Digitalisation Transport

MyTower lève 7M€ pour asseoir son indépendance

NewsLetter | MyTower lève 7M€ pour asseoir son indépendance | publié le : 04.10.2021

Éditeur de la plateforme collaborative transport éponyme, MyTower annonce avoir levé 7 M€ auprès de Réflexion Capital, un fonds français spécialisé dans les « small cap » technologiques, aux côtés de ses trois fondateurs et de leurs associés historiques. Créé en 2015 sous les auspices du commissionnaire de transport Crystal Group via sa branche services et conseil Alis, MyTower a gagné en indépendance en mode spin-off, et n’a d’ailleurs pas été concerné cet été par la prise de contrôle de Crystal Group par Dimotrans (voir NL 3387). Ce tour de table lui donne les moyens de poursuivre son développement sur ce créneau très en vue de la digitalisation transport, avec son optique propre qui associe le prisme d’un TMS en matière d’organisation de suivi et d’optimisation des opérations et dépenses transport, et celui du Global Trade Management (GTM) sur le volet commerce international et optimisation/ sécurisation des opérations douanières. Collaborative, la plateforme MyTower « facilite et simplifie les échanges entre les chargeurs, leurs clients et leurs prestataires de transport et douane, améliore la visibilité sur les commandes et expéditions, et permet de réaliser des gains de productivité administratifs grâce à ses puissantes fonctionnalités d’automatisation des processus », fait valoir son communiqué. Et pour sa cible d’industriels et de distributeurs, l’enjeu se pose à la fois en termes de réduction des coûts de transport et de navigation avisée dans les règles du commerce internationale mais aussi sous l’angle environnemental, avec l’impératif de mesurer et réduire l’empreinte carbone de leurs opérations. « En combinant au sein d’une plateforme unique les fonctionnalités d’un TMS et d’une solution GTM, MyTower affirme son positionnement unique sur le marché français et rentre dans le cercle très restreint des éditeurs à proposer cette combinaison pertinente au niveau européen, indique Jean-Christophe Cuvelier, cofondateur & CEO de MyTower. Modulaire et hautement configurable, sa plateforme s’adresse aussi bien aux PME et ETI qu’aux grands groupes, en alternative aux « big players » et acteurs historiques du marché. Également présent en Suisse et aux Maroc, l’entreprise compte plus de 80 collaborateurs, dont une bonne moitié en R&D, et compte en recruter une vingtaine sur 2022 pour étayer ses ambitions de croissance sur les marchés français et européens. MR

Les trois cofondateurs de MyTower, de gauche à droite : Jean-Christophe Cuvelier, Mohamed Ould et Frank Dropmann.
© DR

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format