Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3000
 
Déjà le quatrième millénaire pour votre newsletter quotidienne

Elle a pris un peu de poids, de la profondeur, mais a su rester fraîche comme au premier jour, il y a près de 14 ans. Vous l’avez compris, il s’agit de votre newsletter quotidienne Supply Chain Magazine, qui fête aujourd’hui sa 3000ème. Rendons d’abord hommage aux deux fondateurs, Jean-Philippe Guillaume et Cathy Polge, qui ont depuis quitté l’aventure. Dès l’origine, ils ont su lui insuffler cette volonté d’informer sans déformer et cet esprit de sérieux sans se prendre au sérieux. En un seul coup d’œil, vous parcourez en moins de 5 minutes l’ensemble des news du jour en vous arrêtant sur les infos qui vous intéressent. Quatorze ans plus tard, son ADN n’a pas fondamentalement changé. Bien sûr, l’offre d’informations professionnelles gratuites dans notre secteur a considérablement évolué, mais cela ne nous a pas empêché de rester fidèles à ces principes de précision et de rigueur, sans bla-bla inutile. Nous cultivons notre différence par des angles, des articles ou des éléments d’informations qu’on ne trouvera pas ailleurs, même lorsqu’il s’agit d’un communiqué. Et le fait d’avoir été précurseur nous permet de nous appuyer sur notre base historique de NL pour mettre en perspective une info si nécessaire. C’est sûr, certains esprits plus ou moins chagrins pointent du doigt le côté « Old School » de notre newsletter à l’heure de la vidéo, des réseaux sociaux et des podcasts. C’est assez vrai, et au risque de passer pour les idiots du village, nous l’assumons. Ce qui ne nous empêche pas de vouloir à l’avenir faire évoluer votre NL, à petits pas (comme par exemple ce relookage partiel d’aujourd’hui), mais en privilégiant toujours le FOND sur la forme. Le fait que vous soyez 34 000 abonnés fidèles à la recevoir nous conforte dans notre approche. L’équipe de journalistes permanents de la rédac, à savoir Maxime Rabiller (premier article dans la NL n°2264), Armido Dias (matricule n°2689) et votre serviteur depuis près de 12 ans (matricule n°455) vous souhaite à tous une heureuse entrée dans un quatrième millénaire !
Jean-Luc Rognon

 
 
 
NRF 2020
Six start-up teintées supply dans les bagages de Business France

Si les sélections de football retiennent 23 joueurs pour les grands rendez-vous internationaux, celle de l’agence Business France comptera 22 startups pour le Big Show NRF 2020, la grand-messe technologique du retail qui se tiendra à New York du 12 au 14 janvier. C’est en tenant compte de leur caractère innovant et de leur potentiel de réussite commerciale aux États-Unis que les différents candidats ont été départagés par un jury représentant de grands noms comme Casino, Veepee ou Kering. Commerce et marketing digital dominent dans la sélection mais les solutions de 6 des 22 jeunes pousses renvoient plus ou moins directement à des problématiques supply chain. Certaines ont déjà participé à l’édition 2019, à l’image de OneStock et son Order Management System qui permet d’unifier la vision des stocks répartis entre entrepôts et magasins et de mieux piloter sa stratégie omicanal. « Nous avions notamment rencontré un retailer américain qui va employer notre solution, mais l’enjeu est surtout de rencontrer les équipes d’acteurs français et européens en charge du développement outre-Atlantique. Cela a débouché sur une demi-douzaine de projets en cours », nous indique Romulus Grigoras, le fondateur et Pdg de OneStock, dont un module a justement été retenu par une marque de LVMH (voir 2993). Sur un créneau d’orchestration de commandes assez similaire, qui lui a valu d’être retenu l’an dernier par JouéClub en France (voir NL 2917), Proximis avait aussi fait le voyage à New York l’an dernier, de même que le spécialiste de la gestion des retours Revers.io, qui fera même la passe de trois. Présent en 2018 mais pas en 2019, Alkemics confirme la priorité donnée à l’internationalisation de sa plateforme de collaboration entre marques et distributeurs, notamment retenue par Franprix sur fond de digitalisation de ses relations fournisseurs (voir NL 2906). Enfin, deux petits nouveaux surfent sur le potentiel de l’intelligence artificielle : Verteego, et Belive.ai. Les participants au dernier Forum d’Été de Supply Chain Magazine, début juillet, auront pu découvrir le premier, qui mise sur l’IA pour aider les distributeurs ou industriels à améliorer leurs prévisions de vente et de la demande. Quant à la solution SaaS de Belive.ai, elle permet d’optimiser des questions de rupture, d’étiquetage, de rangement ou d’implantation en fonction des taux de rotation. MR

 
 
 
Invitation
La Grande Boucle d’Afilog se conclut au Palais d’Iena le 14 novembre

L’association Afilog, qui regroupe les professionnels de l’immobilier logistique et les acteurs de la supply chain en France, donne rendez-vous aux acteurs de la logistique, de l’économie et des territoires le jeudi 14 novembre au Palais d’Iena à Paris (16ème arr.), lors d’une journée spéciale qui marquera l’ultime étape de son Tour de France de la Logistique. Lancée en 2015, cette initiative lui a permis de confronter les visions de la logistique avec professionnels et les acteurs locaux au travers de neuf étapes en quatre ans : Lyon, Saint Martin-de-Crau, Toulouse, Le Havre, Lille, Bordeaux, Orléans, Nantes et Metz. Cette journée du 14 novembre, de 8h30 à 18h00, a pour objectif de « boucler la boucle » en consolidant les échanges des étapes précédentes et en proposant des pistes d’actions, publiques et privées. Animées par Gaël Thomas, directeur de la rédaction de Business Immo, trois tables rondes sur le rôle de la Logistique sont au programme : « acteur économique et social des territoires », « accélérateur de développement durable » et « moteur de l’innovation, les évolutions de la logistique ». A noter la présence lors de cette évènement de plusieurs personnalités du monde politique dont la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports Elisabeth Borne, mais aussi le préfet de la Région d’Île-de-France et préfet de Paris Michel Cadot, et le président de la Région Normandie et président de l’association des Régions de France Hervé Morin. Alain Grandjean, associé co-fondateur du cabinet de conseil Carbone 4 et président de la fondation Nicolas Hulot a par ailleurs été choisi par Afilog pour être le grand témoin de la journée.


Renseignements et inscriptions
 
 
 
Manutention
Première installation de Manut-LM dans un entrepôt Drive

Le spécialiste des solutions d’aide à la manutention manuelle de charges Manut-LM a déployé un manipulateur par tube de levage dans l’entrepôt Leclerc de Changé, près de Laval. Le distributeur souhaitait faciliter le travail de ses opérateurs sur ce site en charge des préparations de commandes destinées à trois de ses points de vente Drive. Jusque-là effectuées manuellement, les opérations consistent à placer les articles dans des bacs puis à charger et empiler les bacs sur des chariots. Cette dernière opération est effectuée désormais via le manipulateur par tube de levage Master Plus de Manut-LM. Sélectionné par le distributeur sur les conseils de son fournisseur Bretagne Manutention et installé en juin dernier, cet outil de préhension doté d’un bras articulé autorise la manutention de charges jusqu’à 300 kg et a fait l’objet d’un développement spécifique avec l’ajout d’une fourche à bacs. Le manipulateur est en outre monté sur une potence triangulée de 3 m de rayon avec un générateur de vide déporté pour plus de commodité pour les opérateurs. AD

 
   
 

Le manipulateur par tube de levage Master Plus permet la manutention de charges jusqu’à 300 kg.

Crédit photo Manut-LM
 
 
 
Dernier km
Yper va lancer une nouvelle plateforme collaborative pour professionnels

La start-up Yper spécialiste de la livraison collaborative mettra en ligne le 4 novembre son nouveau portail pour professionnels. Accessible à l’adresse ypershop et venant remplacer sa plateforme actuelle yper.pro, il donnera accès à une offre complètement revue suite au rachat de sa concurrente You2You (voir NL 2982). Toutes les activités de livraison dernier kilomètre pour commerçants vont en effet dépendre désormais de Yper, sa plateforme permettant aux commerçants d’effectuer des demandes de livraison auprès d’un réseau de 100 000 particuliers livreurs dans plus de 300 villes en France. Elle est utilisée aujourd’hui par plus de 1 000 commerçants dont de grandes enseignes comme Match et Intermarché. « Ces partenariats s’intensifient en cette fin d’année avec l’implantation de la solution à des centaines de points de vente », souligne Yper. La start-up nous faisait savoir récemment qu’elle s’attendait à comptabiliser cette année 200 000 livraisons avec son réseau de particuliers livreurs. AD

 
 
 
Palettes
LPR renforce son partenariat avec MGE

À l’occasion de l’ouverture de son 13ème centre de services français à Contrexéville, dans les Vosges (voir NL 2948), le loueur/gestionnaire de palettes LPR a noué un partenariat durable dans la région Est avec le transporteur/logisticien MGE. Cette plateforme multi-activités de 7 500 m², dont 4 300 dédiés à une ligne automatisée de tri et réparation des palettes, a en effet permis de renforcer leur lien avec la mise en place de prestations complémentaires et d’un maillage logistique régional mutualisant le volet transport. Désormais, MGE assurera un service complet pour LPR, incluant la collecte, le tri, la réparation, le stockage et la livraison des palettes. La formule permet ainsi à LPR d’accroitre ses capacités de stockage et d’optimiser les flux de sa chaîne d’approvisionnement, notamment en se rapprochant de son client historique, Nestlé Waters. « C’est un projet entre deux sociétés qui partagent la même démarche qualitative auprès de leurs clients et les mêmes valeurs RSE, souligne Yves Degouve, directeur de LPR Europe de l’Ouest. Nous prônons un modèle d’économie circulaire et des boucles de transports vertueuses, bientôt j’espère avec des tournées de camions roulant au GNV... Avec nos clients qui souhaitent eux aussi drastiquement réduire leur empreinte carbone, nous souhaitons mettre en place des solutions logistiques pérennes, notamment en nous appuyant sur le développement du transport multimodal et la digitalisation des données ». Le site de Contrexéville compte une cinquantaine de salariés, a représenté un investissement de 5,5 M€, et devrait voir transiter chaque année plus de 2,5 millions de palettes, avec 700 000 réparations à la clé. AD

 
   
 

Plus de 2,5 millions de palettes devraient transiter chaque année sur le nouveau centre de services de LPR à Contrexéville dans les Vosges.

Crédit photo LPR
 
 
 
Biblio
In Vino Logisticas

Le « Petit traité de logistique du vin » arrive fort à propos en ces mois de foires aux vins dans la grande distribution (inventées en 1973). Son auteur nous entraîne dans un voyage à la fois historique, œnologique, technique et économique pour aborder les multiples facettes de la logistique de ce divin nectar, depuis les Perses et les Romains… jusqu’à la blockchain. En nous rappelant en préambule que le meilleur vin du monde ne pourra vraiment exprimer son talent à la dégustation que si la bouteille a été stockée et transportée dans de bonnes conditions depuis le viticulteur jusqu’à notre verre. C’est aussi l’occasion de découvrir l’étendue des prestations et des contraintes liées à la logistique du vin. Pour cela, Jean-Etienne Rime s’appuie sur un exemple qu’il connaît bien, celui de son client Dartess, qu’il accompagne dans sa communication coporate en tant que dirigeant de l’agence Giotto. Le spécialiste de la logistique et du conditionnement des vins et spiritueux en France a donc participé activement à la réalisation de cet ouvrage que l’on peut tout à fait qualifier de « gouleyant ». JLR

 
  Petit traité de logistique du vin par Jean-Etienne Rime, aux éditions Dunod (Hors collection), 168 pages, 22 €.  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Japon
Quand typhon et Supply Chain ne font pas bon ménage

Outre le terrible bilan humain (au moins 35 morts), le passage du typhon Hagibis, d’une puissance exceptionnelle a grandement perturbé les services de livraisons de colis dans l’archipel nippon. La tempête qui a traversé le centre et l’Est du Japon ce week-end a occasionné des inondations et des glissements de terrain. Le 19ème de la saison est le plus violent de l’année et l’intensité des précipitions a été qualifiée de « sans précédent » par l’agence météo japonaise. Hagibis a touché terre samedi un peu avant 19h (midi en France), puis atteint Tokyo vers 21h, générant des rafales de vent de près de 200 km/h. Les supply chains ont été contraintes d’appuyer sur le bouton « pause ». Dès samedi, l’opérateur postal Japan Post Co a cessé ses opérations de collecte et de distribution du courrier dans la région de Kanto, en particulier à Tokyo. Japan Post a d’ores et déjà annoncé que les retards pris risquaient de se cascader dans tout le pays. Par ailleurs, Yamato Transport (numéro un japonais du transport et de la livraison de colis) a également interrompu dans la journée ses opérations de ramasse et de livraison pour assurer la sécurité de ses livreurs. Les retards devraient perdurer encore un peu notamment en raison du maintien de la fermeture de certaines routes. Toujours en matière de transport, un cargo a coulé samedi soir dans la baie de Tokyo. Le typhon a également impacté les secteurs industriels et de la distribution du pays. Trois usines du constructeur Toyota ont été arrêtées. Plus exceptionnel encore dans un pays où les konbini (petits commerces de proximité qui font la spécificité de la distribution capillaire au Japon) sont ouverts habituellement 24 h/24, 7 j/7 et 365 j/an, environ un millier de magasins Seven-Eleven ont été fermés dans Tokyo et ses environs ainsi que dans la région de Tokai (au centre du pays). Idem chez les concurrents, FamilyMart et Lawson, dont la plupart des magasins avaient suspendu leurs activités. Autre effet collatéral, des ruptures de stocks et des pénuries dans les supermarchés, pris d’assaut par les habitants, sur certains produits tels que le pain, les boulettes de riz et l’eau. JF (depuis Tokyo)


 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
14 octobre 2019


octobre 2019

Jeudi 17
Table ronde CITWELL
« Comment packager et implémenter votre offre de services B2B ? »
8h30-12h00
Paris 2ème
Openmind Kfé
Avec les témoignages professionnels de l’industrie des matériaux et de la construction WINOA, ALTEO, LAFARGE et ETEX


novembre 2019

Mardi 12
DIAGMA
« Vers une approche segmentée du Demand & Supply Planning »
9h00-11h00
Paris 8ème
Avec le témoignage de MOET HENNESSY

Mardi 19
Simco Consulting
« AUTOMATISATION DANS L'ENTREPOT »
9h00-16h00
Paris
9 rue d'athènes

Mardi 19
au jeudi 21
Transport & Logistics Meetings
« Les innovations clés du secteur »
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

Mardi 19
au jeudi 21
Europack-Euromanut-CFIA
« Europack-Euromanut-CFIA »
EUREXPO LYON
Halls 6 et 7


décembre 2019

Mardi 03
et mercredi 04
Supply Chain Event 2019
« Réussir la transformation digitale »
9h00-18h00
Paris
Porte de Versailles


janvier 2020

Mercredi 15


FORUM DES ROIS


Mercredi 15 janvier aux salons de l’Aveyron Paris Bercy

Les partenaires :

Partenaire Prémium


Partenaires



















Cérémonie de remises des Trophées des Rois 2020.
Sur invitation , à l’Hôtel Intercontinental Paris Le Grand


Partenaire Platinium


Partenaires








 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien