Planification

Anaplan affiche ses ambitions en Supply Chain

NewsLetter | Anaplan affiche ses ambitions en Supply Chain | publié le : 06.06.2017

« Bienvenue dans la nouvelle ère de la planification
connectée »
a lancé Frank Calderoni, le tout nouveau Pdg d'Anaplan, devant ses clients et prospects français lors de Hub2017. L'éditeur san-franciscain, qui a lancé commercialement sa plate-forme cloud de planification en 2011, compte aujourd'hui 660 clients dans plus de 40 pays, dont 250 sur les 12 derniers mois. Ses ventes d'abonnement sont en croissance de 75% en 2016, pour un CA mondial de de 120 M US $. Par rapport aux outils de planification « établis », Anaplan annonce une technologie de « rupture » en mettant notamment en avant sa puissance de calcul, sa rapidité de mise en œuvre, sa flexibilité et sa capacité à interconnecter les données, les personnes et les projets autour d'une source unique d'informations, avec la possibilité pour les utilisateurs métier de modéliser et de gérer eux-mêmes leurs processus, de partager les modèles et de faire des simulations en temps réel. Historiquement, la solution s'est développée sur les enjeux de management de la performance, notamment sur la partie financière, mais elle touche désormais (via les 200 applications de son App Hub, dont la moitié depuis janvier 2016) à d'autres problématiques de planification : ventes, opérations, IT, ressources humaines, contrôle de gestion, etc. « Ces dernières années, je dirais qu'Anaplan a été utilisée à plus de 60% dans le cadre de projets finances, entre 25 et 30% pour la planification des ventes et entre 15 et 20% pour la Supply Chain. Mais c'est sur ce dernier segment que la croissance a été la plus forte l'année dernière. Depuis deux ans, nous avons signé avec une soixantaine de clients pour les accompagner dans un projet de planification de la Supply Chain » nous a confié Frank Calderoni. L'année dernière, le portefeuille clients d'Anaplan en France est passé de 35 à 70 clients, dont trois marques du groupe LVMH (Louis Vuitton, Berluti et Christian Dior Couture) et la société Devialet, start-up en hyper croissance dans le monde de la Hi-Fi, qui utilise Anaplan pour le contrôle de gestion et projette d'ici la fin de l'année de le déployer sur la partie prévision/planficiation des stocks. JLR
Photo : Frank Calderoni, le Pdg d'Anaplan

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format