Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Prestataire
logistique
Denjean
Logistique
ouvre son
7
e site
à Pézenas
Ancré depuis 2001 en Midi-Pyrénées, le prestataire logistique implante son 7e entrepôt à Pézenas, en Languedoc-Roussillon, et couvre de ce fait toute la nouvelle région Occitanie. Opérationnelle depuis le début de l'année, cette plate-forme logistique de 16.000 m² est située entre Montpellier et Béziers et bénéficie d'un accès direct aux autoroutes A 9 et A75. Le site était jusque-là dédié à Intermarché, qui restera implanté sur place mais pour des activités différentes. Une autre enseigne de la grande distribution compte parmi les 1ers clients de cette nouvelle plateforme : Lidl, dont c'est la 1ère collaboration avec le logisticien. Mais ce dernier vise aussi une clientèle d'industriels ou de e-commerçants, pour des flux régionaux, nationaux, voire au-delà. L'opération marque un nouveau pas dans la stratégie de maillage territorial de Denjean Logistique, qui totalise désormais 140.000 m² d'entrepôts, et qui envisage déjà de nouveaux projets dans la région. Cette stratégie de croissance porte ses fruits : son CA a doublé en 4 ans, pour atteindre 15 M€ en 2016. Notons qu'en 2016, Denjean s'était notamment lancé dans la logistique sous température dirigée. MR
 
   
  Le site de 16.000 m² était jusque-là dédié à Intermarché ©Denjean Logistique  
 
 
 
Résultats
Encore une
belle année
pour Manhattan
Associates


Pour l'année 2016, Manhattan Associates enregistre une croissance de +8,7% de son CA à 604,6 MUS$, dont 85 M pour les revenus provenant de la vente de licences de ses progiciels (WMS, TMS, orchestrateur de commandes, logiciels de centres d'appels omnicanal, outils d'appros et solutions points de vente). Certes, l'éditeur américain avait fait encore mieux en 2015, avec une croissance de +13%, et le CA 2016 s'avère finalement légèrement inférieur à ce qu'il prévoyait il y a un an (entre 609 et 615 MUS$). « En dépit de la persistance du ralentissement économique mondial, nous avons considérablement renforcé notre leadership sur le marché. Nous sommes optimistes sur notre avenir et nous continuons à investir fortement dans le développement technologique de nos solutions de Supply Chain Commerce afin de continuer à augmenter encore notre part de marché en 2017 et au-delà » a déclaré son Pdg, Eddie Capel. Pour l'année 2017, Manhattan Associates semble néanmoins jouer la prudence, en tablant sur une croissance comprise entre 3 et 5% (entre 622 et 632 MUS$ de CA mondial). A noter enfin qu'au dernier trimestre 2006, Manhattan a signé des extensions de contrats avec de nombreux clients existants, au rang desquels figurent notamment Alloga, Avery Dennison, Cdiscount, Eram, ID Logistics, Leroy Merlin, ou encore UPS Supply Chain. JLR
Photo : Eddie Capel, le Pdg de Manhattan Associates ©JL.Rognon
 
 
Evénement
La livraison
à domicile,
enjeu
stratégique du
e-commerce
L'éditeur Descartes a organisé le 2 février aux Salons des Arts et Métiers, une demi-journée de conférence dédiée à la livraison à domicile. En ouverture Paul Simon-Thomas, DG Europe a présenté en quelques mots l'entreprise, pour laisser ensuite la parole à Michel Waterschoot : « pendant longtemps l'offre s'est axée sur l'optimisation des moyens, très peu sur la différenciation par le service », a déclaré le directeur commercial. « En effet, l'enjeu de la Livraison à Domicile (LAD) c'est bien d'apporter le bon service à la bonne personne », a précisé Fabien Esnoult, constatant par ailleurs la difficulté liée à la multiplicité des réponses à apporter : « chaque personne a des attentes différentes en fonction de ses gouts, de sa situation sociale, de son mode de vie... ». Pour Marion Rémy et Thomas Aygon d'Houra.fr, quelque-soit la promesse au client, l'important c'est le respect des engagements. « Pour l'internaute qui passe sa commande sur Internet, l'expérience de la livraison est particulièrement importante. D'où la nécessité d'avoir les bons outils et la bonne organisation pour le satisfaire », rappelle Marion Rémy tout en précisant que l'optimisation de tournées et le rafraichissement de l'information permettent désormais de palier les aléas et de déclencher des actions correctives. « Nous avons des livreurs-pompiers qui peuvent palier certains dysfonctionnements ou certains retards qui nous sont remontés par le biais de l'informatique ». JPG
 
   
  Paul Simon-Thomas  
   
  Michel Waterschoot  
   
  Fabien Esnoult  
 
 
 
Evénement
(suite)
Offrir un même
niveau
de service
en zone rurale
Pour Hélène Moumrikoff de Butagaz, les promesses au client ne sont pas réservées aux zones urbaines. « Nous devons apporter le même service en zone rurale. Cela passe nécessairement par de l'aide à la décision et du suivi en temps réel ». Dernier orateur à intervenir, Jérôme Dor, de Cogepart a souligné que la livraison au particulier s'est complexifié et est devenu un vrai métier. Elle exige une bonne connaissance du besoin des clients, une bonne base de données réactualisée en permanence, des moyens logistiques et informatiques performants. Mais si tous les témoignages s'accordent à reconnaître les difficultés qu'elle représente, tout laisse à penser que la livraison à domicile sera encore bien plus compliquée dans les années à venir : des clients de plus en plus exigeants et versatiles, une pression concurrentielle extrêmement forte, des délais toujours plus courts, des contraintes environnementales et réglementaires drastiques... Autant d'obstacles qui pourraient conduire les acteurs du marché à y renoncer. Et pourtant il n'en sera rien, car la livraison à domicile fait désormais partie intégrante du e-commerce, lequel continue de progresser. Elle continuera donc elle aussi sa croissance dans un contexte certes plus difficile, mais avec de nouveaux moyens : la digitalisation, les objets connectés, une connaissance plus fine du client avec le big data, des véhicules plus respectueux de l'environnement, des infrastructures plus adaptées... et sans doute beaucoup d'innovations dont la plupart restent encore à inventer. JPG
 
   
  Hélène Moumrikoff de Butagaz  
   
  La grande salle des Salons des Arts et Métiers  
 
Avant-première
SITL/
Intralogistics
2017
Inconso
partagera
son stand
avec Aberle
Cette année, le stand d'inconso sur la SITL (du 14 au 16 mars, Paris Porte de Versailles) mettra en avant les différentes facettes de l'offre inconso Logistics Suite, et en particulier la nouvelle application Cloud inconsoPOD (preuve de livraison). Les visiteurs pourront tester directement l'ergonomie de l'application sur une borne tactile. A noter également la présence sur son stand de représentants d Aberle GmbH, société sœur d'inconso AG au sein de la division Körber Logistics System. Aberle est un intégrateur spécialisé dans les projets d'automatisation et de modernisation des installations industrielles et logistiques.
A voir Hall 1 Stand K64

 
   
  Réalisation d'Aberle pour Schenker Deutschland AG
à Eching (Bavière)
 
 
 
 
Certification
FM Logistic,
TOP Employers
pour
la 2
e année
Cette année encore, FM Logistic s'est vu décerner la certification Top Employers. Ce label, remis chaque année par le Top Employers Institute, distingue les entreprises appliquant les critères les plus élevés en termes de politique Ressources Humaines. La certification Top Employer illustre l'implication de FM Logistic France qui développe l'apprentissage, la formation et la gestion de carrière de ses collaborateurs. C'est ainsi que l'entreprise a été récompensée pour l'excellence et la modernité de ses pratiques RH et managériales, sa culture d'entreprise et ses valeurs fortes. « FM Logistic France s'efforce sans cesse d'innover en matière de Ressources Humaines, notamment au travers du déploiement d'outils favorisant l'autonomie de ses collaborateurs, tels que le digital learning et le social learning. Entreprise socialement responsable, FM Logistic France mène depuis de nombreuses années des actions ciblées en faveur de l'emploi, une politique soutenue en faveur du handicap, de la diversité et de l'emploi des jeunes », indique l'entreprise dans un communiqué.
A noter que FM Logistic propose actuellement 750 emplois en CDI en France. JPG
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Espagne
ID Logistics
démarre 2017
du bon pied
Mustang, spécialiste de la confection de chaussures cherchait une pointure pour piloter sa logistique. C'est chose faite avec ID Logistics qui désormais va gérer pour son compte, une plate-forme de 17.000 m² à Massalavés (Valence). Le prestataire s'occupera de la réception, du stockage et de la préparation de toutes les commandes, y compris les services à valeur ajoutée de co-packing, ceci pour alimenter les différents canaux de distribution. Miguel Carrasco, directeur logistique de Mustang a déclaré : « Nous comptons sur ID Logistics pour nous accompagner dans cette phase importante de notre croissance et de développement à l'international ». De son côté, Javier Echenique, DG d'ID Logistics Espagne, se félicite de ce contrat qui positionne ID Logistics comme un acteur majeur en e-commerce et Fashion en Espagne. JPG  
 

Espagne
Madrid
fait appel à l'EU
pour financer
ses projets
transport
L'Espagne a soumis à l'Union Européenne une demande de financement pour 47 projets liés au transport. Cette requête a été présentée dans le cadre du projet européen Connecting Europe Facility (CEF) visant à faciliter la communication en Europe, le transport occupant une place prépondérante dans ce projet avec une enveloppe de 22,4 Md€ sur les 27,4 Md€ disponibles. Les dossiers devaient être déposés à l'UE avant le 7 février et favoriser le transport durable, l'accessibilité et l'interopérabilité entre les pays et les modes de transport, donc la multi-modalité, et garantir la continuité du programme Réseau Transeuropéen de Transport (RTE-T). Totalisant plus de 500 M€, la subvention européenne pouvant s'élevant à 44% du budget, les projets espagnols présentés sont de natures multiples : amélioration de la gestion du trafic aérien en rapport avec le SESAR (Single European Sky ATM Research), un autre projet européen, développement d'infrastructures de transport d'énergies alternatives (Hydrogène, GNL et électricité), réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc, amélioration de la sécurité du transport ferroviaire sur les lignes du nord-ouest et sur le corridor atlantique, autoroutes maritimes, systèmes de gestion et optimisation du transport multimodal, amélioration de la mobilité urbaine et systèmes intelligents destinés au transport routier et notamment à la communication entre les camions et les infrastructures.
L'Espagne, qui avait décroché 915 M€ en 2014, attend
avec qui impatience la décision de l'UE qui devrait arriver courant juillet. PM
 
 
Résultats
2016, année
noire pour
AP Moller
-4,844 Md$, c'est la baisse de revenus qu'a subit AP Moller Maersk en 2016. Le groupe clôture l'année avec un CA de 35,464 Md$ et une perte financière de 1,897 Md$, son résultat ajusté (hors événements exceptionnels) étant annoncé à 711 M$. Cette mauvaise performance est attribuée à la faible demande de fret de conteneurs observée sur le premier semestre, qui entrainé une chute des tarifs importante au S1 (suivie d'une légère reprise au T4), ainsi qu'à la faiblesse du marché Oil & Gas. Servant le secteur pétrolier, Maersk Drilling et Maersk Supply Service ont en effet enregistré respectivement 694 M$ et 1,2 Md$ de pertes en 2016, Maersk Tankers s'en sortant avec un petit bénéfice de 62 M$ et Maersk Oil avec 477 M$. Sur le marché des conteneurs, Maersk Line, qui a entamé le rachat de Hamburg Süd fin 2016, perd 376 M$ sur l'ensemble de l'année du fait de tarifs en baisse non compensés par la faible hausse des volumes. Côté portuaire, APM Terminals boucle l'exercice avec un gain de 438 M$ mais en deçà des attentes du groupe et impacté négativement par la consolidation du marché du fret maritime, la disparition du coréen Hanjin et le manque de dynamisme de l'Afrique. Bilan positif enfin pour le remorqueur Svitzer et le 3PL Damco qui déclarent un bénéfice respectif de 31 M$ et 91 M$. AP Moller conserve toutefois 11,8 Md$ de liquidités et poursuit sa politique de réduction des dépenses opérationnelles (-2,6 Md$ sur l'année écoulée). « 2016 a été une année difficile financièrement (...). Nous avons décidé de transformer AP Moller Maersk profondément à l'avenir. Dans les prochaines années, le groupe sera davantage focalisé pour le fret de conteneurs, la logistique et l'activité portuaire dans le but d'accroître nos revenus » indique Soren Skou, CEO d'AP Moller Maersk. PM  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Karine Dino
Attachée commerciale
Tél. 01 48 93 26 87
karine.dino@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
9 février 2017

MARS 2017

Mardi 14 au
Jeudi 16
Salon SITL
« Semaine
internationale
du transport
et de
la logistique »

Paris Porte de
Versailles
Pavillon 1



Jeudi 23

Séminaire
Supply Chain
Performance
DYNASYS
« S&OP / IBP / :
un levier
de création
de valeur pour
l’entreprise,
dans un
environnement
turbulent »

De 8h30 à 12h15
Hôtel d'Aubusson
Paris 6e

Jeudi 23 et
Vendredi 24
Formation
EURODECISION
« Comment
optimiser ses approvision-
nements pour
une meilleure
gestion
des stocks ?
»
Lieu :
Eurodecision
Versailles (78)