Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3237
Rois de la Supply Chain 2021
C’est aujourd’hui que le Jury des Rois sélectionne les 8 finalistes

Cet après-midi, dix professionnels reconnus du management de la supply chain (voir liste ci-dessous) se réunissent pour passer au crible les 19 dossiers en lice pour la 15ème édition des ROIS de la Supply Chain. Pour cette édition forcément particulière vu le contexte sanitaire, la réunion de ce jury indépendant et impartial se fait pour la première fois en distanciel. Compte tenu de l’expérience acquise par chacun ces derniers mois en matière de réunion en ligne, cela ne devrait pas modifier l’esprit et la qualité des échanges et débats lors de cette étape cruciale de l’aventure des Rois de la Supply Chain 2021, qui doit désigner les huit équipes finalistes. Saluons cette année l’arrivée dans le jury de deux nouveaux directeurs Supply Chain, Grégory Debuchy (Ferrero France) et Florent Tronquit (Albéa). Voici la composition du jury des Rois de la Supply Chain 2021 :

Christian Boileau, ex-directeur Supply Chain de Rue du Commerce

Grégory Debuchy, directeur Supply Chain de Ferrero France

Alain Doudard, directeur Supply Chain Monde de Moët Hennessy

Didier Granger, président d’OEMServices et représentant de France Supply Chain (Aslog) à l’ELA

Hervé Le Gall, directeur Supply Chain de Krys Group

Clémentine Mermet des Granges, directrice Supply Chain Europe de Warner Music

Léna Quéau, SC transformation leader chez Air Liquide et secrétaire générale d’AfrSCM (ex-Fapics)

Bertrand Regnauld, directeur SC AgroMousquetaires et président du comité de pilotage de l’Agora du SCM

Béatrice Regnier, directrice Opérations & Projets Supply E-commerce chez Auchan

Florent Tronquit, directeur Supply Chain d’Albéa

Pour lire le résumé des 19 dossiers candidats, cliquez ici

 
   
  Crédit photo DR  
 
 
Immobilier logistique
Imperial Fashion annoncé pour janvier chez Barjane près d’Aix

Sur son parc Saint-Charles développé de longue date à Fuveau, près d’Aix-en-Provence, Barjane a réceptionné en octobre les 12 000 m² de la phase 2 du développement d’un entrepôt existant, réalisée par APRC. L’une de ces deux cellules a trouvé preneur : début janvier, la marque italienne Imperial Fashion investira les lieux pour en faire la base de sa logistique hexagonale, en transférant sur place les opérations jusque-là réalisées en région parisienne. Non seulement ce spécialiste du Made in Italy se rapproche du berceau de sa production, mais il disposera sur place de 6 000 m² pour accompagner la croissance de son activité en France, reposant sur quelque 1 500 boutiques multimarques qui distribuent ses articles (le groupe compte par ailleurs 160 boutiques en propre à l’échelle mondiale, pour distribuer au total les 7 M de pièces de sa production annuelle). Quant aux 450 m² attenants, une partie sera dédiée à son nouveau showroom. En pratique, la quasi-totalité de l’équipe logistique va s’installer en région PACA, le site devant accueillir une dizaine de collaborateurs pour la gestion de stock et ce volet showroom. On notera que cette transaction a bénéficié du concours de CBRE et de l’agence aixoise AB2E. En cohérence avec le fort engagement RSE du groupe Barjane, cette extension allie performance écologique du bâtiment, aménagée dans une démarche HQE, sachant que ce parc de 30 hectares bénéficie aussi d’une intégration paysagère soignée, notamment d’espaces verts « provençaux ». Et les nouvelles surfaces en toiture vont permettre d’accroître encore les installations photovoltaïques, pour atteindre un total de 4,4 MWc. Au fil des projets menés au fil de la décennie, le parc Saint-Charles aura généré plus de 500 emplois sur la zone, et des réserves foncières y sont encore disponibles, fait valoir Barjane. MR

 
   
 

C’est en janvier prochain que l’italien Imperial Fashion investira l’une des deux nouvelles cellules livrées en octobre sur le parc Saint-Charles de Barjane, près d’Aix-en-Provence.

Crédit photo APRC
 
 
 
Immobilier logistique
Deret vient compléter le Cosmetic Park Orléans d’Arefim

Après les Parfums Christian Dior l’an dernier, puis L’Oréal courant 2020, le groupe Deret est le 3ème acteur à rejoindre le Cosmetic Park développé par la foncière Arefim à Boigny-sur-Bionne, à côté d’Orléans. Local de l’étape (son siège est à Saran, à une demi-douzaine de km), le transporteur / logisticien prendra en location pour 9 ans ferme l’entrepôt de 28 000 m² dont le contractant GSE a lancé la construction en octobre (JLL ayant accompagné la transaction). Avec un occupant pour chacun des trois bâtiments logistiques prévus sur ce parc de 78 hectares, Arefim fait carton plein. Mais il s’agit aussi de réaliser le reste de ce programme mixte mené avec JBD Expertise (en AMO), qui prévoit de nombreux services tournés vers les occupants, et l’implantation d’une dizaine de PME/PMI (voir NL 3196). « Et nous avons veillé à ce que chacun des trois entrepôts dispose de capacités d’extension pour accompagner sur la durée les besoins des occupants, vu que le premier motif d’un départ tient souvent au fait que l’exploitant finit par se sentir à l’étroit », note Valéry Fenes, le directeur du développement d’Arefim. Le potentiel est conséquent sur le bâtiment qu’occupera Deret Logistique, qui pourra à terme atteindre 62 000 m². À ce stade, le logisticien entend dédier ce futur entrepôt à la logistique « d’un grand distributeur français de cosmétiques ». L’histoire ne dit pas s’il s’agit de Sephora, autre success story du tissu économique régional, avec lequel Deret entretient des liens d’autant plus étroits qu’il s’agit de son plus gros client. On notera que cela aurait du sens pour l’enseigne de s’implanter aux portes des deux fournisseurs majeurs qui l’ont précédé sur ce parc. MR

 
   
 

La construction de l’entrepôt de 28 000 m² destiné à Deret Logistique au sein du Cosmetic Park Orléans d’Arefim a été lancée en octobre.

Crédit photo A26GL
 
 
 
Stockage rayonnage
AR Racking équipe le nouveau site de Seifert Logistics Group

>Le spécialiste des systèmes de stockage industriels AR Racking a été sélectionné pour déployer une solution de rayonnage dans le nouveau centre logistique du transporteur/logisticien allemand Seifert Logistics Group à Hambach, en Moselle. Le logisticien est spécialisé dans les opérations de stockage, prémontage et séquençage dans le secteur automobile et sa nouvelle infrastructure comprendra à la fin de l’année deux entrepôts totalisant une surface de 41 000 m². Le premier est opérationnel depuis plusieurs mois et le second le sera à la fin 2020. Dans la première installation de 20 000 m², AR Racking a déployé un système de racks à palettes d’une capacité de 6 000 emplacements, sur 6 niveaux jusqu’à 10 mètres de hauteur. Dans la partie basse, d’une quarantaine de modules, l’équipementier a par ailleurs installé des systèmes de rayonnage dynamique pour petites pièces d’une capacité de 8 600 Eurobox. Dans le deuxième entrepôt, il est prévu d’installer un système de racks palettes d’une capacité de 4 000 emplacements. Depuis 2017, Seifert Logistics Group est prestataire de Mercedes-Benz à Hambach où le constructeur automobile exploitait une usine de fabrication de la Smart, mais le site est en passe d’être repris par le pétrochimiste Ineos (qui envisage d’y produire un 4X4). « Cela signifie pour nous que nous allons devoir adapter nos process et l’équipement de notre centre logistique à un nouveau client, souligne Luc Wanner, directeur général de Seifert Automotive Logistics. Tout particulièrement en des temps difficiles comme à l’époque actuelle, cela suppose de pouvoir compter sur des partenaires compétents en qui nous avons une confiance totale pour faire face à des changements importants. » A noter par ailleurs qu’Hambach sera le deuxième site le plus important de Seifert Logistics Group, parmi les quelque 50 sites que le groupe compte en Europe. AD

 
   
 

AR Racking a mis en œuvre des systèmes de racks à palettes dans le nouveau site de Seifert Logistics Group à Hambach (57).

Crédit photo AR Racking
 
 
 
Traçabilité
DB Schenker construit son suivi temps réel autour de Webfleet Solutions

Afin d’optimiser le suivi temps réel de ses opérations de transport et faciliter les échanges d’informations entre acteurs de la chaîne d’approvisionnement, le 3PL DB Schenker a fait de Webfleet Solutions son partenaire télématique de référence pour la gestion de ses données et de sa flotte. Via sa solution Saas de gestion de flotte Webfleet, celui-ci permet à des opérateurs de partager en temps réel des informations sur leurs expéditions par différents moyens de transport via des API ouvertes. « Au travers de notre partenariat, nous franchissons une étape importante sur la voie d’une plus grande connectivité des données, explique Florian Kemmerling, responsable de l’Internet des objets et solutions numériques globales chez DB Schenker. Nous pouvons constater chez DB Schenker que de nombreux transporteurs de fret utilisent déjà la télématique, mais la fiabilité et la qualité des informations transmises peuvent varier considérablement. Cela rend la mise en réseau des données plus difficile, en particulier dans le cas d’envois plus complexes, car la dimension de la livraison et les informations sur le plan de transport complet ne sont pas facilement accessibles. Or, l’industrie 4.0 nécessite la connectivité de toutes les parties concernées et les données en temps réel pour la position et le temps de trajet restant sont des facteurs clés pour optimiser davantage les chaînes d’approvisionnement. » DB Schenker compte 750 sites de stockage dans le monde et assure chaque année plus de 100 millions d’expéditions par la route en Europe. AD

 
   
 

DB Schenker assure tous les ans plus de 100 millions d’expéditions par la route en Europe.

Crédit photo DB Schenker
 
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Pays-Bas
Vanderlande automatise le nouveau site du distributeur/
grossiste Udea


Le spécialiste des solutions logistiques automatisées Vanderlande a déployé son système de stockage automatisé Adapto ainsi que des cobots exploitant sa technologie Smart Item Robotics (SIR) dans le centre de distribution omnicanal du groupe Udea, à Veghel, au sud des Pays-Bas (30 000 m²). Déployé sur une hauteur de 12 mètres, le système de stockage basé sur des navettes dotées de fonctions de tri et de séquencement intégrés prend en charge 10 000 références produits répartis sur trois zones de températures. La solution comprend un double niveau de stockage avec 8 sorties et 12 stations de picking. Les commandes des postes goods-to-person peuvent quant à elles être traitées au rythme de 120 000 articles par jour grâce aux cobots dotés de la technologie SIR. AD

 
   
  Le système de stockage automatisé Adapto et le cobot doté de la technologie Smart Item Robotics (SIR).

Crédit photo : Vanderlande
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jl.rognon@info6tm.com

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
m.rabiller@info6tm.com

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 81 69 80 02 a.dias@info6tm.com
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
p.tesson@info6tm.com
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Tour Maine Montparnasse - Cedex 189 33, avenue du Maine 75015 PARIS
 
20 novembre 2020


novembre 2020

Lundi 16
au vendredi 20
Logistique (webinaires)
Industrie 4.0, Production (webinaires)

Lundi 23
au vendredi 27
Logistique (webinaires)
Industrie 4.0, Engineering & Gestion des Assets (webinaires)

Mardi 24
Le S&OP : facteur clé de l’optimisation du BFR en 2021
11H
Organisé par :


décembre 2020

Mercredi 02
jeudi 3
Astrée MES Live
2 jours pour faire avancer votre projet MES
Témoignages industriels (Ferco et Saint-Mamet) - Ateliers experts - Rendez-vous connectés

Mardi 08
au mercredi 9
SCE Digital
En partenariat avec Supply Chain Magazine

Jeudi 10
Webinaire VISEO
La planification de la supply chain au service d'une entreprise plus résiliente
11H

Mardi 15
Webinaire Heineken
Heineken Supply Chain Planning : Accélération de la création de valeur dans un monde volatil
11H

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Spécial dossier AUTOMATISATION


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien