IoT

Ffly4u est reprise par le groupe Zekat

NewsLetter | Ffly4u est reprise par le groupe Zekat | publié le : 27.01.2022

Fin décembre, le tribunal de commerce de Toulouse a donné son aval au plan de reprise de Ffly4u, qui était sous procédure de redressement judiciaire depuis novembre 2021 (voir NL 3456), par la société D invest, la holding du groupe Zekat de Pascal Denoël. Le co-fondateur et Pdg de Ffly4u, Olivier Pagès, n’est pas conservé. La société spécialisée dans le traçage d’objets industriels mobiles via l’IoT rejoint un groupe de 200 personnes environ, qui revendique un chiffre d’affaires de 25 M€ pour 2021 dans le numérique et la mécatronique. Basé à Angers, le groupe Zekat est déjà présent dans l’intelligence embarquée, avec sa société Ercogener, qui dit commercialiser 70 000 produits de géolocalisation/télémétrie… par an, dont une bonne part à l’export, avec l’aide d’intégrateurs comme Magma Technology, et aussi la société Lucio (ex-Ertosgener). Le nouveau propriétaire de Ffly4u a surtout un outil pour produire des boitiers IoT en France. Zekat n’en est pas à sa première opération de croissance externe, puisque Pascal Denoël a construit son groupe autour de Sapelem, qu’il a rachetée, avant de lui accoler une dizaine de PME, comme Cequad, Zekatronic, Zemco, Azkedia ou ADN Optis. Et l’entreprise, qui ne cache pas ses grandes ambitions dans l’IoT, étudie d’autres dossiers de rachat. (voir suite) VL

L’un des projets emblématiques de Ffly4u est le suivi via l’IoT du parc européen de tourets pour Nexans.
© Nexans

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format