Distribution du livre

Une mutualisation à livre ouvert via Geodis

De nouvelles formes de mutualisation seront à inventer pour pousser plus loin l’optimisation des flux de marchandises et autres colis, et les émissions de gaz à effet de serre associées. Des exemples inspirants existent, à l’image de la formule adoptée pour la distribution du livre sur l’essentiel de l’Hexagone, dont un tiers transite par la plateforme Prisme de Geodis récemment transférée à Ris-Orangis, en Essonne.

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Auteur

  • Maxime Rabiller

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format