Logistique urbaine

La livraison en horaires décalés doublement bénéfique à Paris

NewsLetter | La livraison en horaires décalés doublement bénéfique à Paris | publié le : 12.10.2021

Une chute de -18 % de la congestion urbaine et une baisse de -8 % des émissions de gaz à effet de serre : ce sont les deux principaux gains relevés par l’expérimentation de livraison urbaine en horaires décalés menée ces derniers mois dans le 13ème arrondissement de Paris (voir NL n°3383). Orchestré par le Club Déméter, ce test a été réalisé avec des véhicules à énergies alternatives et a impliqué une dizaine de points de vente (Auchan, Biocoop, Carrefour Market et City, Martin Brower, Naturalia, Monoprix, Casino, librairie Jonas, Picard). Il en ressort que la durée d’une tournée de livraison de nuit est inférieure d’une heure en moyenne à celles effectuées en journée (5H35, contre 6H30), chaque opération de déchargement ne nécessitant que 43 minutes (53 sinon). « Les routes sont moins saturées, l’accessibilité aux magasins est simplifiée, les expéditions sont lissées, les horaires de livraison sont plus fiables et il y a une meilleure rotation des véhicules », souligne le Club Déméter. Et le niveau sonore de ces livraisons s’avère en moyenne inférieur de 2 à 3 dB à ceux de la journée, selon les constatations de Bruitparif, qui formule toutefois un avis mitigé sur l’acceptation des riverains. L’organisme recommande d’ailleurs aux acteurs de la logistique urbaine de réaliser des études d’impact préalables lorsqu’ils envisagent d’opérer en horaire décalé, en prenant en compte la typologie de rue, la densité d’habitants ou même l’ambiance sonore préexistante. Cette acceptation de la population est à prendre en compte, de même que la gestion des ressources humaines (le travail de nuit d’une partie des collaborateurs) ou la nécessité d’investir dans un minium d’équipements (véhicule / groupe froid respectueux de l’environnement, par exemple). « Ce pilote va servir de référence pour amorcer progressivement des labélisations de magasins, d’entrepôts, de centres commerciaux et de tous lieux générateurs de flux de marchandises, indique le Club Déméter. La ville met et continuera de mettre en avant les atouts des pratiques de livraisons en horaires décalés, qui peuvent se concrétiser par des changements d’organisation sur les magasins existants mais être également intégrées, dès l’amont des projets, dans les nouvelles ouvertures de magasins et opérations d’urbanisme ». AD

Les livraisons qui ont fait l'objet de l'expérimentation étaient réalisées entre 22H00 et 7H00.
© Emily Merick

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format