Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Santé
KLS lance
une application
dédiée à la
sérialisation



Baptisée SerialPharm, la nouvelle application logicielle développée par l'éditeur de solutions supply chain KLS répond à l'évolution des exigences en matière d'identification unitaire des médicaments, liée à la directive européenne 2011/62/UE, dite « médicaments falsifiés ». A compter du 9 février 2019, au terme de deux années de période transitoire, cette sérialisation devra être assurée aussi bien à la source par les laboratoires que dans les opérations en pharmacie ou à l'hôpital, en apposant un code Datamatrix unique sur chaque boîte de médicaments soumis à prescription (à quelques exceptions près). L'enjeu est de mieux lutter contre la contrefaçon des produits et d'en sécuriser la supply chain. « Cette nouvelle règlementation bouleverse le monde de la pharmacie et ajoute de nouvelles tâches logistiques. Nous avons été sollicités à maintes reprises, et KLS Logistic a travaillé en étroite collaboration avec les utilisateurs finaux pour apporter une solution au plus proche des besoins et de la règlementation, précise Thomas Tschinschang, le directeur commercial de l'éditeur. Plusieurs options fonctionnelles existent autour du module : sans interface, avec interfaces (robot, GEF, autres), proposition de plusieurs périphériques de lecture (douchette, lecteur fixe, table automatique), sachant que SerialPharm est une application full web fonctionnant de manière autonome ou bien intégrée à nos logiciels WMS Hospilog, Pharmalog ou bien Pharmacare ». En pratique, chaque boîte doit être scannée à la réception, puis lors de sa remise au patient, l'application s'assurant qu'il n'y a pas de doublons et que le numéro de série est référencé dans le répertoire national d'authentification des médicaments NMVS (National Medicines Verification System), avant de désactiver ce processus de sécurité. Des KPI et tableaux de bord permettent aussi de suivre les lots reçus et leur date de péremption, ainsi que les commandes associées. Déployée sur différents sites pilotes, dont les Hospices Civils de Lyon, l'application SerialPharm a été certifiée le 18 septembre dernier par l'organisme France-MVO, en charge de la coordination et de la mise en œuvre du dispositif. KLS compte en étendre l'utilisation au sein des nombreux établissements hospitaliers déjà équipés de ses solutions. MR
Photo : Thomas Tschinschang, directeur commercial
de KLS Logistic
 
 
 
 
Jouets et
mobilier pour
enfants
Wesco
accélère
ses flux avec
les robots
de Scallog
Depuis quelques années, Wesco, créateur, fabricant et distributeur de jeux et matériel pour les enfants de 0 à 12 ans, connaît une forte croissance de son activité e-commerce, qui représente aujourd'hui un tiers de son chiffre d'affaires. Pour répondre aux fortes exigences de cette activité, ce fournisseur historique (en VPC) des collectivités et des professionnels de l'enfance a transformé son entrepôt logistique de Cerizay dans les Deux-Sèvres (entre Nantes et Poitiers) en y installant une zone de stockage robotisée comprenant 12.000 emplacements et 8 robots Boby de Scallog qui alimentent 2 stations de picking / réapprovisionnement. Parallèlement, la société vendéenne a optimisé ses processus logistiques sur son système de convoyeur à gares existant en installant le WMS Bext d'Infflux. « Notre activité logistique étant en pleine mutation avec l'e-commerce, nous recherchions avant tout une solution agile permettant d'accompagner notre développement » indique Bertrand Vigneron, Pdg de WESCO. Couplé au WMS Bext d'Infflux, le progiciel Scallog WCS permet d'optimise les commandes et le déplacement des étagères. Par ailleurs, les opérateurs, qui peuvent gérer jusqu'à 100 commandes en parallèle, sont guidés par le pointeur lumineux « Spot-to-Light » lors du prélèvement des produits, et par un système d'afficheurs lumineux de la société Pick To Light Systems pour savoir où déposer les articles. La nouvelle solution automatisée permet à Wesco d'expédier 3.000 à 5.000 colis par jour dans toute la France et plus de 50 pays. JLR  
   
 
 
 
Hauts-
de-France
Coup d'envoi
du parc
LogisterrA26,
près de
Béthune
Une cérémonie d'inauguration a marqué la semaine dernière la fin des premiers aménagements de la zone d'activité LogisterrA26, près de Béthune dans le Nord-Pas-de-Calais. Situé comme son nom l'indique en bordure de l'A26, et à 8 km de l'A21, ce nouveau parc de 55 hectares a été développé par la communauté de communes Béthune-Bruay, Artois-Lys Romane, qui a investi pas moins de 5,5 M€ dans cette première phase et qui espère la création de plus de 500 emplois sur place, essentiellement en logistique. Le site peut faire valoir la proximité de près de 80 millions de consommateurs dans un rayon de 300 km, ainsi que celle de plusieurs hubs existants : la plateforme multimodale Delta 3 à Dourges, la métropole lilloise, les ports de Dunkerque et Calais. Plus localement, le potentiel de LogisterrA26 repose aussi sur son étroite association avec le port de Béthune et le quai de Guarbecque. Le promoteur Linkcity Nord-Est, filiale de développement immobilier de Bouygues Bâtiment Nord-Est, a d'ores et déjà acquis pratiquement la moitié du parc, 24 hectares, dans l'optique d'implanter un centre européen de distribution de plus de 100.000 m². Dix autres hectares pourront accueillir deux unités de 20.000 m² ou une seule de 50.000 m², le reste étant plutôt destiné à de plus petites activités. Mais le premier client à ce stade est le transporteur express TWV, qui compte exploiter sur place un parking poids-lourds d'une centaine de places, avec des espaces associés de services à destination des chauffeurs, ainsi que des capacités de stockage et de cross-docking en lien avec ses propres opérations. MR
Photo : @ACHpho
 
   
 
 
 
Rail-route
Geodis parie
sur le
multimodal
entre l'Espagne
et l'Allemagne
Le prestataire Geodis a lancé depuis février un nouveau service rail-route entre la frontière franco-espagnole, à Hendaye, et la frontière franco-allemande, à Metz. Destiné aux entreprises qui importent ou exportent des marchandises entre la péninsule ibérique et le Nord de la France, l'Allemagne, le Benelux ou encore l'Europe de l'Est, il est associé à une desserte locale porte à porte et est utilisé chaque semaine depuis cet été à raison de 5 à 6 trains par semaine. Le service en porte à porte opéré par Geodis inclut du cross-docking dans ses entrepôts, situés à chaque extrémité de la ligne, ainsi que le transport des marchandises jusqu'aux destinations finales via sa flotte de camions. Les chargeurs peuvent en outre localiser les marchandises via un système de suivi des wagons et bénéficient d'une garantie de service en cas d'incident en s'appuyant sur la flotte de 3.800 camions que gère Geodis.
« Ce nouveau service multimodal retirera des routes jusqu'à 11.500 camions par an », estime Olivier Royer, directeur général du métier Road Transport de Geodis. A terme, il intégrera également un arrêt intermédiaire en région parisienne, au niveau de la plateforme logistique de Geodis basée à Bonneuil-sur-Marne (94). AD
 
   
 
 
 
APS
OMP Plus
obtient
la certification
DDMRP
du Demand
Driven
Institute
OM Partners a obtenu pour son outil OMP Plus la conformité DDMRP de la part du Demand Driven Institute (DDI). La planification multi-échelon DDMRP (Demand Driven Material Requirements Planning) est une des méthodes, parmi d'autres, proposées par l'APS (Advanced Planning & Scheduling System) de l'éditeur belge, qui a investi pour cela dans des formations DDMRP et dans les services de professionnels certifiés DDMRP. Par ailleurs, OM Partners finance actuellement un projet de recherche en rapport avec le DDMRP au MIT (Massachusetts Institute of Technology). OMP Plus est utilisé dans les processus de prévision et de planification de nombreuses entreprises industrielles dans le monde notamment dans les secteurs du métal, du plastique, des revêtements de sol, du papier et des emballages, de la chimie, de la pharma, de l'alimentation et des boissons, et des PGC. JLR  
 
 
 
Nomination
Marc Terrel
nommé
directeur du
développement
de Quartus
Logistique

Quartus Logistique a annoncé la nomination de Marc Terrel au poste de directeur du développement. Sa mission sera notamment d'imaginer et d'identifier en amont des solutions foncières permettant des montages d'opérations sur l'ensemble de l'Hexagone, les plus sécurisés possibles et les plus faciles à mettre en oeuvre. « Alors que le développement de plates-formes logistiques s'opère dans un contexte et un environnement règlementaire et administratif de plus en plus contraignants, la grande expérience de Marc Terrel en matière de promotion de parcs d'activités et logistique est un véritable atout pour Quartus Logistique » a déclaré Franck Dondainas, le pdg du Groupe Quartus. Agé de 56 ans, diplômé d'une Maîtrise de Gestion du Commerce International et d'une Maîtrise de Langues étrangères appliquées, Marc Terrel est entré chez BNP Real Estate en 1986 en tant que conseil en immobilier d'entreprise puis directeur associé dans l'activité Logistique. En 2006, il avait rejoint GEMFI (Groupe GICRAM) en tant que directeur du Développement. JLR
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Chine
Marine Harvest
muscle sa
Supply Chain
avec Alibaba
Le groupe norvégien spécialiste du saumon, Marine Harvest, a signé un protocole d'accord avec la plate-forme de livraison de produits frais Win-Chain appartenant au groupe chinois Alibaba. L'objectif ? Créer « la Supply Chain la plus efficace dédie à la distribution de saumon en Chine ». Les deux partenaires souhaitent collaborer pour optimiser la Supply Chain, depuis les fermes d'élevage jusqu'aux consommateurs, en améliorant l'efficacité des processus logistiques et en diminuant les coûts. Marine Harvest prévoit l'ouverture d'une usine à Shanghai. Ce rapprochement s'opère dans un contexte d'augmentation du pouvoir d'achat des consommateurs chinois qui aspirent à consommer davantage de produits importés. Les fruits de mer provenant du Canada, de Norvège ou de Nouvelle-Zélande ont particulièrement le vent en poupe. JF  
   
  De gauche à droite : Ole-Eirik Lerøy, Président de Marine Harvest, Harald V, Roi de Norvège, et Jack Ma, Président du Groupe Alibaba, lors de la signature du partenariat » ©Alibaba  
 

Singapour
Lazada propose
désormais du
click-&-collect
via le réseau
7-Eleven
Les clients singapouriens du site Lazada (le numéro
un du e-commerce en Asie du sud-est, filiale du groupe chinois Alibaba) pourront d'ici la fin de l'année retirer leurs colis dans les 350 magasins 7-Eleven situés dans la cité-État. Ce service de livraison, assuré par le logisticien expert du dernier kilomètre Ninja Van, est proposé gratuitement pour des colis pesant moins de 5 kg avec des dimensions combinées inférieures à 80 cm.
Il est déjà disponible depuis quelques jours dans 159
7-Eleven. Cette solution permettra de réduire les tentatives
de livraisons infructueuses (à domicile) liées à l'absence
du destinataire. JF
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias
Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 01 80 91 56 30
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, adressez un e-mail à : abonnement@scmag.fr  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
23 octobre 2018

NOVEMBRE 2018

Vendredi
9
Matinée ORACLE
« Le TMS
au coeur de la
Supply Chain
digitale »

Partenaires :
Deloitte et
SCMagazine
Avec la participation
du Groupe SEB
De 8h30 à 11h30
Hôtel de Sers
Paris 8e

NOVEMBRE 2018

Mardi 13
Séminaire APTOS
Thinking Retail
Forum Paris
« Réconcilier
la Demande,
la Planification
et la Créativité »

De 9h à 14h
Hôtel de Sers
Paris 8e

NOVEMBRE 2018

Mardi 27
CITWELL
Table ronde agroalimentaire
avec HM CLAUSE,
JACQUET BROSSARD,
LESIEUR et
MALTEUROP
« Filières
agroalimentaires :
quels enjeux
Supply Chain
et opportunités
pour demain ? »

De 8h30 à 11h30
Hub Lab,
Paris 8e



DÉCEMBRE 2018

Du mardi 5
au vendredi 7
Salon SIMI
« Le rendez-vous
de l'immobilier
d'entreprise »

Palais de Congrès
Porte Maillot
Paris 16-17e


Mardi 11 et
Mercredi 12
SUPPLY CHAIN
EVENT
Salon/Expo
+ Congrès
+ RDV Business...
« Vers une
Supply Chain
digitale et
collaborative »

Partenaire :
Supply Chain
Magazine
Paris Porte
de Versailles
Pavillon 5.1