Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2965
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook

Les principales infos de l'été

Que demander de plus pour cette journée, synonyme de rentrée pour beaucoup d’entre nous ? Non seulement le temps est radieux sur une large partie de l’Hexagone mais en plus, vous retrouvez dès aujourd’hui votre Newsletter quotidienne Supply Chain Magazine ! Durant cette semaine, vous pourrez y lire  un florilège des principales infos de l’été dans le monde de la Supply Chain. Bonne lecture et bonne rentrée.
Jean-Luc Rognon


 
 
Textile
Un Fashion Pact signé par 32 acteurs pour sauvegarder la planète

Vendredi 23 août, à la veille du G7, 32 entreprises mondiales du secteur de la mode et du textile ont signé à l’Elysée un accord historique, le « Fashion Pact », les engageant de manière non contraignante à poursuivre des objectifs concrets et communs sur le climat, la biodiversité et les océans. L’initiative revient au Président Emmanuel Macron, qui avait confié en avril dernier à François-Henri Pinault (Pdg de Kering), la mission de mobiliser le secteur autour d’engagements pour réduire l’impact environnemental de leur secteur. Ce «Fashion Pact », qui devait être présenté aux chefs d’Etat lors du G7 de Biarritz, prend acte qu’il ne reste que 11 ans pour enrayer « un changement irréversible du climat ». Parmi la série d’initiatives concrètes figurent par exemple la suppression progressive des plastiques à usage unique et la création et la mise en œuvre d’un plan d’action permettant d’atteindre l’objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre à horizon 2050 afin de maintenir le réchauffement climatique sous le seuil de 1,5°C d’ici à 2100. Voici la liste par ordre alphabétique des 32 signataires : Adidas, Bestseller, Burberry, Capri Holdings Limited, Carrefour, Chanel, Ermenegildo Zegna, Everybody & Everyone, Fashion3, Fung Group, Galeries Lafayette, Gap Inc., Giorgio Armani, H&M Group, Hermes, Inditex, Karl Lagerfeld, Kering, La Redoute, Matchesfashion.Com, Moncler, Nike, Nordstrom, Prada, Puma, PVH Corp., Ralph Lauren, Ruyi, Salvatore Ferragamo, Selfridges Group, Stella Mccartney et Tapestry. JLR


 
 
Prestataires logistiques
Le processus d’intégration de Panalpina dans DSV est lancé



Jens Bjørn Andersen, le Pdg du groupe DSV Panalpina A/S

DSV a annoncé le 19 août la finalisation de son opération de rachat de Panalpina (14 500 employés dans 70 pays), à l’issue d’une offre publique d’échange de toutes les actions de son concurrent suisse. La valeur d'entreprise de la transaction (qui tient compte de la valeur des actions mais aussi des dettes) est estimée entre 4,7 et 5 Mds €. « La conclusion de cet accord marque le début du processus d'intégration, au cours duquel nous nous efforcerons de fournir le haut niveau de service que nos clients connaissent et sur lequel ils comptent » a déclaré Jens Bjørn Andersen, le Pdg du groupe DSV A/S, qui change sa dénomination sociale en DSV Panalpina A/S (même si toutes les filiales et les activités opérationnelles seront regroupées sous le nom et la marque DSV). Le groupe danois de transport et logistique prévoit ainsi de réaliser des synergies de coûts annuelles d'environ 300 M€ (2,2 milliards de couronnes danoises), sur une période qui devrait durer deux à trois an, du fait de la consolidation des opérations, des installations logistiques, de l'administration et de l'infrastructure informatique. Le nouvel ensemble réalise un CA pro forma d'environ 118 milliards DKK (15,8 M€) et un effectif de 60 000 employés dans 90 pays. JLR

 
 
Immobilier logistique
Barjane lance la construction d’un nouveau site logistique près de Paris

Le groupe d’immobilier logistique Barjane a lancé la construction d’un bâtiment logistique de 37 000 m² au sein du Parc d’activités de la Butte aux Bergers, sur la commune de Louvres à 20 km au nord est de Paris. Conçu et dessiné par l’agence l’Agence Franc, avec 2 cellules de 12 000 m² et 2 cellules de 6 000 m², ce bâtiment hébergera les activités logistiques de l’enseigne de prêt-à-porter féminin Ba&sh et celles du prestataire logistique SeD Supply Chain Solutions. La marque textile, qui exploite à ce jour un entrepôt à Aulnay-sous-Bois, non loin de Louvres, y occupera 12 000 m² avec mezzanines en structure métallique ainsi que 750 m² de bureaux vers le mois de mars 2020. Quant au logisticien, il y exploitera courant juin une cellule de 12 000 m2 et s’installera plus tard dans les 2 dernières cellules de 6 000 m². Le 3PL souhaitait pouvoir disposer en région Ile-de-France d’un site logistique de nouvelle génération du type de celui qu’il occupe depuis peu sur la plateforme multimodale Delta 3 de Dourges (voir NL n°2951). A l’instar de ce dernier, le nouveau site logistique affichera une hauteur de 12 m, ce qui pourra représenter pour les clients du logisticien une réduction mécanique de 20 % de leurs coûts de stockage à la palette. Le site disposera en outre des dernières innovations en matière d’énergies renouvelables, réduction des coûts de maintenance et optimisation des consommations, visant une double certification ISO 14001 et HQE. Autant d’arguments qui ont joué dans le choix de Ba&sh. « La haute performance environnementale du bâtiment et la continuité sociale entre nos deux entrepôts ont été des éléments cruciaux de notre choix, souligne Pierre-Arnaud Grenade, Pdg de Ba&sh. Notre nouvelle plateforme permettra d’assurer et d’optimiser les réponses à nos besoins logistiques mondiaux de multicanaux et entrera progressivement en activité entre février et avril 2020. » L’enseigne textile totalise aujourd’hui plus de 200 points de vente dans 15 pays. AD


 
   
 

Les travaux de la future plateforme logistique de Barjane à Louvres viennent tout juste de débuter et ils été confiés à la société OpenBox Co Design & Build. Barjane a travaillé sur ce dossier en partenariat avec les sociétés Data Immo et AD Log.

Crédit photo Ecolapse + Agence Franc
 
 
Immobilier logistique
Un 1er semestre contrasté selon JLL

Dans son dernier bilan du marché locatif français des entrepôts de plus de 10 000 m², le spécialiste en immobilier d’entreprises JLL constate deux périodes totalement distinctes au fil du 1er semestre. S’il s’est conclu avec 1,35 M de m² d’entrepôt placés (+3 % vs. 2018), la demande placée a atteint 846 000 m² au 1er trimestre, soit le meilleur début d’année de ces derniers exercices, et seulement 500 000 m² au 2ème (une vingtaine de transactions). « On constate que malgré l’absence de très grandes signatures, les surfaces les plus plébiscitées se situent au-delà des 20 000 m² », souligne Jean-Marie Guillet, directeur logistique chez JLL France. La part des signatures pour des entrepôts de taille moyenne (10 000 à 20 000 m²) s’est ainsi établie à 44 % sur la période, contre 57 % en moyenne depuis 2010. Pour autant, sur le segment des transactions XXL (> 40 000 m²), seulement trois opérations ont été enregistrées au 2ème trimestre, la plus importante étant à l’actif du distributeur de pneus en ligne allemand Delticom, avec son futur entrepôt de 62 700 m² proche de la frontière franco-allemande, à Ensisheim. Les deux autres impliquent des distributeurs : Action à Verrières-en-Anjou (56 000 m²) et Gifi au Mans (50 000 m²). Côté répartition géographique des opérations, il y a eu équilibrage entre les marchés de la dorsale et les marchés secondaire (51 % / 49 %). AD


 
 
Gestion de stocks
Celio plus efficient grâce à la RFID

La plateforme logicielle RFID !D Cloud de la société Nedap associée aux lecteurs et terminaux de chez Zebra Technologies n’aura pas tardé à porter ses fruits chez Celio. Zebra Technologies a fait savoir cet été que la solution a déjà permis à l’enseigne d’accélérer et de fiabiliser ses opérations d’inventaires. Le déploiement de la technologie RFID dans les points de vente de Celio a débuté en septembre 2018 et le spécialiste des solutions d’identification a fourni depuis cette date plus de 750 lecteurs RFID RFD 8500 Sled et terminaux portables tactiles TC51 destinés à autant de magasins du distributeur en Europe. « L’enseigne est en mesure dorénavant d’effectuer un inventaire magasin complet en 40 minutes, souligne Zebra Technologies. Grâce aux inventaires hebdomadaires, elle obtient en outre un taux de fiabilité de ses stocks supérieur à 98 %. La solution permet de gérer l’intégralité des mouvements de stocks, de la réception aux transferts. » Elle a été mise en place dans le cadre de la stratégie de gestion des flux omnicanal et d’optimisation des outils vendeurs de l’enseigne et a été déployée en partenariat avec l’intégrateur Hub One. AD


 
 
Engins de manutention
Jungheinrich mise massivement sur le Lithium-ion

Après avoir créé en mars dernier JT Energy Systems avec son partenaire Triathlon Batterien (voir NL n°2884) pour développer de nouvelles capacités de production et de recyclage de batteries lithium-ion, le constructeur allemand Jungheinrich a annoncé cet été que la future usine d’assemblage de la co-entreprise (42 000 m²) serait basée à Freiberg, près de Dresde, sur le site de l'ancienne usine Solarworld. Son lancement opérationnel est prévu pour le premier trimestre 2020, avec environ 200 emplois créés à court terme. Il s’agira du plus grand centre de production européen de systèmes de charge et de batteries pour l’intralogistique. JLR


 
   
 
Crédit photo DR
 
 
Logistique du froid
Croissance soutenue pour Stef au premier semestre

Sur les six premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires cumulé du logisticien du froid Stef s’est établi à près de 1,7 Md€, en hausse de 7 % (+ 4 % à périmètre constant). Et la croissance a été soutenue sur toute la période. Après une hausse de 5,5 % au 1er trimestre (voir NL n° 2918), les recettes de Stef ont enregistré une progression de 8,3 % sur le 2ème (+ 5,7 % à périmètre constant). Entre avril et juin, elles se sont élevées à 863,4 M€, dont 510,7 M€ (+ 7,6 %) pour les activités transport et logistique France et 217,4 M€ (+ 13,3 %) à l’international. « La bonne performance du deuxième trimestre s’inscrit dans le cadre d’une consommation alimentaire toujours positive en Europe et a été soutenue par nos récentes acquisitions en France et en Europe », souligne Stanislas Lemor, le Pdg de Stef. Sur le territoire, les sociétés Express Marée (voir NL n°2738) et Transports Frigorifiques Grégoire Galliard (voir NL n°2827<) ont ainsi contribué à hauteur de respectivement 9,8 et 2,8 M€ à son chiffre d’affaires trimestriel. A noter par ailleurs que sur la période, le logisticien a vu son activité croître de 8,4 % en Italie et de 15,3 % au Portugal. Fin 2018, il a inauguré une nouvelle plateforme près de Bologne (voir NL n°2713) et début 2019 un nouveau site au du Portugal (voir NL n°2866). AD


 
   
 

Stanislas Lemor, le Pdg de Stef

Crédit photo Stef
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Etats-Unis
UPS investit dans une startup de transport sans chauffeur

L'expert américain de l'envoi et de la livraison de colis UPS vient de prendre une part minoritaire dans le capital de la start up TuSimple, qui travaille sur la faisabilité des camions sans chauffeur. UPS n'a pas révélé le montant de son investissement, mais la direction du groupe entend bien intégrer les avancées de TuSimple dans sa propre flotte. La start up, basée à San Diego (Californie) et à Beijing, a été lancée en 2015. Elle a levé jusqu' à présent près de 180 M US$ auprès notamment du chinois Sina Corp, du californien high tech Nvidia et du fonds anglais ZP Capital. TuSimple a effectué ses premiers essais entre Phoenix et Tucson en Arizona, durant 15 jours. Le groupe a testé un semi-remorque Navistar, muni de 9 cameras et de capteurs. UPS entend poursuivre ces tests, qui selon TuSimple doivent permettre à terme d'économiser 30% sur les coûts de transport. La direction de la start up espère passer au stade commercial à la fin 2020, début 2021. En attendant, UPS compte utiliser la technologie de freinage mise au point par TuSimple. CCT


 
 

Allemagne
DB Schenker confirme son intérêt pour les exosquelettes

« L'utilisation à long terme des exosquelettes, en lien avec les évolutions ergonomiques des processus de la logistique, peuvent améliorer la santé des employés. Dans les mois à venir, nous allons analyser les résultats en détail et décider de la mise en place des exosquelettes dans l'optimisation des processus chez DB Schenker » a déclaré cet été Gerald Mueller, le responsable de la Gestion des Processus et de l'Efficience du 3PL allemand. Des tests intensifs ont été déjà effectués sur plusieurs de ses sites logistiques en Allemagne, notamment avec le système "Cray X" du fabricant bavarois German Bionic, pour accompagner les mouvements de levage et de de rotation du corps des opérateurs lors de la préparation de commandes de colis jusqu’à 15 kg. JLR


 
   
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous
 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
26 août 2019


octobre 2019

Mardi 08
SUPPLY CHAIN EXPERTS
« Comment optimiser votre logistique d’entreposage ? »
8h30
Paris (Porte de Charenton)
Avec le témoignage de Christophe BARAT - Directeur Supply Chain de la société RICARD

Jeudi 10
et vendredi 11
EURODECISION
« Formation EURODECISION : Méthodes et pratiques de la prévision des ventes »
9h00-17h00
Paris-La Défense


novembre 2019

Mardi 19
au jeudi 21
Transport & Logistics Meetings
« Les innovations clés du secteur »
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes


décembre 2019

Mardi 03
et mercredi 04
Supply Chain Event 2019
« Réussir la transformation digitale »
9h00-18h00
Paris
Porte de Versailles

 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien