Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3218
Distribution textile
Gémo passe des rolls aux bacs pour ses réappros magasins

Sur fond d’accélération du réapprovisionnement de ses magasins sur le volet textile, Gémo déploie depuis septembre une solution à base de bacs plastiques pliables signés Gamma-Wopla, en remplacement des rolls jusqu’ici utilisés. Le tout afin de livrer quatre fois par semaine certains de ses magasins depuis son site logistique dédié au textile de Chemillé-Melay, au sud d’Angers (entièrement mécanisé, avec un transstockeur et un trieur, notamment). « Nous utilisions de grands rolls métalliques d’1,80 m de haut, capables de contenir jusqu’à 1 000 pièces, mais en accélérant nos livraisons nous transportions de plus en plus de vide », explique Jean-Louis Borde, directeur logistique-distribution de Gémo. Le problème a été résolu avec la solution Gamma-Wopla de bacs plastiques entièrement repliables et supportant des charges de 20 kg pour un volume de stockage de 59 litres (60 x 40 x 32 cm). Et ce support facilite la mise en rayons, un curseur indiquant le numéro de celui auquel chaque bac est destiné (homme, femme, enfant, lingerie, accessoires…). En amont, les articles sont désormais triés automatiquement et dispatchés par les lignes de tri en tenant compte des magasins et rayons concernés. Auparavant, les produits étaient placés dans un contenant où les pièces étaient prélevées une à une par les opérateurs pour être transférées vers le bon roll métallique. Baptisée G-Roll (G pour Gémo) et empilant 6 bacs de 59 litres, la nouvelle solution permet à l’enseigne d’optimiser le remplissage des camions en empilant 2 de ces G-Rolls sur les 2,6 m de hauteur des semi-remorques. Et l’avantage s’illustre aussi en reverse logistic : pour 5 camions d’expédition de ces modules de 6 bacs, un seul suffit à rapatrier les contenants vides. Gémo a réceptionné ses premières unités mi-septembre, et 50 de ses 400 magasins français sont déjà passés à 4 livraisons par semaine. Un deuxième palier à 100 points de vente devrait être atteint d’ici la fin 2021. L’enseigne estime que cette nouvelle solution sera rentabilisée en deux ans. AD

 
   
 

Gémo livre déjà une cinquantaine de magasins quatre fois par semaine via des bacs plastiques pliables conçus par Gamma-Wopla.

Crédit photo Jean-Claude Cohen / Gamma-Wopla
 
 
 
Logistique du froid
Légère embellie chez Stef au 3ème trimestre

Après une baisse de CA de -10,5 % au 1er semestre, en lien avec la crise du Covid-19, l’activité de Stef s’est à nouveau contractée de -6,7 % au 3ème trimestre (829,8 M€). Sur les neuf premiers mois de l’année, le logisticien du froid enregistre ainsi un repli d’activité de -9,1 % (à 2,3 Md€). « En dépit d’une légère embellie observée durant l’été, l’évolution du chiffre d’affaires du groupe au 3ème trimestre illustre le contexte de crise sanitaire et économique qui perdure, ainsi que la manière hétérogène dont il frappe les différents acteurs du secteur agroalimentaire », résume Stanislas Lemor, le Pdg de Stef. A l’échelle hexagonale, le prestataire a ainsi composé entre une activité soutenue au niveau de la GMS, résistante coté flux frais/surgelés/produits tempérés secs alimentaires, et un volet très impacté pour la restauration hors domicile et les produits de la mer. Le CA France de Stef s’est ainsi établi à 505,09 M€ au 3ème trimestre, en repli de « seulement » -3,3 %. A l’international, ses recettes ont en revanche baissé de -6,9 % (210,7 M€). « Dans les autres pays européens d’implantation du groupe, la situation reste plus difficile en raison notamment d’une reprise économique plus lente et d’une saison touristique en demi-teinte », explique le logisticien dans son communiqué. En Italie, le CA du groupe a par ailleurs reculé suite à la cession de l’activité produits de la mer et de l’arrêt de dossiers commerciaux mis à l’agenda en début d’année. A noter enfin que l’activité de transport de passagers et de fret opérée entre le continent et la Corse via sa filiale La Méridionale a baissé de 48,3 % au T3 2020 (15,1 M€). AD

 
   
 

Stanislas Lemor, le Pdg de Stef

Crédit photo Stef
 
 
 
Serious game
Un jeu des 7 familles pour maîtriser le SC management

Trois consultants indépendants ont tiré profit de la période de confinement pour imaginer ensemble un jeu des 7 familles de la logistique conçu comme un outil pédagogique à destination des étudiants comme des professionnels. L’objectif visé par ce mini « serious game » : « associer les principales étapes du processus Supply Chain aux concepts stratégiques, méthodes de structuration et outils opérationnels courants ». Le jeu se déroule en deux étapes : d’abord la construction d’une matrice pour « relier » chaque étape du processus à ses outils et ainsi constituer des « familles », puis la partie de cartes pour ancrer les liens. Les trois auteurs ont déjà développé des jeux pédagogiques en lien avec la Supply Chain. Renaud Fontaine (Alpha Logistics Consulting) est le concepteur de Logistica (édité par le CIPE). Quant à Laurent Rouxel (Logilean) et Jean-Luc Boivin (Logagil), ils ont travaillé sur une version numérique du célèbre beer game incluant une dimension DDMRP. JLR

 
   
 

Le jeu des 7 familles de la logistique a été développé par trois experts supply chain durant le confinement.

Crédit photo DR
 
 
 
Messagerie
Geodis intègre son nouveau site à Agen

L’activité messagerie de Geodis a ouvert une nouvelle agence au sein du Technopole Agen Garonne à Sainte-Colombe-en-Bruilhois (47). Détenu en propre, ce site se substitue à celui jusqu’ici loué à quelques km, à Boé, et compte 64 portes à quais pour une surface totale de 4 100 m² (avec 700 m² de bureaux et 500 m² réservés à la logistique de proximité). Forte de 60 collaborateurs, cette agence assurera l’expédition de produits jusqu’à une tonne en express et en messagerie partout vers le monde entier. « Plus moderne, plus grande et située dans une zone géographique très dynamique, elle s’inscrit dans le cadre de notre développement, souligne Thierry Ollivier, directeur de la région sud-ouest du métier distribution & express de Geodis. Elle vient consolider notre maillage territorial afin d’être toujours plus proche de nos clients. » Avant ce déménagement, l’agence Geodis d’Agen réalisait un peu plus de 800 expéditions par jour, pour un CA annuel de l’ordre de 12 M€. AD

 
   
 

La nouvelle agence de messagerie de Geodis est implantée au sein du Technopole Agen Garonne à Sainte-Colombe-en-Bruilhois, dans le 47.

Crédit photo Geodis
 
 
Nomination
Alex Santoro prend la direction commerciale
du groupe
XPO Logistics

Recruté cet été outre-Atlantique par XPO Logistics comme vice-président exécutif en charge des opérations, Alex Santoro vient d’être en outre nommé directeur commercial du 3PL. Diplômé de l’école de commerce du MIT (MIT Sloan School of Management), il exerçait jusqu’au printemps au sein du groupe canadien de restauration rapide Restaurant Brands International (Burger King, Tim Hortons, Popeyes). Chez ce dernier, il a notamment été responsable des opérations et directeur SC. Avant cela, il avait occupé plusieurs postes, dont celui de vice-président logistique, chez l’opérateur de fret ferroviaire brésilien America Latina Logistica, depuis rebaptisé Rumo. C’est d’ailleurs au Brésil qu’Alex Santoro avait débuté sa carrière à la fin des années 90, comme manager finance et distribution chez le brasseur AmBev, puis comme manager opérationnel chez Danone. « Il a l’instinct d’un directeur commercial de classe mondiale et surtout il comprend l’importance des relations clients dans la supply chain », souligne Bradley Jacobs, le Pdg d’XPO Logistics. AD

 
   
 

Alex Santoro, executive VP en charge des opérations et désormais aussi directeur commercial d'XPO Logistics.

Crédit photo XPO Logistics
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
Jungheinrich chargé d’automatiser un futur entrepôt de Liebherr

Le fournisseur de solutions intralogistiques Jungheinrich a été sélectionné par la branche grues mobiles du groupe Liebherr afin d’automatiser son futur entrepôt central de pièces de rechanges d’Ehingen, au sud de Stuttgart. Situé à proximité de l’usine de Liebherr-Werk, cette installation comportera un silo autoportant grande hauteur (30 m) d’une capacité de 18 000 palettes réparties sur six allées desservies par des transstockeurs, ainsi qu’une autre zone de stockage reposant sur un système miniload à deux allées d’une capacité de 40 000 emplacements (une innovation lancée par le groupe début 2018). Jungheinrich fournira les deux systèmes (les six bras transstockeurs à palettes via sa filiale Mias), mais aussi le réseau de convoyage des bacs et palettes, ainsi que son propre WMS. En lien avec l’ERP de Liebherr, celui-ci pilotera à la fois l’installation automatisée et tous les autres processus des zones opérées en mode manuel. L’ensemble a été précisément adapté aux exigences du client, à l’image de la préparation des bacs en mode multi-commandes avec un volet pick-by / put-to-light et une consolidation ultérieure dans le cadre de la préparation des commandes sur palettes. Certaines commandes sont par ailleurs directement préparées dans les cartons d’expédition, en pick-and-pack, dans la même zone que la préparation des bacs. Cette installation destinée à entrer en opérations en juin 2023 permettra à Liebherr de gagner en efficacité pour distribuer ses pièces de rechange partout dans le monde. AD

 
   
  Le futur entrepôt central de Liebherr-Werk dédié à ses pièces de rechange opérationnel en courant 2023.

Crédit photo : Jungheinrich
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jl.rognon@info6tm.com

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
m.rabiller@info6tm.com

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 81 69 80 02 a.dias@info6tm.com
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
p.tesson@info6tm.com
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Tour Maine Montparnasse - Cedex 189 33, avenue du Maine 75015 PARIS
 
23 octobre 2020


novembre 2020

Lundi 02
au vendredi 6
Logistique (webinaires)
SAP Supply Chain & Industry 4.0 Experience Weeks


novembre 2020

Lundi 16
au vendredi 20
Logistique (webinaires)
Industrie 4.0, Production (webinaires)


novembre 2020

Mardi 17
et mercredi 18
Smart Ports, piers of the future
Live streaming event
Logistics, sustainability, innovation, digitalization

Held by 7 of the main ports in the world

Lundi 23
au vendredi 27
Logistique (webinaires)
Industrie 4.0, Engineering & Gestion des Assets (webinaires)

Mardi 24
au jeudi 26
TRANSPORTS and LOGISTICS MEETINGS 2020
Cannes – Palais des Festivals et Congrés

Mardi 24
Le S&OP : facteur clé de l’optimisation du BFR en 2021
11H
Organisé par :

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien