Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Mentions légales
Mars 2016

La distribution en Afrique subsaharienne :
un fort potentiel de développement

Avant-propos
• Bien que ralentie récemment par la baisse du prix des matières premières, l’émergence de la classe moyenne en Afrique subsaharienne se confirme et les projections témoignent d’un rythme de développement soutenu dans les prochaines années.
• Cette nouvelle base de consommateurs est particulièrement sensible aux marques, synonymes pour elle, de qualité et de sécurité. Plus particulièrement, elle espère, avec l’installation d’enseignes renommées, bénéficier d’une meilleure disponibilité des produits et de prix plus bas.
• Cependant, le développement de la distribution dans ces pays se heurte à plusieurs freins, notamment le faible niveau de développement des infrastructures et des moyens de paiement traditionnels peu répandus.
• Malgré les difficultés qui restent importantes, ce marché en devenir est source de convoitise et de nombreux acteurs tentent de se positionner.

Pour mieux cerner cette opportunité de développement, Sia Partners a conduit une étude portant sur la distribution (grande et spécialisée) dans 40 pays d’Afrique subsaharienne en vue :
- d’identifier les marchés les plus porteurs
- et de dresser un panorama des acteurs et de leurs stratégies respectives.

.Chargez le PDF de 10 pages - 2978 Ko

Décembre 2015

ETUDE EMPLOI
Les logisticiens très optimistes
sur leurs perspectives d’emploi

Comment les professionnels de la logistique perçoivent-ils le marché du travail ? Quels critères les motivent à opter pour une entreprise plutôt qu’une autre ? Quelles raisons les conduisent à quitter ou, au contraire, à rester fidèles à leur employeur ? Quelles sont les rémunérations observées à Paris et en régions ? Dans sa dernière enquête, Fed Supply fait le point sur le marché de l’emploi des métiers de la Supply Chain, de la logistique et du transport.

.Chargez le PDF de 2 pages - 213 Ko

Mai 2015

Sondage bp2r sur la logistique urbaine

Le cabinet bp2r, principal acteur du conseil en supply chain appliqué à la performance transport a interrogé un panel d’industriels et de distributeurs sur le thème de la logistique urbaine en France. Ce sondage, comportant 12 questions, a été mené du 21 avril au 11 mai 2015 auprès de 117 chargeurs. Les résultats donnent un éclairage sur la perception des donneurs d’ordres sur ce sujet. D’après les sondés, la principale problématique de la logistique urbaine est la congestion devant les coûts et les interdictions de rouler. Ils jugent que la France est plutôt en retard en Europe sur les solutions mises en place pour faciliter l’acheminement des marchandises en milieu urbain. Enfin, ils désignent à une large majorité les transporteurs comme leaders dans la recherche de solutions efficaces et pérennes. Le détail des réponses dans le document PDF joint.

.Chargez le PDF de 13 pages - 935 Ko

Septembre 2014

Livre blanc
Logiciels SCM : sont-ils à la hauteur des enjeux ?
Réalisé par Dominique Dupuis, Directrice de la Recherche, le CXP

INTRODUCTION – Dans un monde en mouvement, la chaîne logis- tique doit s’adapter et relever sans cesse de nouveaux challenges. Un grand nombre de facteurs sont pris en compte tant dans les décisions d’organisation logistique que de sa gestion opérationnelle : l’évolution des sources d’approvisionnement, la volatilité des marchés, l’évolution des modes de consommation et des exigences des consommateurs, l’évolution des règlementations, etc. Sur la base des solutions éprouvées qui sont disponibles sur le marché, les entreprises ont construit un système d’information considéré comme mature. Les solutions actuellement en place, répondent-elles aux besoins d’évolution qui se font jour et permettent-elles l’agilité requise ? Bref sont-elles à la hauteur des enjeux auxquelles les entreprises doivent faire face ? Ce document présente les résultats de l’enquête « Logiciels de Supply Chain Management : sont-ils à la hauteur des enjeux ? » menée en 2014 par le CXP et Supply Chain Magazine.

.Chargez le PDF de 32 pages - 1,6 Mo

Août 2014

Livre blanc
Comment appréhender l’acquisition et le déploiement
d’un logiciel TMS (Transport Management System) ?

Préambule – L’essence de ce document provient des échanges que nous avons pu avoir avec nos clients industriels et distributeurs ces derniers mois. Nous avons constaté qu’il s'étaient de plus en plus nombreux à réfléchir à l’opportunité de doter leur organisation supply chain de logiciels dédiés au pilotage de leurs flux de transport terrestres et overseas. En Europe, il est vrai que le taux d’équipement en outil de Transport Management System (TMS) est très inférieur à celui constaté chez les donneurs d’ordre de la zone Amérique du Nord. Ce document a pour ambition est d’apporter un éclairage court et simple à tous ceux qui commencent à s’intéresser au sujet des TMS. Yvan KELLER

.Chargez le PDF de 13 pages en anglais- 1,2 Mo

Octobre 2013

Enquête - Formations « Supply Chain » 2013
Synthèse d'une enquête réalisée
par la Practice Operations

Face à une montée en puissance du rôle de la fonction Supply Chain dans les organisations, Vinci Consulting s'est intéressé à l'état de l'art des formations en Supply Chain et aux attentes des principaux concernés, en réalisant une enquête, en partenariat avec Supply Chain Magazine.

170 acteurs de la Supply Chain en France, issus majoritairement des secteurs de l'Industrie, de la Distribution et de la Prestation logistique, et pour la majorité disposant de plus de 10 ans d'expérience professionnelle en Supply Chain, ont répondu au questionnaire.

Quel état des lieux nous dressent ces acteurs expérimentés ? Quelles attentes expriment-ils en termes de formation ? Sont-ils ouverts à de nouvelles méthodes de formation (elearning...) ? Sont les questions auxquelles l'enquête apporte des réponses et formule des perspectives.

.Chargez le PDF de 11 pages en anglais- 528 Ko
Janvier 2013

Supply Chain Barometer 2012
Insights on Supply Chain Agility
Fluctuating demand and market uncertainty:
How to meet the challenge?

  SOMMAIRE
Page 3 : A shift in supply chain paradigm
Page 5 : Demand and market uncertainty confirmed as a key challenge
Page 6 : Causes of fluctuations: usual suspects and growing concerns
Page 10 : Ability to deal with demand & market uncertainty
Page 13 : 7 Initiatives to improve Supply Chain Agility
Page 33 : About the survey
Competitive business landscape and ever-evolving customer demands are reshaping traditional supply chains. First, globalization is increasing complexity, extending supply chains' scope to leverage low-cost sourcing options, and to access emerging markets. The movement of manu- facturing facilities towards future key markets, and their reliance on new geographical clusters, creates a complex web of mutual dependencies, exposed to multiple risks. Furthermore, organizations are led to operate a broad range of supply chain models simultaneously, such as Make To Order, Make To Stock, Assemble to Order, etc.

.Chargez le PDF de 36 pages en anglais- 2 Mo

Transport(s) & industrie cinématographique
Auditeur : Gaël MINASSIAN
Le transport occupe une place transversale dans l'industrie cinématographique, présent dès l'amont (le tournage), pour s'étirer de la post-production à la distribution. Les films font l'objet de ventes et d'achats dans le cadre de grands rassemblements tels les festivals comme Cannes en France, Venise en Italie, Sundance aux Etats-Unis, etc. Pour exister, une production cinématographique doit voyager, être visible aux quatre coins du monde, être distribuée1. La plupart des Majors ainsi disposent d'antennes « régionales » chargées de la gestion de la fabrication des copies argentiques et numériques, des actions marketing ainsi que de la distribution des films sur l'ensemble du territoire et à l'exportation2. Les sociétés de transports3 interviennent pour leur part en amont et en aval en tant que transitaires. Ce sont elles qui s'occupent de l'acheminement des matériels, des copies d'exploitations du et vers le territoire français, du rapatriement des éléments vers les pays d'origine, de l'acheminement vers les festivals en France et à l'étranger, de la gestion des formalités douanières. Toutes les entreprises de transports de ce secteur proposent des offres globales - transports nationaux et internationaux ainsi que logistique et d'entreposage. La part du poste Régie/Défraiement /Transport représente en moyenne 9 à 10% des budgets d'un film (9,7% en 2009 selon le CNC). Ce rapport du CNC sur les coûts de production4, le transport est indexé avec les frais de régie et de décor le rendant toujours peu visible.

Le Cnam Chaine de Logistique, transport et tourisme
Projet Tuteuré / Licence Professionnelle Transport International
et Logistique Multimodale Sous la direction Mr. Olivier Marembaud


.
Chargez le PDF de 53 pages - 1,7 Mo

Septembre 2012

Etude EOL
Point marché logistique PACA (synthèse) 
Les informations clés du marché de l'immobilier
logistique Provence-Alpes-Côte d'Azur


Une dynamique de développement
Acteur majeur de l'immobilier d'entreprise, EOL loue, vend et fait construire des bâtiments industriels, logistiques, commerciaux et des bureaux.

Ses équipes expérimentées et réactives réalisent chaque année les opérations les plus significatives sur leurs secteurs respectifs.

EOL, a notamment conclu plusieurs opérations de plus de 50 000 m², qui demeurent à ce jour les plus importantes du marché.

Groupes internationaux ou PME nos clients bénéficient de notre retour d'expérience ils réalisent ainsi les opérations immobilières les plus pertinentes aux meilleures conditions, dans un environnement juridique sécurisé.

Laurent Sabatucci

.
Chargez le PDF de 13 pages - 2 Mo

Juin 2012

Logistique urbaine :
comment réduire les externalités négatives

Sommaire
1.Introduction
2.Le recours aux motorisations alternatives
3.La mutualisation en milieu urbain
4.Evaluation du coût des externalités négatives
Conclusion

Executive Summary
1/ La logistique urbaine : source de congestion et de pollution Le transport de marchandises en ville :
•Est réalisé à plus de 50% avec des véhicules légers
•Représente 15% des déplacements de véhicules
•Occupe jusqu'à 30% de la voirie en centre-ville : 80% des arrêts sont illicites
•Est à l'origine de : 70% des particules, 35% des oxydes d'azote (gaz nocifs), plus de 25% des émissions de gaz à effet de serre

2/ Des solutions pour diminuer l'impact du transport de marchandises
Le recours aux motorisations alternatives
- Thermiques à carburant alternatif (bio carburant, gaz naturel, GPL, ...)
- Hybrides
- Electriques
La mutualisation du transport sur des entrepôts implantés à proximité des zones urbaines
- Réduire les distances parcourues
- Diminuer le nombre de véhicules de livraison
- Optimiser le taux de remplissage des véhicules

Etude menée par Sia Conseil

.
Chargez le PDF de 32 pages - 2 Mo

Février 2012

Baromètre Supply Chain
Agilité et Robustesse


Les entreprises doivent faire face en permanence aux conséquences des petits et grands événements du quotidien, des ruptures et des chocs plus structurels qui bouleversent leur écosystème de façon durable. L'actualité économique et politique nous rappelle aussi que le rythme, l'ampleur, la complexité de ces changements s'amplifient de jour en jour. La fonction Supply Chain, devenue stratégique pour l'entreprise, est en première ligne. Mieux résister ou être le premier à pouvoir tirer profit des événements constituent des atouts majeurs dans la guerre économique.
Avec les fortes turbulences qui se sont manifestées depuis 2008, les thèmes de l'Agilité et de la Robustesse de la Supply Chain sont apparus particulièrement opportuns pour ce premier Baromètre Supply Chain. Quelles approches les entreprises ont-elles retenues face à un environnement mouvant et incertain ? Privilégient-elles l'Agilité ou la Robustesse ? Quels leviers mettent-elles en oeuvre ? Quelles tendances anticipent-elles ? Cette étude apporte aux décideurs un éclairage sur ces questions via la perception des acteurs de la Supply Chain.

Etude menée par :
Capgemini Consulting
En partenariat avec :
Centrale Paris, Essca et Supply Chain Magazine

.
Chargez le PDF de 16 pages - 1,2 Mo

Février 2012

En 2012, une tendance à la prudence
des recrutements


Paris, le 15 février 2012. Le cabinet de recrutement Hays publie la seconde édition de son étude de rémunération nationale, réalisée en partenariat avec Cadremploi. Cette étude, déclinée sur les 25 spécialisations métiers de Hays, montre que l'année 2012 sera caractérisée par une prudence plus prononcée des entreprises, tant en matière de rémunération que de recrutement. Moins de 70% des entreprises interrogées embaucheront de nouveaux collaborateurs en 2012, alors qu'elles étaient 83% en 2011.

FOCUS : Supply Chain, Achats & Logistique, Administration des Ventes

Les secteurs Achats & Logistique et Supply Chain devraient maintenir leur niveau de recrutement en 2012. En effet, l'ensemble de ces métiers conditionnent la performance des entreprises, qui leur accordent une importante croissante. Les rémunérations pratiquées seront stables par rapport à 2011, marquées par un développement des packages proposés aux candidats. Les Acheteurs projets et les Acheteurs hors production seront particulièrement recherchés. En Supply Chain, les besoins se font sentir sur l'ensemble des métiers de la chaîne d'approvisionnement. En Administration des ventes, les entreprises se montreront prudentes compte tenu de l'instabilité économique. Néanmoins, l'internationalisation des échanges amènera les recruteurs à développer de nouveaux postes à l'exportation. A noter, une plus grande flexibilité envers les candidats, puisque les entreprises se tournent désormais vers des profils juniors. Les politiques de rémunération seront globalement stables par rapport à 2011, avec une tendance à la hausse pour les jeunes salariés performants.

Etude réalisée par :
Hays Recruiting experts in Supply Chain

.
Chargez le PDF de 3 pages - 120 Ko

Avril 2011

Performances Supply Chain
et d'entreprise étroitement liées


Une étude menée conjointement par le cabinet de conseil en SCM européen TruEconomy Consulting et le MIT (Massaschussets Institute of Technology) a mis en évidence que les performances commerciales et financières des entreprises dépendent de celles de leur Supply Chain. Pour ce faire, ils ont interrogé 196 sociétés selon un questionnaire en trois volets : un destiné aux Directeurs Généraux, un pour les Directeurs Administratifs et Financiers et un s'adressant aux Cadres de la Supply Chain. Ils ont également distingué deux grandes catégories d'entreprises en fonction de leurs stratégies Supply Chain : celles axées sur la performance des coûts et celles qui misent sur la flexibilité de leur réponse. Après avoir déterminé les principales préoccupations des trois catégories de décideurs par type d'entreprise, l'étude a dégagé des tendances des 30 entreprises ayant les stratégies Supply Chain les plus performantes. Ainsi, les Supply Chains qui misent sur la flexibilité mettent l'accent sur leur capacité à répondre à la demande (via la différenciation retardée, des solutions informatiques de planification avancée, de la collaboration…). Tandis que la visibilité sur les opérations est décisive pour les Supply Chains orientées performance de coûts. L'étude détaille également les innovations engagées en matière de Supply Chain Management afin de quantifier le niveau de corrélation entre les préoccupations des cadres et la performance de la Supply Chain. CP

Etude réalisée par :
Massachusetts Institute of Technology
TruEconomy Consulting


.
Chargez le PDF en anglais de 20 pages - 2 Mo

Juillet 2010
Mutualisation du transport dans les filières,
produits frais et secs de l’Ouest-Cornouaille
Étude de faisabilité


Contexte. Situées à l’extrémité sud du Finistère, les entreprises de l’Ouest-Cornouaille supportent une implantation géographique extrêmement désavantageuse pour l’expédition des produits transformés et l’approvisionnement de certaines matières premières.
Dans cette région éloignée des marchés de consommation, le tissu économique est dominé par la pêche, l’agroalimentaire, l’artisanat et les activités de service.
L’activité portuaire approvisionne chaque jour la filière marée et de grandes conserveries telles que Chancerelle (Connétable), Cobreco (Arok) et Paulet (Petit Navire) à Douarnenez, Capitaine Cook à Plozevet, Kerbriant à Beuzec-Cap-Sizun, mais aussi des entreprises de transformation du poisson comme Furic Marée au Guilvinec, Makfroid à Douarnenez pour ne citer que les plus importantes. On y trouve également une tradition de conserverie de viande avec la production de pâté chez Hénaff à Pouldreuzic et Larzul à Plonéour-Lanvern. Ces entreprises centenaires ont diversifié leur production avec la charcuterie fraîche pour Hénaff et le développement de produits bio pour Larzul...

Etude réalisée par :
Thierry JOUENNE, Directeur associé, Supply Chain Masters
Fabrice GAYRAUD, Consultant, Supply Chain Masters
A la demande de :
Jos LE GALL, Président du SIOCA (Syndicat Intercommunautaire Ouest Cornouaille Aménagement)


.
Chargez le PDF de 59 pages - 3,7 Mo
Février 2009

GLOBAL SCM
EXCELLENCE STUDY
How Supply Chain Management can boots
compagny performance

Comment le SCM peut booster les performances d’une entreprise ?

De fin 2007 à mi 2008, le cabinet de conseil stratégique Roland Berger a mené, en partenariat avec les Universités de Stanford, WHU et ETH de Zurich, une étude sur l’Excellence en Supply Chain auprès de 284 sociétés industrielles d’Europe et des Etats Unis. Ils se sont appuyés pour se faire sur un questionnaire standard complété par des données financières publiées (Bloomberg). L’objectif principal de l’étude était d’analyser l’impact de l’adéquation de la stratégie Supply Chain sur la performance de l’entreprise. L’étude s’est focalisée pour ce faire sur les sociétés d’Europe de l’Ouest et des USA, de divers secteurs industriels, dont le chiffre d’affaires était supérieur à 1Md€. En terme de méthodologie, Roland Berger a d’abord segmenté ces entreprises en deux catégories : celles fabricants des produits standards (cycle de vie de plus de 24 mois, moins de 50 variantes erreur de prévision inférieure à 9% et fréquence de changement de commande extrêmement faible à faible) et celles fabricant des produits sur-mesure (moins de 24 mois de cycle de vie, plus de 50 variantes, une erreur de prévision supérieure à 10% et une fréquence de changement de commandes moyenne à extrêmement élevée). Puis les auteurs de l’étude ont défini deux catégories de Supply Chain : performantes (focalisées sur la minimisation des coûts de la Supply Chain, la rotation des stocks et le taux d’utilisation) et orientées clients (axées sur la fiabilité de livraison, le taux de service client, la fréquence de lancements de produits…). Par ailleurs, le ROA (Return on Assets) basé sur les immobilisations, les stocks, les coûts de Supply Chain et le niveau de service, est l’indicateur de mesure de la performance retenu. Sur la base de ces définitions, la bonne stratégie Supply Chain pour les fabricants de produits standards est la recherche de performance, et la bonne stratégie SC pour les fabricants de produits sur mesure est la recherche de la satisfaction client.
L’étude démontre que :
- les sociétés ayant une stratégie SC adaptée ont une performance plus élevée ;
- les niveaux de développement diffèrent d’un secteur/pays à l’autre ;
- les sociétés qui n’ont pas choisi la bonne stratégie Supply Chain ont de mauvaises priorités en termes de Supply Chain Design ;
- la prévision et la planification de la demande deviennent les leviers d’optimisation centraux. CP

Par
Michel Jacob, Partner, Roland Berger
Robert Ohmayer, Partner, Roland Berger


.
Chargez le PDF de 29 pages en anglais - 1,20 Mo

Février 2009

A RESEARCH INTO EUROPEAN
SUPPLY CHAIN 2008-2009

KEY TRENDS, CHALLENGES
AND OPPORTUNITIES
FOR SUPPLY CHAIN MANAGEMENT


Tendances, défis et opportunités à venir
pour le SCM en Europe

A quels défis et opportunités un Directeur des opérations sera-t-il confronté dans ses prises de décisions sur les opérations futures ? C’est pour les déterminer que le Massachussets Institute of Technology (MIT) et le cabinet de conseil TruEconomy ont mené une étude auprès de plus de 100 cadres situés pour deux tiers en Europe et un tiers aux Etats Unis. Cinq domaines sont apparus comme fondamentaux dans les changements futurs de la Supply Chain :
- la configuration de la Supply Chain (répondre à la demande de marché émergents, s’approvisionner auprès de fournisseurs dans ces marchés et recourir au transport multi modal sont vus comme les premiers moteurs de reconfiguration des Supply Chains) ;
- le risque de la Supply Chain (pour 70% des cadres interrogés, une vision globale de l’impact sur le Business des risques, comme des interruptions dans la Supply Chain par exemple, n’existe pas) ;
- le développement durable (vu comme une opportunité et comme un avantage concurrentiel à développer) ;
- les transitions produits (la capacité à introduire de nouveaux produits sur le marché est perçue comme essentielle pour être leader) ;
- l’intégration (une vision globale de la Supply Chain est déterminante, bien que non encore acquise par beaucoup). CP

Par
Drs. Jaap-Willem Bijsterbosch, Managing Director TruEconomy Consulting
Ir. Lars Leemhorst, Managing Director TruEconomy Consulting

.
Chargez le PDF de 12 pages en anglais - 788 Ko

Octobre 2008
Comment contribuer à la compétitivité
et au développement des PME
à l’aide des concepts de l’APICS ?

Résumé : La logistique est une arme stratégique influant directement sur les résultats financiers de l’entreprise. Son rôle consiste à piloter et coordonner la chaîne de l’offre en fonction des objectifs de service client aux meilleures conitions économiques et de développement durable. Bien comprise et déployée avec succès dans les grandes entreprises, cette fonction reste cependant méconnue et sous‐exploitée dans les PME. Spécialement conçu pour les entreprises de 20 à 250 salariés, le référentiel Supply Chain Master a pour objectif d’identifier les forces et faiblesses logistiques des PME et de renforcer ls maillons faibles. Il est à la fois un guide pédagogique intégrant les concepts fondamentaux de Supply Chain Management promus par l’APICS et une grille de maturité logistique tournée vers l’action. Sa mise en oeuvre est le point de départ de l’amélioration des performances des PME.
Mots clés : Logistique, chaîne intégrée, référentiel logistique, grille de maturité logistique, amélioration des performances, compétitivité et développement des PME.

Par Thierry Jouenne, CFPIM
Professeur associé au Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris
thierry.jouenne@cnam.fr

.
Chargez le PDF de 7 pages - 332 Ko
Juin 2008
FUTURE SUPPLY CHAIN 2016

Serving Consumers in a Sustainable Way
Foreword

What does the current focus on sustainability have to do with on-shelf availability and costs in the physical supply chain for consumer goods? The answer is “everything.”
Increasing political momentum around issues such as resource scarcity, climate change, security and new regulations brings to light critical challenges that our industry will face in the coming years. The 2007 Bali Treaty and other political initiatives are driving the industry to come up with breakthrough solutions. Such solutions require new thinking, new approaches and new collaboration on infrastructures.
Until now, the most important parameters for supply chain designs have been related to cost efficiency and on-shelf availability. As a result of the growing importance of these emerging issues, new factors are becoming increasingly critical, such as traffic congestion in urban areas, energy consumption, CO2 emissions and the permanent rise in transportation costs.
The big question is: What impact will these new parameters have on the design of future supply chains?
The ambition of this report is to provide relevant thinking, ideas and examples to help answer that question.
The breakthrough change presented in the report is based on the joint work of 24 companies in the retail and consumer packaged goods industry. All the elements of this change have been brought together into an integrated architecture for a future supply chain, aimed at a more sustainable broad-based solution for the industry.
The time to act is now, for the benefit of all.

Roland Dachs Vice President, Supply Chain Crown Europe
Xavier Derycke Directeur Flux Groupe Carrefour
Co-Chairmen, Global Commerce Initiative Future Supply Chain Work Team

GCI Global Commerce Initiative
Capgemini Consulting


.Chargez le PDF de 52 pages en anglais - 2,4 Mo

Juin 2008
FUTURE SUPPLY CHAIN 2016
Appendix

Serving Consumers in a Sustainable Way
Introduction

The report titled “Future Supply Chain 2016: Serving Consumers in a Sustainable Way,” published by the Global Commerce Initiative and Capgemini, provides an integrated model for a future supply chain that will be a more sustainable broad-based solution for the industry. The report offers a toolkit consisting of solution areas, leading practices, example supply chains and calculation models that will be needed to build the innovative future supply chain model, as well as the next steps to make it a reality.
Integrating the identified improvement solutions and collaboration concepts into a cohesive model will provide the future supply chain architecture necessary to bring new efficiency and cost reduction to the industry. The total impact of this supply chain redesign (even taking into account the usag of current transport and storage technology) could potentially reduce transport costs per pallet to the order of more than 30%, cut handling costs per pallet to the order of 20%, reduce lead time by 40% and lower CO2 emissions per pallet to the order of 25%, while also improving on-shelf availability. This does not include additional energy cost savings stemming from more efficient assets such as green buildings and fuel-efficient/aerodynamic and jumbo trucks.
These benefits and others are expected to be achievable when all the elements of the future supply chain are in place. The future supply chain is expected to provide clear benefits for our society, for the industry, for individual companies, and ultimately for consumers and shoppers.
This separate, freestanding Appendix contains further details of leading practices, example supply chains, calculation models, the integrated model and a glossary of terms and is designed to accompany the main report. The full report can be downloaded at www.gci-net.org and www.capgemini.com.

GCI Global Commerce Initiative
Capgemini Consulting


.Chargez le PDF de 24 pages en anglais - 1,4 Mo

Mai 2008
Observatoire
de la Supply Chain 2008
Supply Chain verte :

enjeux et maturité des entreprises


Livre blanc - 2e édition, avril 2008
L’Observatoire de la Supply Chain : le nouveau rendez-vous annuel
des décideurs de la Supply Chain


Oui à la Supply Chain verte mais pas à tout prix !
Ainsi pourrait-on résumer la vision des décideurs telle qu’elle s’est exprimée pour la deuxième édition de l’Observatoire de la Supply Chain.
Cet Observatoire a vocation à analyser les meilleures pratiques et les tendances de la Supply Chain, grâce aux regards croisés et complémentaires de chercheurs, de consultants et de journalistes spécialisés en Supply Chain et Stratégie.
Cette initiative est conduite BearingPoint, l’un des leaders mondiaux du conseil en management et technologie, ESCP-EAP, l’une des premières écoles de management dans le monde, et Supply Chain Magazine, média d’information professionnelle leader dans la Supply Chain. Au-delà des éléments quantitatifs recueillis lors des études, la démarche de l’Observatoire vise à élaborer un cadre de réflexion prospective et d’échanges autour des métiers de la Supply Chain.
Cette année, l’étude menée par l’Observatoire a démontré que les entreprises internationales portent un intérêt croissant pour la question environnementale, dans un contexte de prise de conscience généralisé tant au niveau national (Grenelle de l’environnement), qu’européen ou international (prix Nobel de la paix 2007 attribué à Al Gore). Face à des décideurs publics actifs dans la mise en place d’un système de réglementations adapté et face à des consommateurs de plus en sensibles à la préservation de leur planète, cette étude offre un panorama détaillé sur les pratiques et les leviers de motivations des entreprises sur la question environnementale.
A travers cette étude, BearingPoint, ESCP-EAP et Supply Chain Magazine espèrent contribuer à l’amélioration de la connaissance et de la maîtrise de la Supply Chain, levier économique majeur de la performance de l’entreprise.

Olivier Chatin Président France - Benelux - BearingPoint
Pascal Morand Directeur Général ESCP-EAP
Jean-Philippe Guillaume Directeur des rédactions Supply Chain Magazine

.Chargez le PDF de 56 pages- 2,9 Mo
Avril 2008
China’s Shifting
Competitive Equation

How Multinational Manufacturers
Must Respond


Booz / Allen / Hamilton
by Christoph BlissRonald Haddock
haddock_ronald@bah.com
By now, the world’s largest corporations have poured billions of dollars, yen, and euros into China in pursuit of two basic objectives. One has been to create a low-cost manufacturing platform that could make and export products to other markets. The second objective has been to create sales and distribution networks that can reach China’s 1.3 billion people, sometimes with products that are made in China but also with goods imported into the country. In the mind of far too many corporate strategists at headquarters, China should be treated much like any other emerging market.

But these old sourcing and sales models are coming under pressure, according to a study conducted by the American Chamber of Commerce (AmCham) in Shanghai and Booz Allen Hamilton. The “China Manufacturing Competitiveness 2007−2008” study, conducted for the first time in 2007 and planned annually thereafter, surveyed 66 manufacturers among the members of AmCham Shanghai’s Manufacturing Business Council (see “About the Survey”).

.Chargez le PDF en anglais , 12 pages - 480 Ko
Novembre 2007
ENQUETE NATIONALE
« La Logistique dans les PME-PMI
de l’agroalimentaire »
SYNTHESE DES RESULTATS


Edité par CNAM 2007
Chaire de Logistique, Transport, Tourisme – 16/11/2007


Introduction
Dans un contexte de mondialisation des échanges, d’accélération des flux, d’hyperconcurrence et de renouvellement rapide des produits, la logistique constitue un puissant levier de compétitivité. Or cette fonction stratégique n’a pas encore livré tout son potentiel dans les PME contrairement aux grands groupes qui ont accompli leur révolution logistique. Cependant, les petites et moyennes entreprises sont en pleine mutation. Les enjeux sont importants. Il en va de la survie et du développement des petites et moyennes industries en proie à l’asphyxie face aux exigences des marchés et à l’envolée des cours des matières premières et de l’énergie.
Faisant le lien entre l’offre et la demande, la logistique offre plusieurs leviers de croissance, de réduction des coûts et de mutualisation des ressources. Jusqu’alors méconnus par les PME, les leviers logistiques sont néanmoins promis à un bel avenir si tant est que les entreprises apprennent à les utiliser dans le cadre de stratégies globales Supply Chain. Dans cette perspective, la chaire de Logistique & Transport du CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) et l’ANIA (Association Nationale des Industries Alimentaires) avec le soutien de Generix Group et de Supply Chain Masters ont mené une vaste enquête nationale auprès de 1500 PME de l’Agroalimentaire entre le 4 juin et le 27 juillet 2007. Cette première initiative a consisté à recueillir l’état des lieux, les besoins et les attentes logistiques des petites et moyennes structures dans le but d’éclairer le Groupe de travail Logistique nouvellement créé à l’ANIA et de développer des axes de progrès jugés prioritaires.

.Chargez le PDF , 21 pages - 496 Ko
Avril 2007
..Delivering Traceability in the
..Pharmaceutical Supply Chain

..Edité par IBS
..Powerful software
..Passionate people

The distribution of counterfeit medicine is one of the pharmaceutical industry’s biggest threats. It is believed that 7% of all medicines world-wide are counterfeit. The figures become even more shocking on a regional basis, with 40% in South America and nearly 70% in West Africa. This is rapidly becoming far more of a health problem than it is an economical problem. Fortunately, companies like IBS are helping pharmaceutical companies tackle the problem and turn around a situation that could, left un-checked, end up being a global disaster.

Andre Grigjanis, Vice President IBS Pharma, IBS AB
16 January 2007

Contact IBS today:
info@ibspharma.com
www.ibspharma.com

.Chargez le PDF (en anglais), 4 pages - 192 Ko
Avril 2007
..Making the right decisions
..with SCOR

..Edité par IBS
..Powerful software
..Passionate people

In the relentless search for ever improving returns on investment and market competitiveness, some of the world’s biggest corporations are applying a model that is known as SCOR — the Supply-Chain Operations Reference model — to maximize supply chain efficiency. But simply gathering SCOR metrics information is one thing – how do you actually make this information available to allow optimal decision making for your business?

Bengt Jensfelt, Product Manager Business
Intelligence, IBS AB
16 January 2007

Contact IBS today:
info@ibs.net
www.ibs.net

.Chargez le PDF (en anglais), 5 pages - 232 Ko
Mars 2007
..Observatoire de la Supply Chain
..Sourcing dans les pays à bas coûts :
..“Quels impacts sur la performance
..et l’organisation
..de la Supply Chain ?”

..Edité par ESCP-EAP
..BearingPoint
..Supply Chain Magazine

Préface
Le sourcing dans les pays dits « à bas coûts » est devenu une orientation incontournable, voire « une mode » pour la plupart des entreprises. Néanmoins, les implications de cette évolution sur la gestion et la performance de la Supply Chain sont rarement anticipées et donc intégrées dans la décision d’origine. Les entreprises qui pratiquent déjà le sourcing dans les pays à bas coûts réalisent néanmoins, souvent a posteriori, que ces implications sont réelles et que leur non prise en compte risque de réduire significativement les bénéfices d’un tel sourcing. Plusieurs études ont été réalisées sur le sourcing dans les pays à bas coûts mais très peu de travaux, paradoxalement, se sont intéressés aux
conséquences de ce sourcing sur la Supply Chain, alors que cette fonction est impactée directement par ce type d’opérations.
BearingPoint en tant qu’acteur majeur du conseil, accompagnant depuis longtemps les grands groupes depuis la définition de leur stratégie Supply Chain jusqu'à la mise en oeuvre de leurs projets de transformation, et ESCP-EAP, en tant qu’expert de l’enseignement et de la recherche de haut niveau dans le domaine du management, ont donc naturellement décidé d’associer leurs compétences
complémentaires pour étudier précisément cette thématique qui renvoie à des questions très concrètes que se posent les entreprises.
Cette étude s’inscrit dans le cadre de l’Observatoire de la Supply Chain, lancé par BearingPoint, ESCP-EAP et Supply Chain Magazine dont la vocation est de réaliser de manière régulière les études portant sur la Supply Chain.
Cet Observatoire doit être un référentiel de réflexion pour les décideurs Supply Chain. Il vise à délivrer un contenu pertinent et de qualité, susceptible de contribuer à l’amélioration de la connaissance et de la maîtrise de la Supply Chain.

Auteurs
BearingPoint : Yvon DONVAL, Managing Director Supply Chain
ESCP-EAP : Valérie MOATTI, Professor ESCP-EAP Supply Chain Management and Strategy

.Chargez le PDF, 28 pages - 1,3 Mo

Décembre 2006
LA VOIE D’EAU,
UNE SOLUTION LOGISTIQUE
D’AVENIR
DANS L’ACHEMINEMENT
DES PRODUITS SIDÉRURGIQUES
ET DE LA FERRAILLE

Edité par Port Autonome de Paris
L’autre voie en Ile-de-France


Traditionnellement le domaine des grands trafics de pondéreux massifiés* (sidérurgie, charbon, BTP, céréales), la voie navigable se développe également grâce à de nouveaux trafics de conteneurs ou de déchet. Elle a connu une croissance de 40 % en 10 ans.

Cette performance est liée à un regain d’intérêt des pouvoirs publics et des industriels pour la voie d’eau qui constitue une solution alternative au tout routier et offre de nombreux avantages logistiques.

En 2005, les industries de la sidérurgie et de la ferraille ont généré 695 702 tonnes de trafics fluvial et fluviomaritime en Ile-de-France.
Grâce au développement des plates-formes multimodales, à l’amélioration des dessertes fluviales et au soutien du Port autonome de Paris, l’ensemble de la chaîne sidérurgique trouve sur les implantations portuaires des solutions logistiques complètes adaptées à leurs besoins d’acheminement.

Deux acteurs majeurs des secteurs sidérurgiques et de la ferraille ont restructuré leur logistique pour y intégrer le transport par voie d’eau. Les raisons qui les y ont incités, leurs approches et quelle part active prend le Port autonome de Paris dans ces actions seront développées dans ce dossier sous la forme de témoignages :
- Monsieur Yves MORIN, directeur commercial et financier du Port autonome de Paris, expose les missions du Port autonome de Paris en matière de développement fluvial ainsi que les enjeux des marchés de la filière métallurgique.
- Monsieur Fabien VANDAMME, directeur du groupe DUPUY spécialisé dans la récupération, le traitement et le recyclage de matériaux ferreux et non ferreux, détaille les raisons qui l’ont poussé à opter pour la voie d’eau, 4 ans après son installation.
- Monsieur Denys METAYER, directeur général de TMF Operating, opérateur de logistique industrielle dont les deux tiers de l’activité sont dominés par la sidérurgie, explique pourquoi il privilégie le multimodal pour le transport d’un million de ferraille par an.

* Marchandises pesant plus d’une tonne au mètre cube, transportées en vrac

.Chargez le PDF, 12 pages - 604 Ko

Décembre 2006
EUROPEAN PROPERTY
SUSTAINABILITY MATTERS


Edité par King Sturge,
Conseil international en immobilier

3e édition de l’étude
Property Sustainability Matters

King Sturge, conseil international en immobilier d’entreprise, vient de publier la 3ème édition de l’étude « Property Sustainability Matters » qui fait le point sur l’impact du changement climatique sur le secteur immobilier et sur l’état de la législation dans l’application des directives européennes au sein des états membres.
L’objectif de cette étude est de mettre l’accent sur les préoccupations des investisseurs, des promoteurs, des établissements financiers, des utilisateurs et des décideurs politiques en matière d’environnement afin de se préparer:
a- au changement climatique et à l’incertitude qui en découle. Le cyclone Katrina en 2005 et les inondations qui ont eu lieu en Europe en 2003 et 2006 sont des signes alarmants des changements à venir ;
b- à la hausse des primes d’assurance et des contentieux qui suivent la hausse des prix de l’énergie, ce qui devrait se poursuivre à moyen et long terme avec une incidence directe sur le coût de maintenance d’un immeuble ;
c- aux changements législatifs qui se confirment, même si l’action du législateur n’est pas toujours aussi rapide qu’elle le devrait ;
d- à la mise en place de nouvelles règles éthiques pour les entreprises – concept de Corporate Social Responsability (CSR)- qui devraient s’appliquer également à l’immobilier, comme le démontre notre étude.

L’impact de ces changements va se ressentir fortement sur le marché de l’investissement immobilier, le stock d’immeubles de Classe A va progressivement refléter ces problématiques.
L’étude se divise en 6 chapitres :
1- Une introduction générale présentant le contexte actuel et les différentes initiatives des entreprises pour répondre aux nouvelles contraintes environnementales ;
2- Présentation des directives européennes en matière d’environnement ayant une incidence directe sur le secteur immobilier (Performance Energétique des immeubles, Gestion des déchets électroménagers, Responsabilité environnementale)
3- Exemples de politiques énergétiques et environnementales et d’initiatives pratiquées dans les pays membres de l’Union Européenne ;
4- Présentation de nouveaux outils et méthodes d’évaluation des immeubles prenant en considération les critères environnementaux – Building Sustainability Assessment Tool –
5- Concept de Corporate Social Responsability
6- Cas Pratiques

Cette étude est disponible en version anglaise uniquement.

.Chargez le PDF, 5 pages - 252 Ko

Décembre 2006
LE MARCHÉ
DE LA MESSAGERIE EN FRANCE


Edité par King Sturge,
Conseil international en immobilier
Étude réalisée par le département
études et recherches,
sur le marché de la messagerie

Introduction
Maillon essentiel entre les chaînes de fabrication et de distribution des produits de toute nature, le secteur de la logistique a intégré depuis une dizaine d'années les changements profonds intervenus dans l'appareil productif et dans les pratiques de consommation, et ce dans un environnement très compétitif caractérisé par la mondialisation des échanges et la concertation des entreprises.
De nouvelles stratégies reposant sur le modéle de la « Supply Chain » ont ainsi été mises en place afin d'optimiser la gestion des flux de marchandises et leur acheminement vers le client final. Dans le même temps, le recours à la sous-traitance des gamme de services s'est étendu.
Le marché de la messagerie suit depuis plusieurs années une évolution parallèle à celle du secteur de la logistique et s'inscrit dans une chaîne de distribution en tant que prestation spécialisée dans le transport et l'acheminement de marchandises vers le client final.

.Chargez le PDF, 5 pages - 252 Ko
Juin 2006
X-Ray Vision for Your Supply Chain
Increased visibility can help you boost your top
and bottom lines.

Mark Hermans and Dmitry Kordysh

Wouldn’t it be great to have a crystal ball to help you manage your company?
What if you could see emerging market trends, customer demand patterns, and supply chain problems far in advance? You would generate more accurate forecasts, boost delivery performance, cut costs throughout your supply chain network, and realize more market opportunities. Supply chain masters such as Dell, Nokia, and Wal-Mart are creating their own crystal balls in order to increase visibility into their evolving supply and demand dynamics. By accessing the right information at the right level and at the right time, these crystal balls reduce uncertainty and variability— and the associated costs. Well-informed companies don’t need excessive “safety nets” in their supply chain configurations and management practices. They can fulfill customer orders with less inventory and better service. Moreover, they can respond to anticipated and unanticipated events more promptly, while minimizing the probability of the latter. Research shows that most companies can bene-
fit from increased visibility. A 2004 cross-industry study by AMR Research indicates that supply chains with the best visibility strongly outperform their peers in inventory investment, perfect order
fulfillment, cash-to-cash cycle time, and stockouts (Figure 1). For example, a five percent increase
in forecast accuracy drives a 10 percent improvement in perfect order fulfillment—an equation
that translates into higher earnings, better margins, and a higher return on assets. Clearly, visibility improvement can be an effective way of “seeing through” supply chain complexity and boosting business profitability. The challenge is getting the intended results without opening the floodgates of information.

PRTM Principal Mark Hermans at: mhermans@prtm.com or +1 202 625 7200
PRTM Director Dmitry Kordysh at: dkordysh@prtm.com or + 1 847 803 2600
View his profile at: http://www.prtm.com/experts/kordysh

.Chargez le PDF, 5 pages - 252 Ko
Juin 2006
A Leaner, Meaner Supply Chain
Design a simpler supply chain to realize your strategic goals.

Brad Householder and Ashok Rao

Is complexity impairing your supply chain? You may not see it happening, but over time, various
business activities—including globalization, restructuring, acquisitions, outsourcing, and new
product introductions—add complexity that can prevent your supply chain from adequately supporting your strategic goals. For many companies, fighting complexity is a losing battle. Although they periodically try to simplify their supply chain configuration and structure through such one-off
tactics as closing plants, rationalizing products, or changing suppliers, complexity continues to grow
and performance continues to lag. Some companies, however, are able to strip away accumulated complexity and maintain strategic focus in the face of a constantly changing business environment.How? By making supply chain design an integral part of the ongoing strategic planning process. In our experience, this means following three critical steps. First, develop a simple supply chain strategy; second, use analysis to design a supply chain configuration and structure that will support that strategy; and third, manage change with a simplification road map. This approach is not easy, but well worth the effort.More coordinated decision-making, optimal production locations, and predictable delivery performance are just some of the improvements you’ll see (Figure 1). As the sidebar describes, U.S. Gypsum is one company that has redesigned its supply chain successfully—yours can too.

View his profile at: http://www.prtm.com

.Chargez le PDF, 6 pages - 256 Ko
Mars 2006 - Agostar - Stef-TFE
LA RFID ET VOUS
Grand sondage Stef-TFE / BVA
sur les projets réels
des entreprises agroalimentaires
en matière de RFID
Octobre 2005
Depuis quelques temps, certains acteurs de la grande distribution et de l’agroalimentaire mènent des réflexion sur l’introduction de la technologie RFID dans leurs dispositifs logistiques.
L’institut BVA a été missionné par Stef-TFE pour mesurer l’impact, la perception et les attentes des logisticiens de la distribution et de l’industrie agroalimentaire concernant cette nouvelle technologie.
201 responsables de la logistique d’entreprises de 50 salariés et plus du secteur de l’agroalimentaire
ont été interrogés du 26 au 30 septembre 2005.
L’échantillon a été ensuite redressé afin d’obtenir des résultats représentatifs des entreprises de 50 salariés et plus du secteur de l’agroalimentaire.

.Chargez le PDF, 8 pages - 972 Ko
Mars 2006 - UPS
L’EUROPE BUSINESS
MONITOR D’UPS

QUINZIEME EDITION
Cette 15e édition de l’Europe Business Monitor d’UPS a été conduite auprès de 1 459 des plus importants dirigeants d’entreprises en Europe, interrogés sur différentes questions qui ont un impact sur le monde des affaires en Europe. Les communiqués ci-joints vous permettront de découvrir les mesures mises en place dans leurs entreprises pour favoriser l’ascension professionnelle des femmes, leurs préoccupations en matière d’environnement, leurs critères de sélection des fournisseurs ou encore leurs sources d’information privilégiées.
Si vous souhaitez en savoir davantage sur l’Europe Business Monitor d’UPS, n’hésitez pas à consulter le site : http://www.ebm.ups.com

.Chargez le PDF, 36 pages - 3 700 Ko
Microsoft Retail
LIVRE BLANC - RFID, mode d’emploi

Sommaire

3 - Préface
4 - Introduction
5 - Le marché de la RFID
9 - Comment perçoit-on la RFID en France ?
12 - RFID : des défis à relever
16 - RFID : bénéfices, facteurs
.......déclenchants et freins
19 - Les problématiques de confidentialité
20 - La RFID en pratique
23 - Microsoft et les standards RFID
26 - L’architecture RFID de Microsoft
27 - La stratégie partenaires

.Chargez le PDF, 36 pages - 440 Ko

Les résultats de l’étude annuelle de DTZ sur le
marché immobilier de la logistique en France

Pour se procurer l'étude complète,
contacter Magali Marton,
directeur de recherche chez DTZ
e-mail : magali.marton@dtzfr.com

Tarif préférentiel si vous vous recommandez
de SupplyChainMagazine.fr

. Chargez le PDF - 188Ko

2005 Third-Party Logistics
Results and Findings of the 10th Annual Study
Participants:
C. John Langley Jr., Ph.D., Georgia Institute of Technology ; Erik van Dort, Capgemini
Alec Ang, DHL ; Scott R. Sykes, SAP

Table of Contents
2 - Introduction and 10-Year Retrospective
4 - Study Objectives and Methodology
8 - Summary of Key Findings
10 - Logistics Outsourcing Practices
15 - 3PL Service Offerings and Capabilities
18 - Issues
24 - Customer Value Framework
27 - Technology Enablement
31 - Strategic Assessment
36 - Appendix: 3PL User Focus Groups and
Capgemini Accelerated Solutions
Environment (ASE) Meetings
38 - About the Participants
41 - Contact Information

Selon les résultats de la 10e édition de l’étude Capgemini, les clients attendent de leurs prestataires logistiques une collaboration et un support à un niveau plus stratégique pour les aider à réduire les coûts de leur Supply Chain.
La dernière livraison de l’étude Capgemini indique que les prestataires logistiques proposent une prestation tactique, alors que leurs clients attendent une collaboration beaucoup plus étroite et des offres de services plus stratégiques ; ce qui implique aujourd’hui une véritable transformation du métier de prestataire logistique.
Paris (9 janvier 2006)

Contact : patrick.groult@capgemini.com

. La présentation en français (PDF 304Ko)

. L'étude (1ère partie) en anglais (PDF 1Mo)

Quelle est la place de l’homme dans
une organisation logistique performante?

Synthèse de l'étude sur l'évolution des métiers de la manutention
,
commandée par le salon Manutention (du 7 au 10 mars 2006 à Paris Nord Villepinte)
Etude du Cabinet Gaultier & Associés
.

L'intérêt de cette synthèse est double :
- elle est enrichie par des chiffres du marché qui illustrent certaines idées
- elle aborde les principaux thèmes comme la formation, le recrutement, la mobilité professionnelle, la sécurité, leur image, l'implication des hommes vis-à-vis de leur entreprise et leur équipement.

. 5 pages en PDF
D’une logistique fragmentée
à la logistique systémique

Essai de cartographie du
« système logistique »
dans la chaîne de valeur

Thierry Jouenne,
professeur associé,
CNAM Paris
Travaux présentés le 17 octobre 2005

La logistique apparaît souvent comme une fonction fragmentée et diffuse, rassemblant des éléments hétéroclites aux relations imprécises et confuses, faute de liens clairs avec le monde complexe qui l’entoure.
En quête d’une image consolidée de la logistique moderne, cette recherche vise la valorisation de son potentiel stratégique dans la chaîne de valeur. L’orientation des travaux a consisté à (re)découvrir la logistique dans son environnement complexe à travers les activités et les relations qu’elle entretient avec les autres fonctions de l’entreprise et de la chaîne de valeur étendue.
Au terme d’une recherche bibliographique consistante, « un bon schéma valant mieux qu’un long discours », l’ensemble des concepts de la logistique a été traduit sous la forme originale d’une « carte interactive ».
Ce modèle unique, censé offrir une perception immédiate du « système logistique » dans la chaîne de valeur, est destiné à la fois au néophyte et au logisticien.
Il tente de réconcilier le fond et la forme de la logistique à travers une recherche de sens et de liens, selon les principes de la pensée systémique telle qu’elle est enseignée et appliquée au Laboratoire de recherche en « Logistique & Systèmes » au CNAM Paris.
Pour consulter la carte de la logistique et sa dérivée, la carte du SCM : http://www.logistique-systemique.net/FR/Carto_main.awp

. 16 pages en PDF (français/anglais)

The Effect of Supply Chain Disruptions
on Long-term Shareholder Value,
Profitability, and Share Price Volatility

Juin 2005

There is increased awareness and recognition among managers, consultants and academics that supply chain performance is increasingly important to business success. Firms are more dependent upon their supply chains networks to deliver value. In most industries supply chain performance has become a much more strategic and competitive issues as it directly affects a firm’s ability to generate revenue, manage cost, improve asset productivity, and enhance customer satisfaction.
e-mail:vinod.singhal@mgt.gatech.edu

. 65 pages en PDF (anglais)