Visibilité Transport

Quatrième levée de fonds pour Shippeo

NewsLetter | Quatrième levée de fonds pour Shippeo | publié le : 14.01.2021

Shippeo annonce ce matin une levée de fonds de 32 M US$, soit 26 M€, auprès de l’investisseur américain en capital-risque Battery Ventures et de ses investisseurs existants (Partech, BPI France, NGP Capital, et ETF Partners). Si l’on prend en compte le fonds d’amorçage initial de 2 M€, cela porte à 58 M€ la somme récoltée par la plate-forme Saas de visibilité transport en temps réel depuis sa création en 2014. Pas de changement de trajectoire pour cette nouvelle levée de fonds, moins d’un an après la troisième (voir NL 3074) : l’objectif reste de renforcer la position de Shippeo en tant que leader en Europe, sur un marché très dynamique (avec notamment la concurrence de l’Américain Project44, qui a bouclé une levée de fonds de 100 M$ fin 2020, voir NL 3258). Comme pour souligner sa différence avec d’autres acteurs de ce marché, Lucien Besse, le directeur général de Shippeo, insiste sur le fait que la plate-forme « s’adapte à la complexité du marché européen et aux cas d’usage que l’on y rencontre (nombreuses ruptures de charge, lots partiels, crossdocking, etc). Il met également en avant la profondeur de son réseau de transporteurs en Europe (140 000), y compris en matière d’intégration de données, ainsi que la qualité des algorithmes sur la partie ETA, éprouvée sur un volume de 10 millions d’expéditions par an. « Nous estimons que sa fiabilité est 10 fois supérieure à celle de notre compétiteur le plus proche » nous a-t-il indiqué. Déjà présent au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie, en Europe du Nord, et en Espagne, Shippeo va donc poursuivre le déploiement de ses forces commerciales en Europe, notamment vers l’Europe de l’Est (gérée pour l’instant depuis Düsseldorf). Côté développement, l’entreprise continue à étendre son outil de visibilité vers d’autres modes de transport que la route (maritime, suivi des colis BtoB) et à travailler sur des sujets connexes de tels que l’e-CMR sur son application mobile. « L’un de nos axes de développement est également de créer des fonctionnalités  permettant d’automatiser les processus SC de nos clients grands comptes sur la plate-forme, pour les différentes parties prenantes de l’ordre de transport : réceptionnaires, fournisseurs, transporteurs, etc. » nous a confié Lucien Besse. A noter que l'effectif total de Shippeo a été multiplié par plus de deux au cours des 12 derniers mois, pour atteindre 160 employés, dont 45% travaillent dans la R&D. JLR

Lucien Besse, le directeur général de Shippeo.
Crédits photo : Shippeo

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format