Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3216
Tri de colis
Le chinois Libiao cible l’Europe avec ses
‘Mini Yellow’

Dernière en date des start-ups de la robotique asiatique à afficher des ambitions européennes, Libiao a développé une formule de tri de colis basée sur ses robots mobiles ‘Mini Yellow’, qui se veut une alternative flexible et rapidement rentable aux installations à base de convoyeurs et trieurs. Créée en 2014 à Hangzhou, Libiao Robot a livré ses premières installations dès 2016, en perçant à la fois chez des acteurs de la livraison et du e-commerce, avec par exemple plusieurs réalisations chez China Post ou chez JD.com. Quelque 10 000 robots opèrent aujourd’hui chez ses clients en Chine et en Asie du sud-est, mais aussi en Australie ou Nouvelle-Zélande et jusqu’aux États-Unis, avec des références comme Walmart, Uniqlo ou Tompkins. La palette des marchandises traitées est large, pour un total d’environ 2 milliards de colis triés en rythme annuel. En pratique, les robots miniatures de Libiao se déclinent en deux modèles, qui peuvent fonctionner jusque par -30°C. Le premier est doté d’un module de convoyeur à bandes, pour aller déposer sa charge dans des bacs de tri. Le second est équipé d’un plateau basculant (pour des colis jusqu’à 5 kg) et a notamment été mis en œuvre en Chine dans des installations ad hoc, où les robots circulent sur un plancher dédié percé de points de chute vers une zone d’expédition, correspondant à autant de destination de tri (jusqu’à 2 000 chez un client). Pour se développer en Europe, Libiao fait valoir la certification CE de ses robots, ainsi que la compatibilité du logiciel de pilotage de ses flottes avec les différents systèmes de gestion d’entrepôts européens. La start-up chinoise cherche donc des partenaires de distribution en France et chez nos voisins (Royaume-Uni, Allemagne, Espagne et Italie). « La demande d’une gestion plus efficace et plus intelligente des entrepôts est forte en Europe, où les achats en ligne se développent à un rythme effréné et font augmenter le nombre de colis traités, note Xia Huiling, fondateur et DG de Libiao Robot. Le matériel, les logiciels et le système de gestion du système de tri ‘Mini Yellow’ ont été perfectionnés au point que nos clients récupèrent généralement les coûts de leur investissement dans une période de un an et demi à deux ans ». L’entreprise emploie à ce jour environ 150 personnes, et a dépassé les 10 M$ de CA l’an dernier. MR

 
   
 

L’un des deux modèles que Libiao entend proposer en Europe est doté d’un mini convoyeur à bandes.

Crédit photo Libiao Robot
 
 
 
Compétitivité
CARE et Bpifrance en soutien des
PME-PMI
de la filière ferroviaire

Les PME-PMI industrielles de la filière ferroviaire sont durement impactées par la crise sanitaire. Afin de les accompagner à très court terme, un programme ad hoc va se mettre en place dans le cadre d’un partenariat signé entre Bpifrance et l’association CARE (Compétitivité, Accompagnement, Rail et Emploi). Rappelons que cette dernière avait été créée au printemps 2019 à l’initiative des grands acteurs du ferroviaire français pour améliorer la performance industrielle et la compétitivité des différents maillons de leur supply chain, selon une formule inspirée de l’aéronautique et de son initiative Space, structurée en 2015. Dès l’an dernier, CARE avait notamment répliqué la formule d’accompagnement personnalisé associant un industriel majeur et une « grappe » de petits fournisseurs impliqués à des rangs variables dans sa chaîne d’approvisionnement. Son partenariat récemment signé avec la banque publique d’investissement Bpifrance, dotée de ses propres experts, s’inscrit en revanche très directement dans le nouveau contexte né de la crise du Covid-19 : ce programme vise à mettre à disposition des PME-PMI en question des diagnostics de conseil sur les thématiques du rebond, de la gestion de trésorerie et de la supply chain pour les aider à redéfinir leur stratégie dans l’environnement économique et sanitaire actuel. C’est ainsi une nouvelle mission qui s’ajoute à l’agenda de CARE, sachant qu’au cours des mois à venir, plusieurs dizaines d’entreprises pourront participer à ce programme qui bénéficie d’un financement public à 80%. MR

 
 
 
IoT
Ffly4u s’implante à Paris et recrute un directeur commercial Europe

Les développements technologiques et commerciaux restent des priorités chez Fly4u. La start-up toulousaine spécialisée dans le tracking d’actifs mobiles via l’IoT s’apprête à ouvrir des bureaux au sein du pôle scientifique et technologique de Paris-Saclay et vient de recruter Rodolphe Henry comme directeur commercial Europe. En intégrant le cluster innovation situé au sud de Paris, l’entreprise entend bien établir des synergies avec les établissements d’enseignement supérieur, organismes de recherche, centres d’ingénierie et autres jeunes pousses qui y sont implantés. « Nous souhaitons profiter de cette implantation pour être dans une dynamique d’échanges avec toute la communauté technique et scientifique qui alimente notre domaine, pour partager nos retours d’expériences clients, nous améliorer et faire murir notre offre », souligne Olivier Pagès, le co-fondateur et CEO de Ffly4u. De son côté, le recrutement de Rodolphe Henry vise à accélérer le développement européen de la start-up, déjà implantée en Allemagne (à Munich). Titulaire d’un master en marketing stratégique de l’école de commerce ISC Paris, Rodolphe Henry connaît bien les secteurs du transport, de la mobilité et de la télématique, dans des start-up comme dans des grands groupes. Il a notamment été directeur marketing chez Intermec Technologies (équipements automatisés d’identification et de capture de données), responsable développement et marketing produit chez Honeywell (équipements industriels), directeur marketing et développement d’Eurotoll (systèmes de télépéage) et responsable développement commercial chez Michelin. A noter par ailleurs que pour soutenir sa stratégie de croissance, Ffly4u prévoit de procéder à une quatrième levée de fonds d’ici la fin du 1er trimestre 2021. L’entreprise, qui a déjà déployé 20 000 boîtiers connectés et compte à ce jour des clients en France, en Suisse, en Espagne et au Royaume-Uni, a levé depuis sa création 3,2 M€. AD

 
   
 

Rodolphe Henry, directeur commercial Europe de Ffly4u.

Crédit photo Ffly4u
 
 
 
Nomination
Un nouveau président pour TLF Overseas

Le Conseil d’administration de TLF Overseas a élu Joël Glusman président de l’organisation professionnelle pour succéder à Herbert de Saint Simon. Agé de 63 ans, Joël Glusman a débuté sa carrière chez l'équipementier/logisticien Daher, a été CEO du cabinet de conseil/intégrateur/éditeur Alis International avant de prendre la présidence de la maison-mère Crystal Group, depuis 2012. A la tête de TLF Overseas, il aura à ses côtés les vice-présidents Clément Balladur et Philippe de Crécy, nommés eux aussi lors du dernier Conseil d’administration de l’organisation. Clément Balladur a travaillé par le passé pour CMA CGM à Vancouver ainsi que pour le transitaire italien Casasco & Nardi à New-York puis à Gênes, est président de la société HBI, un spécialiste de l’organisation de transport maritime, aérien et activités douanières. Depuis deux ans, il est président de la commission maritime de TLF Overseas. Quant à Philippe de Crécy, qui est vice-président Air Freight Europe de Bolloré Logistics, il a débuté sa carrière dans l’aérien chez UTA Cargo puis l’a poursuivie chez Air France Cargo. Par la suite, il a aussi été directeur aérien et président de DB Schenker France. AD

 
   
 

Joël Glusman, le nouveau président de TLF Overseas

Crédit photo TLF Overseas
 
 
Auto ID
Datalogic facilite le passage à la RFID

Le spécialiste de l’acquisition de données Datalogic propose une solution permettant de convertir son PDA durci Memor 10 en véritable lecteur RFID. Il s’agit d’un lecteur RFID portable UHF qui vient se greffer le terminal certifié ‘Android Enterprise Recommended’ lancé par l’industriel début 2019. Equipé de ce lecteur dénommé 2128P, les opérateurs peuvent localiser et lire tous les actifs dotés de tags RFID jusqu’à une distance de 9 mètres, soit, selon Datalogic, un champ de lecture 33 % supérieur comparé aux autres appareils similaires du marché. Les performances de lecture sont optimisées par le recours à un logiciel de déduplication des données éventuellement enregistrées deux fois par le terminal. Pour bénéficier de davantage de sécurité en évitant un transfert de données via Bluetooth, une connexion peut aussi être établie entre le Memor 10 et le lecteur RFID 2128P via le système ePop-Loq. Le PDA et le lecteur RFID se rechargent simultanément sur une même station de charge et jusqu’à 500 millions de transpondeurs EPC sont stockables sur une carte Micro SD de 32 Go. AD

 
   
 

Le Memor 10 combiné au lecteur RFID 2128P peut lire des tags RFID jusqu’à une distrance de 9 mètres.

Crédit photo Datalogic
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Norvège
Shippeo aide à optimiser la logistique amont de Veidekke Asfalt

Le spécialiste de la visibilité transport temps réel Shippeo a scellé un partenariat avec le producteur norvégien d’asphalte Veidekke Asfalt, filiale du groupe local de construction et de génie civil Veidekke. Grâce à la plateforme de Shippeo, le fournisseur d’asphalte scandinave souhaite contrôler et superviser ses opérations logistiques grâce à une meilleure connaissance de ses statuts de livraison ainsi que l’utilisation d’ETA. Tous les ans, trois millions de tonnes de matières premières sont livrées à ses sites de production et autant de produits finis sont transportés vers ses projets de pavage. « Nous utiliserons la plateforme pour identifier les possibilités d’amélioration de nos flux transport et l'efficacité de nos processus logistiques, souligne Eyvind Zetterberg, chef de projet chez Veidekke Asfalt. Notre objectif est de fournir à nos sites de production une plateforme qui les aide à gérer la logistique en amont et à identifier les problèmes avant qu’ils ne surviennent. Cette coopération nous permettra également d’acquérir une expérience précieuse dans la mise en œuvre d’outils numériques au sein de notre supply chain. » AD

 
   
  Tous les ans, trois millions de tonnes de matières premières sont livrées aux sites de production de Veidekke Asfalt et autant de produits finis sont transportés vers ses projets de pavage.

Crédit photo : DR
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jl.rognon@info6tm.com

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
m.rabiller@info6tm.com

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 81 69 80 02 a.dias@info6tm.com
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
p.tesson@info6tm.com
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Tour Maine Montparnasse - Cedex 189 33, avenue du Maine 75015 PARIS
 
21 octobre 2020


novembre 2020

Lundi 02
au vendredi 6
Logistique (webinaires)
SAP Supply Chain & Industry 4.0 Experience Weeks

Lundi 16
au vendredi 20
Logistique (webinaires)
Industrie 4.0, Production (webinaires)

Mardi 17
et mercredi 18
Smart Ports, piers of the future
Live streaming event
Logistics, sustainability, innovation, digitalization

Held by 7 of the main ports in the world

Lundi 23
au vendredi 27
Logistique (webinaires)
Industrie 4.0, Engineering & Gestion des Assets (webinaires)

Mardi 24
au jeudi 26
TRANSPORTS and LOGISTICS MEETINGS 2020
Cannes – Palais des Festivals et Congrés

Mardi 24
Le S&OP : facteur clé de l’optimisation du BFR en 2021
11H
Organisé par :

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien