Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3171
A nos lecteurs
L’esprit Forum d’été dans le n°30 de Supply Chain Magazine

L’édition de juillet-août du mensuel Supply Chain Magazine, qui sort cette semaine, est un peu spéciale puisque faute d’avoir pu organiser ce mois-ci le traditionnel Forum d’été, l’équipe de SC Mag vous en propose une version « alternative », que vous pourrez consulter sur votre écran, via un grand dossier intitulé « un regard neuf sur l’automatisation ». Vous y retrouverez de nombreux retours d’expérience, des interviews d’experts et d’intégrateurs (avec leurs contacts), ainsi qu’un tour d’horizon d’une tendance très actuelle, celle du Micro-Fulfillment. A noter que ce dossier est lisible en clair pour tous les lecteurs de la newsletter, qui auront par ailleurs la possibilité, cette semaine et à la rentrée, de télécharger ce dossier « Forum d’été alternatif » sous la forme d’un tiré-à-part numérique. Le n°30 de Supply Chain Magazine aborde aussi le sujet de la fragmentation des processus productifs au niveau mondial et les perspectives de relocalisations dans l’interview exclusive que nous a accordée Isabelle Méjean, meilleure jeune économiste de France 2020. Sans oublier nos rubriques Management et Formation, consacrées respectivement ce mois-ci à la prospective et au Mastère Spécialisé Gestion Achats Internationaux & Supply Chain de l’Essec. Quant à nos deux « Paroles d’experts », l’une traite des bienfaits de la digitalisation dans la gestion des approvisionnements et l’autre analyse la récente montée en puissance des drives et des « dark stores » dans la distribution. Bonne lecture estivale ! JLR

Pour avoir un aperçu de Supply Chain Magazine n°30 et lire en intégralité le dossier « Forum d’été alternatif : un regard neuf sur l’automatisation », cliquez ici

 
   
   
 
 
Nominations
Nouveaux DG pour la logistique et le TRM chez Kuehne+Nagel France

La filiale française de Kuehne+Nagel annonce la nomination de Laurent Kraffmuller à la direction générale de son activité de Logistique contractuelle, avec pour enjeu de redonner la priorité au développement commercial dont il avait la charge depuis la fin 2018. Mais cela fait dix ans que Laurent Kraffmuller a rejoint K+N, à l’époque comme directeur des opérations Carrefour & Drinks, puis comme directeur régional Ile-de-France Sud, dans le droit fil d’un parcours teinté IT et conseil, entre autres, notamment chez BT Consulting (ex-KPMG), au sein du groupe Carrefour ou de DHL Global Mail. « Après une phase de consolidation et au sortir de la crise du Covid-19, mon objectif est d'accélérer la croissance rentable de Kuehne+Nagel en France par l'excellence opérationnelle au service de nos clients français et internationaux sur nos verticaux stratégiques : retail, FMCG et industriel », indique-t-il. Dans le même temps, l’activité Route voit aussi un nouveau directeur général prendre le volant : Xavier Léger, qui avait rejoint l’entreprise en 2016 en tant que directeur des opérations Overland. Sa nomination remonte au printemps, sachant qu’il succède à ce poste à Guillaume Péard, nommé début janvier à la présidence de Kuehne + Nagel France et Maghreb (voir NL 3059). Comme Laurent Kraffmuller, Xavier Léger approche la cinquantaine et dispose d’une solide expertise, y compris à l’international avec deux périodes d’expatriation à New York puis Johannesburg pour Chronopost puis DPD. A début de la décennie écoulée, il a officié pendant 5 ans en tant que directeur des opérations internationales de Geopost, puis entre 2014 et 2016 comme directeur du hub international de Chronopost à Roissy-CDG. « Notre réseau optimisé nous permet de continuer notre forte croissance aussi bien sur les flux domestiques qu'internationaux. Fort de cela, mon objectif est de continuer à développer nos services pour permettre toujours plus d'opportunités de développement à nos clients », note-t-il, avec sa nouvelle casquette. MR

 
   
 

Deux nouveaux DG chez K+N France : Laurent Kraffmuller, pour l’activité Logistique Contracuelle (G) et Xavier Léger, pour l’activité Route (D).

Crédit photo DR
 
 
 
Automatisation
Boa mécanise la fin de ligne chez Provence Outillage

C’est en avril, en plein confinement, que Boa Concept a déployé en 15 jours une installation chez Provence Outillage, sur son siège des Taillades dans le Vaucluse. Fondé il y a plus de 60 ans sur un modèle de vente à distance via des camions-magasins itinérants (10 circulent dans l’Hexagone aujourd’hui, auxquels s’ajoutent 4 points de vente), ce distributeur familial d’outillage et d’articles de bricolage avait franchi le pas du e-commerce au tournant 2000. Et c’est pour faire face à l’augmentation de ces ventes en ligne qui représentent désormais plus de la moitié de ses 10 M€ de CA que Provence Outillage a décidé d’équiper sa fin de ligne, avec contrôle pondéral, filmage, étiquetage transport en automatique et tri par transporteur. Le challenge était de pouvoir traiter via un seul système la grande hétérogénéité des articles et des colis, de la simple enveloppe au produit de plus de 2 mètres de long. En pratique, l’installation conçue avec Boa Concept permet d’adapter à la volée le parcours du colis sur le circuit de convoyeurs légers Plug-and-Carry, en fonction de sa taille : s’il est hors gabarit et susceptible de bloquer au passage sur les tables de transfert du tri par transporteur, l’opérateur peut opter à l’injection et via un simple bouton pour un parcours adapté, bien rectiligne. « Boa concept a su solutionner notre principal point bloquant ciblé depuis de nombreuses années… pour assurer des expéditions plus rapides, et ce malgré la diversité des gammes et produits proposés », indique Cédric Sanchez, le directeur général de Provence Outillage. MR

 
   
 

C’est en avril, durant le confinement que l’installation a été réalisée par Boa Concept sur le site de Provence Outillage.

Crédit photo Boa Concept
 
 
 
Mode
Chantelle Lingerie retient le WMS Reflex sur l’entrepôt de Darjeeling

A la suite d’un appel d’offres, le groupe Chantelle Lingerie a choisi le WMS Reflex de l’éditeur Hardis pour équiper l’entrepôt de sa marque Darjeeling. Celui-ci est situé à Villers-Bretonneux dans la Somme (5 000 m²) et traite à la fois les flux B-to-B des 170 boutiques de la marque en France ainsi que les flux B-to-C de son site e-commerce. La marque souhaitait internaliser la gestion logistique de ses flux e-commerce, qui ne pouvait être prise en charge par son ancienne solution informatique. Reflex WMS est opérationnel depuis la mi-2019 et a été couplé au système de mécanisation en place fourni par le groupe Savoye (convoyeurs à gares). « Il nous permet de piloter finement nos flux e-commerce et est facile à prendre en main », témoigne Léa Lechevallier, responsable du site logistique de Darjeeling. L’entrepôt a notamment pu intégrer rapidement une nouvelle catégorie de flux liée à la crise du coronavirus : des masques en tissu lavables et réutilisables que sa maison-mère avait décidé de produire, dans un premier temps pour les fournir à ses collaborateurs et dans un second temps pour les commercialiser auprès du grand public via les sites e-commerce de ses marques (Chantelle, Passionata, Chantal Thomass, Femilet, Livera et Darjeeling). Grâce à la souplesse de paramétrage de son nouveau WMS, Darjeeling a ainsi pu adapter les étapes de son processus de préparation de commandes afin de pouvoir livrer rapidement les masques. « En temps normal, nous préparons entre 600 et 700 commandes par jour, et il nous fallait revoir notre flux e-commerce avec une préparation de commande nécessitant moins d’étapes pour pouvoir livrer 50 000 masques en 48 à 72 heures. », précise Léa Lechevallier. Satisfait par les performances de Reflex WMS, le groupe Chantelle Lingerie a d’ores et déjà pris la décision de déployer la solution sur un autre de ses sites logistiques. Il en compte deux dans la Somme, à Péronne et Corbie. Ce dernier, équipé de systèmes de transitique et de transstockeurs également fournis par le groupe Savoye, expédie tous les ans 550 000 colis et affiche une surface de 20 000 m². A noter par ailleurs que la marque Darjeeling entend se lancer dès ce mois-ci dans le ship-from-store via la solution d’Order Management System (OMS) de l’éditeur OneStock (voir NL 3156). AD

 
   
 

D’une surface de 5 000 m², l’entrepôt de Darjeeling est implanté à Villers-Bretonneux, dans la Somme.

Crédit photo DR
 
 
 
Messagerie
Danone renégocie son express avec ColisConsult

Des économies et un service client revu à la hausse : l’appel d’offres réalisé par Danone afin de renégocier ses contrats de messagerie express pour les envois de plis et colis de ses différentes BU en France et au Benelux s’est avéré fructueux. Dans cette démarche, le géant de l’agroalimentaire s’est fait accompagner par le cabinet spécialisé ColisConsult, compte tenu de la complexité des grilles tarifaires des prestataires à mettre en équation avec un besoin de plusieurs dizaines de milliers d’envois par an. D’autant que l’objectif était justement de simplifier les achats de prestations pour l’ensemble des utilisateurs, qu’il s’agisse d’opérationnels ou de collaborateurs de fonctions support (comme le marketing), ou d’encadrer la distribution des produits de sa division spécialisée dans la nutrition médicale, Nutricia. Après une phase préparatoire de collecte de données statistiques et d’analyse de l’historique des consommations passées, ColisConsult a piloté le montage de deux appels d’offres successifs, d’abord sur le périmètre France, puis sur le Benelux. Les réponses des six acteurs consultés ont ensuite été évaluées selon quatre principaux critères : la qualité de service, la compétitivité tarifaire, les délais de livraison et leur démarche environnementale. « Le volet RSE intégrait notamment une compensation carbone pour tous les envois, et c’était un critère important pour Danone qui a une démarche environnementale forte », précise Matthieu Erly, co-fondateur et dirigeant de ColisConsult. À l’issue de l’analyse comparative menée par son équipe, Danone a retenu les offres de Chronopost pour ses expéditions depuis la France, et DHL Express depuis le Benelux. Au-delà des économies générées par la consolidation des flux d’envois de colis < 30 kg vers ses partenaires principaux, certains utilisateurs devraient gagner en niveau de service : Nutricia va ainsi passer d’un modèle en 24/48h à des livraisons express en J+1 avant 13h pour des tarifs inférieurs. Et l’accompagnement de ColisConsult s’est prolongé sur les volets de contrôle de facturation et  de bon déploiement des nouveaux contrats auprès des utilisateurs. MR

 
   
 

Matthieu Erly, co-fondateur et dirigeant du cabinet ColisConsult

Crédit photo ColisConsult
 
 
 
Prévisions / planification
ToolsGroup invoque le machine learning pour gérer les promotions

L’éditeur informatique néerlandais Toolsgroup, spécialisé dans les solutions de prévisions / planification pour la supply chain, met sur le marché la solution Promo Planning de planification des promotions pour les secteurs retail et PGC. L’outil s’intègre à la plate-forme en mode Saas de l’éditeur, Service Optimizer 99+ (SO99+).Il permet de faire le lien entre le marketing et les opérations pour inclure les évènements et les campagnes promotionnels dans le processus de prévision de la demande pour améliorer la précision des prévisions, optimiser les stocks et augmenter le niveau de service en faisant appel notamment à des algorithmes de machine learning. Promo Planning propose également une évaluation en temps réel des performances des promotions. JLR

 
 
Distinction
Find & Order gagne le concours d'innovation EV Logistique

Parmi les trois finalistes du concours lancé courant février par le réseau de stockage et de logistique mutualisés EV Logistique (voir NL 3082), c’est Find & Order qui a remporté le plus de votes. Cette start-up francilienne créée en 2015 propose une solution de cartographie 3D associée à une application mobile de géolocalisation indoor basée sur la mesure du champ magnétique naturel des bâtiments. Exploitable notamment dans le cadre d’opérations de picking en magasins et en entrepôts, elle ne nécessite pas d’infrastructures à installer, affiche une précision inférieure au mètre et est susceptible d’optimiser les opérations de picking de 20 %. « Elle permet aux préparateurs de commande de gagner du temps, notamment en travaillant sur leurs itinéraires, avec une prise en compte de leur position en temps réel », souligne EV Logistique. Find & Order a devancé deux autres jeunes pousses ActivMotion et Aum Biosync. La première, basée à la périphérie de Grenoble, conçoit des écouteurs(Xtrasound) qui laissent le conduit auditif libre et permettent à leurs utilisateurs en entrepôt d’entendre non seulement les sons diffusés par leurs terminaux mais aussi ceux qui proviennent de leur environnement, contribuant ainsi à lutter contre d’éventuels accidents de travail. La seconde start-up, implantée à Mâcon en Saône-et-Loire, développe des solutions logicielles et applications mobiles de prévention des risques liés à la fatigue et horaires irréguliers, basées sur des algorithmes et de l’IA. AD

 
   
 

Find & Order a remporté le concours avec sa solution de cartographie 3D associée à une application mobile de géolocalisation indoor. Elle est susceptible d’optimiser les opérations de picking de 20 %.

Crédit photo EV Logistique + Find & Order
 
 
INFOS INTERNATIONALES  

Espagne
ID Logistics accélère ses inventaires avec Zetes

Dans plusieurs entrepôts multiclients de Madrid, ID Logistics utilise de manière opérationnelle un système de comptage de ses palettes utilisant la technologie d’imagerie Full Pallet Inventory développée par Zetes au sein de sa solution d'exécution logistique ZetesMedea. Initié dans le cadre de la démarche d’innovation globale Booster 2020 d’ID Logistics, le projet a été mené par la cellule Innovation d’ID Logistics Iberia. Il résulte d’un travail de mise au point de deux ans avec l’intégrateur belge. Le dispositif comprend un lecteur mobile ImageID, spécialement conçu, qui est monté sur un chariot élévateur circulant dans les allées à des vitesses allant jusqu'à 10 km/h, pour faire un inventaire complet des palettes. Selon ID Logistics, l’opération d’inventaire des stocks serait ainsi réduite de moitié, tout en présentent une plus grande fiabilité. Cette technologie nécessite de pré-cartographier les hauteurs des rayonnages pour minimiser la lecture des codes à barres, et de créer des emplacements groupés pour simplifier les trajets de comptage. L’étape suivante sera de travailler sur les interfaces avec les WMS utilisés par ID Logistics dans ses autres entrepôts. JLR

 
   
  ID Logistics  
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jean-luc.rognon@scmag.fr

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
maxime.rabiller@scmag.fr

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 43 76 27 74 armindo.dias@scmag.fr
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
philippe.tesson@scmag.fr
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Supply Chain Magazine SAS - 19 rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort
 
8 juillet 2020


juillet 2020

Lundi 06
au mercredi 8
Agora
Les premières journées digitales et internationales de la Supply Chain
Organisées par l’Agora du SCM

Jeudi 16
Supply Chain Event
Webinar Supply Chain Event 2020
11h


septembre 2020

Mardi 15
au jeudi 17
Paris Retail Week 2020
9h-20h
Paris Expo Porte de Versailles
Pavillon 7.2


octobre 2020

Jeudi 08
et vendredi 09 AMSTERDAM
The European RENDEZVOUS for E-Logistics


novembre 2020

Mardi 17
et mercredi 18 Supply Chain Event
Save the date !
9h-20h
Paris Porte de Versaille
Pavillon 5.1

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien