Immobilier logistique

La dynamique 2021 boostée par le e-commerce, relève CBRE

NewsLetter | La dynamique 2021 boostée par le e-commerce, relève CBRE | publié le : 12.01.2022

Sur la base des chiffres Immostat du 4ème trimestre 2021, CBRE souligne le bilan « très positif » de l’année écoulée immobilier logistique, avec un volume de m² placés en hausse de 7% sur un an (pour un total de 4,4 M de m², au-delà de la moyenne décennale). Quelque 258 transactions de plus de 5 000m² ont été recensées, dont 13 portant sur des formats XXL de plus de 50 000 m². Et la dynamique devrait perdurer car la demande exprimée s’intensifie, sans compter que nombre de projets d’implantation n’ont pu se concrétiser l’an dernier, faute d’offre disponible dans certaines régions. « L’ensemble des acteurs de la logistique est confronté aux nouveaux enjeux de la supply chain imposés par l’accélération des changements des modes de consommation » commente Pierre-Louis Dumont, directeur exécutif de l’agence Industriel & Logistique France chez CBRE. L’emballement du e-commerce impacte de fait aussi bien les pure players que les retailers classiques pour développer leur vente en lignes, la grande distribution et nombre de prestataires logistiques. Leur demande se traduit en besoin de m² supplémentaires, parfois par la volonté d’un maillage territorial plus fin, voire par un renouvellement en profondeur du schéma logistique. « Or si début 2021 nous parlions de pénurie d’offre en PACA et Rhône-Alpes, elle gagne désormais l’Ile-de-France et d’autres marchés régionaux à l’instar de Bordeaux et Nantes. Cette réalité de marché met en lumière la nécessité de recréer une offre adaptée dans la plupart des grands territoires », poursuit Pierre-Louis Dumont, avant de souligner l’impact de ces tensions sur les loyers, à la hausse sur les marchés en pénurie d’offres, « même sur les transactions XXL dans les secteurs denses », note-il. La dynamique est même encore plus flagrante sur le marché de l’investissement, qui atteint le niveau historique de près de 6,4 Mds€ sur 2021 sur le volet industriel et logistique, pour représenter un quart des volumes investis en immobilier d’entreprise, une première ! « Aujourd’hui, quasiment tous les investisseurs intègrent la logistique dans leurs feuilles de route. Le marché ne permet pas de répondre à l’ensemble des demandes. La compétition est rude et se traduit par des taux de rendement toujours plus agressifs », commente François-Régis de Causans, directeur Investissement I&L chez CBRE. MR

Pour CBRE : Pierre-Louis Dumont, directeur exécutif de l’agence I&L (G), et François-Régis de Causans, directeur Investissement I&L (D).
© CBRE

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format