Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3225
Confinement
SOS du commerce de détail pour réouvrir dès le 13 novembre

La demande solennelle au gouvernement de rouvrir tous les commerces dès le 13 novembre, dans un cadre responsable et équitable, émane d’une vingtaine d’organisations et de fédérations professionnelles de commerçants des secteurs de l’habillement, de la chaussure, de la culture, de l’électroménager, du multimédia, du meuble, du sport, du jouet, de l’optique, de la beauté, de la parfumerie, de la bijouterie-horlogerie, des arts de la table, de fleurs, de la coiffure, etc. Elle est également appuyée par la CPME (Confédération des petites et moyennes entreprises) et le Medef. La décision prise avec ce nouveau confinement entre le 29 octobre et le 1er décembre de fermer les rayons et les magasins de produits dits « non essentiels » est vécue comme injuste et inéquitable à l’approche des fêtes de Noël, qui représentent entre 20% et 60% du CA de l’année. Le communiqué diffusé ce matin insiste tous les efforts déjà mis en place dans les magasins depuis mai dernier pour éviter la propagation du virus, et alerte sur le fait que plusieurs centaines de milliers de points de vente et plus de 1,2 million d’emplois salariés et d’indépendants sont aujourd’hui menacés. Il souligne également le sentiment d’injustice vécu par le commerce physique, pieds et poings liés face aux gros e-commerçants qui eux ont le champ libre. En rappelant par ailleurs que le recours à la vente en ligne via du click and collect, des prises de rendez-vous, et des livraisons est loin d’être suffisant pour survivre : il ne représente en moyenne que 10% de l’activité des commerces de détail. Si la perspective d’un vaccin à court terme s’éloigne, et que d’autres vagues de propagation du virus se profilent, comment le commerce pourrait-il survivre à ces fermetures successives, même avec les mesures d’accompagnement ? « Le Président de la République l’a dit : nous devons apprendre à vivre avec le virus. Et nous ajoutons, nous devons apprendre à commercer avec le virus ! » lance le collectif. JLR

 
 
 
Prestataire logistique
BBL lève 15 M€ pour se développer à l’international

Groupe de transport et de logistique chapeautant une quinzaine d’entreprises (BBL Transport, Galax, Marichal Logistics, CGTT, SAT…), BBL a ouvert son capital à la société d’investissement Geneo Capital qui y injecte 15 M€. L’opération vise à accélérer sa croissance externe avec une priorité donnée à l’international. « C’est une levée de fonds significative pour notre groupe qui voit sa structure capitalistique renforcée et pourra reprendre sa stratégie ambitieuse de croissance externe, souligne Kaci Kébaïli, le président de BBL. La priorité est désormais donnée à des acquisitions à l’international dans le but de renforcer notre offre de solutions logistiques intégrées. » Déjà présent à l’étranger avec des filiales en Irlande, aux Pays-Bas, en Turquie ou encore en Serbie, le groupe entend accélérer son internationalisation notamment afin de doubler son CA d’ici 2023. Comptant près de 650 salariés, ses recettes se sont élevées l’an dernier à 194 M€ (+ 40 %). A noter par ailleurs que le groupe a fait l’acquisition cette année de la société de transport francilienne TMS basée à Saint-Thibault-des-Vignes (77). L’an dernier, il avait pris le contrôle sociétés Galax et S.A.T (Société d’Affrètement et de Transit). AD

 
   
 

BBL compte près de 650 salariés et chapeaute une quinzaine de sociétés (BBL Transport, Galax, Marichal Logistics, CGTT, SAT…).

Crédit photo Groupe BBL
 
 
 
Club
Un Visio-Retex le 12 novembre à l’Agora du SCM

La prochaine réunion des clubs Agora du Supply Chain Management de Paris et Lyon, prévue le jeudi 12 novembre de 18h00 à 19h15 se fera en mode distanciel, dans un nouveau format d’évènement dénommé Visio-Retex. La première partie est consacrée à un retour d’expérience, puis les participants sont répartis dans des salons virtuels pour échanger en petit groupe avec leurs pairs sur le sujet du jour. Le 12 novembre, le titre du Visio-Retex est « Comment concrètement assurer la traçabilité produits dans une Supply Chain étendue ? », avec le témoignage de Patrick Jourdan, directeur Logistique & IT au Groupement des Mousquetaires. L’accès est réservé aux membres du club, qui sont des décideurs Supply Chain des entreprises de plus de 500 salariés.

Renseignements : lcourtois@agoramanagers.fr

 
 
Prestataire logistique
FM Logistic fête 10 ans de partenariat évolutif avec Kärcher France

Les années se suivent mais ne se ressemblent en ce qui concerne le partenariat entre FM Logistic et Kärcher France. En effet, depuis sa mise en place en 2010, le logisticien et le fabricant de nettoyeurs haute pression ont adapté process et solutions logistiques pour répondre à la mutation du marché, caractérisé depuis cinq ans par un fort développement du e-commerce et du segment B-to-C. Cette année, Kärcher France a par exemple multiplié par huit ses seules activités e-commerce. FM Logistic a géré l’an dernier pour son compte près de 136 000 commandes qui ont donné lieu à 48 400 expéditions de colis en B-to-B et B-to-C (via Chronopost). Le prestataire s’appuie pour ce faire sur son entrepôt de Fontenay-Trésigny, en Seine-et-Marne, où son client dispose d’une surface moyenne de 12 000 m². Après de dix ans de partenariat, il y déploie toute une palette de solutions de préparation de commandes et de livraison, les commandes de Kärcher France étant à même d’être livrées en colis, messagerie palettisée, lots partiels, lots complets et cross-docking. Depuis début octobre, le site exploite en outre une solution d’emballage sur mesure de la société Packsize. Permettant d’ajuster les dimensions des colis à leurs contenus, celle-ci a été adoptée notamment pour répondre plus efficacement aux spécificités du marché B-to-C. « La co-construction est au cœur de notre relation client, souligne Yannick Buisson, directeur général France & Europe de l’Ouest chez FM Logistic. Ainsi, au fil des années, nous travaillons ensemble sur des solutions logistiques adaptées pour garantir une supply chain optimale et durable. » AD

 
   
 

FM Logistic effectue ses prestations pour le compte de Kärcher France depuis son site de Fontenay-Trésigny, en Seine-et-Marne, où son client dispose d’une surface moyenne de 12 000 m².

Crédit photo FM Logistic
 
 
Nomination
Un français à la tête de l’équipe logistique européenne de BNP Paribas RE

Thierry Bougeard prend la direction de l’équipe logistique pan-européenne de BNP Paribas Real Estate, avec pour mission de coordonner à cette échelle les activités d’investissement et de location / vente sur ce segment immobilier. Désormais « Head of Logistics and Industrial », il collaborera avec les équipes spécialisées locales de cet acteur-clé des services immobiliers afin de poursuivre le développement d’opérations avec des clients-investisseurs basés non seulement en Europe, mais aussi en Amérique du Nord, en Asie ou au Moyen-Orient. Et du côté des clients-utilisateurs, l’enjeu reste de les accompagner dans leur expansion européenne. Thierry Bougeard succède à la lettone Anita Simaza, qui était basée à Paris, alors que lui sera à Barcelone. En effet, cela fait une dizaine d’années qu’il officie outre-Pyrénées pour BNP Paribas Real Estate, d’abord en tant que responsable du département Activité et Logistique pour l’Espagne, et depuis 2014 en tant que directeur général de BNP Paribas Real Estate Advisory dans le pays. À 55 ans, c’est en fait depuis 1990 qu’il développe son expertise au sein de l’entreprise, qu’il avait rejointe lorsqu’elle s’appelait encore Auguste Thouard, comme consultant puis directeur du département Activité et Logistique, alors à Paris. Dans ses nouvelles fonctions, Thierry Bougeard sera rattaché à Larry Young, directeur de l’International Investment Group (IIG) de ce géant des services immobiliers qui emploie 5 400 collaborateurs dans 32 pays. « La logistique est un secteur clé pour Paribas Real Estate et l’un des piliers de son développement, renforcé par la croissance du e-commerce et des nécessités immobilières qui en résultent. Grâce à son expérience, sa connaissance du marché et son exposition internationale, Thierry va fortement contribuer à la réalisation des objectifs de croissance de l'entreprise sur les marchés de capitaux, ainsi que dans la mise en place d'une solide couverture des investisseurs à l'échelle paneuropéenne », note Larry Young. MR

 
   
 

Thierry Bougeard, désormais Head of Logistics & Industrial à l’échelle pan-européenne chez BNP Paribas Real Estate.

Crédit photo DR
 
 
AutoID
TSC modernise son parc d’imprimantes RFID

Printronix Auto ID, filiale du groupe taiwanais TSC Auto ID Technology, met à jour sa gamme d'imprimantes d'étiquettes code-barres & RFID (RFID T800, T4000 et T6000e), conçues pour des usages de bureau mais aussi dans l’industrie et la logistique. Pour l’identification d’article de valeur (informatique, pièces automobiles ou aéronautiques), ces modèles peuvent aussi traiter des étiquettes « on-metal ». Les nouveautés concernent notamment des fonctions d'encodage à grande vitesse (en quelques secondes) et à haute capacité (pour le stockage d’information produit sur l’étiquette). « Cette dernière version aux vitesses d'encodage hautes performances donne aux clients la certitude que le processus d'impression et d'encodage n'aura pas d'impact sur leur productivité opérationnelle », souligne déclare Nicolas Dubel-Jam, Directeur Commercial France, Benelux & Maghreb de TSC Printronix Auto ID. Printronix Auto ID propose également un kit de mise à niveau RFID pour transformer des modèles thermiques standard de sa gamme en imprimantes RFID. JLR

 
   
 

Outre le renouvellement de sa gamme d’imprimantes RFID, Printronix Auto ID propose également un kit de mise à niveau RFID.

Crédit photo Printronix
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Espagne
Saica Pack se dote d’un entrepôt automatisé à Séville

Souhaitant accroître ses capacités de stockage internes, l’industriel espagnol Saica Pack, spécialiste du packaging et de la transformation du carton ondulé, s’est fait construire un entrepôt automatisé sur son site de production de Séville. D’une hauteur de 30 m et développée en partenariat avec le spécialiste de l’automatisation intralogistique Ulma Handling Systems, cette infrastructure peut accueillir jusqu’à 7 000 palettes. Ces dernières sont prises en charge automatiquement par un réseau de convoyeurs et 4 transstockeurs, les transferts de produits finis de la zone de production vers la zone de stockage s’effectuant via des AGV. « Cette solution a permis d’accroître la productivité de notre site en optimisant l’espace de stockage, en fiabilisant les inventaires, en améliorant la qualité de la palettisation et en éliminant des process manuels », souligne Saica Pack. Une hausse de productivité qui va se poursuivre : le groupe cherche désormais à s’équiper d’une solution d’optimisation de chargement des camions. AD

 
   
  L’entrepôt automatisé grande hauteur peut accueillir jusqu’à 7 000 palettes.

Crédit photo : Saica Pack
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jl.rognon@info6tm.com

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
m.rabiller@info6tm.com

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 81 69 80 02 a.dias@info6tm.com
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
p.tesson@info6tm.com
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Tour Maine Montparnasse - Cedex 189 33, avenue du Maine 75015 PARIS
 
3 novembre 2020


novembre 2020

Lundi 02
au vendredi 6
Logistique (webinaires)
SAP Supply Chain & Industry 4.0 Experience Weeks

Mardi 10
Webinar Renault, McKinsey, Blue Yonder
Construire une supply chain résiliente en temps de crise
15h

Lundi 16
au vendredi 20
Logistique (webinaires)
Industrie 4.0, Production (webinaires)

Mardi 17
et mercredi 18
Smart Ports, piers of the future
Live streaming event
Logistics, sustainability, innovation, digitalization

Held by 7 of the main ports in the world

Lundi 23
au vendredi 27
Logistique (webinaires)
Industrie 4.0, Engineering & Gestion des Assets (webinaires)

Mardi 24
au jeudi 26
TRANSPORTS and LOGISTICS MEETINGS 2020
Cannes – Palais des Festivals et Congrés

Mardi 24
Le S&OP : facteur clé de l’optimisation du BFR en 2021
11H
Organisé par :

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien