Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
2981
Partager sur
LinkedIn Twitter Facebook
Politique
Un Conseil interministériel de la logistique pour début 2020

Le Premier ministre a écouté hier avec attention le constat à la fois grave et réaliste qu’ont dressé MM. Hémar et Daher (ainsi que d’autres intervenants chargeurs, acteurs portuaires ou chercheurs) sur la situation actuelle et les écarts significatifs qui existent avec d’autres voisins européens notamment en matière de recherche, de formation, de fiscalité ou de massification vers du transport alternatif à la route, pour ne citer que quelques thèmes. Après avoir entendu avec une grande attention leurs préconisations, il les a remercié pour la qualité et l’état d’esprit très opérationnel du document qui lui a été remis (voir brèves suivantes). « Oui, nous devons pouvoir, probablement sans trop de difficulté, améliorer la structuration de la filière et faire en sorte qu’elle soit davantage rassemblée, qu’elle porte un discours plus homogène, avec des dynamiques qui permettent de bien faire mesurer l’importance des problèmes par les pouvoirs publics, mais pas seulement » a-t-il déclaré, en indiquant par ailleurs qu’il adhérait totalement à l’idée de créer un comité exécutif et un comité interministériel de la logistique dont la première réunion, sous sa présidence, se tiendra « au début de l’année prochaine ». (voir suite). JLR


 
   
 

Le Premier Ministre devant la presse et la vingtaine d’invités (représentants d’associations, industriels, distributeurs, logisticiens, chercheurs, etc) présents hier sur le nouveau site Carrefour / ID Logistics d’Aulnay.

Crédit photo JL Rognon
 
 
 
Invitation
Réduisez vos stocks en fiabilisant vos prévisions, le 3 octobre au soir

Le jeudi 3 octobre en fin d’après-midi, l’éditeur Azap vous invite à assister à une conférence sur le thème de la fiabilisation des prévisions et de ses effets bénéfiques sur la réduction des stocks. L’évènement aura lieu à Paris, dans le Quartier Latin, entre 17h00 et 19h30, avec comme point d’orgue le témoignage inédit d’un acteur de la parfumerie sélective, Beauty Success, qui compte 5 enseignes (Beauty Success, Esthetic Center, Tanguy Parapharmacie, Beauty Sisters et Maison Nicole Georges). Cette société en pleine croissance (290 M€ de CA en 2018, 540 points de vente en France et à l'international) a mis en place les modules Azap suivants : Prévisions de la Demande, Optimisation des Approvisionnements et des Stocks, et le module Reporting (lié à SAP Business Object). Baptiste Chauveau, responsable Planification de la Demande du Département Supply Chain de Beauty Success détaillera notamment comment la mise en place de l’outil Azap a conduit la société à réduire de 10% les stocks sur sa plate-forme logistique centrale alors que le distributeur ouvrait dans le même temps une vingtaine de magasins supplémentaires. L’inscription est obligatoire à cette conférence gratuite, réservée en priorité aux directeurs et responsables supply chain, et qui se terminera par une série de questions/ réponses puis par un cocktail.



Pour vous inscrire à cet évènement, cliquez ici
 
 
 
Politique (suite)
Edouard Philippe prêt à « muscler le jeu » en matière d’attractivité logistique

Fidèle à sa réputation, le premier ministre n’a pas résisté à placer un bon mot pour fixer les esprits sur sa volonté de développer une politique industrielle pour la logistique, porteuse de création de richesse et d’emplois sur notre territoire national. « II faut faire en sorte que le développement de la logistique se fasse à l’endroit plutôt qu’à Anvers » a-t-il malicieusement lancé devant la presse et la vingtaine d’invités (représentants d’associations, industriels, distributeurs, logisticiens, chercheurs, etc) présents hier, sur le nouveau site Carrefour / ID Logistics d’Aulnay. En revanche, peu de grandes annonces, pour le moment, côté mesures opérationnelles. Edouard Philippe a indiqué que des pilotes allaient démarrer au Havre et à Dunkerque pour tester un point de contact unique aux frontières (contre parfois trois : douane, services vétérinaires et DGCCRF pour les produits bio par exemple) et que des efforts ont commencé depuis l’année dernière pour réduire autant que possible l’incertitude sur l’assiette fiscale (notamment sur les questions de requalification en établissements industriels). Cela devrait être clarifié dans le PLF 2020. Sur les questions de simplification ou d’accélération des procédures dans l’installation de nouveaux sites logistiques, il a laissé la porte ouverte à la mise en place de « processus différenciants » entre un bâtiment construit en plein champ et un autre dans une friche industrielle par exemple. Les futures actions en la matière vont pouvoir s’appuyer dès la semaine prochaine sur les résultats du rapport du député LREM de Chartres Guillaume Kasbarian, missionné par le Conseil national de l'industrie sur les moyens de faciliter et d’accélérer l'implantation industrielle. A plusieurs reprises lors de son discours, Edouard Philippe a employé l’expression « muscler le jeu », notamment sur les efforts en matière de plateformes numériques liées à la logistique et sur le transport massifié alternatif à la route. Quant au sujet de la formation et de l’apprentissage, sans botter en touche, le Premier ministre a tout de même placé ses interlocuteurs devant leur responsabilités : « Nous avons fait une réforme avec Muriel Pénicaud (ndlr : la Ministre du travail) pour faire en sorte que ce soit les filières qui soient susceptibles de déterminer leurs besoin et de créer les instruments qui permettent de former les salariés et les personnes dont ils auront besoin demain. C’est à vous de le faire, il y a tous les instruments dans la loi pour que vous le fassiez » a-t-il déclaré. (voir suite) JLR


 
   
 

« II faut faire en sorte que le développement de la logistique se fasse à l’endroit plutôt qu’à Anvers » a déclaré Edouard Philippe.

Crédit photo Jl Rognon
 
 
 
Attractivité logistique (suite)
Les propositions du rapport Hémar / Daher

Aux côtés de Jean-Baptiste Djebbari, le nouveau secrétaire d’Etat chargé des transports et d’Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, Edouard Philippe a donc reçu officiellement hier (même s’il en avait pris connaissance voilà déjà plusieurs mois) le rapport « Pour une chaine logistique plus compétitive au service des entreprises et du développement durable » des mains de leurs auteurs, Eric Hémar (président d’ID Logistics et de TLF) et de Patrick Daher (président du groupe Daher). Dans leur discours d’introduction, les deux chefs d’entreprise ont insisté sur la nécessité d’une coordination de l’ensemble des acteurs pour effectuer un travail qui s’inscrit dans la durée. « Il faut prendre en compte que le monde de la logistique est prodigieusement éclaté » a insisté Patrick Daher. En matière de gouvernance, le rapport préconise la mise en place d’une plate-forme centralisée dénommée « France Logistique » qui ne se substituera pas aux associations existantes, mais prendra en compte tous les éléments transverses tels que l’innovation, la recherche, la formation, l’attractivité logistique de la France, etc. « Il faut faire monter à bord toutes les associations, tout le monde est d’accord mais il faut s’accorder sur un budget, répartir les compétences, etc. La structure devrait être en place d’ici fin octobre début novembre. Nous sommes en train de sélectionner le ou la candidate qui pourra en prendre la direction » a indiqué Eric Hémar. Du côté étatique, pour faire face à ce problème de dispersion du sujet de la logistique entre les administrations en charge des finances, de la fiscalité, de la douane, des entreprises ou des transports, le rapport préconise la mise en place d’un comité exécutif de la logistique qui se réunirait tous les mois, serait animé par un triumvirat (le président ou la présidente de France Logistique, la DGE et la DGITM), et ferait l’interface avec toutes les autres administrations. « Si nous voulons que cela reste un enjeu stratégique, nous pensons qu’il faut qu’il y ait aussi une fois par an un comité interministériel auquel nous rendrions des comptes collectivement, public et privé, comme dans une entreprise. Ce comité aura aussi en en charge de rechercher, d’animer et de développer les grands axes logistiques de la France, en liaison avec les collectivités territoriales» a détaillé Patrick Daher. Eric Hémar a par ailleurs énuméré 6 mesures phares, simples à mettre en œuvre, qui pourraient commencer à inverser la tendance sur l’attractivité logistique de la France : 1/ un point de contact unique aux frontière, 2/ une simplification des implantations logistiques , 3/une plate-forme numérique ouverte à tous les acteurs, 4/ un benchmark européen sur la réglementation dans le TRM, 5/ une réforme de la fiscalité des locaux industriels, et 6/ l’accompagnement des transformations de l’emploi et des compétences. Y a plus qu’à… réponse au prochain conseil interministériel de la logistique. JLR


 
   
 

Eric Hémar (président d’ID Logistics et de TLF) et Patrick Daher (président du groupe Daher) lors de leurs discours d’introduction hier devant le Premier ministre pour présenter les résultats de leur rapport « Pour une chaine logistique plus compétitive au service des entreprises et du développement durable ».

Crédit photo JL Rognon
 
 
 
Immobilier logistique
Faubourg Promotion vend un programme en blanc à Servon (77)

D’ici quelques semaines, la construction d’un site logistique de 31 000 m² devrait être lancée par le contractant général Idec à Servon, en Seine-et-Marne. Il s’agit d’un programme en blanc de 5 cellules développé par sa société-sœur Faubourg Promotion, l’aménageur et promoteur d’immobilier d’entreprise du Groupe Idec. Mais l’actualité immédiate du projet porte sur sa cession à PGIM Real Estate (par l’intermédiaire de la société de conseil immobilier Sorovim). Pour un montant non communiqué, la branche hexagonale de l’investisseur américain s’est portée acquéreur de ce projet en blanc pour lequel Faubourg Promotion a déjà déposé le permis de construire et l’autorisation d’exploiter, ainsi que du foncier de 7,6 hectares sur lequel il sera réalisé, au cœur de la Zac du Parc du Noyer aux Perdrix, à une douzaine de km à l’est d’Orly. L’opération illustre l’intérêt pour la logistique de cet investisseur spécialisé en immobilier d’entreprise, qui avait notamment acquis fin 2018 pour un de ses fonds un site Carrefour de 100 000 m² à Salon-de-Provence. Visant une certification Breeam Good, le programme annoncé à Servon permettra de stocker des marchandises à température ambiante ou dirigée, et sa livraison devrait intervenir avant l’automne 2020. MR


 
   
 

La livraison de ce programme en blanc de 31 000 m² est prévue à la fin de l’été 2020.

Crédit photo Groupe Idec
 
 
 
Prestataire logistique
Logtex poursuit son partenariat avec l’éditeur KLS Transport

François-Xavier Lousson, directeur général de Logtex

Crédit Photo : Logtex

Le 3PL Logtex spécialiste du textile a renouvelé son partenariat avec l’éditeur KLS Transport initié en 2012. Ce dernier l’a l’équipé de sa suite XMS de logiciels de TMS quand Logtex a fait le choix de se développer dans le secteur du e-commerce et de se spécialiser dans la logistique multicanal, optant pour les modules de l’éditeur d’aide au choix de transporteurs (Estim), de gestion des opérations transport (Oper), de suivi de colis (Track), de contrôle de factures (Fact) et de suivi de budgets (Nego). « Sa suite constitue un maillon solide dans le lien entre nos clients et leurs propres clients via nos prestations logistiques et grâce à l’ensemble de nos partenaires transport, souligne François-Xavier Lousson, directeur général de Logtex. Le contrôle des factures transporteurs toujours plus complexe permet d’établir un lien de confiance avec nos clients, et l’exploitation des données permet de suivre les principaux indicateurs de nos prestations transport. » Avec la suite XMS, le logisticien gère au quotidien les expéditions de 15 000 colis via une dizaine de partenaires transporteurs depuis ses 12 entrepôts français, bientôt 14 avec deux nouvelles infrastructures qui doivent être exploitées à Troyes (voir NL n°2911) et à Cholet (voir NL n°2925). AD

 
 
Transport fluvial
Davantage de trafic mais moins d’EVP au Port de Strasbourg

Au 1er semestre 2019, le Port Autonome de Strasbourg a enregistré un trafic fluvial de 3,8 millions de tonnes de marchandises (+ 6,3 %) et un trafic conteneurs de 189 039 EVP (- 1,7 %). L’augmentation du trafic fluvial s’explique surtout par une hausse du transport de produits vracs sous forme liquide ou solide type carburants ou matériaux de construction (+ 32,2 % pour les premiers, à 630 400 tonnes et + 13,4 % pour les seconds, à 2 millions de tonnes). Le Rhin a en outre offert des niveaux d’eau garantissant une navigation normale, contrairement au second semestre 2018 qui avait été marqué par le phénomène des basses eaux. Il n’empêche. Les manutentions de conteneurs réalisées sur le mode fluvial se sont contractées de 14,9 % (36 700 EVP) alors que celles effectuées sur les conteneurs en mode ferroviaire ont bondi de 17 % (36 300 EVP). « Les engagements pris par les clients sur d’autres modes de transport lors de la période de basses eaux 2018 mettent plus de temps à être modifiés que pour les trafics vracs », explique le Port Autonome de Strasbourg. En avril, ce dernier a par ailleurs mis en service une 8ème navette hebdomadaire vers Anvers qui est venue s’ajouter aux 5 navettes desservant Gevrey-Marseille-Fos et aux 2 à destination de Rotterdam. AD


 
   
 

Tous modes de transport confondus, le trafic conteneurs du Port Autonome de Strasbourg a reculé de 1,7 % au 1er semestre (189 039 EVP).

Crédit photo Bartosch Salmanski
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Etats-Unis
Rakuten offre un accès à ses clients au programme Amazon’s Seller Fulfilled Prime

Le prestataire Rakuten Super Logistics (RSL, filiale logistique américaine du groupe japonais Rakuten) vient d’annoncer le lancement d’une nouvelle offre garantissant à ses clients l’accès au programme « Amazon’s Seller Fulfilled Prime ». Ce dernier définit des critères d’excellence logistique aux marchands (livraison gratuite en deux jours, 98,5% de livraison à l’heure et taux d'annulation des commandes inférieur ou égal à 0,5%) que RSL se fait fort de garantir grâce à son réseau de 14 entrepôts sur le territoire américain. Pour RSL, cet engagement offrira à ses clients la possibilité de cibler les plus de 100 millions d’adhérents à « Amazon Prime » aux Etats-Unis. Alors que par le passé, le statut « prime » n’était accessible qu’aux vendeurs ayant confié leur logistique pour ces flux spécifiques à Amazon, il est désormais possible d’y accéder en respectant un cahier des charges d’excellence logistique. JF


 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble
de la communauté logistique.
 

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
 
 
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous
 

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
 
 
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici  
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
 
17 septembre 2019


octobre 2019

Jeudi 03
AZAP
« Réduisez vos stocks en fiabilisant vos prévisions »
17h00-19h30
Paris 5ème
Témoignage de BEAUTY SUCCESS GROUP
N°1 de la franchise sur le marché de parfumerie sélective
« Inscription »

Vendredi 04
Mews Partners
« Seconde édition des Rencontres IA & Supply Chain organisée par Mews Partners en partenariat avec Supply Chain Magazine »
14h00-17h00
Université Paris Dauphine

Mardi 08
SUPPLY CHAIN EXPERTS
« Comment optimiser votre logistique d’entreposage ? »
8h30
Paris (Porte de Charenton)
Avec le témoignage de Christophe BARAT - Directeur Supply Chain de la société RICARD

Jeudi 10
et vendredi 11
EURODECISION
« Formation EURODECISION : Méthodes et pratiques de la prévision des ventes »
9h00-17h00
Paris-La Défense

Jeudi 10
Séminaire QAD-DynaSys/Wavestone
« Quelle solution globale pour supporter votre Supply Chain de bout en bout »
9h00-12h00
Paris
Hôtel Rafaël

Jeudi 10
E2OPEN
« Paris Breakfast »
Paris
W Paris-Opéra

Jeudi 17
Table ronde CITWELL
« Comment packager et implémenter votre offre de services B2B ? »
8h30-12h00
Paris 2ème
Openmind Kfé
Avec les témoignages professionnels de l’industrie des matériaux et de la construction Winoa, ALTEO, LAFARGE et EXTEX


novembre 2019

Mardi 19
Simco Consulting
« AUTOMATISATION DANS L'ENTREPOT »
9h00-16h00
Paris
9 rue d'athènes

Mardi 19
au jeudi 21
Transport & Logistics Meetings
« Les innovations clés du secteur »
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

Mardi 19
au jeudi 21
Europack-Euromanut-CFIA
« Europack-Euromanut-CFIA »
EUREXPO LYON
Halls 6 et 7


décembre 2019

Mardi 03
et mercredi 04
Supply Chain Event 2019
« Réussir la transformation digitale »
9h00-18h00
Paris
Porte de Versailles

 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien