Stratégie gouvernementale

Fine pluie d’annonces et de mesures au 2ème Cilog

NewsLetter | Fine pluie d’annonces et de mesures au 2ème Cilog | publié le : 22.10.2021

En présence de nombreux acteurs de la filière et sous la co-présidence des ministres Agnès Pannier-Runacher et Jean-Baptiste Djebbari, le deuxième comité interministériel de la logistique (Cilog), qui se réunissait pour la première fois en présentiel et en région dans les locaux du campus Euralogistic à Hénin-Beaumont, a été l’occasion pour le gouvernement d’annoncer pas moins de treize mesures. Contrairement à la première édition du Cilog (voir NL 3248), ces dernières ne constituent pas un plan d’actions à proprement parler mais elles peuvent être regroupées autour de trois grands thèmes : compétitivité et attractivité des territoires ;  résilience et durabilité dans une logique de transition environnementale ; innovation et numérisation. Parmi les plus marquantes, outres les annonces orientées transport sur la Stratégie Nationale Fret Ferroviaire, le contrat d’objectif et performance de VNF ou la volonté affichée de conforter la place de la France comme premier hub aérien européen, citons le lancement d’un appel à projet (AAP) « Logistique 4.0», avec un budget prévisionnel de 90 M€, autour des besoins de digitalisation, de transition écologique, et d’automatisation des chaînes logistiques (candidatures jusqu’au 15 mai). Dans l’optique d’un usage plus sobre du foncier, ce Cilog n°2 aura aussi été l’occasion de mettre en lumière 49 « Territoires de Logistique » (dont 33 clés-en-main et 16 friches réhabilitées) promus par les collectivités locales et présentant des facilités d’implantation pour les porteurs de projets. Cette cartographie a vocation à être actualisée au gré des futures conférences régionales de la logistique organisées par les préfets de région afin d’identifier au plus près des territoires les besoins et l’offre existante (les premières se tiendront avant la fin de l’année en Bourgogne-Franche-Comté et en Île-de-France). Commandé lors de l’édition précédente à Anne-Marie Idrac, présidente de France Logistique, Anne-Marie Jean, vice-présidente de l’Eurométropole de Strasbourg et à Jean-Jacques Balzan, adjoint au maire de Toulouse, le rapport « Logistique urbaine durable »  a par ailleurs été remis officiellement aux ministres lors de ce Cilog. Le gouvernement en retient déjà plusieurs axes stratégiques, notamment élargir au fret la mission du GART (Groupement des Autorités Responsables de Transport) pour organiser le partage des bonnes pratiques entre collectivités (avec un appui financier du ministère chargé des transports), et mettre en place à la DGITM un groupe de travail législatif pour rendre obligatoire pour les collectivités la numérisation des arrêtés de circulation et des aires de livraisons. JLR

Pour consulter en détail l’intégralité des 13 mesures, cliquez ici

La deuxième édition du Cilog s’est tenue hier dans les locaux du campus Euralogistic à Hénin-Beaumont.
© L. Desprez – Euralogistic

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format