Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Plan de
transformation
Carrefour
va investir dans
le digital et la
Supply Chain

Le groupe Carrefour a présenté hier son plan de transformation « Carrefour 2022 », visant à faire de l'enseigne « le leader mondial de la transition alimentaire pour tous ». Ce vaste projet s'appuie essentiellement sur 4 piliers : le déploiement d'une organisation simplifiée et ouverte, la recherche de gains de productivité, la création d'un univers omnicanal de référence et la refonte de l'offre au service de la qualité alimentaire. Dans le cadre du volet « simplification », le distributeur prévoit la fermeture du siège « corporate » de Boulogne et renonce à la création d'un nouveau siège de 30.000 m² en Essonne. Un plan de départs volontaires est mis en œuvre pour réduire de 2.400 (sur 10.500) le nombre de salariés travaillant au siège. Notons que ce plan de transformation prévoit d'investir massivement dans le digital : 2 milliards 800 M€ sur 5 ans, soit 6 fois plus que les investissements actuels dans ce domaine. L'ambition étant de hisser l'entreprise au rang d'acteur majeur du e-commerce alimentaire, avec d'ici 2022, un CA annuel de 5 milliards et 20% de part de marché. Pour atteindre cet objectif d'importants moyens seront déployés en Supply Chain, notamment pour poursuivre et amplifier l'automatisation des plates-formes de préparation de commandes. La gestion du dernier kilomètre devrait également être améliorée avec un partenariat signé avec Stuart, filiale du groupe La Poste (voir ci-dessous). En matière de stratégie immobilière Carrefour devrait céder dans les prochaines années 500 M€ d'actifs non stratégiques. Par ailleurs le groupe prévoit de sortir 273 magasins ex-Dia de son périmètre. Un processus de recherche de repreneurs va être lancé. En l'absence de repreneurs les magasins seront fermés. JPG
 
 
 
 
Plan de
transformation
Carrefour et
La Poste
s'associent
dans la livraison
à domicile
Annoncé comme l'une des priorités du plan 2022, les groupes Carrefour et La Poste ont annoncé hier la signature d'un partenariat pour accélérer le développement, au niveau national, des services de livraison à domicile des courses alimentaires et non alimentaires. Après des expériences réussies à Paris et sa petite couronne, puis à Lyon, Bordeaux, Toulouse et Montpellier, les deux groupes vont déployer le service Carrefour Livraison Express dans 10 nouvelles villes en 2018 : Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Lille, Nancy, Nantes, Nice, Reims, Rennes et Strasbourg. Ce service de livraison de courses en 1 heure est opéré, depuis sa création en 2016, par Stuart, filiale du groupe La Poste spécialisée dans la course urbaine urgente. L'enseigne prévoit par ailleurs de lancer cette année un nouveau service de livraison des courses à domicile à partir des Drive Carrefour (hypermarchés et supermarchés). Ce service sera testé courant 2018 dans deux villes pilotes, la densité du maillage de La Poste et des magasins Carrefour constituant incontestablement un atout pour déployer par la suite ce type de service à l'échelle nationale. JPG  
 
Cabinets
de conseil
Eurogroup et
Newton Vaureal
font
pôle commun



C'est un rapprochement sous la bannière de l'excellence opérationnelle et de la Supply Chain qu'annoncent les cabinets Eurogroup Consulting et Newton Vaureal Consulting. Tous deux figuraient dans notre dernier panorama du conseil en SCM (voir SCMag n°2 ou lien PVAO), avec respectivement 40 et 14 consultants spécialisés. Le premier couvre bien d'autres créneaux du conseil en stratégie, management et organisation, tandis que le second revendique sa spécialisation, avec une expertise particulière en stratégie SC et en network design, ou en développement d'applicatifs métiers. L'ensemble de ces compétences et expertises sont mis en commun au sein d'un nouveau pôle d'une cinquantaine de consultants, managers et associés. L'ambition affichée est de doubler d'ici 3 ans l'activité liée à la transformation opérationnelle de leurs clients en intégrant la supply chain comme dimension-clé de la création de valeur. « Cette addition de nos forces s'inscrit dans notre mouvement stratégique, visant la complétude de l'offre à nos clients. Nos expertises sont complémentaires, notre vision du levier digital est partagée, nos cultures d'entreprise s'accordent harmonieusement », commente Gilles Bonnenfant, président d'Eurogroup Consulting. Son homologue de Newton Vaureal Consulting, Philippe-Pierre Dornier, fait quant à lui valoir leur volonté commune de construire « des propositions à forte valeur pour nos clients en dynamique de transformation et de rupture ». MR
Photos de haut en bas :
Gilles Bonnenfant, président d'Eurogroup Consulting
Philippe-Pierre Dornier, Président de Newton Vaureal Consulting
Feuilletez Supply Chain Magazine n° 2
de 118 pages

Consultez la rubrique Pour vos appels d'offres,
Cabinets de conseil

 
 
 
 
Pièces
de rechange
BDR Thermea
se fait construire
un centre
d'excellence à
Mertzwiller
La recherche de la performance du service aux clients en termes de réactivité, de fiabilité et de qualité a guidé le groupe néerlandais BDR Thermea France dans sa décision de lancer la construction de son nouveau Centre d'Excellence pour la gestion des pièces de rechange de ses marques commerciales Chappée, De Dietrich, Oertli, Serv'élite et Sofath (solutions de chauffage et d'eau chaude sanitaire). Situé à à Mertzwiller, dans le Bas-Rhin, le nouveau bâtiment de 6.600 m2 conçu par conçu par le cabinet néerlandais MTB représente un investissement de 5 M€. BDR Thermea France prévoit d'y regrouper l'ensemble des activités Pièces de Rechange des deux sites actuels, implantés à Reichshoffen (67) et à Villers-Cotterêts (02) et qui préparent en saison haute 1.600 et 400 commandes/jour respectivement. Le site de Mertzwiller, dont la livraison est prévue à la fin du premier semestre 2018, est conçu pour traiter 2.500 commandes/jour en saison haute, avec une gestion différenciée de la préparation de commande selon la rotation des produits : une zone de picking "supermarché" avec plus de 2.000 références à rotation forte et des racks destinés aux produits à rotation faible avec plus de 30.000 références. La promesse client est de garantir une livraison partout en France à J+1 pour toute commande passée avant 12 heures. BDR Thermea emploie 6.500 personnes dans le monde pour un CA de 1,7 Md€. En France, le groupe réalise un CA de 425 M€ et emploie 1.450 salariés. JLR  
   
 
Immobilier
logistique
2017,
la revanche
de la dorsale



C'est la meilleure performance de la décennie pour la demande placée en France, qui atteint 3.390.000 m² d'entrepôts commercialisés sur l'ensemble de l'année 2017, en hausse de 3%, selon les chiffres publiés par le cabinet de conseil JLL. Un marché boosté par les quelque 1.989.000 m² d'entrepôts XXL commercialisés au deuxième semestre 2017. En revanche, selon JLL, le phénomène de 2016 ne s'est pas reproduit : les 4 marchés principaux de la dorsale ont nettement repris l'ascendant sur les marchés secondaires avec plus de 65% des volumes commercialisés contre 47% en 2016. L'Ile-de-France est la région la plus attractive, avec 46 % des m² commercialisés devant la région lyonnaise (8% de la demande placée nationale), et les marchés marseillais (5,9%) et lillois (5,5%). A noter également que pour la deuxième année consécutive, le nombre de transactions XXL (supérieures à 40.000 m2) est considérable : 23 transactions signées, comme en 2016 ! Autre constat de JLL : la part des bâtiments mis en chantier pour répondre aux besoins des chargeurs représente 65% des m² commercialisés en 2017. « La recherche d'économie d'échelle au travers du XXL devrait se maintenir, voire même s'accentuer pendant les prochaines années. Ce sont ces recherches d'économie et d'agilité dans la mise en place de nouveaux modèles logistiques s'approchant toujours plus de l'optimum qui nous ont amenés à prendre la décision d'intégrer un service de conseil en Supply Chain il y a trois ans » rappelle Jean-Marie Guillet, Directeur Département Logistique France chez JLL. JLR
Photo : Jean-Marie Guillet, Directeur Département Logistique France chez JLL.
 
 
Formation
Quatre
nouveaux
cursus certifiés
pour se
préparer
à l'OEA
Le département formation
d'ED Editions, qui édite l'Encyclopédie Douanière, affiche à son catalogue quatre nouveaux programmes certifiants destinés à des profils Bac +2 ou avec 2 à 3 ans d'expérience en services douanes / gestion / achats / administration des ventes. Si le premier cursus, intitulé « Compétences en douane, manager » s'adresse à tout responsable douane en entreprise sans spécialisation spécifique (98 heures), les trois autres (105 heures) proposent une spécialisation : accises, Export Control (produits sensibles) et textile. « A l'issue d'un de ces cursus agréés, les opérateurs douane en entreprise sont réputés satisfaire au critère de compétence professionnelle requis par le Code des Douanes de l'Union en vue de l'obtention du statut OEA (Opérateur Economique Agréé) par leur entreprise », explique Barbara Accajou, Responsable Formation chez ED Éditions. Les formations, dont les programmes sont agréés par la Direction Nationale du Recrutement et de la Formation Professionnelle (DNRFP) de la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects, sont dispensées par des intervenants de l'éditeur de logiciels Conex (qui a racheté ED Editions en 2003) et des experts en poste, sur une période de 18 mois et sous la direction d'un tuteur. Le Pdg d'ED Editions, Bertrand Gruson, est le fils d'Alban Gruson, le fondateur de Conex. JLR
Photo : Bertrand Gruson, Pdg d'ED Editions,
et
Barbara Accajou, Responsable formation.
 
 
Nomination
Un nouveau DG
chez TSC
Auto ID
Technology
EMEA
Amine Soubai est depuis début janvier le nouveau Directeur général de TSC Auto ID Technology EMEA GmbH. Titulaire d'un Bachelor of Science (B. SC) en informatique de l'Université de sciences appliquées de Düsseldorf, Amine Soubai était depuis février 2016 Directeur EMEA de Printronix AutoID, société qu'il avait rejointe en 2011, en tant que Directeur commercial régional. Auparavant, il était Responsable des grands comptes européens chez Toshiba. Sa mission principale chez TSC sera d'unifier les activités commerciales et marketing de TSC et de Printronix Auto ID, l'ex-division Thermique/AIDC de Printronix rachetée par le constructeur taïwanais d'imprimantes TSC Auto ID Technology en 2016 (voir NL n°2159). JLR
Photo : Amine Soubai, TSC
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Belgique/
Maritime
Nouvelle année
record pour le
Port d'Anvers
2017 aura été une nouvelle année record pour le Port d'Anvers, sa cinquième d'affilé. A l'exception du vrac sec (minerais etc…) dont les volumes ont chuté de 3,7% (à 12,2 Mt), l'ensemble des indicateurs sont au vert pour le deuxième port européen : Les volumes s'établissent à 73,1 Mt pour le vrac liquide (+5,7%), 10,3 Mt pour le vrac conventionnel (+4,8%), et 5,1 Mt pour le trafic RoRo (+10,5%). 10.450.897 EVP ont par ailleurs été manutentionnées soit 129.969.409 t (+4,3%) de marchandises conteneurisées. L'activité a été particulièrement soutenue au dernier trimestre avec +7% d'EVP comparé au Q4 2016. Toutefois, les mois de mai, août et octobre ont enregistré des records absolus en matière de trafic, franchissant chacun la barre des 900.000 EVP. « Cette performance est le résultat combiné d'un climat économique favorable et du choix de alliances maritimes de faire escale à Anvers », selon Jacques Vandermeiren, CEO du Port d'Anvers qui anticipe un renouvellement de cette tendance durant les prochaines années. A noter que « seulement » 14.223 navires (-1,7%) y ont fait escale en 2017, la baisse de leur nombre étant compensée par la croissance des volumes transportés (+1,4%). PM  
   
   
 

Allemagne
K+N
est partenaire
officiel de
Deutsche Messe
jusqu'en 2027
Deutsche Messe, organisateur d'une centaine de salons dans le monde, dont l'incontournable CeMat, a prolongé son contrat avec Kuehne + Nagel jusqu'en 2027. Partenaire officiel depuis 1993, le prestataire suisse proposera désormais ses services directement pour le compte de Deutsche Messe et déploiera, dès cette année, un nouveau système d'organisation des livraisons. Comparable à un système de réservation des créneaux de livraison en entrepôt, celui-ci permettra d'étaler les livraisons de matériels, évitant ainsi un énorme (à l'échelle du CeMat) goulot d'étranglement aux heures de pointe. Flexible, ce système aura la capacité d'optimiser la grille horaire en direct après toute modification ou annulation et d'envoyer aux utilisateurs de la plate-forme leur éventuelle réaffectation en temps réel. Le Cemat 2018 se déroulera à Hanovre du 23 au 27 avril prochain. PM  
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Jean-Philippe Guillaume
Directeur des rédactions
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »

écrivez à la rédaction : jph.guillaume@scmag.fr
ou : jean-luc.rognon@scmag.fr
Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique
à l'ensemble de la communauté logistique.
 
Contacts, POUR FAIRE PARAÎTRE DE LA PUBLICITÉ
dans « Supply Chain Magazine » (sur le Web ou dans le mensuel papier)
 

Nathalie Bier
Directrice de clientèle
Tél. 01 43 76 64 53
nathalie.bier@scmag.fr

Audrey Zugmeyer
Directrice de la publicité
Tél : 01 41 79 56 21
audrey.zugmeyer@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
24 janvier 2018

MARS 2018

Mardi 20 au
vendredi 23
SITL
Europe 2018/ Intralogistics
Europe

Parc des
expositions
Paris Nord
Villepinte
Hall 6

AVRIL 2018

Jeudi 5

Soirée de Gala
de l'Agora du
Supply Chain
Management

Pavillon
d'Armenonville
Paris 16e


Lundi 23 au
vendredi 27

CeMAT 2018
Hanovre
Allemagne