponibles pour une durée donnée et de disposer d’un outil pour veiller aux opérations effectuées sur place, permettant de répondre à des besoins de stockage d’urgence, des pics de production ou encore des constructions de réseaux de distribution ou de hubs temporaires. AD

 
   
 

De gauche à droite : Quentin Drillon, Gustave Roche et Maxime Huzard, les trois co-fondateurs de SpaceFill.

Crédit photo SpaceFill
 
 
 
Logistique urbaine
Urby poursuit son déploiement en France

Réseau spécialiste du premier et dernier kilomètre filiale du groupe La Poste et de la Banque des Territoires, Urby est désormais présent dans 17 métropoles en France. Ces derniers mois, l’entreprise s’est implantée à Rennes, Strasbourg, Lille, Orléans, Tours et Nancy, exploitant aussi bien des centres de distribution situés à leur périphérie que des sites de moindre importance implantés en centre-ville. A Rennes, Urby exploite ainsi une plateforme de 2 200 m2 à Vern-sur-Seiche, à 9 km du centre-ville, et un entrepôt de 250 m2 en hyper-centre. Sur Lille, Urby réceptionne et assure des livraisons depuis un bâtiment de 2 700 m2 basé dans le port fluvial de la ville au sein du Centre multimodal et de distribution urbaine (CMDU), service extérieur de la Chambre de commerce et d’industrie Grand Lille. A Orléans et à Tours, elle dispose de deux centres de mutualisation, le premier de 1 820 m2 est situé au sein du parc d’activité de la commune d’Ingré, et le second de 1 490 m2 à Saint-Pierre des Corps. En périphérie de Nancy, elle occupe depuis juin un entrepôt de 1 400 m2 au cœur du Dynapôle, à Ludres. Fort d’une augmentation de capital de 34 M€ (voir NL n°3168), le réseau ambitionne de couvrir 10 % de la massification des flux des 22 métropoles françaises d’ici 5 ans. AD

 
   
 

A Lille, Urby exploite un bâtiment de 2 700 m2 implanté au sein Centre multimodal et de distribution urbaine (CMDU).

Crédit photo Urby
 
 
 
Immobilier logistique
La méthode Co Design&Build fait gagner plus de 400 k€ aux Papeteries Pichon

Pour réaliser sa plateforme logistique de Veauche, dans la Loire (21 600 m², entrepôt et bureaux compris), les Papeteries Pichon ont fait appel en juin 2018 à la société Openbox, qui promeut le principe du « Co Design&Build » (voir NL 2769). La livraison du nouveau site et la levée des réserves ayant été effectuées, Openbox a remis la semaine dernière à la filiale du groupe Manutan spécialisée dans les fournitures scolaires un chèque de 408 120 €, correspondant à une partie des économies réalisées pendant le chantier. En effet, à la différence d'un schéma plus classique de type contractant général, la méthode de Co Design&Build repose sur une collaboration transparente entre maître d'ouvrage et constructeur, y compris sur les prix d'achats, les quantités, la situation réelle du planning ou la comptabilité chantier. Avec un partage des éventuelles économies réalisées, une fois l'opération livrée et à partir des comptes certifiés. Rappelons que le bâtiment, conçu par le cabinet d’architectes XXL Atelier, est l’un des tout premiers en France à intégrer une cellule de 12 000 m². Il abrite un process fortement automatisé signé Savoye (voir NL 2897) et conçu avec l’aide d’Etyo, en tant qu’assistant à maîtrise d’ouvrage. JLR

 
   
 

Le nouveau bâtiment de 21 600 m² des Papeteries Pichon à Veauche, dans la Loire, abrite un process fortement automatisé signé Savoye et conçu avec l’aide d’Etyo.

Crédit photo Papeteries Pichon
 
 
 
Engins de manutention
Manitou passe à l’automatisation avec Effidence

L’industriel/distributeur d’engins de manutention Manitou a scellé un partenariat stratégique avec le concepteur de robots collaboratifs et autonomes Effidence (voir NL n° 2455). Les deux sociétés entendent co-développer et commercialiser une gamme d’équipements autonomes de magasinage, notamment des gerbeurs et tracteurs industriels. Affichant une capacité de 1 à 2,5 tonnes, les gerbeurs robotisés autonomes seront assemblés par LMH Solutions, filiale de Manitou Group située à Beaupréau (49). Leur maintenance sera assurée par les techniciens du réseau Manitou, ce dernier ayant vocation à commercialiser les chariots robotiques Effidence. « L'accélération de l’automatisation dans les centres logistiques et l’industrie nous incite à constamment innover, explique Sylvain Jaguelin, directeur général de LMH Solutions. En nous appuyant sur la technologie développée par Effidence, nous allons proposer à nos clients des solutions intelligentes, performantes et totalement intégrées, qui sont à même de relever les défis de la logistique et de l'usine 4.0. » Effidence étoffe de son côté ses partenariats. Rappelons que l’entreprise conceptrice du chariot robotisé EffiBot s’est associé l’an dernier au spécialiste des convoyeurs modulaires et intelligents Boa Concept (voir NL n° 2953). AD

 
   
 

Le réseau Manitou a vocation à commercialiser les chariots robotiques Effidence, dont Effibot (photo)

Crédit photo Effidence
 
 
 
GWSCL 2020
Entretien avec Panida Chinayone (PTT Global Chemical)

Dans le cadre de la première édition de l’évènement Global Women Leaders in Supply Chain organisé à l’initiative de B2G Consulting (voir NL 3179), nous vous proposons d’en apprendre un peu plus chaque jour sur l’une des 100 candidates à ce classement mondial des « 100 femmes leaders les plus influentes en Supply Chain ». Rappelons que la cérémonie des trophées, en distanciel, aura lieu le 24 septembre à 19h00 heure de Paris. Dans une interview réalisée en anglais par B2G Consulting, Panida Chinayone, vp Supply Chain Excellence de l’entreprise thaïlandaise PTT Global Chemicals, nous raconte son expérience professionnelle dans le secteur de la pétrochimie et les diverses initiatives menée avec son équipe pour contribuer à faire progresser de 40% la marge de son entreprise.

Pour lire l’interview de Panida Chinayone, cliquez ici

Pour voir la liste des 100 femmes leaders les plus influentes en Supply Chain, cliquez ici

Pour s’inscrire à la cérémonie des trophées du GWSCL, cliquez ici

 
   
  Panida Chinayone, vp Supply Chain Excellence de l’entreprise thaïlandaise PTT Global Chemicals  
 
Nomination
XPO Logistics recrute un directeur général adjoint transport France

Le 3PL XPO Logistics a annoncé la nomination de Bruno Kloeckner au poste de vice-président et directeur général adjoint transport France. Dans le cadre de cette création de poste, celui-ci va diriger ses activités transport au niveau des équipes commerciales, pricing & solutions design ainsi qu’achat et maintenance. Basé à Lyon, il rapportera à Jean-Emmanuel Mongnot, directeur général transport France de XPO Logistics. Titulaire d’une maîtrise en administration des affaires d’HEC Paris ainsi que d’un master en gestion et finance de l’Université Côte d'Azur, Bruno Kloeckner était auparavant général du groupe de location Avis Budget Group. Il avait occupé auparavant d’autres postes de direction chez des spécialistes de la location comme Herc Rentals et Hertz. AD

 
   
 

Bruno Kloeckner, vice-président et directeur général adjoint transport France chez XPO Logistics.

Crédit photo XPO Logistics
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Danemark
Après les fruits et légumes, Netto automatise le sec

Le groupe danois Salling Group A/S, propriétaire notamment des enseignes Netto (sauf en France et en Espagne), a signé avec Vanderlande un contrat portant sur la mise en place de un système automatisé Storepick dans l’entrepôt de Netto situé à Køge, à une trentaine de km au sud de Copenhague. L’installation, dont la mise en oeuvre débutera en janvier 2021, comprendra différents modules, dont des postes automatisés et manuels de dépalletisation, six robots de palettisation et le système à navettes Adapto de Vanderlande (60 navettes sur 30 niveaux), avec environ 43 000 emplacements de bacs. Elle sera dimensionnée pour préparer les commandes en produits secs de quelque 600 magasins au Danemark. A noter que dans le même entrepôt, Netto exploite déjà un système automatisé installé par Dematic pour la préparation de commandes et la palettisation des caisses de fruits et légumes, avec une quinzaine d’îlots robotisés. JLR

 
 

Chine
Hausse du volume de fret ferroviaire au mois d’août

L’agence de presse chinoise Xinhua nous apprend que le transport de fret ferroviaire a progressé en volume au mois d’août de 7,3% en glissement annuel. 308 millions de tonnes de fret ont été transportées le mois dernier, soit 21,02 millions de tonnes supplémentaires par rapport au mois d’août l’an passé, précise la société China Railway Corporation. JF


 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jl.rognon@info6tm.com

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
m.rabiller@info6tm.com

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 81 69 80 02 a.dias@info6tm.com
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
p.tesson@info6tm.com
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Tour Maine Montparnasse - Cedex 189 33, avenue du Maine 75015 PARIS
 
8 septembre 2020


septembre 2020

Jeudi 10
Supply Chain Day de l’Aslog
La Supply Chain force vitale de la transformation
18h15-19h


novembre 2020

Mardi 17
et mercredi 18 Supply Chain Event
Save the date !
9h-20h
Paris Porte de Versaille
Pavillon 5.1

Mardi 24
au jeudi 26
TRANSPORTS and LOGISTICS MEETINGS 2020
Cannes – Palais des Festivals et Congrés

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Spécial dossier AUTOMATISATION


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien