Si le message s'affiche mal, visualisez la page en ligne
N°3234
Automatisation
Leroy Merlin installe un système TGW à Réau

Opérationnelle depuis le début 2019, la plateforme logistique que s’est faite construire Leroy Merlin à Réau, au sud-est de Paris, va accueillir un système de stockage et de préparation signé TGW Logistics Group. Le sujet avait été évoqué il y a 18 mois lors de l’inauguration de ce site de 72 000 m², mais les contours de cette solution qui doit être mise en service l’été prochain se précisent. L’installation reposera sur le système Flashpick du fabricant et intégrateur intralogistique autrichien, afin de « contrôler de manière optimale le flux de nos produits entre les fournisseurs, l'entrepôt et la distribution aux magasins et aux clients e-commerce », note l’équipe de Leroy Merlin. Cette installation s’inscrit en effet dans la transformation omnicanale de l’enseigne, d’où la nécessité de gérer plusieurs types de préparation. À l’entrée, l’approvisionnement se fera via des gares de dépalettisation Destax, en amont du stockage des articles qui reposera sur un système à navettes comptant environ 80 000 emplacements répartis sur 9 allées et opéré par quelque 171 shuttles Stingray. La préparation de détail pour les colis multi-références se fera au niveau de 6 gares sur des postes de travail en goods-to-man Pickcenter One (un bac source, un colis cible), tandis que les flux plus massifiés en colis complets (pour les magasins) puis la consolidation des commandes sur palettes reposeront sur 8 stations de palettisation semi-robotisées Slotstax. Les différentes zones de travail seront reliées par des convoyeurs à faible consommation d’énergie KingDrive, et le tout sera piloté par le WCS de TGW. L’installation est dimensionnée pour traiter 70 000 lignes de commandes par jour, l’enjeu de performance et de réduction des délais de préparation s’accompagnant d’une volonté d’assurer aux opérateurs des conditions de travail plus ergonomiques et moins propices aux TMS ou aux blessures. Le tout permettra en outre de gagner en productivité et d’assurer une disponibilité maximale des articles concernés. Dans une réflexion en coût total de possession (TCO), Leroy Merlin a opté pour un accompagnement sur la durée de TGW : « En plus de l’acquisition du système, leur périmètre comprend aussi la maintenance sur site ʻfull serviceʼ. Ainsi, sur une période de plusieurs années, une quinzaine de techniciens TGW assurera le bon fonctionnement du système, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 », indique Leroy Merlin. MR

 
   
 

L’installation conçue et déployée par TGW sur le site de distribution de Leroy Merlin à Réau devrait être mise en service à l’été 2021.

Crédit photo TGW Logistics Group
 
 
 
Invitation
Un webinaire sur la digitalisation des données de la Supply le 24 novembre

Abbyy France, spécialiste du traitement automatisé des documents (et des factures fournisseurs), organise le mardi 24 novembre de 10h00 à 11h00 un Expert Talk intitulé « Comment utiliser les données pour la transformation de la Supply Chain ? ». Le grand invité de ce webinaire n’est autre que Pierre Enderlé, le président de l’École Supérieure des Transports, qui a dirigé durant sa carrière des sociétés de transport et logistique telles que Heppner S.A (1999-2001), DHL Solutions France (2001-2006) et STVA (2006-2010 en tant que DG puis 2010-2014 comme président du Directoire). Il partagera son expérience et son point de vue sur l’utilisation de la donnée dans la Supply Chain, et sur l’importance de l’interaction entre process et data dans des projets d’optimisation globale. Dans un deuxième temps, Martine Beaujouan et Olivier Vasseur, respectivement sales manager et solution architect chez Abbyy France, reviendront sur le thème de la Digital Intelligence au service de la Supply Chain au travers de l’illustration de plusieurs cas clients, avant de laisser la parole au public lors d’une séance de questions-réponses.

Pour s’inscrire à ce webinaire gratuit, cliquez ici

 
 
 
Traçabilité
En liquidation judiciaire, Adents est repris par Antares Vision

Le groupe italien Antares Vision, spécialisé historiquement dans la sérialisation et la traçabilité de produits pharmaceutiques, reprend les actifs de l’un de ses concurrents, la société Adents, en liquidation judiciaire. La finalisation de la transaction, d’un montant de 1,5 M€, est attendue dans un délai maximum de 2 mois. Pour le moment, on ne sait pas quelle sera la proportion de la quarantaine de salariés d’Adents qui rejoindront la filiale française d’Antares Vision (qui compte actuellement 10 personnes). La priorité d’Antares Vision a été pour l’heure de contacter la soixantaine de clients d’Adents (principalement dans la pharma) pour les assurer de la continuité des opérations et des contrats de maintenance, malgré la disparition de la marque Adents. « Adents a développé une plateforme logicielle de traçabilité et de sérialisation pour la gestion et l'échange de données entre entreprises et régulateurs de niveau 5, ainsi qu'une offre complète de services cloud, à la fois multi-locataire ou à locataire unique » précise Nicolas Perrin, le directeur d'Antares Vision France. La société française, spécialisée dans le contrôle unitaire, commençait également à se positionner dans la traçabilité en agro-alimentaire (tout comme Antares Vision), notamment dans le secteur du champagne, ainsi que dans le luxe. Elle avait lancé il y a deux ans la solution de traçabilité NovaTrack combinant les technologies de blockchain, AI, IoT et les outils de sérialisation, basée sur la plate-forme Azure Intelligent Cloud de Microsoft. Par cette opération, Antares Vision renforce sa présence commerciale en France, Royaume-Uni, Irlande, Suède et États-Unis. Le groupe est présent dans plus de 60 pays et emploie environ 700 personnes dans le monde. JLR

 
   
 

Nicolas Perrin, le directeur d'Antares Vision France

Crédit photo DR
 
 
 
Distribution spécialisée
Action se dote d’un quatrième site logistique en France

Avec l’ouverture de la plateforme logistique de 70 000 m² exploitée par Kuehne+Nagel à Verrières-en-Anjou, l’enseigne discount néerlandaise Action dispose désormais dans l’Hexagone de quatre entrepôts pour desservir ses plus de 500 magasins. Ce site proche d’Angers, où travaillent une centaine de personnes, démarre ce mois-ci les livraisons vers les magasins Action de l’ouest de la France (Bretagne, Pays de la Loire, Normandie et une partie de Nouvelle Aquitaine). C’est le deuxième site Action exploité par Kuehne + Nagel, après le centre de distribution de Belleville, près de Lyon. Les deux autres sites sont opérés par XPO Logistics et se situent à Labastide Saint-Pierrre dans le Tarn-et-Garonne, et à Moissy Cramayel en région parisienne. Le référentiel d’Action, réparti en 14 catégories (décoration, bricolage, jouets et loisirs, bureau et loisirs créatifs, multimédia, articles ménagers, jardin et extérieurs, entretien de la maison, épiceries et boissons, hygiène et beauté, animaux, sport, mode et linge de maison) compte environ 6 000 produits, dont 2 000 sont proposés à moins de 1€. JLR

 
   
 

Après 2 ans de travaux, la quatrième plate-forme d’Action en France a commencé ce mois-ci les livraisons vers les magasins de l’ouest de la France. C’est le deuxième site opéré en France par Kuehne+Nagel pour le compte de l’enseigne néerlandaise.

Crédit photo Kuehne+Nagel
 
 
 
Immobilier logistique
Pret A Manger dans les murs d’un 10 000 m² signé Virtuo en Essonne

Les premières palettes arrivent sur la nouvelle plateforme logistique de l’enseigne de restauration rapide Pret A Manger, au Plessis-Pâté (91). Développée par Virtuo Industrial Property sur l’ancienne base aérienne BA 127, cet entrepôt tri-température de 10 000 m² a en fait été livré à son locataire début octobre, les dernières semaines ayant été consacrées à son aménagement. Confié au maître d’œuvre C.L.C. Ingénierie, le chantier avait eu l’avantage de pouvoir se poursuivre pendant le premier confinement, et c’est d’ailleurs le 18 mars que le projet avait été vendu en Vefa à un fonds d’investissement géré par le gestionnaire d’actifs Nuveen Real Estate (qui confirmait via plusieurs opérations son intérêt pour l’immobilier logistique français, voir NL 3147). A partir de ce nouvel outil, Pret A Manger compte desservir sa trentaine de points de vente ouverts dans l’Hexagone depuis l’arrivée de cette enseigne britannique sur le marché français en 2012. Ses produits alimentaires se répartiront entre une cellule en froid négatif (-25°C) d’environ 1 500 m², deux cellules en froid positif (+2-4°C) de 800 et 1 000 m², et deux cellules en température ambiante de 1 000 et 2 500 m². Conçu par le cabinet AECO Architecture, ce bâtiment de dernière génération vise une certification Breeam Very Good. « C’était un projet très important pour nous et les équipes de Virtuo ont su le mener à son terme comme prévu malgré une situation exceptionnelle très compliquée », souligne Stéphane Klein, le directeur général de Pret A Manger France. MR

 
   
 

L’entrepôt tri-température de 10 000 m² pris à bail par Prêt A Manger relève du V. Park Paris Sud développé par Virtuo au Plessis-Pâté.

Crédit photo Virtuo Industrial Property
 
 
Prestataire logistique
Rhenus Logistics s’équipe de gerbeurs robotisés à Saint-Quentin-Fallavier

A la recherche d’une solution robotisée pour ses préparations de commandes sur palettes sur son site de Saint-Quentin-Fallavier (38), Rhenus Logistics a décidé de se doter d’un gerbeur robotisé autonome co-développé par Manitou et le spécialiste des robots collaboratifs Effidence. Assemblé par LMH Solutions, filiale de Manitou Group située à Beaupréau (49), ce gerbeur d’une capacité de charge de 1,4 tonne sera déployé en 21 exemplaires et la flotte sera pleinement opérationnelle courant 2021. « Nous avons construit une solution de robots gerbeurs mobiles qui se dirigent de manière autonome vers les articles à prélever en fonction des missions du WMS, explique Cédric Tessier, président d’Effidence. Les préparateurs stationnés dans les allées assurent quant à eux les prélèvements des articles et leur dépose sur les palettes, un serveur répartissant intelligemment la flotte de gerbeurs pour assurer une fluidité de circulation des machines et minimiser le temps d’attente des préparateurs. Contrairement à l’approche traditionnelle, où une commande est assurée entièrement par un préparateur, l’essaim de robots apporte en outre une plus grande extensibilité/scalabilité grâce à la parallélisation des commandes, à savoir le traitement d’une commande par robot. » A noter par ailleurs que le développement du gerbeur a donné lieu à un partenariat stratégique entre Effidence et Manitou (voir NL n°3185). AD

 
   
 

Déjà utilisateur depuis plusieurs années en Europe du robot collaboratif Effibot de la société Effidence au niveau de ses préparations de commandes e-commerce, Rhenus Logistics va aussi exploiter désormais le gerbeur robotisé de son partenaire co-développé avec Manitou.

Crédit photo DR
 
 
Emploi
Reprise des créations de postes en CDI au 3ème trimestre

Le déconfinement n’aura pas été sans effet positif sur le front de l’emploi en SC d’après le dernier baromètre des motifs d’embauche du cabinet Fed Supply. Les créations de postes en CDI dans ce domaine représentent 26% des embauches au 3ème trimestre par rapport à la période précédente, soit une progression de deux points. En outre, la proportion des embauches ayant pour motif l’accroissement d’activité est restée stable, aussi bien pour celles qui se sont matérialisées par le recours à des intérimaires que celles qui ont donné lieu à des signatures de contrats en CDD (voir graphique). Côté recrutements visant à remplacer des collaborateurs, ils ont été réalisés à hauteur de 25 % avec des contrats en CDI (- 1 point), à 14 % via de l’intérim (+ 2 points) et à 7 % sous la forme de contrats en CDD (- 3 points). AD

 
   
  Crédit photo Fed Supply  
 
INFOS INTERNATIONALES  

Allemagne
Un jumeau numérique pour guider les AGV chez Brummer

Après un premier projet concluant, le prestataire transport et logistique spécialisé en température contrôlée Brummer Logistik a conclu un accord avec la société technologique munichoise Logivations portant sur la digitalisation et l’automatisation de ses plates-formes de distribution en Allemagne. Cela comprend la livraison d’environ 125 AGV d’ici la fin 2021 pour l’automatisation complète du transport de palettes. Ces engins autonomes seront contrôlés par le logiciel W2MO de Logivations, qui s’appuie sur des caméras fixées au plafond et des algorithmes d’IA pour calibrer un modèle 3D de jumeau numérique de l’entrepôt. Selon Logivations, le ROI de ce type de solution n’excède pas les deux ans et demi. JLR

 
   
  copyright Logivations

Le 3PL Brummer va installer 125 AGV dans ses entrepôts en Allemagne d’ici fin 2021 en s’appuyant sur la solution de jumeau numérique de Logivations.
 
 

ABONNEMENT GRATUIT : CLIQUEZ ICI
Le lien quotidien qui vous relie à la communauté Supply Chain
Si l'on vous a transféré cette lettre, n'hésitez pas à vous abonner.
Si vous êtes déjà abonné, n'hésitez pas à abonner (ou à faire abonner)
vos collaborateurs et amis.

 
Faites profiter la communauté logistique de vos « scoops »
écrivez à la rédaction

Cette Newsletter touche quotidiennement 50.000 lecteurs.
Son but est d'apporter une information rapide et synthétique à l'ensemble de la communauté logistique.

Jean-Luc Rognon
Rédacteur en Chef
Tél : 01 43 68 43 11
jl.rognon@info6tm.com

Maxime Rabiller
Rédacteur spécialisé
Tel. : 01 48 93 18 65
m.rabiller@info6tm.com

Armindo Dias

Chef de rubrique
Tel. : 01 81 69 80 02 a.dias@info6tm.com
Pour faire paraître de la publicité dans la NL, Supply Chain Magazine
ou sur le web, contactez-nous

Sandrine Papin

Directrice commerciale
tel : 06 11 72 34 33
s.papin@info6tm.com

Philippe Tesson

Directeur de Publicité
tel : 06 81 35 79 03
p.tesson@info6tm.com
Pour modifier vos coordonnées, merci de mettre à jour le formulaire en cliquant ici
Portail web : SupplyChainMagazine.fr
Tour Maine Montparnasse - Cedex 189 33, avenue du Maine 75015 PARIS
 
17 novembre 2020


novembre 2020

Lundi 16
au vendredi 20
Logistique (webinaires)
Industrie 4.0, Production (webinaires)

Mardi 17
et mercredi 18
Smart Ports, piers of the future
Live streaming event
Logistics, sustainability, innovation, digitalization

Held by 7 of the main ports in the world

Lundi 23
au vendredi 27
Logistique (webinaires)
Industrie 4.0, Engineering & Gestion des Assets (webinaires)

Mardi 24
Le S&OP : facteur clé de l’optimisation du BFR en 2021
11H
Organisé par :


décembre 2020

Mardi 08
au mercredi 9
SCE Digital
En partenariat avec Supply Chain Magazine

Jeudi 10
Webinaire VISEO
La planification de la supply chain au service d'une entreprise plus résiliente
11H

Mardi 15
Webinaire Heineken
Heineken Supply Chain Planning : Accélération de la création de valeur dans un monde volatil
11H

Découvrez le dernier numéro et abonnez-vous !


Spécial dossier AUTOMATISATION


Feuilletez la version 2020 de l’Annuaire de la Supply Chain


 


Pour ne plus recevoir la newsletter, suivez ce lien