Toute la lumière sur Prism, filiale 4PL du groupe Bolloré

"Nous avons créé Prism pour répondre aux besoins spécifiques de ses clients engagés dans la transformation de leur supply chain", a déclaré Olivier Boccara, vice-président chargé du développement chez Bolloré Transport & Logistics. La filiale est présentée comme un nouvel acteur "indépendant et neutre" de l’univers des 4PL, c’est-à-dire du pilotage externalisé de l’exécution supply chain, du suivi et de l’optimisation des flux complexes.

Bolloré Transport & Logistics a levé le voile hier sur sa filiale Prism, présentée comme un nouvel acteur "indépendant et neutre" de l’univers des 4PL, c’est-à-dire du pilotage externalisé de l’exécution supply chain, du suivi et de l’optimisation des flux complexes en s’appuyant sur le panel de transporteurs 3PL choisis avec ses clients. "Nous avons créé Prism pour répondre aux besoins spécifiques de ses clients engagés dans la transformation de leur supply chain, à l’heure de la digitalisation, de l’accélération du time to market, de l’optimisation des coûts et du respect de l’environnement", a déclaré Olivier Boccara, vice-président chargé du développement chez Bolloré Transport & Logistics.

65 personnes et 3 hubs régionaux

Rappelons que les fondamentaux de cette activité 4PL ont été mis en place à l’origine par Jean-Yves Gras, ancien vp exécutif SC et Logistique chez Bolloré Logistics devenu l’année dernière directeur général de Colissimo.

Avec un effectif actuel de 65 personnes (90 d’ici à la fin de l’année), la nouvelle entité s’appuie sur trois hubs régionaux répartis sur le Globe, à Mexico, Porto et  Kuala Lumpur (disponibilité 24 h/7 j), et un réseau de centres d’expertise en France (Toulouse et Puteaux) et en Suisse, à Genève. L’offre va au-delà du pilotage de l’exécution supply chain sur les activités transport, douane et trade compliance (pas au niveau logistique contractuelle).

Un budget transport cumulé de 150 M€

Prism propose également des prestations de conseil dans la transformation des flux et le ré-engineering de supply chain globale (5 ingénieurs dédiés) face aux enjeux d’achats transport, de résilience, de développement durable et de digitalisation, avec la capacité de mettre en œuvre et d’exécuter ses recommandations au travers d’un service 4PL, avec obligation de résultat. "Dès leur arrivée au sein de Prism, nos collaborateurs signent une charte de neutralité qui garantit l’étanchéité avec le reste des activités du groupe, notamment la commission de transport, et évite tout risque de conflit d’intérêt avec notre prestation de conseil, dont le seul objectif est d’optimiser les processus de nos clients", précise Alain Cohen, le DG de Prism.

La société gère un budget transport cumulé de 150 M€ (200 000 ordres de transports par an) et a déjà généré 2,5 M€ d’économies pour ses clients. Pour l’heure, ses secteurs de prédilection sont plus particulièrement Parfumerie et arômes, Aéronautique et Automotive, mais elle vient aussi de démarrer un nouveau contrat de pilotage des appros à l’échelle mondiale avec un "équipementier de téléphonie finlandais". 

> Lire l'intégralité de l'article sur www.supplychainmagazine.fr

Auteur

  • Jean-Luc Rognon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format